MediaTek confirme son leadership, WhatsApp révèle sa vraie nature

MediaTek confirme son leadership, WhatsApp révèle sa vraie nature

Réglez vos montres, car les prochains jours vont être très chargés en termes de lancements de produits. Mais d'abord, découvrons le top/flop tech de la semaine. Alors que MediaTek semble surfer sur une vague parfaite, la descente aux enfers de WhatsApp semble continuer.

Comme d'habitude, avant de parler de nos choix, jetons un coup d'œil aux faits marquants des sept derniers jours dans le monde de la tech.

Xiaomi et Apple vont lancer le Techtember

Ce n'était pas une surprise pour (presque) tout le monde, mais c'est toujours agréable lorsque les entreprises annoncent les dates et heures de leurs keynotes. Apple et Xiaomi ont tous deux annoncé leurs événements pour des jours consécutifs.

apple iphone 13 keynote announcement 2
One more thing? / © Apple

Tout d'abord, l'entreprise de Cupertino devrait présenter ses nouveaux iPhones ce mardi (14), tandis que Xiaomi a confirmé qu'il présentera deux smartphones le lendemain: les flagships Mi 11T et 11T Pro. Vous pourrez vérifier l'heure des keynotes chez vous via le tableau ci-dessous:

Voici à quelle heure se tiendront les keynotes selon votre emplacement

  Jour PDT
(Californie)
EST
(New York)
BRT
(Brasilia)
BST
(Londres)
CEST
(Europe centrale)
IST
(Inde)
Apple 14 10h 13h 14h 18h 19h 22h30
Xiaomi 15 5h 8h 9h 13h 14h 17h30

Outre les noms des modèles, Xiaomi a lancé le hashtag mystérieux #cinemagic, a avancé que le modèle Pro supportera la charge rapide 120 watts et a même promis une politique de mise à jour équivalente à celle de la gamme rivale Samsung Galaxy S.

Facebook et Ray-ban lancent des lunettes connectées

Une autre annonce qui était également attendue, mais qui était totalement imprévue, a aussi eu lieu cette semaine: les premières lunettes connectées de Facebook, en partenariat avec l'une des marques les plus connues en matière de lunettes classiques. Les Ray-ban Stories n'affichent pas les ambitions de réalité augmentée de modèles comme les Google Glass ou les Microsoft HoloLens, optant pour une gamme de fonctionnalités plus modestes.

Pour ceux qui ont boudé le design tape-à-l'œil des Google Glass, les Ray-ban Stories ressemble toutefois à des lunettes traditionnelles, se distinguant principalement par les deux caméras situées aux extrémités de la monture. Elles peuvent être utilisés pour prendre des photos ou enregistrer des vidéos qui peuvent être lancées en appuyant sur un bouton ou par commande vocale et sont synchronisés avec le smartphone.

En outre, les Ray-ban Stories peuvent utiliser la connexion du smartphone pour diffuser de la musique en Bluetooth et intègrent des commandes tactiles pour les appels, le volume et le contrôle de la musique sur les tiges latérales.

Le modèle est déjà en vente aux États-Unis, au Canada, en Australie, en Irlande, en Italie et au Royaume-Uni, avec 20 combinaisons différentes pour les 4 types de montures et 5 options de couleur.

Le top tech de la semaine: Mediatek pour être plus que jamais le leader du marché

Le top tech de la semaine est une fois de plus MediaTek, le géant des semiconducteurs taïwanais poursuit sur sa lancée avec un nouveau trimestre au sommet du marché des processeurs mobiles.

Les chiffres ont été publiés par le cabinet de conseil Counterpoint, qui a enregistré une part de marché record de 43% pour le fabricant des gammes Helio et Dimensity. Les analystes du cabinet de conseil ont mis en avant le portefeuille de SoCs 5G abordables de la marque, en plus du fait d'être moins impactée par la pénurie actuelle de puces électroniques ou la baisse de la capacité de production, en l'occurrence.

MediaTek a considérablement augmenté sa part de marché sur le marché des processeurs mobiles. Ayant enregistré 26% au deuxième trimestre de 2020. Apparemment, une grande partie de cette différence s'est faite au détriment du chinois HiSilicon (filiale de Huawei), qui a vu sa part de marché chuter de 16 à 3% après les sanctions qui ont limité sa capacité de production avec le fabricant taïwanais TSMC.

Global Smartphone APSoC Shipment Market Share Q2 2020 vs Q2 2021
MediaTek et Unisoc ont profité des déboires de HiSilicon/Huawei. / © Counterpoint Research

L'entreprise américaine Qualcomm, quant à elle, n'a pas connu une progression aussi importante de sa part de marché, passant de 28 à 24 % entre le T2 2020 et le T2 2021 respectivement. Le point positif pour le fabricant des SoCs Snapdragon a toutefois été la forte expansion de la marque sur le segment des modems 5G pour smartphones, qui est passé de 29% à 55%.

Cela est dû en grande partie bien sûr, à l'utilisation du modem Snapdragon X55 dans la gamme d'iPhone 12, dans laquelle il fournit l'accès à la 5G. Pour Qualcomm, Counterpoint prédit plus d'assurance dans les mois à venir, avec un ajustement de sa chaîne de production pour contourner la baisse des capacités de production des usines.

Le flop tech de la semaine: WhatsApp pour lire les messages des utilisateurs malgré le chiffrement

Le flop tech de la semaine est encore WhatsApp. Un article du site ProPublica a révélé que Facebook emploie une équipe chargée d'analyser les messages envoyés sur l'application de messagerie.

Ce qui à première vue, peut paraître normal pour un réseau social, montre qu'en dépit du cryptage de bout en bout de WhatsApp, dont on a beaucoup parlé, Facebook a un moyen de lire les messages échangés sur l'application.

Selon l'enquête de ProPublica, les conversations signalées pour leur contenu inapproprié sont transmises à une équipe de modération de Facebook, qui a accès aux messages et détermine les sanctions possibles pour l'utilisateur.

Cette controverse démystifie la signification du terme "chiffrement de bout en bout". Même si la communication ne peut être facilement déchiffrée "en transit", rien n'empêche l'une des extrémités de partager le message avec Facebook, le gouvernement ou toute autre personne.

Alors, êtes-vous d'accord avec nos choix de cette semaine? Quels sont vos top et flop tech de la semaine? Discutons en dans les commentaires!

Ce article vous a-t-il plu? N'hésitez pas à le partager!
Rejoignez la discussion maintenant

2 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition
Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition

  • Luna
    • Mod
    depuis une semaine Lien du commentaire

    De savoir que ses messages sont lus par WhastApp, par Facebook et par les gouvernements, je me sens d’abord prévenue et ça c'est une bonne nouvelle, même si c'est sûr je ne pourrais plus écrire les mêmes choses qu’avant, c'est cet espace d’intimité qu'on croyait avoir, que je regrette en réalité.


    • Ali Gator depuis une semaine Lien du commentaire

      Je pense un peu différemment. Il est possible que les messages sur WhatsApp soient vraiment chiffrés de bout en bout, mais si on peut y émettre des doutes. Mais je pense que le problème vient plutôt de la fonction de signalement du message. Quand on signale un message sur WhatsApp, le contenu de ce message doit être transmis en clair à l'équipe de modération de Facebook, avec plusieurs informations supplémentaires comme l'ID du message (pour pouvoir le supprimer ensuite) ou encore l'ID de l'utilisateur (pour pouvoir le bannir par la suite). C'est à ce moment-là que la confidentialité des messages est cassé.