Sujets chauds du moment

Mois des fiertés: 3 jobs tech dans des entreprises françaises diversifiées et inclusives

AdobeStock 484133026
© panyajampatong/Adobe Stock

Lire dans d'autres langues :

Du glaçage arc-en-ciel sur les cupcakes au changement du logo de l'entreprise aux couleurs du drapeau de la fierté, beaucoup d'entreprises tentent de récupérer la cause LGBTQI+ pour des raisons purement markéting au cours du mois de juin, le mois des fiertés ou "Pride Month". 


NdlrCet article est un contenu publicitaire pour Jobbio et n'a aucun lien avec l'opinion éditoriale de NextPit.


Et si montrer son soutien à la communauté LGBTQI+ est bien perçu, les gestes cités en amont ne sont pas un bon baromètre pour analyser le degré de diversité ou d'inclusion d'une entreprise ou d'une organisation.

En fait, de nombreux membres de la communauté LGBTQI+ se sont lassés du capitalisme arc-en-ciel performatif, qui fait allusion à l'égalité, mais sans apporter de mesures concrètes pour lutter contre la discrimination envers les personnes LGBTQI+. Plus 53% des personnes LGBTQI+ en Europe évitent souvent de parler de leur orientation sexuelle ou identité de genre par peur de subir des discriminations.

L'homophobie au travail

Selon une récente étude de l'association Autre Cercle, qui promeut l'intégration des travailleurs LGBTQI+ sur le lieu de travail, une personne sur quatre est victime de discrimination en raison de son orientation sexuelle ou de son identité de genre.

Alors, comment comment déterminer si une organisation ou une entrerprise pour laquelle on aimerait bosser est réellement engagée à mettre en œuvre une politique de diversité et d'inclusion (D&I) efficace et percutante?

Pour commencer, la politique d'une entreprise doit clairement énoncer son engagement en faveur de la D&I. Cela passe par le biais de ses principes environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG), d'une politique de tolérance zéro envers le harcèlement et les intimidations sur le lieu de travail. Une mission d'entreprise bien définie doit également être présentée de manière claire et précise.

Ensuite, il faut se tourner vers la direction, les cadres supérieurs ou le conseil d'administration pour voir si l'engagement en faveur de la D&I est réel. En France, le pourcentage de femmes travaillant dans le domaine de la technologie est estimé à environ 30%, tandis que seul 10% de ces femmes occupent des postes plus techniques.

De réels progrès

Le manque d'éducation est l'un des principaux facteurs ayant un impact sur la D&I, et la formation sur le lieu de travail est un autre moyen d'identifier l'engagement d'une entreprise dans ce domaine. Malgré le lancement d'une charte de la diversité en 2004 et d'un label de promotion de la diversité en 2008, il n'existe aucune obligation légale pour les entreprises de disposer d'une politique de D&I.

Si les statistiques relatives à l'égalité sur le lieu de travail montrent qu'il reste encore beaucoup à faire, plusieurs entreprises sont à l'avant-garde lorsqu'il s'agit de promouvoir la D&I, en particulier en ce qui concerne les employés LGBTQI+.

Pourtant, d'un point de vue commercial, il est logique d'investir dans la D&I. Les entreprises qui ont une politique de D&I solide et une culture de la diversité, de l'inclusion tangible attirent les meilleurs talents. Elles sont plus efficaces et réussissent mieux financièrement.

Et si vous êtes à un stade de votre carrière où l'alignement de vos valeurs sur celles de votre employeur n'est pas négociable, les entreprises ci-dessous sont à l'avant-garde en matière de D&I sur le lieu de travail.

Société Générale

En 2022, la Société Générale a décidé de faire le point sur sa situation en matière de diversité et d'inclusion, avec le score Mixity. Mixity est un outil numérique qui mesure l'égalité dans cinq domaines, dont le genre, l'ethnicité et les LGBTQI+. Son score pour LGBTQI+ est actuellement de 77% et son score global de diversité est de 80%.

La politique d'embauche de Société Générale intègre les principes directeurs des Nations unies visant à lutter contre la discrimination envers la communauté LGBTQI+ dans le monde des affaires. Par ailleurs, la banque a créé Pride & Allies, un groupe de différents membres du personnel de différents pays qui se réunissent pour discuter des questions liées à la culture d'entreprise pour la communauté LGBTQI+. Consultez les offres d'emploi de Société Générale ici.

BNP Paribas

BNP Paribas s'engage activement à promouvoir la diversité et l'inclusion sur le lieu de travail. La politique LGBTQI+ de l'entreprise a été créée par une équipe dédiée de 40 responsables de la diversité. Cette équipe a également été chargée de promouvoir l'égalité professionnelle entre les femmes et les hommes, les personnes handicapées, les différentes cultures et les différentes générations.

En 2015, Jean-Laurent Bonnafé a marqué l'histoire en étant le premier leader d'une institution financière française à souscrire à la charte LGBT de l'Autre Cercle. Grâce à son engagement, l'entreprise BNP a été récompensée et hissée au rang des 10 meilleurs alliés LGBT+. Consultez les offres d'emploi chez BNP Paribas ici.

Crédit Agricole

L'engagement du Crédit Agricole en faveur de sa politique de diversité et d'inclusion comprend la signature du Pacte mondial des Nations unies depuis 2003 et de la Charte de la diversité en France depuis 2008.

En 2021, Crédit Agricole a apporté un soutien financier de 12,5 millions d'euros à des associations œuvrant pour l'insertion, en France et à l'international. Consultez les offres d'emploi de Crédit Agricole ici.


Cet article a été rédigé par Aoibhinn Mc Bride et fait partie d'un partenariat entre NextPit et Jobbio. Pour en savoir plus sur le partenariat entre NextPit et Jobbio, cliquez ici.

  HomePod standard HomePod mini
Produit
Illustration Apple HomePod (2023) Product Image Apple HomePod Mini Product Image
Note
Lire le test de l'Apple HomePod (2023)
Lire le test de l'Apple HomePod Mini
Offre*
Aller au commentaire (3)
Kirstie McDermott | amply

Kirstie McDermott | amply
Senior Content Manager

Kirstie travaille pour notre partenaire de recherche d'emploi Jobbio. Elle vit à Dublin et travaille depuis plus de 15 ans comme auteur et rédactrice pour des plateformes imprimées et numériques.

Voir tous les articles
Ce article vous a-t-il plu? N'hésitez pas à le partager!
Articles recommandés
Derniers Articles
Notification push Article suivant
3 Commentaires
Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition
Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition

  • wincro$oft 19
    wincro$oft depuis 11 mois Lien du commentaire

    Plutôt que de s’occuper des gens qui ne se sentent pas très bien dans leur être et dans leur tête mais qui prennent beaucoup de place en parlant très fort, ce ne serait pas mieux de s’occuper des handicapés qui n’ont pas accès à grand-chose (même pas au trottoirs) mais qui ne prennent pas de place car on les cache ?


    • Antoine Engels 43
      Antoine Engels
      • Admin
      • Staff
      depuis 11 mois Lien du commentaire

      On a un partenariat avec Jobbio qui est une plateforme de recherche d'emploi. Ce n'est pas nextpit qui a rédigé cet article, mais Jobbio. Donc on ne choisit pas les sujets traités.

      C'est le pride month en ce moment, c'est pour ça que cet article sponso tombe maintenant. Mais ça ne veut pas dire que nous, nextpit, on préfère parler d'une cause plutôt qu'une autre.

      Ensuite, tu sembles faire un jugement de valeur entre deux causes qui, selon toi, ne se valent pas. C'est ton opinion. Pour moi, c'est du whataboutisme mais chacun pense ce qu'il veut, je n'ai strictement rien à dire là dessus.

      L'accessibilité dans la tech est un sujet qui me tient beaucoup à cœur. On reste sur le même thème de l'inclusivité que pour la cause LGBT. Mais ce n'est certainement pas quelque-chose que nous, nextpit, on va couvrir avec de simples articles sponso.


      • wincro$oft 19
        wincro$oft depuis 11 mois Lien du commentaire

        1 - Ne te défend pas, je ne fais pas de reproche à nexpit pour cet article.
        Seulement a la société et ses priorités.

        2 - Il n’y a aucun Whataboutisme mais plutôt du réalisme.
        Les problèmes de quelqu’un qui ne peut pas faire quelque action que ce soit, seul sans été obliger de demander de l’aide me semble plus important et surtout plus vital que quelqu’un qui se sent mal parce qu’il ne sait pas si on doit l’appeler monsieur ou madame.
        C’est surement problématique pour certains arc-en-ciel, mais ce n’est ni vital, ni prioritaire, ni humiliant...



        PS : La scène avec l’escargot de l’épisode 5 de l’excellente série “Vermin“ reflète bien cette “prioritée“ qui n’en est pas. Ici :
        https://youtu.be/hNGBN7Rq0LA?list=PL5-JUt8ZTHSs0HMT-8c0ZweUZ3hYBopkv&t=268

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition