Prise en main du OnePlus 8T: Garder sa lettre de noblesse

Prise en main du OnePlus 8T: Garder sa lettre de noblesse

"Ultra stops at nothing." Après un pré-brief et une keynote, je ne comprends toujours pas ce slogan. Mais force est de constater que le OnePlus 8T annoncé ce mercredi 14 octobre au prix de 599 € fait tout pour mériter la lettre de noblesse gravée dans le marbre par ses prédécesseurs. Le OnePlus 8T est-il fidèle à l'héritage de cette gamme flagship intermédiaire du constructeur? En attendant mon test complet, voici une première réponse dans ma prise en main pour NextPit.

Plus

  • L'écran Amoled 120 Hz
  • Le Snapdragon 865
  • OxygenOS 11 basé sur Android 11
  • L'always-on display orienté bien-être numérique
  • La Warp Charge 65T

Moins

  • Le module photo 48 MP classique
  • Pas de téléobjectif dédié
  • Stockage non-extensible
  • Pas de certification IP

À qui s'adresse le OnePlus 8T?

Le OnePlus 8T sera disponible à partir du 20 octobre au prix de 599 € pour la version 8 Go/ 128 Go et 699 € pour la variante 12 Go/ 256 Go, sur la boutique officielle de OnePlus, Amazon et Fnac/Darty. Il se décline en trois coloris: Vert Aquamarine et Argent Lunaire, ce dernier étant exclusif à la configuration de mémoire de base (8Go/ 128 Go). 

NextPit OnePlus 8T volume
Le OnePlus 8T dans son coloris Vert Aquamarine. / © NextPit

Le OnePlus 8T embarque un écran Amoled plat de 6,55 pouces en Full HD+ avec un taux de raffraîchissement de 120 Hz et un poinçon en haut à gauche. À l'intérieur, on retrouve un Snapdragon 865, une batterie de 4500 mAh avec la nouvelle charge rapide Wapr Charge 65T, un quadruple module photo 48 MP. C'est aussi l'un des premiers smartphones à proposer une surcouche basée sur Android 11 avec OxygensOS 11. 

L'objectif du OnePlus 8T, c'est de proposer l'essentiel du OnePlus 8 Pro vendu 899 € à sa sortie dans l'enveloppe du OnePlus 8 (699€) tout en étant moins cher que ces deux modèles flagship. En bref, on est totalement dans l'esprit de la gamme T de OnePlus. 

Le OnePlus 7T, lui aussi vendu 599 €, était mon smartphone préféré de 2019 en termes de rapport qualité/prix sur le segment premium. Comme pour le OnePlus Nord sur le milieu de gamme, le OnePlus 8T propose, sur le papier, un beau compromis face à la montée en gamme et en prix des smartphones numérotés du constructeur. 

Un design frais comme le Grand Nord

Le OnePlus 8T m'a beaucoup rappelé le OnePlus Nord, en plus premium évidemment. Pendant le brief, OnePlus m'a assuré que le coloris Aquamarine Blue n'est pas le même que le Blue Marble du OnePlus Nord. Après avoir mis les deux smartphones côte à côte, le OnePlus 8T a une teinte turquoise qui tire légèrement plus vers les tons verts que le OnePlus Nord. 

Cette réflection d'importance capitale écartée, le design du OnePlus 8T coche toutes les cases d'un modèle haut de gamme. Dos en verre, cadre métallisé en aluminium et poinçon dans l'écran. Cet écran de 6,55 pouces est d'ailleurs plat, contrairement aux bords incurvés des OnePlus 8 et 8 Pro. 

NextPit OnePlus 8T screen
L'écran Fluid Amoled 120 Hz du OnePlus 8T et son poinçon. / © NextPit

C'est à la mode de détester les écrans incurvés, OnePlus suit donc une tendance du marché même si on m'a assuré que l'écran était un peu incurvé malgré tout, avec les coins en 2.5 D. Certains aiment railler la taille des smartphones OnePlus. 

Personnellement, je n'ai pas trouvé le OnePlus 8T particulièrement massif, et j'apprécie de toute façon un form factor plus grand que la moyenne. La préhension générale du smartphone est par ailleurs très bonne, toujours avec le bouton "slider" bien placé pour gérer les modes vibreur/sonnerie dont je ne me lasserai jamais.

NextPit OnePlus 8T side
Le fameux interrupteur ou "slider" de OnePlus, le détail qui tue. / © NextPit

Et le module photo, devenu rectangulaire, dépasse aussi moins en relief. Pas de certification IP pour l'étanchéité, en revanche. Comme sur les modèles précédent les OnePlus 8 et 8 Pro, c'est étanche dans les faits mais le constructeur a préféré économiser le prix de la certification officielle.

Un écran plat de 120 Hz lumineux

L'écran du OnePlus 8T est une dalle Amoled de 6,55 pouces au format 20:9, en résolution Full HD+ soit 402 ppp et avec un taux de raffraîchissement de 120 Hz. Le tout est certifié HDR10+.

Le constructeur annonce une luminosité maximale de 1100 nits, contre 800 nits sur le OnePlus 8 et 1300 nits pour le OnePlus 8 Pro. Le taux d'échantillonnage tactile de l'écran va jusqu'à 240 Hz (le nombre de fois qu'un contact est enregistré avec vos doigts), ce qui est bien pour des commandes réactives en gaming.

NextPit OnePlus 8T front camera
L'écran du OnePlus 8T est très lumineux et surtout fluide. / © NextPit

Sur le papier, tous les ingrédients sont réunis pour une expérience visuelle fluide et immersive. Reste à savoir quel impact les 120 Hz auront sur l'autonomie. Comme chez la plupart des autres constructeurs, ce taux de raffraîchissement est dynamique et sa fréquence varie en fonction des usages (jeu, vidéo, navigation, etc...). 

Comme d'habitude chez OnePlus, on a droit à tout un tas d'options de personnalisation pour plus de confort visuel avec un mode lecture en mono ou chromatique, un mode d'accentuation des couleurs ou un always-on display qui n'est pas aussi customisable que sous ColorOS 11, en revanche. 

OxygensOS 11 basé sur Android 11

Le OnePlus 8T est le premier smartphone de la marque et l'un des premiers smartphones Android hors Pixels à débarquer sur le marché avec Android 11 installé. La nouvelle surcouche de OnePlus OxygenOS 11 a fait beaucoup parler, surtout dans la presse tech américaine pour son côté clivant (ce qui est bizarre puisque l'implantation de OnePlus est loin d'être dominante aux US, mais soit).

Le principal reproche fait à OnePlus est que le constructeur semble s'être éloigné, du moins visuellement, de l'interface Android Stock. Une proximité passée avec l'UI de Google qui était pourtant la marque de fabrique d'OxygenOS et la clé de son succès auprès des utilisateurs. 

Avec OxygenOS 11, OnePlus semble avoir voulu garder l'esprit d'Android Stock en termes de fluidité mais en y ajoutant sa touche plus perso, ainsi que des features exclusives longtemps réclamées par la communauté comme l'Always-on display.

NextPit OnePlus 8T screen clock
L'AOD du OnePlus 8T par défaut n'est pas le plus customisable du marché. / © NextPit

Les noms des apps s'affichent dans une police surdimensionnée. L'essentiel des informations et commandes a été redescendu vers la partie inférieure de l'écran. Bref, l'idée est de créer une hiérarchisation entre les infos et les options tactiles pour les metttre à portée de doigts.

oneplus 8t review oxygenos 11 ui
L'interface d'OxygenOS 11 devient plus simpliste, plus "lisible." / © NextPit

Dans un post de blog annonçant la phase bêta de sa surcouche, OnePlus a expliqué qu'Android Stock n'a tout simplement pas été optimisé pour les grands écrans modernes. Le constructeur a poursuivi en détaillant avoir utilisé des données anthropométriques pour créer une carte thermique des interactions avec un écran afin de créer un ratio ultime pour optimiser le contenu et les éléments de l'interface utilisateur.

Visuellement, c'est certain qu'on a un petit choc. L'interface est nettement plus épurée. Ce que j'aimais bien avec OxygenOS, c'est que c'était un peu l'Arial Black des UI Android. Tout était clair, mais aussi très détaillé, chaque option montrant ses aspérités, bref les possibilités de personnalisation. 

Avec OxygenOS 11, on passe à une charte graphique beaucoup plus simpliste et minimaliste. L'information doit être visible immédiatement et clairement. OnePlus n'abandonne pas totalement la personnalisabilité mais affiche clairement sa volonté d'offir une UI plus mainstream, plus accessible.

Si on parle de personnalisation, on peut évoquer l'always-on display qui propose une feature appelée "insight AOD". En gros, c'est un indicateur visuel qui prend la forme d'une barre verticale colorée et qui vous renseigne sur votre utilisation. Vous avez un compteur de déverouillages et la barre change de couleur en fonction de la durée de votre temps d'écran. 

NextPit OnePlus 8T clock screen
Le mode insight de l'AOD sur le OnePlus 8T et son indicateur visuel de temps d'écran. / © NextPit

On a aussi un mode lecture pour un meilleur confort des yeux avec un mode chromatique et un mode monochrome. Un mode "canvas" dans les paramètres de customisation permet de tracer un dessin abstrait qui reprend les contours d'une de vos photos, à la manière d'une esquisse.

oneplus 8t review oxygenos 11
La fonction "insight" de l'always-on display sur OxygenOS 11 vous renseigne visuellement sur votre utilisation du OnePlus 8T. / © NextPit

Je n'ai malheureusement pas disposé de cette feature sur ma version pourtant à jour d'OxygenOS 11. OnePlus m'explique que cette feature ne viendra qu'avec une MAJ ultérieure.

OnePlus a également apporté une petite retouche au mode Zen de bien être numérique permettant de créer de sessions de groupe pour synchroniser vos phases de digital detox à plusieurs. 

oneplus 8t review oxygenos 11 zen mode reading mode
Sous OxygenOS 11, le mode Zen pour faire une digital detox peut se lancer à plusieurs. / © NextPit

Snapdragon 865 et mode Fnatic retravaillé

Le OnePlus 8T est équipé du SoC Snapdragon 865 de Qualcomm couplé à un GPU Adreno 650. Pas de version overclockée avec le Snapdragon 865+, comme le OnePlus 7T en son temps et le Snapdragon 855+. Sans modèle Pro pour sa gamme 8T, OnePlus ne veut pas trop concurrencer ses smartphones numérotés non plus. Faut pas déconner.

Je ne vais pas vous proposer des benchmark graphiques dans cette prise en main mais les inclurai évidemment dans mon test complet. Mais on commence à les connaître les performances de ce processeur, qui est tout simplement le plus puissant sur Android actuellement, non pas qu'on ait réellement besoin de toute cette puissance de toute façon.

En termes de puissance brute, le OnePlus 8T a donc les armes pour rivaliser avec les meilleurs smartphones gaming du marché comme le ROG Phone 3 d'Asus ou le Nubia RedMagic 5S. OnePlus m'a expliqué qu'en décalant son module photo, centré auparavant, dans le coin supérieur gauche, cela a permis l'ajout de nouveaux composants pour le contrôle de température. 

NextPit OnePlus 8T back
Auparavant centré et linéaire, le module photo du OnePlus 8T devient rectangulaire et se place en haut à gauche. / © NextPit

Eh oui, c'est bien beau d'avoir un SoC dopé au max, mais si c'est pour transformer le smartphone en grille-pain ça ne sert pas à grand chose. Du coup, on a une plus grosse superficie sur la chambre à vapeur, 12 capteurs de température, ainsi que 5 plaques de graphite et de la graisse de silicone un peu partout pour limiter la surchauffe. 

Il faudra que je maltraite le OnePlus 8T avec de longues sessions de jeu et plusieurs benchmark pour voir si le smartphone parvient à bien limiter le thermal throttling, le bridage automatique des performances lorsque la température monte trop. 

Le mode de jeu Fnatic dédié est moins poussé que sur les smartphones purement gaming, mais l'interface est nettement plus ergonomique. Vous pouvez faire apparaître le menu jeu de manière contextuelle, comme une pop-up une fois en jeu. Vous avez un indicateur de la température, de la batterie, avoir Instagram ou Whatsapp en fenêtré (à quoi bon?!), bloquer les notifs, les faux positifs tactiles etc...

oneplus 8t review fnatic mode
Avoir instagram en fenêtre pendant qu'on joue sur le OnePlus 8T, mais à quoi ça sert?! / © NextPit

Un quadruple module photo 48 MP

Côté photo, le OnePlus 8T embarque un quadruple module photo dont la configuration est la suivante: 

  • Capteur principal: Sony IMX586, 48 MP, OIS et EIS, f/1.7
  • Ultra grand-angle : Sony IMX481, 16 MP, f/2.2, FOV de 123°
  • Macro: 5 MP
  • Monochrome: 2 MP
NextPit OnePlus 8T camera
Le quadruple module photo du OnePlus 8T met l'accent sur le mode nuit et un algorithme retravaillé. / © NextPit

Sur le papier, je doute de l'utilité des capteurs macro et monochrome. Selon moi, et je me trompe peut-être puisque je ne les ai pas testés, c'est simplement une technique marketing pour ajouter des capteurs en plus. En tout cas, j'aurais largement préféré un téléobjectif dédié pour pllus de polyvalence. 

Le module photo est désormais rectangulaire et placé en haut à gauche au dos du smartphone. OnePlus m'a expliqué que le mode nuit Nightscape marche en vidéo et s'active automatiquement, un peu comme sur iOS, en fonction des conditions de luminosité. 

C'est un module photo somme toute très classique et qui n'a rien d'extravagant à ce prix. OnePlus a déployé de nombreuses mises à jour logicielles de son application photo depuis le lancement des OnePlus 8 et 8 Pro, je verrai donc dans mon test complet si la recette a pris ou non. 

Notez qu'à l'avant, la caméra selfie est un capteur Sony IMX471 de 16 MP, sans IOS avec une ouverture de f/2.4. Le OnePlus 8T peut par ailleurs enregistrer des vidéos jusqu'en 4K 60 fps.

La Warp Charge 65T, une killer feature?

La grande nouveauté, censée être LA killer feature du OnePlus 8T, n'est pas une caméra cachée sous l'écran comme je l'espérais, mais la Warp Charge 65T. Cette charge rapide de 65 W (uniquement avec le chargeur dédié, sinon 27 W) est censée pouvoir recharger la double cellule de 4500 mAh du OnePlus 8T de 0 à 100% en 39 minutes ou de 0 à 58%, soit une journée d'utilisations selon le constructeur, en 15 minutes.

OnePlus m'a expliqué que la Warp Charge 65T repose sur un système de double batterie où chacune se charge en même temps sans augmenter trop la tension ni la chauffe. Les 10 Volts sont divisés par deux et délivrés en 6,5 ampères donc chaque batterie se recharge simultannément en 5 V/6,5A chacune.

NextPit OnePlus 8T chargers
À gauche, l'ancien chargeur Warp Charge 30T et à droite, le nouveau bloc Warp Charge 65T. / © NextPit

Le plus gros de la technologie de la Warp Charge 65T est dans l’adaptateur, pas dans le téléphone. On y trouve une puce de cryptage supplémentaire dans le chargeur comme dans le câble USB-C pour contrôler la température (en plus des 12 capteurs thermiques dans le smartphone). 

Là encore, ce n'est pas une énorme innovation si on regarde la "concurrence" chez Oppo ou Realme. Mais c'est la philosophie OnePlus: on n'implémente une feature que si elle est optimisée à fond, tout en réduisant les coûts au maximum (non, pas comme chez chez Apple puisqu'il attend beaucoup trop longtemps et maximise les coûts au lieu de les réduire). Il faudra donc attendre pour une Warp Charge 125T. 

Je vous dirai dans mon test complet si la batterie ainsi que la Warp Charge 65T sont performantes à l'usage. 

NextPit OnePlus 8T charger
OnePlus voit la Warp Charge 65T comme la killer-feature de son OnePlus 8T. / © NextPit

Conclusion: Mes premières impressions

J'ai beaucoup râlé contre OnePlus en 2020, principalement sur la montée en gamme mais surtout en prix des OnePlus 8 et OnePlus 8 Pro. Avec le OnePlus Nord, le constructeur montrait déjà sa volonté de ne pas abandonner le rapport qualité/prix au profit d'une course au premium tête baissée. 

J'ai même titré mon test du OnePlus Nord "Tout est pardonné". C'est à croire que la marque en a eu marre de m'entendre, ou plutôt de me lire, rager comme le fanboy que je suis. 

Et avec le OnePlus 8T, vendu au même prix que le OnePlus 7T soit 599 €, la marque propose clairement l'un des smartphones haut de gamme les plus compétitifs du marché. Sur le papier, c'est un produit qui respecte l'esprit de sa gamme, qui veut mériter sa lettre de noblesse.

Ses seuls rivaux sur ce segment sont le Realme X50 Pro, le Xiaomi Mi 10T Pro (que je vais tester juste après) et le Poco F2 Pro (que Xiaomi ne veut décidémment pas nous envoyer en test). Dans tous les cas, 600 €, c'est le prix que devrait coûter un flagship selon moi. Dépasser ce mur du prix demande de proposer un form factor ou un hardware vraiment innovant en échange, un peu comme le Samsung Galaxy Z Fold 2.

J'ai donc hâte de pouvoir vous proposer un test en long et en large de ce OnePlus 8T afin de voir si le constructeur est totalement remonté dans mon estime ou non. 

À lire également sur NextPit France: 

Derniers Articles sur NextPit

Recommandé par NextPit

14 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition
Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition

  • Grego depuis une semaine Lien du commentaire

    "Il se décline en trois coloris: Vert Aquamarine et Argent Lunaire"... y'a pas comme une erreur là ?

    Sinon j'ai bien aimé l'article , je pense pas qu'il te décevra avec les mises a jours futures concernant la photo notamment.

    Perso, je possède le 7T et c'est le seul Smartphone qui après plus d'un an ne me lasse pas et me satisfait autant ,contrairement à mes anciens Samsung et iphone.

    Je ne pense pas que le capteur macro soit inutile comme tu l'affirmes, pour avoir fait des comparaisons avec le capteur principal ( 48 mp) je l'ai trouvé plus détaillé pour les contours de l'objet en question.


    Pour moi les fondamentaux de Oneplus qui font bloc et toujours le charme de cette marque , ce sont la qualité du matériel très soigné et l'expérience utilisateur vraiment au top, que du bon.


  • Yenam depuis une semaine Lien du commentaire

    Antoine je pense que tu as raté ta vocation, tu devrais écrire des CGU pas des articles :p

    Blagues à part c’est une super prise en main, sans langue de bois comme à ton habitude. Continue comme ça c’est un plaisir de te lire (mon passage préféré: “ pas comme chez chez Apple puisqu'il attend beaucoup trop longtemps et maximise les coûts au lieu de les réduire”)

    Edit: sus aux écrans incurvés!


  • Lyonpuce depuis une semaine Lien du commentaire

    Bonsoir,
    Petites questions: y a-t-il une charge inductive avec le dos en verre?
    est-il 5G (même si ça n'est pas près de servir à qlq chose...), a-t-il 2 cartes SIM? Si oui, dual active ou dual stand-by? Type de mémoire de stockage?
    et rapport aux MPixel de l'appareil photo principal: quel serait l'intérêt d'en avoir un plus gros à part bouffer plus de mémoire de stockage, j'ai franchement du mal à comprendre cette surenchère sur les MPixels?


    • Antoine Engels
      • Admin
      depuis une semaine Lien du commentaire

      Est-ce que tu as 3 bonnes heures devant toi? Parce que tes questions sont hyper vastes ;)


      • Lyonpuce depuis une semaine Lien du commentaire

        si t'as les réponses, j'ai tout mon temps😁


      • Antoine Engels
        • Admin
        depuis une semaine Lien du commentaire

        Charge sans-fil: Non, elle reste réservée au OP 8 Pro, malheureusement.
        5G-ready: Oui, le Snapdragon 865 a un modem 5G intégré
        Dual SIM: Oui.
        Stockage: UFS 3.1, 128 ou 256 Go, pas de micro SD

        Pour les mégapixels: Le plus important c'est la taille physique du capteur et donc la taille réelle des photosites qui capturent chacun 1 pixel (0,8 μm ou micromètre sur le Sony IMX586 de 48 MP).
        Les MP c'est juste la définition. L'avantage d'avoir plus de MP, genre 48, c'est pour le pixel bining.
        Le pixel bining ça consiste à assembler plusieurs pixels par quatre. Donc normalement les photosites du capteur ne captent qu'un pixel à la fois (un petit carré d'image), avec le pixel bining ils en captent 4 d'un coup et l'assemblent comme un seul.
        Du coup, la définition des photos n'est pas de 48 MP, mais de 12 MP (tu divises par 4) ce qui donne des clichés plus détaillés, avec moins de bruit numérique puisqu'ils sont plus denses.
        Mais en gros, mieux vaut avoir des capteurs plus grands que beaucoup de pixels. Un petit capteur avec plein de MP sera moins bon qu'un plus grand capteur avec moins de MP, parce qu'ils peuvent capter plus de lumière puisque leur taille leur permet d'embarquer des photosites plus grands.


      • Antoine Engels
        • Admin
        depuis une semaine Lien du commentaire

        Les constructeurs communiquent très peu sur les micromètres et donc la taille des photosites et de leurs capteurs. Mais c'est vraiment cette donnée là qui est la plus importante, pas le nombre de mégapixels.


      • Yenam depuis une semaine Lien du commentaire

        Ca influe sur la quantité lumière qui rentre dans le capteur c’est bien ça?
        Ça aurait presque valu la peine d’ajouter ta réponse à Lyonpuce dans l’article non? Vu le nombre de détails que tu donnes...à moins que tu gardes 2-3 tours dans ton sac pour le test en 3 tomes?


      • Antoine Engels
        • Admin
        depuis une semaine Lien du commentaire

        Oui, en gros si tu veux de la qualité l'essentiel c'est la quantité de lumière captée par le capteur.
        Et les Photosites, c'est les petites cellules sur le capteur qui captent cette lumière.
        Je ferai une MAJ pour le test complet d'ici vendredi normalement 😉


      • Nico_du_13 depuis une semaine Lien du commentaire

        Hâte de lire le test complet en tout cas. Surtout pour la partie photo. C'est vraiment le seul point qui me déçoit sur mon One Plus actuel d'ailleurs. Et malheureusement, la marque ne progresse pas assez vite sur ce point à mes yeux.


      • Nico_du_13 depuis une semaine Lien du commentaire

        Oui, si c'était le nombre de pixels qui faisait la qualité des photos, Google ne serait pas au top avec ses smartphones et capteurs de 12 mp.


      • Antoine Engels
        • Admin
        depuis une semaine Lien du commentaire

        Pour Google, c'est surtout son logiciel photo qui est vraiment dingue. Le capteur n'a rien de particulier. C'est les algo qui font tout.
        C'est d'ailleurs assez marrant, de nuit avec le Pixel 4a, l'aperçu de la photo sur l'écran (genre avant de prendre la photo) est plein de bruit numérique, aucun piqué, mais une fois le cliché pris et le traitement logiciel appliqué, t'as une image ultra propre.

        nas


      • nas depuis une semaine Lien du commentaire

        question logiciel, on a souvent lu que sony avait du mal, alors qu'il fournissait la majorité des autres constructeurs

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition