Test des Samsung Galaxy Buds Live: Beaux de loin mais loin d'être bons

Test des Samsung Galaxy Buds Live: Beaux de loin mais loin d'être bons

Alors qu'ils auraient pu passer inaperçu aux côtés du Samsung Galaxy Z Fold 2 et du Galaxy Note 20, les Samsung Galaxy Buds Live se sont fait remarquer par leur design en forme de haricot novateur. Ce sont aussi les premiers écouteurs true wireless avec ANC du constructeur. Voici mon test complet pour NextPit.

Note

Plus

  • Le design original et ergoonomique
  • L'autonomie solide
  • La qualité des micros pour les appels
  • L'application-compagnon complète

Moins

  • L'ANC anecdotique
  • Le rendu audio décevant et peu précis
  • Pas le meilleur choix à 200 €

À qui s'adressent les Samsung Galaxy Buds Live

Les Samsung Galaxy Buds Live sont dispnibles à l'achat depuis le 6 août 2020 au prix de 199 euros. Ils se déclinent en trois coloris: Mystic Bronze, Mystic Black et Mystic White. 

Ce sont les premiers écouteurs true wireless de Samsung à proposer l'ANC, la réduction de bruit active. Le géant sud-coréen a donc un an de retard sur les deux cadors du marché que sont les Sony WF-1000XM3 et les Airpods Pro d'Apple

En termes de prix, les Samsung Galaxy Buds Live sont 50 € moins chers que leurs rivaux de Sony et 80 € moins chers que leurs équivalents d'Apple à leur sortie. Mais en un an, ces deux excellentes références ont eu le temps de bien baisser de prix, le tarif des Galaxy Buds Live n'est donc pas si compétitif que ça.

Ce qui démarque les Samsung Galaxy Buds Live, c'est leur form factor unique. Le design en forme de haricot ne ressemble à rien d'autre sur le marché. Et, comme je vais l'expliquer dans ce test, c'est bien le seul critère vraiment original de ces écouteurs 100% sans-fil puisque l'ANC s'est révélée beaucoup trop anecdotique. 

J'ai aimé les Samsung Galaxy Buds Live pour...

... Leur design original et étonnamment ergonomique

Le design des Samsung Galaxy Buds Live est leur meilleur atout. Ils ressemblent à des boucles d'oreilles et leur boîtier fait penser à un écrin à bijoux.

Je déteste renvoyer le design de chaque produit comme les écouteurs ou les montres connectées à celui des produits Apple, bien qu'ils dominent ces marchés et qu'ils aient imposé certaines tendances. 

Donc non, Apple n'a pas inventé la forme de coton-tige qu'ont adopté presque tous les écouteurs true wireless depuis 2017. Maissur ce point, les Samsung Galaxy Buds Live sont un bon bol d'air frais. Le seul autre exemple que j'ai en tête d'un design un tant soit peu innovant sur ce marché sont les Libratone Track Air+ et leur forme en "ailette."

NextPit Samsung Galaxy Buds Live inside
Les Samsung Galaxy Buds Live tiennent étonnamment bien en place malgré leur design en forme de haricots. / © NextPit

Les Samsung Galaxy Buds Live adoptent un format open-fit, autrement dit pas intra-auriculaire. Mais en termes de sensation, je dirais qu'ils se rapprochent de semi-intras, ils entrent malgré tout très légèrement dans le conduit auditif. Et contrairement à ce que leur design étrange pourrait laisser penser, ils tiennent très bien en place. 

Ce que je déteste avec l'open fit, c'est la peur constante de perdre un écouteur au moindre coup de tête. Et à aucun moment je n'ai ressenti ça avec les Galaxy Buds Live. Ils se font d'ailleurs très discrets une fois logés sur la conque de l'oreille grâce au poids de 5,6 grammes de chaque écouteur.

NextPit Samsung Galaxy Buds Live ear
On ne sent presque pas les Samsung Galaxy Buds Live une fois placés dans l'oreille. / © NextPit

J'ai eu droit au coloris Mystic Black et je l'ai trouvé très classieux, tout comme le boîtier de transport à la charnière solide et au design compact. Le seul hic, c'est que le revêtement brillant et métallisé des Galaxy Buds Live attrappait beaucoup les traces de doigts.

Et des traces de doigts, vous allez en laisser pour utiliser les commandes tactiles de ces Buds. Elles sont très classiques mais assez complètes, plutôt réactives et sans trop de faux positifs.

Mais le plus drôle chez ces Buds Live, c'est que j'ai pu voir plusieurs de mes confrères testeurs dont je ne citerai pas les médias s'inventer une vie passée d'ORL en parlant de la partie basse, qui intègre le haut-parleur, "et vient se placer derrière le tragus (petite saillie à l’entrée du conduit auditif) et l’antitragus (le rebord opposé)." J'ai trouvé ces saillies pseudo-scientifiques un peu too much mais vachement drôles malgré tout. 

NextPit Samsung Galaxy Buds Live case
Le boîtier des Samsung Galaxy Buds Live est très premium et surtout compact. / © NextPit

... Leur autonomie solide

Samsung annonce des 6 heures d'autonomie en écoute avec une batterie de 60 mAh dans chaque écouteur. Et, c'est assez rare pour le noter, le constructeur dépasse ses promesses à l'usage (contrairement à ses smartphones). Je me suis servi des Smasung Galaxy Buds Live en utilisation mixte mêlant écoute avec ANC et quelques appels pendant 5 heures sur mes heures de bureau et 2 heures dans les transports puis chez moi. 

Avec 7 heures d'utilisation en moyenne par jour, j'ai donc systématiquement dépassé les 6 heures d'autonomie promises. Couplé aux trois recharges que permet leur boîtier, vous pouvez tenir quasiment 28 heures avant de devoir les brancher sur secteur en USB-C.

La charge est assez rapide et il faut un peu plus de 20 minutes à peine pour recharger les Buds Live à 50%. La recharge complète prend environ une heure et demie. C'est une performance plus qu'honorable par rapport aux standards actuels du marché. 

NextPit Samsung Galaxy Buds Live case open
Les Samsung Galaxy Buds Live ont une autonomie plus que respectable de plus de 7 heures. / © NextPit

Comme les Samsung Galaxy Buds et Galaxy Buds+, les Galaxy Buds Live sont compatibles avec la charge par induction. Le niveau de batterie des écouteurs et du boîtier est indiqué par des petites LED, mais qu’il est possible d’avoir des informations sur le niveau de charge via l’application-compagnon.

... Les micros efficaces en kit mains-libres

La qualité de captation de la voix en intérieur est très bonne pour des écouteurs true wireless. Le signal est clean et la voix n'est pas étouffée. Le timbre est fidèle et vos discussions seront donc tout à fait intelligibles. 

En extérieur, les Samsung Galaxy Buds Live parviennent très bien à filtrer les bruits du vent. C'est un tour de force que je ne peux que saluer car de nombreux constructeurs le promettent sans jamais livrer les performances escoptées. 

En revanche, les voix en prennent un coup dans un environnement sonore très pollué. Le traitement logiciel des trois micros dans chaque écouteur a tendance à atténuer la voix, comme un HDR ou un mode nuit lisserait une photo pour limiter le bruit numérique (badoum-tss). 

Mais dans l'ensemble, les Samsung Galaxy Buds Live sont très efficaces pour passer des appels et d'interminables réunions en visio au bureau. 

Je n'ai pas aimé les Samsung Galaxy Buds Live pour...

... Le son correct décevant mais dans la triste norme du marché

Je déteste tout le jargon snobe d'audiophile que les testeurs n'emploient que pour briller en société. "Une pointe de sibilance dans les aigües sans tomber dans le cristallin, les basses amples avec une bonne assise et des mediums équilibrés et blablabla." Personne ne comprend et c'est terriblement prétentieux.

On va donc faire simple et commencer par la fiche technique puis par mon ressenti à l'usage, sans novlangue de puriste. Car tout comme les Airpods Pro d'Apple, les Samsung Galaxy Buds Live ne sont clairement pas des écouteurs true wireless audiophiles, contrairement à ce que leur prix pourrait laisser penser. 

Pour la qualité audio, les Samsung Galaxy Buds Live utilisent des transducteurs de 12 mm de diamètre signés AKG. En plus de ces haut-parleurs, Samsung a également intégré un canal spécialement dédié à la diffusion des basses, pour plus d’amplitude. Les Samsung Galaxy Buds Live ne sont compatibles qu’avec le codec Bluetooth audio de base, le SBC, ainsi que l'AAC, mais ne supportent pas l’aptX, ni l’aptX HD ou le LDAC.

NextPit Samsung Galaxy Buds Live inside headphones
Les Smasung Galaxy Buds Live ont un son très moyen, comme presque tous leurs concurrents. / © NextPit

C'est donc le minimum syndical et on le ressent à l'usage. La signature sonore des Buds Live est la même que sur n'importe quelle paire de true wireless banale entre 100 et 200 euros. Le profil est très basseux. Mais même si elles sont amplifiées, les basses ne sont pas du tout assez précises, surtout à fort volume. 

Ce brouaha numérique vient d'ailleurs noyer les mediums (voix et certains instruments) qui manquent cruellement de précision. Sur les hauts mediums on peut noter un crissement de certains instruments et voix. Le timbre des voix est généralement fidèlement reproduit mais là encore ça manque de précision. En gros, les éléments les plus subtils du message musical sont perdus dans un son qui sonne beaucoup trop traité logiciellement.

C'est l'équivalent auditif d'un zoom numérique x50 dès qu'on monte dans les décibels, pour faire plus simple. J'ai par ailleurs ressenti une latence très notable lors du visionnage de contenus vidéo ou en jeu. Si vous avez un smartphone Samsung, le mode jeu permet de réduire légèrement cette latence en compensant le retard.

... La réduction de bruit active AN(e)Cdotique

Pour faire simple, le seul effet perceptible de l'ANC des Samsung Galaxy Buds Live est qu'elle draine votre batterie. Elle est tellement anecdotique que j'ai fini par la laisser désactivée en oubliant parfois même que je l'avais allumée. 

Je ne suis pas une chauve-souris, mon ouïe est aussi basique que mes tests de smartphones sont longs, c'est vous dire. Mais pas besoin d'avoir l'oreille absolue pour entendre le moindre bruit de métro, de voiture, ou de voisin de bureau qui martèle son clavier en attendant désespérément le week-end avec l'ANC des Galaxy Buds Live. 

Et pour une fois ce n'est pas une énième de mes hyperboles. La réduction de bruit active est mauvaise, tout simplement. C'est en partie dû au manque d'isolation passive lié au design open-fit qui ne permet pas d'obstruer suffisamment le conduit auditif. 

NextPit Samsung Galaxy Buds Live side
L'ANC des Samsung Galaxy Buds Live n'est pas un haricot magique. / © NextPit

C'est comme proposer de l'ANC sur un casque supra-auriculaire ou un casque ouvert. Pourquoi se mettre des batons dans les roues pour implémenter une technologie qui demande des millions en R&D? 

J'arrête de râler mais cette feature, longtemps attendue sur des écouteurs true wireless de Samsung, réalise plus qu'un faux départ. Quand les écouteurs peinent même à réduire les bruits solidiens constants (qui résultent du contact avec une surface, un solide donc), il faut se poser des questions. 

On est très loin de ce que permettent les Sony WF-1000XM3, certes intras, mais même les Airpods Pro qui sont pourant semi-intras. 

Conclusion

Les Samsung Galaxy Buds Live ont un charme certain. Et honnêtement, les ayant reçus gratuitements de la part de Samsung, je les utiliserais sans aucun problème au quotidien. Ils sont franchement classes et le design est le plus original du marché actuellement. 

Rien que pour frimer avec ces buds atypiques, le form factor sera un critère d'achat déterminant pour la majorité des utilisateurs qui se moquent, pour la plupart, du rendu audio. Ce rendu est d'ailleurs tout à fait dans la moyenne de ce qui se fait sur des écouteurs true wireless grand public. C'est moyen, trop moyen, et bourré de basses. Mais la recette a été réchauffée par tous les autres constructeurs avant Samsung, Apple le premier. 

L'autonomie est d'ailleurs suffisamment solide pour en faire une paire de buds daily fonctionnelle. Ajoutez à cela la très bonne qualité des micros en kit mains-libres et les Galaxy Buds Live paraissent loin d'être ridicules. 

Mais la grande nouveauté que devait être l'ANC m'a vraiment laissé un goût amer dans les oreilles. Et à 200 euros, on trouvera des alternatives au même prix, voire plus chères et même moins chères plus intéressantes.

Je peux citer pêle-mêle les Sony WF-1000XM3 vendus autour de 200 euros, les Sennheiser Momentum 2 pour l'alternative plus chère mais clairement meilleure et les Cambridge Audio Melomania 1 pour le choix moins cher (et sans ANC). 

Les carottes sont cuites pour les haricots magiques que sont les Samsung Galaxy Buds Live. Et si j'étais le fameux Jack du conte anglais, je choisirais un autre légume pour aller tuer des géants. 

À lire également sur NextPit France: 

Derniers Articles sur NextPit

Recommandé par NextPit

Pas de commentaire

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition
Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition