Prise en main du Xiaomi Mi 10T Pro: Un tacle à la gorge de OnePlus tout en sagesse

Prise en main du Xiaomi Mi 10T Pro: Un tacle à la gorge de OnePlus tout en sagesse

Le Xiaomi Mi 10T Pro vient d'être officialisé. Capteur 108 MP, Snapdragon 865, batterie de 5000 mAh et écran LCD de 144 Hz. Plus raisonnable que le Mi 10 Pro ou le Mi 9T Pro, il s'en prend pourtant violemment au OnePlus 8. Voici mes premières impressions pour NextPit du dernier smartphone de Xiaomi.

Plus

  • L'énorme capteur principal de 108 MP
  • Le poinçon très discret
  • L'écran LCD 144 Hz
  • Le Snapdragon 865
  • MIUI 12
  • La batterie de 5000 mAh

Moins

  • Le module photo trop gros
  • Pas de téléobjectif dédié
  • Pas de charge sans-fil
  • MIUI 12 avec des pubs
  • Pas de certification IP

À qui s'adresse le Xiaomi MI 10T Pro?

Le Xiaomi MI 10T Pro est disponible dès aujourd'hui en deux configurations de mémoire. La version 8 Go/128 Go coûte 599 € tandis que le modèle 8 Go/256 Go est vendu 649 €. Le smartphone se décline en trois coloris: Cosmic Black, Lunar Silver et Aurora Blue. Ce dernier n'est disponible que pour la version la plus chère de 8 Go/256 Go.

Comme j'ai pu en parler dans l'introduction de cette prise en main, on retrouve tous les points-clé d'un smartphone ultra premium. Le Snapdragon 865 est plus que bienvenu. Le triple module photo avec son gros capteur de 108 MP me démange déjà. Et la batterie de 5000 mAh promet de bien encaisser l'amas d'énergie nécessaire pour alimenter cet écran LCD de 144 Hz.

Sur le papier, le Xiaomi Mi 10T Pro est donc plus sage tarifairement que le Mi 10 Pro et techniquement que le Mi 9T Pro en son temps qui, encore aujourd'hui, se retrouve en tête des comparatifs des meilleurs smartphones en termes de rapport qualité/prix. Mais Xiaomi met tout de même un beau tacle glissé pieds joints à la carotide de OnePlus et son OnePlus 8 100 € plus cher que le Mi 10T Pro de base. Certes on attend le OnePlus 8T mais je doute que ce dernier ne passe sous la barre des 600 €.

J'ai donc vraiment hâte de pouvoir tester le Xiaomi Mi 10T Pro en long et en large pour mettre cette fiche technique testostéronnée et ce rapport qualité/prix très compétitif (pour un modèle premium) à l'épreuve. Je tiens donc à rappeler que les points positifs et négatifs listés ici ne relèvent ABSOLUMENT pas d'un test.

Ce sont des premières impressions superficielles dont je rends compte après avoir fait joujou avec l'appareil pendant quelques heures seulement. Aucun avis n'est définitif et je ne peux me prononcer sur la qualité effective des différents éléments comme la batterie, l'écran ou les performances. 

Le Xiaomi Mi 10T Pro m'a fait une bonne première impression avec...

... Son triple module photo de 108 MP

Logiquement, je ne peux pas vous montrer de photos prises avec le Xiaomi MI 10T Pro avant que l'embargo sur les tests ne soit levé. Mais rien que sur le papier, le gros capteur principal de 108 MP me donne envie de tester le smartphone sur le champ. 

On se rappelle du Xiaomi Mi Note 10 qui était le premier smartphone lancé en Europe à embarquer un capteur avec une aussi grande résolution, devant le Samsung Galaxy S20 Ultra

NextPit Xiaomi Mi 10T Pro back
Le triple module photo 108 MP du Xiaomi MI 10T Pro. / © NextPit

Pour faire court, au dos du smartphone on retrouve dans le triple module photo: 

  • un capteur principal 108 MP d'une taille d'1/1,33” et une ouverture de F/1,69 avec le pixel bining (4 en 1 Super Pixel), un FOV de 82° et l'OIS (stabilisation optique)
  • un capteur ultra grand-angle de 13 MP d'une taille d'1/3,06” et une ouverture de F/2,4, un FOV de 123°
  • un capteur macro de 5 MP d'une taille d'1/5” et une ouverture de F/2,4, un FOV de 82° et un autofocus (de 2 à 10 cm du sujet)

La caméra selfie embarque quant à elle un capteur de 20 MP d'une taille d'1/3,4” et une ouverture de F/2,2 avec un FOV de 77,7° et la technologie du pixel bining.

Sur le papier, le Xiaomi Mi 10T Pro a presque tout pour plaire. Il ne manquait qu'un téléobjectif dédié pour assurer la panoplie la plus polyvalente possible mais sur lequel le constructeur a fait l'impasse.

On peut donc s'attendre à un grossissement numérique qui va reposer sur la grosse résolution du capteur principal de 108 MP afin de découper et recadrer l'image pour appliquer le grossissement. Espérons que le traitement logiciel de Xiaomi permette de limiter la perte de niveau de détails.

... Son écran LCD de 144 Hz

Oui, un écran LCD fait un peu mal au cœur sur un flagship. Mais Xiaomi promet que "Le Mi 10T Pro possède l'un des meilleurs écrans LCD actuellement intégré dans un smartphone."

Il faudra s'en assurer à l'usage, en tout cas la luminosité maximale de 650 nits promise par le constructeur devrait assurer une bonne lisibilité en toutes circonstances. On peut craindre en revanche que le constraste soit moindre comparé à celui d'une dalle Amoled et que le taux de réflectance puisse être plus notable.

NextPit Xiaomi Mi 10T Pro screen
L'écran LCD du Xiaomi Mi 10T Pro troque la technologie Amoled pour la fluidité de l'affichage en 144 Hz. / © NextPit

Pour faire passer la pillule Le Xiaomi MI 10T Pro propose une dalle de 6,67 pouces avec un taux de raffraîchissement de 144 Hz. Une feature qu'on ne voit pour l'instant que sur les smartphones gaming, pour l'essentiel. Cet taux de raffraîchissement est évidemment dynamique donc il s'adapte à l'usage du smartphone et aux applications que vous ouvrez, basculant entre 60 et 144 Hz afin de préserver la batterie. 

Pour être honnête, je n'ai rien contre les écrans LCD. Il s'en fait de très bon sur le marché et je préfère un LCD en 144 Hz qu'un Amoled en 60 Hz. Mais c'est un choix personnel, je le reconnais. Ne reste plus qu'à voir à l'issue d'un test complet si le Xiaomi Mi 10T Pro tient ses promesses sur ce point. 

... Le Snapdragon 865

Difficile (mais pas impossible) de trouver un smartphone Android avec un Snapdragon 865 sous la barre des 600 euros. Je ne peux évidemment pas me prononcer sur les performances du Xiaomi Mi 10T Pro sans avoir fait de benchmark graphiques ni l'avoir maltraité sur des jeux gourmands en ressources.

Mais c'est toujours une bonne nouvelle de retrouver ce SoC sur un flagship Android, vu son historique sur tous les modèles que nous avons testés jusqu'à présent. Ne reste plus qu'à voir comment Xiaomi a pensé la gestion de la températutre afin de limiter le thermal throttling et assurer des performances constantes le plus durablement possible. J'ai d'ailleurs pu noter la présence d'un mode gaming pour optimiser les performances en jeu. 

NextPit Xiaomi Mi 10T Pro usb
Le Xiaomi Mi 10T Pro embarque le Snapdragon 865 pour moins de 600 €. / © NextPit

Xiaomi n'a pas donné de détails sur son système de refroidissement interne. Dans tous les cas, le processeur et son GPU Adreno 660 couplé à 8 Go de RAM LPDDR 5 et un stockages UFS 3.1 promettent de bonnes performances en jeu, sur le papier.

Pour finir, je ne me prononcerai pas sur la batterie puisqu'à part le fait de célébrer qu'elle ait une bonne capacité de charge de 5000 mAh il n'y a pas grand chose d'autre à dire sans l'avoir testée. Je précise en revanche que la recharge rapide se fera en 33 Watts, ce qui n'a pus rien d'exceptionnel en 2020. Petit bémol, pas de charge sans-fil. 

Le Xiaomi Mi 10T Pro m'a fait une mauvaise première impression avec...

... Son module photo trop proéminent

Ce qui interpelle quand on regarde le Xiaomi Mi 10T Pro de dos, c'est la taille du module photo arrière. Non seulement le gros capteur principal de 108 MP vous fixe comme l'œil de Sauron, mais l'îlot rectangulaire dans lequel sont placés les trois objectifs ressort beaucoup en relief. 

C'est un gros module photo, ou plutôt épais. Lorsqu'on pose le smartphone à plat, il vascille beaucoup. Mais il confère un look assez particulier au smartphone, presque humanisant. Je sais c'est débile et sûrement absurde. Et j'ai une fâcheuse tendance à aimer les smartphones "moches" comme le Vivo X50 Pro. Mais, je comprends tout à fait qu'un œil de cyclope juché au dos d'un smartphone puisse en rebuter plus d'un. 

NextPit Xiaomi Mi 10T Pro side
Le module photo du Xiaomi Mi 10T Pro ressort beaucoup en relief. / © NextPit

... L'absence de téléobjectif dédié

Mon confrère allemand Stefan, bien plus érudit que moi, a déjà consacré tout un guide pour comprendre à quel point un téléobjectif n'est pas indispensable pour avoir un zoom de qualité. Même si c'est un plus dans la plupart des cas de figure. 

Mais je regrette que le module photo du Xiaomi MI 10T ne soit pas le plus polyvalent possible. J'espère que le smartphone me fera mentir et que son zoom par "recroping" des images capturées en 108 MP marchera bien comme prévu, en limitant la perte de détails. 

Mais je ne peux m'empêcher de penser qu'un téléobjectif aurait été préférable à un capteur macro, même si pour une fois on ne se retrouve pas avec un macro d'une résolution ridicule de 2 MP mais 5 MP.

... MIUI 12 avec des pubs

On a beaucoup parlé de MIUI 12. La hype autour de la nouvelle surcouche de Xiaomi était réelle lors de sa présentation en mai dernier. Le Xiaomi Mi 10T Pro bénéficie donc de la nouvelle interface. Les animations sont fluides et les options de personnalisation ainsi que de gestion sont assez riches a priori. 

Je n'ai pas réussi à testouiller les Super Wallpapers, ces fonds d'écran animés de planettes. Mais, quelle ne fut pas ma surprise lorsque, me balladant dans les paramètres système afin de changer mon fond d'écran, j'ai eu droit à une publicité pour un jeu mobile le temps d'installer le nouveau wallpaper. 

Le Xiaomi Mi 10T Pro qu'on a reçu chez NextPit vient de l'équipe de communication de Xiaomi en Allemagne et le smartphone est évidemment sous ROM européenne ou globale. Je ne m'explique donc pas ces pubs dans les paramètres systèmes puisque je pensais que l'Europe était encore préservée de cette infâme business model. 

Conclusion - Mes premières impressions

Le Xiaomi Mi 10T Pro est légèrement plus sage que son prédécesseur le Mi 9T Pro en son temps. Mais sa fiche technique promet tout de même de mettre un bon coup de pied dans la fourmilière qu'est le marché des smartphones à moins de 600 €. 

Il se pose en concurrent direct du OnePlus 8 et, bizarrement, du Poco F2 Pro... également produit par Xiaomi... Si on met de côté cette incohérence interne, on peut s'accorder que sur le papier, le Xiaomi Mi 10T Pro propose un rapport qualité/prix plus qu'intéressant pour un smartphone premium. 

Le module photo de 108 MP, le Snapdragon 865 et l'écran LCD de 144 Hz sont évidemment les features-clés du Xiaomi Mi 10T Pro et celles que j'ai le plus hâte de pouvoir tester en détail. Les pubs dans MIUI 12, en revanche, me donnent un très mauvais a priori sur ce smartphone que j'ai pourtant envie d'apprécier.

Je vous dis dans tous les cas à bientôt pour un test complet du Xiaomi Mi 10T Pro. En attendant, n'hésitez pas à me dire ce que vous pensez de ce modèle dans les commentaires.

Derniers Articles sur NextPit

Recommandé par NextPit

23 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition
Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition

  • Ali Gator depuis 3 semaines Lien du commentaire

    Sur le papier, ce Xiaomi est vraiment excellent techniquement. Mais voilà, Android = compte Google obligatoire, compte Mi obligatoire, bloatware... Et si en plus il y a des pubs, non merci !


    • Luna depuis 3 semaines Lien du commentaire

      Lol, bienvenue chez Apple


      • Traîtresse, en plus maintenant tu passes à l'ennemi ? Décidemment, je n'en suis plus à une mauvaise surprise avec toi, toujours aussi timbrée je vois :)


    • Le compte Google ça a quand même de très bons côtés, tous tes appareils sont synchronisés, tu changes ton smartphone, ta tablette ou ton Chromebook, et alors la réinstallation de tes applications et la configuration du nouvel appareil comme l'ancien sont grandement facilitées, tu retrouves tout sur ton nouvel appareil comme cela était sur l'ancien en peu de temps sans effort particulier, c'est quand même génial ça...
      Quand aux bloatwares sur les appareils Xiaomi, les applications de Xiaomi qui font doublon avec celles qu'on a déjà, elles sont faciles à désinstaller, il y a plein de tutos sur internet... et la pub dans les appareils Xiaomi, tu l'as sur les roms chinoises et globales, pas sur celles européennes, et elle est facilement désactivable dans les paramètres...
      Halte à la mauvaise foi (ou alors tu es très mal renseigné) !!!


  • Yenam depuis 3 semaines Lien du commentaire

    Je ne m'explique pas cette nouvelle mode de mettre des capteurs macro (faméliques de surcroit) partout...


  • Point positif, écran lcd 144hz
    C'est une blague ?? Pourquoi pas un tube cathodique... 🙄


    • Antoine Engels
      • Admin
      depuis 3 semaines Lien du commentaire

      ahahahaHAHAHAHAhAHahAhAhAhAhaHa non. Je préfère 100 fois un écran LCD bien calibré avec 144 Hz qu'un Oled bloqué en 60 Hz.
      Et je préfère 100 fois une fiche technique haut de gamme avec écran LCD à moins de 600€ plutôt que 800€ pour la même fiche technique mais un écran Oled.
      Mais c'est mon avis perso. Et je respecte le tien.


      • Perso je ne vois aucune différence entre 90hz et 120 alors 144...
        A l'époque on avait la course débile à la résolution aujourd'hui c'est le rafraîchissement
        D'autant plus que ça ne se voit qu'en jeux (pour les animations aussi mais bon ça n'a rien de transcendant)
        Et la calibration n'a pas grand chose à voir, même le meilleur lcd fasse à un amoled c'est toujours moyen


      • Antoine Engels
        • Admin
        depuis 3 semaines Lien du commentaire

        Bien sûr, tu as raison pour la qualité LCD/Amoled je ne dis pas le contraire. Mais je préfère avoir des couleurs moins clinquantes et un contraste moins bon avec un affichage plus fluide si ça me permet d'avoir l"équivalent d'un flagship à moins de 600 balles, c'est tout.
        Je ne dis pas que LCD c'est mieux. Je dis que le compromis, le rapport qualité/prix est plus intéressant.


      • Yenam depuis 3 semaines Lien du commentaire

        Beaucoup de gens ne voient pas de différence entre LCD et OLED non plus, ma copine ne fait pas la différence entre l'écran de son Galaxy S10 et celui de mon iPhone 11 et ce n'est pas la seule.
        Par contre c'est vrai que pour nous, les geeks, ça peut avoir son importance.


      • Ça dépend de l'utilisation en fait, perso je me sers plus de mon smartphone pour la vidéo que les jeux donc revenir au lcd est juste impensable et le taux de rafraîchissement je m'en bats les cacahouètes (même si c'est vrai que 90 c'est mieux)


      • Yenam depuis 3 semaines Lien du commentaire

        J'avais un léger doute au moment de reprendre du LCD avec mon téléphone actuel mais à l'usage je ne vois franchement pas la différence.
        ....presque, quand il y a beaucoup de noir affiché à l'écran je vois très nettement le rétroéclairage mais c'est la seule exception. A noter que je n'ai pas des yeux de faucon et que ce n'est que mon avis, d'autres personnes diront sûrement quelque chose de très différent.

Montrer tous les commentaires
Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition