Huawei pourrait ne produire que 50 millions de smartphones en 2021

Huawei pourrait ne produire que 50 millions de smartphones en 2021

Huawei pourrait ne produire que 50 millions de smartphones en 2021, selon certains médias asiatiques. Une conséquence a priori logique de l'embargo américain qui s'intensifie. Mais cela traduit-il un tournant plus durable dans la stratégie produit du constructeur? 

Selon le média sud-coréen spécialisé The Elec, dont les sources sont souvent fiables, Huawei n'aurait prévu de produire que 50 millions de smartphones pour toute l'année 2021. C'est moins d'unités que ce que le géant chinois a vendu au second trimestre 2020 (Q2 2020) à lui tout seul (55,8 millions d'unités). 

Et cela représente une baisse de 79% par rapport aux 240 millions de smartphones vendus par Huawei en 2019 et de 73% face aux 190 millions d'unités vendues que les analystes projettent pour 2020. 

Évidemment, l'intensification des restrictions américaines et la mise en péril consécutive de sa production de semi-conducteurs sont les raisons principales de cette production réduite. D'autres sources évoquées par le quotidien chinois Digitimes annonçaient déjà une baisse de 30% dans les commandes de composants pour la gamme des Mate 40 prévue cet automne. 

Mais cette baisse de production présumée est si importante qu'elle ne peut pas être uniquement le fruit d'une simple réaction aux sanctions américaines. 

Un scénario catastrophe à relativiser (mais pas tant que ça)

Dans un de ses rapports, l'analyste réputé Ming-Ching Kuo expliquait fin août que Huawei pourrait délaisser le marché des smartphones dans un scénario du pire. 

Mais ce scénario catastrophe peut tout de même être relativisé. Dans l'absolu, n'importe quel constructeur peut faire faillite dans le pire des cas. Cette prédiction ne veut pas dire grand-chose et l'analyste ne prend pas beaucoup de risque en incantant une prédiction aussi vague. 

En revanche, si le nombre de 50 millions d'unités produites pour 2021 se confirme, il sera difficile de ne pas y voir une véritable rupture, ou du moins un tournant, dans la stratégie de Huawei pour ses produits. D'autant que le constructeur arrivera, de son propre aveu, à court de puces Kirin dont il va cesser totalement la production d'ici le 15 septembre.

Lorsque le premier constructeur de smartphones mondial décide de réduire de plus de 70% sa production, il ne peut plus s'agir d'une simple mesure préventive visant à anticiper les conséquences néfastes des sanctions américaines. Cela pourrait clairement traduire une volonté de tourner ses efforts de production vers d'autres horizons, du moins de manière temporaire. 

Huawei est d'ailleurs censé faire plusieurs annonces concernant de nouveaux produits lors de sa conférence HDC dédiée aux développeurs à partir de ce mercredi 10 septembre. Si le constructeur n'évoque pas les prochains Mate 40, il faudra se poser des questions. 

D'autant que Huawei a tout de même signé un grand coup d'éclat à l'IFA 2020. Il a rappelé à l'Europe ce qu'il estime avoir apporté à l'économie et au marché de la tech, renouvelant avec fermeté et détermination son engagement et ses investissements sur le Vieux Continent.

Durant cette conférence HDC, on devrait également en savoir plus sur HarmonyOS 2.0, ou HongmengOS pour la version européenne. Le système d'exploitation mobile maison de Huawei doit venir compléter son alternative logicielle entamée avec les HMS (Huawei Mobile Services) et l'AppGallery. 

En parallèle, Huawei met le paquet sur sa stratégie 5G intitutlée 1+8+N, qui vise à harmoniser, justement, ses écosystèmes smartphone (1), objets connectés (8) et maison connectée/e-santé/IA (N). Imaginer l'application de cette stratégie sans l'élément central, les smartphones, paraît plus qu'improbable. 

À lire également sur NextPit France: 

Source : The Elec

Derniers Articles sur NextPit

Recommandé par NextPit

1 commentaire

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition
Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition