Google s'engage à donner 800 millions de dollars pour face à la crise sanitaire

Google s'engage à donner 800 millions de dollars pour face à la crise sanitaire

A l'heure où les grands groupes tech développent des initiatives pour lutter contre la pandémie actuelle, Google s'est engagé par voie d'un communiqué de son CEO Sundar Pichai à donner plus de 800 millions de dollars pour soutenir les entreprises, les organisations et les travailleurs - la plupart sous forme de publicité gratuite. Voici le détail de cette annonce et les principaux bénéficiaires de ce plan d'aide. 

Alors que les grandes entreprises françaises revoient à la baisse leurs programmes d’investissement et préparent les plans d’économies, certaines d'entre elles optent plutôt pour une stratégie offensive de sauvegarde de l'économie. Aucun secteur n’ose à l'heure actuelle faire de prévisions d’activité et de nombreuses entreprises ont joué la carte de la transparence via des communiqués de presse sur l'état de leurs finances. Par exemple, le constructeur européen Airbus a précisé qu’il avait obtenu une nouvelle ligne de crédit portant ses liquidités de 20 à 30 milliards d’euros. Le ton est mesuré et les industriels semblent tournés vers l'après COVID-19 avec un gel des embauches ou une suspension voire un report du versement des dividendes. La plupart des groupes ont en tout cas mis en place une communication de crise et publié des vidéos de solidarité à l'instar du groupe français Saint Gobain:

L'élan de solidarité de Google se décline en 5 domaines clés :

1. Le géant nord-américain a promis 250 millions de dollars pour aider l'Organisation mondiale de la santé (OMS) et plus de 100 agences gouvernementales dans le monde sous forme de publicités gratuites. Il s'agit de permettre à ces organismes de diffuser gratuitement sur le net des informations essentielles sur la manière de prévenir la propagation de COVID-19 et d'autres mesures pour aider les communautés locales. Cette offre de publicité gratuite inclura aussi des institutions financières communautaires et à des ONG à hauteur de 20 millions de dollars. Pour rappel, le groupe dirigé par Sundar Pichai avait déjà annoncé le mois dernier un don de 25 millions de dollars.

2. Google promet un fonds d'investissement de 200 millions de dollars qui soutiendra les ONG et les institutions financières du monde entier pour aider les petites entreprises à accéder aux capitaux. L'entreprise va collaborer avec l'Opportunity Finance Network aux États-Unis pour aider à combler les lacunes en matière de financement des personnes et des communautés mal desservies par les institutions financières classiques. Ces fonds s'ajoutent aux 15 millions de dollars de subventions en espèces que Google.org accorde déjà à des organismes sans but lucratif pour aider à combler ces lacunes pour les PME.

3. Le groupe basé à Mountain View va aussi offrir 340 millions de dollars de crédits Google Ads disponibles pour toutes les PME ayant un compte actif au cours de l'année écoulée. Les notifications de crédits apparaîtront dans leurs comptes Google Ads et pourront être utilisées à tout moment jusqu'à la fin de 2020 sus forme de publicité. 

Captura de pantalla 2020 03 30 a la s 10.18.14
Google © NextPit

4. Google va constituer une réserve de 20 millions de dollars en crédits Google Cloud pour les institutions universitaires et les chercheurs afin qu'ils tirent parti de ses capacités et infrastructures informatiques pour étudier les thérapies et vaccins potentiels. Les demandes effectuées par les scientifiques ou le secteur technologique seront gérés par Google for Education.

5. Sur le front de la lutte frontale contre le COVID-19, l'entreprise va aider à l'augmentation de la capacité de production d'équipements de protection individuelle (EPI) et de dispositifs médicaux de réanimation. Google va également travailler conjointement avec son  fournisseur et partenaire de longue date, Magid Glove & Safety, dans le but d'augmenter la production de 2 à 3 millions de masques dans les semaines à venir, qui seront fournis à la Fondation CDC. Du point de vue de la mise à disposition de son personnel qualifié, Mountain View va permettre que certains de ses employés les plus qualifiés en matière d'ingénierie, de chaîne d'approvisionnement et de soins de santé puissent travailler à la production de ventilateurs artificiels. 

Le secteur industriel et technologique s'engage différemment pour faire face à la situation actuelle. A l'instar du groupe allemand Siemens qui fut l'un des premiers à offrir son expertise, au niveau de l'ingénierie, pour construire les hôpitaux à Wuhan, une prise de conscience gagne petit à petit certains secteurs économiques. Une aide dont on a tant besoin quelque soit l'avis politique que l'on peut avoir ou non sur la place des grands groupes dans notre société globalisée.

Source : Google

Derniers Articles sur NextPit

Recommandé par NextPit

2 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition
Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition

  • Quelle generosité....
    Ils ont, grâce à l'épidémie, tiré bien plus d'avantages, rien qu'en refourguant des millions de Gsuite aux entreprises qui organisent le télétravail et aux établissements scolaires qui mettent en place l'enseignement à distance. S'il y a bien une boîte qui a largement profité de la situation, c'est bien Google !


  • Rappelez-moi qui a raflé environ 90 % des budgets pub des médias traditionnels ces dernières années sans qu'aucune sanction ne soit envisagée pour ces prédateurs "très libéraux" ? (je ne les cite plus ces deux là, je rabâcherais un peu trop)

    D'ailleurs si Nextpit a été (ou est encore ?) dans une passe difficile financièrement ce n'est pas QUE le fait de la standardisation et de la monotonie de l'actuelle production de la "Tech"...

    Quand les habituels incendiaires se transforment adroitement en pompiers prévenants, il me reste quelques doutes subsistants concernant leurs intentions profondes.