NextPit

Prise en main du Realme GT 2 Pro: Realme passe la seconde

realm gt 2 pro hands on 2 crop
© NextPit

Realme a lancé son nouveau flagship, le Realme GT 2 Pro, ce lundi 28 février lors du MWC 2022 à Barcelone. J'étais sur place et je vous donne mon premier avis sur le premier vrai smartphone haut de gamme de Realme dans cette prise en main.

NextPit Logo white on transparent Background
NEXTPITTV

Le Realme GT 2 Pro en bref

Le Realme GT 2 Pro sera disponible le 11 mars 2022 et se décline en deux versions de 8/128 Go et 12/256 Go respectivement vendues à partir de 749 et 849 €. Realme markète le Realme GT 2 Pro comme son premier vrai flagship, comme un smartphone pleinement haut de gamme qui, cette fois-ci, ne fait vraiment aucune concession sur la fiche technique-type qu'on attend de ce genre d'appareils. 

J'ai pu le prendre en main pendant une petite heure et le premier constat, c'est que Realme s'est lancé dans un marathon de cochage de cases. Écran Amoled LTPO 2.0 en 120 Hz et avec luminosité max de 1400 nits? Ok. Triple module photo avec objectif Sony IMX766 de 50 MP et OIS? Ok. Design minimaliste et éco-sensible réalisé en collab' avec un designer de renom? Ok. SoC Snapdragon 8 Gen1? Ok. Grosse batterie de 5000 mAh avec charge rapide 65 watts? Ok. Hein, quoi? Politique de mise à jour allongée jusqu'à 4 ans? Ok aussi alors. 

Bref, le but de Realme n'est pas de sortir un énième flagship killer. Le Realme GT 2 Pro est conçu pour jouer dans la cour des grands. Et à l'issue de cette courte prise en main, je me demande si Realme va réussir là où OnePlus a échoué?

Design: Un look en papier qui déchire

Le Realme GT 2 Pro adopte un revêtement imitant le papier et réalisé en collaboration avec un designer industriel japonais, Naoto Fukasawa, à partir de matériaux bio-sourcés et durables.


J'ai aimé:

  • la texture, l'effet papier très réussi et original
  • l'effort sur l'intégration de matériaux éco-sensibles
  • très bonne préhension

Je n'ai pas aimé: 

  • pas d'indice IP

realm gt 2 pro hands on crop
Les 3 coloris du Realme GT 2 Pro: Paper White, Titanium Blue et Paper Green. / © NextPit

Qui dit produit haut de gamme dit forcément collab' avec un artiste plus ou moins connu dans certaines sphères, je pense que tout le monde a compris ce principe de l'économie de la hype. Mais pour le coup, j'aime beaucoup la proposition du Realme GT 2 Pro. 

Le dos est fait d'un polymère biologique plus léger que les dos en plastique ou glasstic qu'on retrouve chez d'autres fabricants. Le design appelé "Paper Tech Master" imite le grain d'une feuille de papier. Au toucher, c'est assez agréable de ressentir la texture rugueuse, qui évoque un papier à lettre un peu luxueux. Ces aspérités du revêtement permettent aussi d'avoir une bonne préhension lorsqu'on tient le smartphone. Le Realme GT 2 Pro ne glisse pas des mains et n'attrape pas les traces de doigt.

realm gt 2 pro hands on 4 crop
Pas de prise jack 3,5 mm ni de slot microSD. / © NextPit

Le smartphone se décline en trois coloris: Paper White, Paper Green et Titanium Blue. Les deux premiers, blanc cassé et vert sauge, ont vraiment une "vibe" à la Pixel de Google que j'apprécie. Le dernier, un coloris noir aux reflets bleutés et et à la texture brillante pailletée m'a moins plu, en revanche.

Le module photo à l'arière est assez classique mais je trouve sympa le fait d'avoir sérigraphié la signature de Naoto Fukusawa, comme le ferait un artiste sur une paire de Nike ou autres collabs de l'industrie de la mode. Par contre, aucun indice IP pour la résistance à l'eau et à la poussière n'est mentionné. Qu'on s'en moque ou pas, l'IP68 est une case à cocher pour un flagship Android. 

Écran: Une dalle Amoled LTPO 2.0 en 120 Hz

Le Realme GT 2 Pro mise beaucoup sur sa nouvelle technologie d'écran Super Reality avec une dalle Amoled LTPO 2.0 de 6,7 pouces qui propose un taux de rafraîchissement adaptatif de 1 à 120 Hz, un taux d'échantillonnage tactile jusqu'à 1000 Hz, le color 10-bit et une luminosité max de 1400 nits.


J'ai aimé: 

  • Écran très lumineux
  • Le mode GT 3.0 pour booster l'échantillonnage tactile à 1000 Hz

Je n'ai pas aimé: 

  • -

realme gt 2 pro hands on display
L'écran du Realme GT 2 Pro promet du lourd. / © NextPit

Je ne vais pas trop m'étendre sur l'écran puisque vous donner mes impressions glanées à la volée lors d'une prise en main d'à peine une heure et dans de mauvaises conditions d'éclairage, le tout, sans benchmark n'aurait que très peu de sens. 

Simplement, j'ai noté que l'écran du Realme GT 2 Pro était très lumineux et très fluide. Le mode GT 3.0 permet de faire passer le taux d'échantillonnage tactile (le nombre de fois par seconde que l'écran enregistre un contact tactile) à 1000 Hz. C'est un chiffre totalement dingue sur le papier, qui dépasse de loin les meilleurs smartphones- même gaming- actuels. Lors de ma prise en main, je n'ai pas pu lancer de jeu sur le Realme GT 2 Pro mais rien que dans la navigation de l'interface, la réactivité de l'écran était notable (effet Placebo?). Le taux de rafraîchissement adaptatif de 1 à 120 Hz est aussi une bonne nouvelle pour l'autonomie, sur le papier.

Un mot sur la résolution de l'écran, mon collègue Rubens avait relevé que l'appellation 2K était assez étrange. 

"2K" définit des résolutions d'environ  2000 pixels en hauteur (en paysage), ce qui revient à 1920 x 1080p
tandis que "4k" s'applique à la résolution d'environ 4000 pixels en hauteur comme 3860 x 2160p.

Realme parle bien d'une résolution 2K ou WQHD+ de 3216 x 1440. Mais c'est un mode spécifique, par défaut, le Realme GT 2 Pro limite la définition affichée par son écran à 2412 x 1080 pixels. J'attendrai de mettre la main sur le smartphone pour un test complet avant de me prononcer sur la colorimétrie, la luminosité ou le taux de rafraîchissement de façon plus précise et concrète.

Interface: Realme UI 3.0 sur Android 12 et 4 ans de mises à jour

Le Realme GT 2 Pro tourne sur l'interface Realme UI 3.0 basée sur Android 12 et le fabricant a également allongé sa politique de mise à jour. Je ne vais rien de plus sur cette partie puisque je vous proposerai un test complet de Realme UI 3.0 si cela vous intéresse. Vous pouvez aussi aller voir mon test du Realme 9 Pro+ dans lequel je parle plus longuement de la surcouche de Realme.

Point positif, Realme a décidé d'allonger sa politique de mise à jour et de proposer 3 versions majeures d'Android et quatre ans de mises à jour de sécurité pour son Realme GT 2 Pro. C'est une assez bonne nouvelle quand on sait que le fabricant s'en tient généralement au minimum syndical de ce qui se fait sur Android One, à savoir 2 versions Android et 3 ans de patches de sécurité. 

C'est vraiment intéressant de voir des fabricants comme Realme, connus pour principalement viser le rapport fiche/technique prix, commencer à changer leur approche de la durabilité logicielle de leurs smartphones.

Performances: Snapdragon 8 Gen1

Rien à dire dans cette section puisque je n'ai lancé aucun benchmark et que je n'ai pas pu jouer sur le Realme GT 2 Pro. Notez simplement qu'il est équipé du SoC Snapdragon 8 Gen1, le dernier processeur mobile haut de gamme de Qualcomm. Comme mon collège Ben a pu le constater dans son test complet de l'Oppo Find X5 Pro, les performances du Snapdragon 8 Gen1 marquent une nette montée en gamme en termes de puissance. 

Qui dit Snapdragon, dit surchauffe. Pour y remédier, le Realme GT 2 Pro est doté d'une chambre de refroidissement à vapeur faite de 9 couches d'acier inoxydable pour faire baisser la température de 3 degrés Celsius. Il faudra que je voie à l'usage comment le smartphone se comporte et s'il parvient à limiter le bridage thermique ou non.

 

Photo: Un FOV de 150° et un mode microscope

Le Realme GT 2 Pro embarque un triple module photo à l'arrière avec un objectif principal grand-angle Sony IMX766 de 50 MP, un ultra grand-angle Samsung JN1 de 50 MP avec un champ de vision de 150° et une micro-lentille x40.

realm gt 2 pro hands on 3 crop
Le triple module photo du Realme GT 2 Pro. / © NextPit

Là encore, il m'est difficile de me prononcer sans avoir pu réellement tester le module photo. Sur le papier, je trouve intéressant le fait que l'objectif ultra grand-angle propose un champ de vision de 150° alors qu'on est généralement cantonné à 120 sur la plupart des autres smartphones. Realme a même implémenté un mode "fish eye" pour tirer pleinement profit de ce large FOV (à 10 ans près, ça aurait été parfait pour les Youtubeurs podcasteurs). 

En revanche, je trouve toujours dommage de ne pas avoir de téléobjectif dédié sur un flagship Android, même si Realme ne nous inflige pas de traditionnel capteur macro de 2 MP. Au lieu de ça, le fabricant nous propose un objectif microscopique capable de réaliser un grossissement x40 à très près du sujet. Personnellement, je pense que c'est une gimmick mais je sais que mon collègue Ben avait adoré cette fonction microscope sur l'Oppo Find X3 Pro l'an dernier. 

En tout cas, sur cette gamme de prix, le Realme GT 2 Pro a de sérieux concurrents sur le marché des smartphones photo.

Autonomie: Batterie de 5000 mAh et recharge rapide 65 watts

Le Realme intègre une batterie de 5000 mAh qui accepte la recharge rapide filaire SuperDart Charge de 65 watts. 5000 mAh, pour un flagship Android en 2022, c'est très bien. Reste à voir à quel point l'écran 2K et le Snapdragon 8 Gen1 affectent l'autonomie. 

Quant à la recharge, la proposition de Realme est assez standard. 65 watts en filaire, c'est amplement suffisant pour 99% des utilisateurs. Mais le fabricant aurait pu pousser un peu plus pour avoir la recharge sans-fil, normalement présente sur un flagship. 

J'étais aussi assez déçu que le Realme GT 2 Pro n'inaugure pas la nouvelle technologie de recharge de Realme. Appelée UltraDart Charge, elle délivre une puissance de 150 watts et permet de recharger votre smartphone de 0 à 50% en 5 minutes. Realme a annoncé que cette technologie serait lancée sur le Realme GT 3 Neo, le flagship milieu de gamme du fabricant. 

J'ai consacré un article détaillé à cette technologie si cela vous intéresse mais j'aurais trouvé plus logique que Realme la déploie d'abord sur son modèle le plus premium.

Fiche technique

  Choix de la rédaction
Produit
illustration Realme GT 2 Pro
Coloris Paper White, Paper Green, Titanium Blue
Dimensions & Poids

74,7 x 163 x 8,18 mm | 189 g

Écran Amoled LTPO 2.0 | 6,7 pouces | WQHD+ 3216 x 1440 pixels | taux rafraîchissement 1-120 Hz | luminosité max 1400 nits | taux échantillonnage tactile 1000 Hz 
Mémoire 8/128 Go | 12/256 Go
CPU & GPU Qualcomm Snapdragon 8 Gen1 | Adreno 730
OS RealmeUI 3.0 basé sur Android 12 | 3 mises à jour majeures + 4 ans de patches de sécurité
Module Photo
  • Objectif principal grand-angle: 50 MP | ouverture f/1.8 | OIS | PDAF multidirectionnel
  • Objectif ultra grand-angle: 50 MP | ouverture f/2.2 | FOV 150°
  • Objectif microscopique: 40 MP | ouverture f/3.0 | AF | grossissement x40
  • Selfie: 32 MP | ouverture f/2.4
Vidéo
  • Au dos: 8K et 4K à 30/60 FPS | 1080p à 30/60/240 FPS | gyro-EIS
  • Selfie: 1080p à 30 FPS
Batterie 5000 mAh | recharge rapide filaire SuperDart 65W | pas de recharge sans-fil
Audio Double haut-parleurs stéréo | pas de prise jack 3,5 mm
Prix 749€ | 849€

Conclusion - Mon premier avis

Après cette prise en main du Realme GT 2 Pro, mon premier ressenti est assez positif. Je valide totalement le design, bien qu'il faille que je me penche davantage sur ce matériau composite biosourcé et sur sa prétendue durabilité. Mais en termes de look, de préhension et de sensations au toucher, le design Paper Tech Master est une réussite selon moi, tout comme les coloris. 

En tout cas, on a l'impression d'avoir un produit différent, unique entre les mains ce qui devrait être le cas avec un flagship de toute façon. En revanche, la promesse d'une fiche technique sans concessions n'est pas totalement tenue selon moi. L'absence d'indice IP, de recharge sans-fil ou de téléobjectif restent des détails qui ont leur importance sur cette gamme de prix.

Par contre, je n'ai pas trop compris pourquoi certains testeurs lui ont reproché son prix. A 749 euros, le Realme GT 2 Pro se place en face du Google Pixel 6 ou du Samsung Galaxy S22. En termes de rapport fiche technique/prix, je trouve que Realme tient très facilement la comparaison. Mais c'est la qualité photo qui va vraiment faire la différence. Sur ce point, Google et Samsung sont très forts et Realme ne semble pas s'être donné toutes les armes possibles pour sortir vainqueur. 

Mais ça, c'est de la pure spéculation basée sur des fiches techniques. Il faudra que je le teste en conditions réelles pour décider si Realme a réussi son pari ou non.

NextPit reçoit une commission pour les achats effectués via les liens marqués comme étant affiliés. Cela n'a aucune influence sur le contenu éditorial, et ne représente aucun coût pour vous. Pour en savoir plus sur comment nous monétisons notre contenu, rendez-vous sur notre page dédiée à la transparence.
Ce article vous a-t-il plu? N'hésitez pas à le partager!
Rejoignez la discussion maintenant

Derniers Articles

Articles recommandés

3 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition
Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition

  • Pirlo01 depuis 2 mois Lien du commentaire

    J'espère qu'il ne se cassera pas en 2 comme le OnePlus 10 pro testé par le célèbre Jerry ring everything !! Et l'absence de téléobjectif n'est plus une surprise en 2022 le téléobjectif est devenu très cher et très rare ...point positif sur le papier les spécifications sont top , et il est le smartphones le moins cher avec la dernière puce 8 gen 1 et panneaux Amoled LTPO 2 !! C'est déjà pas mal ...


  • Luna
    • Mod
    depuis 2 mois Lien du commentaire

    Une collaboration qui clairement apporte quelque-chose de nouveau, de frais et surtout qui nous sort du ienne design Young Boy pour Gamer, enfin.

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition