Les meilleurs smartphones photo à choisir en 2020

Mis à jour : Nouvelle sélection pour fin 2020
Les meilleurs smartphones photo à choisir en 2020

La qualité photo d'un smartphone est sans aucun doute le principal critère d'achat d'un nouveau smartphone. Zoom x100, zoom optique et zoom hybride, mode nuit, ... Les constructeurs mettent le paquet sur l'innovation mais aussi les éléments de langage marketing. Quel photophone choisir entre les Pixels de Google, les Samsung Galaxy S20, les Huawei P40 Pro et consorts? NextPit vous aide à faire votre choix avec cette liste, arbitraire et évolutive, des meilleurs smartphones photo en fonction de vos usages et votre budget. 

Sommaire: 

  1. Samsung Galaxy S20 Ultra: L'alternative au meilleur smartphone photo du marché
  2. Google Pixel 4a 5G: Le smartphone photo au meilleur rapport qualité/prix
  3. Realme 6 Pro: Le smartphone photo le moins cher
  4. iPhone 12 Pro: Le meilleur smartphone photo d'Apple
  1. Le HDR pour sauver vos photos sur smartphone
  2. La détection de scène automatique
  3. Le “deep learning”
  1. Qu'est-ce que le zoom optique?
  2. Pourquoi le zoom x100 est une gimmick?

Le choix de la rédaction: Huawei Mate 40 Pro, le meilleur smartphone photo du marché

Comme pour chaque autre comparatif des meilleurs smartphones, il s'agit ici d'un choix personnel de l'auteur, donc moi en l'occurrence. Ce choix a évidemment été débattu au sein de la rédaction et je vous donnerai donc les recommandations de mes collègues si elles diffèrent de la mienne. 

NextPIT Mate 40 Pro
Le Huawei Mate 40 Pro est le meilleur smartphone photo du marché selon moi. / © NextPit

Note

Bewertung Design und Handling

Pour

  • Zoom périscopique x5 sans perte de détails
  • Objectif principal 50 MP qui capte beaucoup de lumière
  • Ultra grand-angle qui limite la distorision
  • Photos de nuit très bonnes même sans mode nuit
  • Le module photo le plus polyvalent
 

Contre

  • Balance des blancs globalement chaude
  • Absence des services Google

Module photo du Huawei Mate 40 Pro: 

  • objectif principal grand-angle 50 MP, f/1.9, 23 mm, 1/1.28", 1.22 µm, PDAF omnidirectionnel, Laser AF
  • téléobjectif périscopique 12 MP, f/3.4, 125 mm, PDAF, OIS, zoom optique x5
  • objectif ultra grand-angle 20 MP, f/1.8, 18 mm, PDAF
  • Vidéo: 4K à 30/60 fps, 1080p à 30/60/120/240/480 fps, 720p à 960 fps, 720p à 3840 fps,
  • objectif selfie ultra grand-angle 13 MP, f/2.4, 18 mm
  • capteur ToF 3D
  • Vidéo: 4K à 30/60 fps, 1080p à 30/60/240 fps

Le Huawei Mate 40 Pro que j'ai testé pendant plus d'un mois, et que je continue d'utiliser en tant que daily, est selon moi le photophone le plus performant du marché. 

Il propose le même module photo que l'excellent Huawei P40 Pro, avec une définition moindre sur l'ultra grand-angle (20 MP au lieu de 40 MP sur le P40 Pro) mais embarque en échange une lentille spéciale censée limiter la distorsion. J'ai d'ailleurs été surpris de souvent préférer les photos prises en ultra grand-angle à celles capturées en grand-angle avec le capteur principal de 50 MP. 

Le téléobjectif périscopique survole de très loin la concurrence et n'engendre presque aucune perte de qualité sur les grossissements x2, x5 et x10. Au-delà, la baisse du niveau de détails est notable mais elle reste bien mieux contenue que chez ses concurrents. 

Bien que l'expérience soit tout à fait viable, comme j'ai pu l'expliquer dans mon test d'EMUI 11, l'absence des services Google reste un obstacle à l'achat pour de nombreux utilisateurs, j'en suis conscient. Je proposerai donc une alternative avec des performances similaires et sur la même gamme de prix. 

S'il a peu ou prou les mêmes performances que le P40 Pro, le Huawei Mate 40 Pro a le mérite d'être doté du dernier SoC Kirin 9000, plus puissant, ainsi que d'un écran Oled 90 Hz en cascade ou "waterfall". Voilà pourquoi je l'ai intégré à cette liste plutôt que le Huawei P40 Pro qui est cependant moins cher et propose aussi un capteur ToF à l'arrière.

Vous pouvez consulter le test complet du Huawei Mate 40 Pro par NextPit ici.

Les meilleurs smartphones photo que NextPit vous recommande 

Après le choix de la rédaction, forcément subjectif et qui ne plaira sûrement pas à tout le monde, abordons désormais le reste de la sélection. Il ne s'agit pas d'inclure ici tous les modèles efficaces en photo mais de se concentrer sur les meilleurs smartphones photo, selon nous.

Samsung Galaxy S20 Ultra: L'alternative au meilleur smartphone photo du marché

NextPIT Mate 40 Pro
Le Samsung Galaxy S20 Ultra est la meilleure alternative au Huawei Mate 40 Pro pour le titre de meilleur photophone du marché. / © NextPit

Note

Bewertung Design und Handling

Pour

  • Zoom efficace en x5 et x10
  • Objectif principal 108 MP avec un bon niveau de détails
  • Téléobjectif 48 MP avec un bon zoom optique
  • Mode nuit efficace
  • Le module photo plus polyvalent
 

Contre

  • Les couleurs un peu trop saturées
  • Le Zoom hybride x100 est une gimmick

Le module photo du Samsung Galaxy S20 Ultra:

  • objectif principal grand-angle 108 MP, f/1.8, 26 mm, 1/1.33", 0.8µm, PDAF, OIS
  • 48 MP, f/3.5, 103mm (periscope telephoto), 1/2.0", 0.8µm, PDAF, OIS, 4x optical zoom, 10x hybrid zoom
  • 12 MP, f/2.2, 13mm (ultrawide), 1.4µm, Super Steady video
  • 0.3 MP, TOF 3D, f/1.0, (depth)
  • Vidéo: 8K à 24fps, 4K à 30/60fps, 1080p à 30/60/240fps, 720p à 960fps
  • objectif selfie grand-angle 40 MP, f/2.2, 26 mm, 0.7µm, PDAF
  • Vidéo: 4K à 30/60fps, 1080p à 30fps

Une résolution de 108 mégapixels sur un capteur rarement vu et inédit pour un smartphone: le Samsung Isocell Bright HMX a posé de nouvelles bases, du moins sur le papier. Après avoir équipé le Xiaomi Mi Note 10 (Pro), une version améliorée de la puce HM1 est désormais également embarquée dans un smartphone de Samsung lui-même: le Galaxy S20 Ultra 5G.

Le cœur de l'appareil photo est l'Isocell Bright HM1 de Samsung. Contrairement au Bright HMX du Mi Note 10, ce capteur combine non pas quatre mais neuf pixels en un "super pixel." On ne parle donc plus de Tertracell mais de Nonacell au service marketing du géant coréen. En conséquence, la résolution standard du Galaxy S20 Ultra n'est pas de 27, mais seulement de 12 MP.

Au-dessus du capteur principal de 108 mégapixels, Samsung dispose d'un module ultra grand-angle. La résolution native de la puce est de 12 MP et le champ de vision est l'un des plus larges parmi les smartphones actuels, avec plus de 120 degrés. C'est vraiment génial pour les photos panoramiques ou les courtes distances par rapport au sujet.

Le plus bas des trois modules est le célèbre capteur Sony IMX586 de 48 MP, avec un zoom périscopique permettant un grossissement optique x5. Une configuration nettement supérieure à la moyenne pour un téléobjectif. Sur le papier, le Samsung Galaxy S20 Ultra affiche probablement la fiche technique la plus impressionnante du marché, actuellement.

Mais c'est donc aussi un grand-angle traditionnel qui zoome en recadrant l'image pour simuler un zoom optique, contraitement à un téléobjectif périscopique, par exemple. Pour faire plus concret, lorsque vous zooomez, le téléobjectif ne capture qu’un quart de l’image de 48 MP pour faire un zoom. On se retrouve alors avec l’équivalent d’une photo de 12 MP (48/4=12) prise avec un zoom optique. 

Tant qu'on ne dépasse pas le grossissement x5, le faux zoom du Samsung Galaxy S20 Plus est efficace et conserve un bon niveau de détails. Mais comme le smartphone vient rogner dans l’image de base pour offrir des niveaux de grossissement, on perd évidemment en détails dès le grossissement 10x. Le fameux zoom "100x" annoncé n'est donc rien d'autre qu'un argument de vente superflu. 

Vous pouvez consulter le test complet du Samsung Galaxy S20 Ultra par NextPit ici.

Google Pixel 4a 5G: Le smartphone photo au meilleur rapport qualité/prix

NextPIT Pixel 4a 5G
Le Google Pixel 4a 5G est le photophone avec au meilleur rapport qualité/prix du marché en 2020. / © NextPit

Note

Bewertung Design und Handling

Pour

  • Meilleur rapport qualité/prix
  • Rendu photo inégalable sur cette gamme de prix
  • Mode nuit NightSight spectaculaire
  • Double gestion de l'exposition et du contraste
  • Plage dynamique large
 

Contre

  • Capteur principal vieillissant
  • Zoom numérique limité
  • Pas le module photo le plus polyvalent

Le module photo du Google Pixel 4a 5G: 

  • objectif grand-angle 12.2 MP, f/1.7, 27 mm, 1/2.55", 1.4µm, dual pixel PDAF, OIS
  • objectif ultra grand-angle 16 MP, f/2.2, 107˚, 1.0µm
  • Vidéo: 4K à 30/60 fps, 1080p à 30/60/120/240 fps
  • objectif selfie grand-angle 8 MP, f/2.0, 24 mm, 1/4.0", 1.12µm
  • Vidéo: 1080p à 30 fps

Le Google Pixel 4a 5G est un smartphone qui apporte les principales qualités des flagships de la gamme Pixel, mais à un prix plus contenu. Google a ajouté un capteur grand-angle à la célèbre caméra principale de 12,2 mégapixels, au lieu d'un téléobjectif comme sur le Pixel 4. 

Malheureusement, comme pour le Pixel 5, Google se passe du noyau visuel que l'entreprise a introduit sur le Pixel 2. Il s'agit d'une puce supplémentaire, qui accélère un peu le traitement de l'image. Dans les derniers smartphones Pixels, cette tâche est désormais assurée par le processeur principal, ce qui provoque parfois de la latence lors de la prise de photo. C'est supportable, car cela vaut la peine d'attendre.

Dans son test du smartphone, mon collègue Ben a trouvé que le duo de caméras au dos donne des résultats très bons voir excellents et Google parvient à maintenir le niveau de performance de ses prédécesseurs. Surtout avec le Pixel 4a 5G, moins cher, c'est un vrai plaisir, car pour peu d'argent, vous pouvez obtenir de nombreux souvenirs magnifiques et nets.

La luminosité et le contraste de vos images sont contrôlés séparément avec la double gestion de l'expositione et la balance des blancs. Avec ces commandes, vous contrôlez l'éclairage des images ainsi que l'intensité de l'effet HDR. Au lieu de simplement dire au smartphone d'optimiser la gamme dynamique, vous contrôlez l'efficacité de la gamme dynamique et faites ressortir les zones sombres plus ou moins. C'est un outil utile pour créer des images qui vous fait presque oublier l'absence d'un mode professionnel, y compris le contrôle du temps d'exposition.

Ce n'est pas le modèle le plus complet, mais si vous êtes photophile c'est assurément le meilleur choix sur cette gamme de prix. Il a également le mérite de proposer un capteur photo supplémentaire ainsi qu'un SoC plus puissant que le Pixel 4a de base.

Vous pouvez consulter le test complet du Google Pixel 4a 5G par NextPit ici.

Realme 6 Pro: Le smartphone photo le moins cher

NextPIT Mate 40 Pro
Le Realme 6 Pro est l'un des seuls smartphones photo à proposer un téléobjectif à moins de 300 euros. / © NextPit

Note

Bewertung Design und Handling

Pour

  • capteur principal 64 MP
  • téléobjectif dédié
  • meilleur module photo que le Realme 7 Pro
 

Contre

  • le reste de la fiche technique peu compétitif par rapport au Realme 7 Pro
  • capteur Macro anedotique

Le module photo du Realme 6 Pro: 

  • objectif principal grand-angle 64 MP, f/1.8, 26 mm, 1/1.72", 0.8µm, PDAF
  • téléobjectif 12 MP, f/2.5, 54 mm, 1/3.4", 1.0µm, PDAF, zoom optique x2
  • objectif ultra grand-angle 8 MP, f/2.3, 13 mm, 1/4.0", 1.12µm
  • capteur macro 2 MP, f/2.4
  • Vidéo: 4K à 30 fps, 1080p à 30/60/120 fps
  • objectif selfie grand-angle 16 MP, f/2.1, 26 mm, 1/3.06", 1.0µm
  • objectif selfie ultra grand-angle 8 MP, f/2.2, 105˚, 1/4.0", 1.12µm
  • Vidéo: 1080p à 30 fps

Le Realme 6 Pro fait déjà partie de ma liste des meilleurs smartphones à moins de 300 euros justement parce qu'il est le meilleur smartphone photo sur cette gamme de prix. Un meilleur choix, selon moi, que son successeur le Realme 7 Pro, qui fait l'impasse sur le téléobjectif.

C'est l'un des seuls smartphones sur cette gamme de prix à proposer un téléobjectif de 12 MP (f/2,5 équivalent 54 mm) dans son quadruple module photo 64 MP. Le grossissement optique x2 est donc supérieur en qualité à celui du Realme 7 Pro

On retrouve par ailleurs le même SoC Snapdragon 720G que dans le Realme 7 Pro couplé au même GPU Adreno 618 ainsi qu'à 6 ou 8 Go de RAM et 64 ou 128 Go de stockage, selon les versions. L'écran LCD n'est pas aussi performant que la dalle Amoled de son successeur, mais il a le mérite de proposer un meilleur taux de raffraîchissement avec 90 Hz. 

La batterie de 4300 mAh se recharge en 30 Watts, on n'est donc pas non plus au niveau de la Super Dart Charge 65 Watts du Realme 7 Pro. Mais, à 279 € en moyenne, et avec un processeur et une configuration de mémoire équivalente, je prèfère personnellement l'écran plus fluide et le module photo pllus polyvalent du Realme 6 Pro. 

C'est une question de goût et surtout d'usage. Et si vos exigences photo passent avant tout et que vous vous moquez d'avoir un smartphone récent, vous pouvez toujours opter pour le Pixel 3a ou Pixel 3a XL, qui ne sont plus commercialisés par Google mais qu'on peut encore trouver facilement à moins de 300 € en Marketplace. Et si en plus d'être photophile, vous êtes patient, vous pouvez aussi attendre que l'excellent Pixel 4a (349 €) baisse de prix.

Vous pouvez consulter le test complet du Realme 6 Pro par NextPit ici.

iPhone 12 Pro Max: Le meilleur smartphone photo d'Apple

NextPIT iPhone 12 Pro
L'iPhone 12 Pro est le meilleur smartphone photo d'Apple. / © NextPit

Note

Bewertung Design und Handling

Pour

Pas encore testé

 

Contre

Pas encore testé

Le module photo de l'iPhone 12 Pro Max:

  • objectif principal grand-angle 12 MP, f/1.6, 26 mm, 1.7µm, dual pixel PDAF, stabilisation IBIS
  • téléobjectif 12 MP, f/2.2, 65 mm, 1/3.4", 1.0µm, PDAF, OIS, zoom optique x2,5
  • objectif ultra grand-angle 12 MP, f/2.4, 120˚, 13 mm, 1/3.6"
  • capteur ToF 3D LiDAR
  • Vidéo: 4K à 24/30/60fps, 1080p à 30/60/120/240 fps
  • objectif selfie grand-angle 12 MP, f/2.2, 23 mm, 1/3.6"
  • capteur de profondeur 3D
  • Vidéo: Vidéo: 4K à 24/30/60 fps, 1080p à 30/60/120/240 fps

La principale différence entre l'iPhone 12 Pro et l'iPhone 12 Pro Max est la taille du capteur principal qui est 47 % plus grand sur le Pro Max. Ce capteur plus grand offre logiquement une meilleure plage dynamique, de meilleures performances en basse lumière et une qualité d’image globalement supérieure. 

Ma collègue Julia est en train de finaliser son test photo du smartphone. Mais selon elle, le gros point fort de l'iPhone 12 Pro Max est que pour la toute première fois, l'iPhone offre un zoom optique x2,5 (Apple appelle cela une "plage de zoom optique x5"), le HDR 3 et, peut grâce au scanner LiDAR, prendre des photos impressionnantes même dans des conditions de faible luminosité. 

Une autre différence avec le 11 Pro Max est le mode nuit disponible en ultra grand angle. Avec iOS 14.3, Apple a également intégré le nouveau format de photo Apple ProRAW, qui permet de retravailler les images de l'iPhone de manière plus approfondie.

En fait, Apple affirme que les performances en basse lumière du Pro Max sont 87 % plus élevées que celles des anciens appareils. La taille physique plus importante de l’iPhone 12 Pro Max lui a également permis de faire plus avec le système de caméra, en augmentant le zoom du téléobjectif à 65 mm. Cela signifie que le Pro Max dispose d’une très grande plage de zoom, de 13 mm ultra-large à 65 mm zoomé.

En outre, le Pro Max utilise la stabilisation sur capteur par la technologie IBIS ou "In-body image stabilization", qu'on retrouve sur les appareils photo hybrides classiques. Le capteur peut effectuer 5000 micros réglages par seconde, et cette stabilisation signifie que vous pouvez exposer jusqu’à deux secondes à main levée en basse lumière.

S'il faudra attendre le test complet de Julia pour un avis définitif, l'iPhone 12 Pro Max est, sur le papier, le meilleur smartphone photo d'Apple en 2020. 

En attendant, vous pouvez consulter le test complet de l'iPhone 12 Pro par NextPit ici.

HDR, mode nuit, détection: L'importance du traitement logiciel

Smartphone oblige, toutes vos photos font l’objet d’un traitement logiciel de l’image par l’IA de votre appareil. Ce traitement peut être plus ou moins agressif et affecte la qualité de l’image qui peut différer de ce que vous voyez à l’œil nu au moment de votre prise de vue.

Le HDR pour sauver vos photos sur smartphone

Le “high dynamic range” ou grande plage dynamique en français est une fonctionnalité intégrée dans de plus en plus de smartphones pour améliorer... leur plage dynamique. 

La plage dynamique est le rapport entre les zones les plus sombres et les plus lumineuses d’une scène. Plus la plage dynamique d’un capteur photo est faible, plus il sera difficile de voir des éléments aux antipodes de cette plage correctement en même temps. 

Concrètement, cela se manifeste par un ciel trop blanc, cramé par la lumière ou des bâtiments trop sombres noyés dans l’ombre ce qui affecte grandement l’exposition et/ou le contraste. Vous ne pourrez donc jamais avoir tous les éléments d’une scène avec une parfaite exposition en même temps dans un même cliché. 

Avec le HDR, le smartphone prend plusieurs clichés successifs, chacun avec une exposition différente pour les combiner et obtenir le rendu le plus ”équilibré.” Mais cette fonctionnalité peut aussi poser problème si vous bougez trop pendant le temps de pose, le cliché sera alors flou.

C’est peu ou prou le même procédé que les smartphones utilisent pour leur fameux mode nuit.

La détection de scène automatique

La première forme que peut prendre le traitement logiciel est aussi la plus basique: la reconnaissance de scène. Le smartphone va automatiquement détecter des éléments (ciel, herbe, visage) dans la prise de vue et adapter le traitement de li’mage en fonction des éléments identifiés. 

Ainsi, le bleu du ciel ou le vert de la végétation peuvent être encore plus accentués dans une photo paysage, le visage encore plus net dans une photo en portrait. 

Le “deep learning”

L’IA d’un Pixel de Google ou d'un mode Deep Fusion sur iPhone sont encore plus poussées car elles intègrent la notion de deep learning dans le traitement photo. Concrètement, afin d’embellir votre image, le smartphone va le comparer à une base de données colossale de clichés similaires pour ajuster les réglages et proposer le rendu adapté à ce type de cliché. 

Si cette fonctionnalité est très appréciée des novices qui ne jurent que par le mode automatique, elle peut s’avérer frustrante si le traitement est trop agressif et décide à votre place ce qui est beau ou pas dans une photo. 

Samsung par exemple a longtemps eu une fâcheuse tendance à saturer les couleurs à outrance, donnant des clichés tout sauf naturels. Les Pixels de Google avec leur mode nuit font perdre aux clichés nocturnes leur aspect naturel, donnant l’impression que les photos ont été prises de jour (un ciel trop éclairé par exemple). 

À l’inverse, un manque de traitement comme c’est le cas sur iPhone, ce qui donne des clichés certes très naturels de jour, mais beaucoup trop sombres de nuit. 

Qu'est-ce que l'ouverture sur un smartphone photo? 

Les termes ouverture, diaphragme (également appelé nombre f) et rapport de diaphragme sont, à proprement parler, généralement utilisés de manière incorrecte. Le terme exact serait "rapport d'ouverture", qui décrit la distance focale du système par rapport au diamètre de la pupille d'entrée de l'objectif.

Ce rapport est généralement exprimé sous la forme d'une fraction normalisée au numérateur un dans la notation "f/1,8" ou "1:1,8". C'est assez contre intuitif mais plus l’ouverture va être grande, plus le nombre derrière le f sera petit. Ainsi, f/16 est une très petite ouverture, tandis que f/1,4 sera une grande ouverture.

L’ouverture est particulièrement utile, en conjonction avec la taille du capteur, pour jouer sur le flou d’arrière-plan et les performances en basse luminosité. Plus l’ouverture est grande - et donc plus la quantité lumière enregistrée est importante - plus l’arrière-plan derrière le sujet photographié sera flou C’est un paramètre qu’il peut être intéressant de mettre en avant sur des portraits. Mais c'est aussi un bon indicateur des performances en basse lumière. 

L'accent est d'ailleurs plutôt mis sur l'intensité de la lumière. Une amélioration de F2.4 à F1.7, par exemple, se traduit par le fait que le smartphone dispose de deux fois plus de lumière disponible pour la photo. Ceci, à son tour, ouvre la voie à un éclairage optionnel:

Une photographie prise à la moitié de la sensibilité ISO. Une sensibilité réduite de moitié signifie moins d'amplification du signal d'image, donc moins de bruit d'image.

Une photographie prise à la moitié de la vitesse d'obturation. Cela réduit le risque de tremblement de l'appareil photo en cas de mouvements rapides ou dans des conditions de faible luminosité.

Zoom optique et longueur focale 

Pour comprendre ce que signifie réellement le zoom optique dans un smartphone, il faut d'abord examiner les longueurs focales. La longueur focale d'un objectif indique la distance entre l'objectif et son point focal, là où convergent tous les rayons lumineux.

Un système optique avec une très longue distance focale concentre donc la lumière très loin derrière l'objectif. Une longue distance focale signifie donc un petit angle de vue - ou, plus familièrement, un "zoom puissant." 

Si vous voulez vraiment savoir à quelle distance un smartphone peut zoomer tout en maintenant une qualité d'image raisonnable, trois valeurs sont importantes:

  • La longueur focale du téléobjectif en équivalent 35 mm
  • Le capteur d'images sous ce même téléobjectif
  • L'ouverture du téléobjectif

La longueur focale du téléobjectif en équivalent 35 mm vous indique la capacité du smartphone à zoomer sur des sujets éloignés par agrandissement optique. Si le rapport entre le grossissement fantaisiste et le grossissement optique réel s'éloigne trop, le téléphone devra faire un zoom numérique - et la qualité de l'image en souffrira.

C'est là qu'intervient le capteur d'images situé sous le téléobjectif. Plus ce capteur est grand, plus il capte de lumière - et plus la qualité de l'image est bonne. Un très grand capteur d'images ne fournit pas seulement de meilleures photos lorsqu'elles sont agrandies optiquement à travers l'objectif, il offre également plus de place pour le zoom numérique.

Enfin, l'ouverture du téléobjectif joue également un rôle. L'ouverture décrit la quantité de lumière dont dispose le capteur pour la photo. D'une manière générale, plus il y a de lumière, moins il y a de bruit et moins il y a de risque de tremblement de la caméra. Les téléobjectifs des smartphones, en particulier, sont notoirement faibles sur ces points précis.

Qu'est-ce que le zoom optique? 

Une longueur focale dans l'équivalent 35 mm définit exactement la taille d'un certain objet imagé sur le capteur à une certaine distance de l'appareil photo. Un zoom optique signifie maintenant que la caméra est capable de réaliser différents angles d'image ou tailles d'image en variant la longueur focale.

Les premiers smartphones à double objectif photo étaient généralement dotés d'un zoom optique x2 - les distances focales des deux objectifs étaient d'environ 25 et 50 millimètres. Puis sont apparus les téléobjectifs de plus en plus puissants, et le double zoom est finalement devenu un "x5" dans l'application caméra.

Lorsque l'ultra grand-angle s'est ensuite imposé dans la grande masse des smartphones LG, l'angle de vue gigantesque a été décrit partout en silence comme "x0,5" ou "x0,6" - en d'autres termes, comme un zoom de 0,5x par rapport à la caméra principale, soit divisé par 2.

Le Samsung Galaxy S20 Ultra, par exemple, reproduit optiquement des distances focales équivalentes de 13 à 103 millimètres - et dispose donc d'un zoom optique environ x8. Il est intéressant de noter que ce chiffre est introuvable sur la fiche technique.

En bref: Un zoom optique x3 par exemple signifie que la plus grande distance focale du système de caméra divisée par la plus petite distance focale donne exactement trois. Le Samsung Galaxy S20 Ultra dispose d'un zoom optique huit fois plus puissant.

Pourquoi le zoom x100 est une gimmick?

D'où vient donc le "x100", qu'un Galaxy S20 Ultra porte si fièrement? Pour un zoom optique x100, un smartphone devrait logiquement couvrir une plage de focales de 13 à 1300 millimètres en équivalent 35 mm.

La réponse à la question "d'où vient le x100" est simple: de l'imagination des responsables produits de Samsung. Contrairement aux zooms optiques des "vraies" caméras, ce "x100" n'a absolument aucun rapport avec les capacités optiques du système de caméra. Au lieu de cela, Samsung a choisi une valeur fantaisiste comme limite supérieure pour l'appareil photo.

Concrètement, les smartphones sont limités techniquement par leur taille et surtout celle de leurs modules photo et ne peuvent donc proposer un zoom comparable à celui d’un appareil photo reflex, avec un jeu de lentilles progressif à l’intérieur d’un même objectif, bref, un vrai zoom “optique.” 

En réalité, les smartphones ne zooment pas, mais jouent avec leurs multiples objectifs. La plupart des modèles sont actuellement équipés d’un objectif principal grand-angle et d’un téléobjectif qui propose une distance focale différente. 

Grossièrement, plus cette distance qui s’exprime en millimètres est grande, plus elle grossit le sujet d’une photo. Afin donc de “zoomer” les smartphones passent d’une focale (donc d’un objectif) à l’autre, mais il n’y a concrètement aucun zoom qui opère physiquement. 

Sur un smartphone dépourvu de téléobjectif, c'est encore différent. Là, le smartphone va simplement recadrer ou "cropper" une image prise en pleine résolution afin de grossir numériquement le sujet. Mais comme le smartphone vient rogner dans l’image de base pour offrir des niveaux de grossissement, on perd évidemment en détails.

Comment NextPit a sélectionné SES meilleurs smartphones photo de 2020?

Comme expliqué en intro, cette liste est arbitraire puisqu’elle repose sur les préférences de l’auteur (en l'occurrence, moi) et du reste de la rédaction (la liste est discutée entre tous les testeurs). 

On a décidé de ne pas faire de liste fourre-tout et de ne sélectionner que les meilleurs smartphones photos du marché en 2020 selon plusieurs catégories: le choix de la rédaction ou le meilleur tout court, le meilleur rapport qualité/prix, le plus abordable, avec éventuellement les meilleures alternatives.

Mais le but n'est pas de séquencer la sélection à outrance. L'achat d'un smartphone est le produit de plusieurs critères d'achat. On choisit rarement son smartphone pour un seul critère unique comme l'autonomie ou l'écran, l'idée est ici de vous proposer des modèles complets.

Les modèles sélectionnés sont malgré tout sélectionnés à l’aune de certains critères objectifs comme le prix, les performances (constatées par les benchmarks), leurs fiches techniques etc… 

Comme pour un test, cette liste est le produit de plusieurs subjectivités mais qui sont toujours en partie appuyées par des éléments objectifs et vérifiables. On reste également à l’écoute de la communauté en prenant en compte les recommandations de lecteurs dans les commentaires pour nourrir la sélection.

Concrètement, on ne sélectionne que des modèles qu’on a testés à la rédaction. On remet en contexte le smartphone avec l’état actuel du marché, en tenant compte des éventuelles baisses de prix, de la sortie de nouveaux modèles concurrents, de sa disponibilité à l’achat, etc… Si un modèle mérite, sur le papier, d’être dans la sélection mais qu’on n’a pas pu le tester, on l’inclura également en étoffant nos recommandations de l’avis de sites tech concurrents qui eux l’ont testé. 

Que pensez-vous de cette sélection? Quels modèles avons-nous oublié et mériteraient d'y figurer selon vous? Trouvez-vous les sections de conseils et de méthodologie utiles? Que pensez-vous de ce nouveau format? Faites-nous vos retours dans les commentaires!

À lire également sur NextPit France: 

Derniers Articles

84 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition
Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition

  • Intéressant et article bien fait, pas de projet d'achat immédiat.
    Juste une chose quand j'entend capteur Sony, mon oreille fait tilt, Sony a racheté Minolta il y a des années et Minolta était le no3 en photo derrière Nikon et Canon, il doit y avoir une maîtrise optique inégalable.
    Je pense que pour piétiner définitivement les reflex de bas de gamme, genre canon version supérieure à 1000 on va se retrouver avec un capteur latéral centré à droite, donc grand capteur, et photo prise comme les vieux 6x6 reflex des années 30 en tenant fermement le smartphone, un fonctionnement hyper agréable, je peux en parler, je possède un Zeiss Ikon de 1936 optiques taillées à la main, j'ai cessé de m'en servir dans les années 2000, plus de pellicules.


  • J'ai apprécié l'article à partir des explications sur le HDR, l'ouverture, zoom optique...etc car sur les smartphone, c'est toujours les mêmes, les mêmes point and shoot... Cependant je trouve que les Xperia 1II et 5II méritent une place avec leurs app Cinema Pro et Photo Pro, comme alternative aux photos géré par les IA, pour ceux qui s'intéressent à la photo et veulent avoir le contrôle.


    • Antoine Engels
      • Admin
      • Staff
      depuis 3 mois Lien du commentaire

      Merci pour ta remarque et pour tes suggestions. Le problème avec ces modèles, c'est que je ne les ai pas testés. Un de mes anciens collègues a testé le 1 II, mais il n'a pas pris suffisamment de photos et je trouve son test trop incomplet pour me baser dessus. Le 5 II on ne l'a tout simplement pas reçu.


  • Bonsoir je voudrais comprendre comment vous avez classés l'iphone alors que vous dites qu'il n'a pas encore testé


  • Antoine Engels
    • Admin
    • Staff
    depuis 3 mois Lien du commentaire

    Cet article est une mise à jour complète avec un nouveau format, une nouvelle sélection d'appareils, etc... Les commentaires postés sous les précédentes versions n'ont pas été supprimés.
    Et je suis vraiment intéressé par vos éventuels retours sur ce format. L'utilité ou non des parties "conseils" à la fin, le choix des sections (choix de la rédac', meilleur rapport qualité/prix etc...). N'hésitez pas à me faire des remarques. Bonne lecture!


    • Luna depuis 3 mois Lien du commentaire

      Je suis très étonnée de trouver le Realme 6 Pro dans cette sélection plutôt qu'un Oneplus ou un Oppo Reno


      • Antoine Engels
        • Admin
        • Staff
        depuis 3 mois Lien du commentaire

        Ben il est tout simplement moins cher. Du coup, pour le "smartphone photo le moins cher", c'est un choix plutôt pertinent, non?

        Quels modèles aurais tu aimé voir dans cette sélection? Il y a sûrement des alternatives à chaque catégorie de cette liste. Mais ce n'est pas un best-off pour récompenser les meilleurs smartphones photo. Genre évidemment que d'autres smartphones y ont leur place aussi, mais je ne vais pas intégrer tous les bons smartphones photo. C'est un guide d'achat, pas les Oscars.

        Mais si tu penses qu'il y a des choix plus pertinents je suis évidemment intéressé de les connaître et d'en discuter.


      • Luna depuis 3 mois Lien du commentaire

        Je trouve cette sélection très pertinente et les conseils techniques une très bonne idée.
        Donc non, je trouve que tout est sa place.


      • Antoine Engels
        • Admin
        • Staff
        depuis 3 mois Lien du commentaire

        Ah ok, merci alors. Je pensais que pas "très étonnée", tu regrettais l'absence d'un OnePlus ou d'un Oppo Reno ^^


      • Le Oneplus 8 Pro aurait pu faire parti de cette liste à la limite à la place du Galaxy S20 Ultra ?


      • Antoine Engels
        • Admin
        • Staff
        depuis 3 mois Lien du commentaire

        Pas vraiment. Les OnePlus restent en deçà niveau photo contrairement à leurs concurrents haut de gamme (et je suis pourtant fanboy de la marque).
        L'avantage du OP 8 Pro, c'est que c'est le seul OnePlus cette année à avoir un téléobjectif dédié. Ils ont aussi fait de gros progrès sur le traitement logiciel.

        Mais si je devais choisir entre le S20 Ultra et le OP 8 Pro uniquement pour la photo, je choisirais le Samsung.


  • J'avoue n'avoir aucune notion car un smartphone ne remplace pas un reflex, et une belle optique un bon capteur c'est la base.
    Alors par atavisme tout comme j'achète des télé LG, si j'ai un choix des pc asus, des outils facom, et du st Nicolas de Bourgueil comme pinard, pas forcément meilleurs mais sur de ne pas être déçu, alors dès que je vois capteur Sony, optique Sony, ça fait tilt!, Sony c'est Minolta qui a été la meilleure marque derrière Canon et Nikon.
    J'aurais surement tord car visiblement mauvaise optique et capteurs sont compensés par un travail informatique stupéfiant.


  • Moi par exemple j'utilise le Galaxy s7 les photos sont de bnes qualités je pas besoin de passer au s8


  • Bonjour, cherchant le meilleur photophone en conditions difficiles, (obscurité , enfants qui bougent) je m'orientais tranquillement vers un galaxy s20 plus. Le soucis cest que j'ai pu le tester en lieux sombres et il ne m'a pas convaincu. De plus il a l'air léger en autonomie.
    Quel est pour vous, le meilleur photophone de nuit avec une bonne autonomie. Si huawei avait les services Google j'aurais pris un p40 pro.


  • Étant propriétaire d'un Xiaomi Mi Note 10, je dois avouer que l'appareil photo est vraiment bluffant.


  • Et le meilleur en photo naturelle ?


    • Antoine Engels
      • Admin
      • Staff
      depuis 9 mois Lien du commentaire

      En vrai, les iPhone proposent le rendu le plus naturel, en tout cas le traitement logiciel le moins agressif à l'œil nu. Mais c'est à double tranchant, surtout si tu ne prends que des clichés en mode auto.


      • Antoine Engels
        • Admin
        • Staff
        depuis 9 mois Lien du commentaire

        Genre quand je restais l'iPhone 11 à l'époque, les couleurs de jour étaient beaucoup plus douces, moins saturées. Le mode nuit moins efficace que sur le P30 Pro ou le Pixel 3, mais aussi moins artificiel, on n'avait pas l'impression d'être en plein jour quoi.
        Par contre, la balance des blancs était beaucoup trop chaude car peu de traitement, donc ça t'irait pas mal sur les tons jaunes.

        C'est vraiment une question de goûts après, et de réglages à faire en mode pro/manuel.

Montrer tous les commentaires
Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition