Sujets chauds du moment

Amoled, Retina, LTPO: Tout comprendre des technologies d'écran sur smartphone

AndroidPIT Motorola Edge side hand
© nextpit

Amoled, miniLED, LCD, LED, IPS, TFT, PLS, LTPO-2. Vous avez sûrement vu passer ces acronymes dans la fiche technique de votre smartphone. Mais savez-vous ce qu'ils veulent dire. Et quelle est la différence entre un écran Oled et Amoled? Le LTPO et LTPO 2.0, ça sert à quoi? Dans ce guide complet, on vous explique tout ce qu'il faut savoir sur les techologies d'écran des smartphones.

Comme si le nombre de technologies disponibles ne suffisait pas, les départements marketing des fabricants de composants et de smartphones utilisent des noms de plus en plus hyperboliques tels que "Super Retina XDR" et "Dynamic Amoled 2x", ce qui ne fait qu'accroître la confusion pour nous, consommateurs.

Écrans LCD

LCD signifie Liquid Crystal Display (affichage à cristaux liquides) et son nom fait référence au réseau de cristaux liquides éclairé par un rétroéclairage. Leur omniprésence et leur coût relativement faible en font un choix populaire pour les smartphones et de nombreux autres appareils.

Les écrans LCD modernes reposent sur une couche TFT (Thin Film Transistor), avec une matrice active qui permet de réduire les coûts et la complexité par rapport aux anciens écrans passifs à faible résolution, tels que ceux que l'on trouve couramment dans les calculatrices, les anciennes montres et même LA (oui, la) Game Boy originale.

Sur un écran TFT, chaque pixel n'a pas besoin d'une connexion dédiée pour recevoir la tension nécessaire à son activation ou à sa désactivation, de minuscules transistors contrôlant le courant reçu sur chaque ligne et chaque colonne de pixels.

En règle générale, les écrans à cristaux liquides ont tendance à bien fonctionner en plein soleil, car l'ensemble de l'écran est éclairé par l'arrière, mais ils souffrent d'une représentation des couleurs potentiellement moins précise que les écrans qui ne nécessitent pas de rétroéclairage.

LCD ou LED? Quel est le bon choix?

En ce qui concerne le rétroéclairage, la question ci-dessus est devenue très fréquente après le lancement des téléviseurs "LED", la réponse courte étant simplement LCD. La technologie utilisée dans un écran LED (diode électroluminescente) est toujours celle des cristaux liquides, la différence étant que ce sont les LED qui génèrent le rétroéclairage.

Les LED ont l'avantage de consommer très peu d'énergie, ce qui explique l'importance accordée par les services marketing à la mise en avant de ce terme dans les téléviseurs, mais moins dans les smartphones dont l'écran est de taille réduite.

D'autre part, le fonctionnement en rétroéclairage empêche les écrans LCD/LED d'offrir un niveau de contraste compétitif par rapport aux écrans Oled, car le contrôle de l'éclairage n'est pas effectué par chaque pixel individuel, mais par des régions de l'écran.

Xiaomi Mi 10T Pro
L'écran 144 Hz du Xiaomi Mi 10T Pro reste l'un des écrans LCD/LED les plus avancés. / © nextpit

Panneaux IPS/ PLS

La technologie IPS (In-Plane Switching) résout le problème rencontré par la première génération d'écrans LCD TFT, qui adopte la technique TN (Twisted Nematic): une distorsion des couleurs se produit lorsque vous regardez l'écran de côté - un effet qui continue d'apparaître sur les smartphones et les tablettes bon marché.

Dans les écrans IPS, les cristaux liquides sont alignés sur l'écran, ce qui permet d'obtenir des angles de vision supérieurs, généralement de 178º sur les téléviseurs. Une autre caractéristique des écrans IPS par rapport aux autres technologies LCD est la reproduction supérieure des couleurs, ce qui explique l'utilisation de ces panneaux dans les moniteurs destinés aux travaux de retouche d'images.

Les écrans IPS sont généralement associés à LG, bien qu'ils aient été inventés par Hitachi. Samsung Displays a donc créé une technologie très similaire appelée PLS (Plane to Line Switching). Samsung affirme que sa technologie offre des niveaux de luminosité plus élevés et des angles supérieurs, mais en fin de compte, les deux technologies offrent généralement les mêmes caractéristiques.

Mini LED: Le petit nouveau de la ville

Apple iPad Pro 2022
La tablette phare d'Apple, l'iPad Pro 12,9 pouces (2022), est équipée d'un écran Mini LED. / nextpit

Présentées comme la prochaine grande nouveauté en 2021, les mini LED ont d'abord été utilisées sur les téléviseurs, mais ont rapidement atteint les appareils mobiles avec l'iPad Pro 12,9'' (2021) d'Apple. Malgré le battage marketing, les écrans Mini LED sont essentiellement des panneaux LCD avec plus de LED sur le rétroéclairage.

Il en résulte un meilleur contrôle des niveaux de contraste dans les différentes zones de l'écran, avec davantage de sections de rétroéclairage sur l'écran. Un autre avantage mis en avant par Apple pour le nouvel iPad est une luminosité maximale plus élevée - jusqu'à 1600 nits en mode HDR, contre 600 nits pour la génération précédente.

Malgré l'amélioration en termes de contraste (et potentiellement de luminosité) par rapport aux écrans LCD/LED traditionnels, les mini LED divisent toujours l'écran en zones de luminosité - plus de 2500 dans le cas de l'iPad et de certains téléviseurs "QNED" de LG - contre des dizaines ou des centaines de zones dans les écrans FALD (full-array local dimming) de la génération précédente, sur lesquels les LED se trouvent derrière la dalle LCD et non sur les bords.

Cependant, pour un contrôle encore plus poussé du contraste, effectué individuellement en chaque point de l'écran, il est nécessaire de passer à des panneaux équipés de technologies micrOled - dont le coût est encore prohibitif en 2021 - ou Oled.

LED Mini vs. LED backlight
Un mini rétroéclairage LED (à droite) comporte plus de zones de gradation, ce qui permet d'obtenir un meilleur contraste. / © Samsung

Écrans Oled

Oled est l'abréviation de Organic Light Emitting Diode (diode électroluminescente organique). Un écran Oled est constitué de fines feuilles de matériau électroluminescent qui, comme son nom l'indique, émet de la lumière lorsqu'il est traversé par un courant. Contrairement aux panneaux LCD, qui sont rétroéclairés, les écrans Oled sont "toujours éteints" à moins que les pixels individuels ne soient alimentés.

Cela signifie que les écrans Oled ont des noirs beaucoup plus purs et consomment moins d'énergie lorsque du noir ou des couleurs plus sombres sont affichés à l'écran. Toutefois, les thèmes de couleur plus claire sur les écrans Oled consomment beaucoup plus d'énergie qu'un écran LCD utilisant le même thème. Les écrans Oled sont également plus chers à produire que les écrans LCD.

Comme les pixels noirs sont "éteints" dans un écran Oled, les taux de contraste sont également plus élevés que ceux des écrans LCD. Les écrans Oled peuvent également avoir un taux de rafraîchissement très rapide, mais, en contrepartie, ils ne sont pas aussi visibles à la lumière directe du soleil que les écrans LCD rétroéclairés. Le brûlage de l'écran et la dégradation des diodes (parce qu'elles sont organiques) sont d'autres facteurs à prendre en compte.

Du côté positif, les écrans Oled peuvent être plus fins que les écrans LCD (parce qu'ils ne nécessitent pas de couche de rétroéclairage) et ils peuvent également être rendus flexibles.

L'Oppo Find N2 Flip posé à plat avec son écran plié à 90 degrés
Les propriétés flexibles des Oled sont visibles sur des appareils pliables comme l'Oppo Find N2 Flip. / © nextpit

Amoled

L'Amoled (Active Matrix Oled) utilise une couche TFT comme dans les LCD pour contrôler les pixels individuels, au lieu des PMOled (passive matrix Oled), qui contrôlent l'affichage au niveau des lignes et des rangées. Le résultat est similaire à celui des écrans à cristaux liquides, ce qui permet d'obtenir des écrans plus denses et plus grands. En règle générale, tous les écrans Oled commercialisés aujourd'hui sont des variantes de la technologie Amoled.

Les écrans du futur: micrOled

Il se murmure que les smartphones et les smartwatches envisageront bientôt d'intégrer la technologie micrOled dans leurs appareils. Cette technologie est radicalement différente des écrans LCD/LED, car elle présente des caractéristiques d'image similaires à celles des Oled.

Un écran micrOled possède une diode électroluminescente pour chaque sous-pixel de l'écran, généralement un ensemble de diodes rouges, vertes et bleues pour chaque point. Il y a de fortes chances qu'il utilise un matériau inorganique tel que le nitrure de gallium (GaN).

En adoptant une technologie de lumière auto-émise, les écrans micrOled ne nécessitent pas l'utilisation d'un rétroéclairage, chaque pixel étant "éteint" individuellement. Le résultat est impressionnant : vos yeux voient le même niveau de contraste que les écrans Oled, sans souffrir du risque de rétention d'image ou de brûlure des diodes organiques.

Un autre avantage de la technologie micrOled est la possibilité d'afficher des images avec des niveaux de luminosité plus élevés tout en bénéficiant d'une consommation d'énergie plus faible, en combinant les forces des panneaux Oled et LCD.

TV microLED de Samsung
Le coût de la technologie et la miniaturisation des diodes restent les principaux défis pour les micrOled. / © Samsung Electronics

D'autre part, l'utilisation de plusieurs diodes pour chaque pixel pose un défi en termes de miniaturisation des composants. Par exemple, une résolution Full HD compte un peu plus de deux millions de pixels (1920 x 1080 points), ce qui nécessite 6 millions de diodes microscopiques en utilisant une structure RVB (rouge, vert et bleu) traditionnelle.

C'est l'une des raisons pour lesquelles l'adoption de cette technologie reste à ce jour assez limitée. Vous les verrez principalement sur les grands écrans de 75 à 150 pouces seulement, qui permettent une résolution 4K (résolution de 3840 x 2160, soit près de 8,3 millions de pixels ou 24,8 millions de sous-pixels RVB).

POled, Dynamic Amoled, Fluid Amoled, Super Retina, et plus encore...

Bien qu'ils disposent d'une demi-douzaine de fournisseurs d'écrans et d'un nombre limité de technologies, les services marketing des marques de smartphones essaient de se surpasser à chaque saison de lancement en inventant des termes de plus en plus créatifs pour séduire les clients - comme ils sont (grassement) payés pour le faire - et cela se traduit par des tonnes d'appellations supplémentaires sur les fiches techniques:

  • POled: Inversant la situation de la technologie IPS, les Oled pour smartphones sont généralement associés à Samsung Displays, qui a popularisé la technologie avec son utilisation sur la famille Galaxy S - bien que les Oled aient débuté bien avant sur le Benq-Siemens S88. À l'instar de Samsung avec ses panneaux PLS, LG Displays a créé son propre acronyme pour se démarquer: POled.
    Bien qu'il signifie "Plastic Oled", la technologie sous-jacente est équivalente à l'"Amoled" de Samsung (et ses variantes), avec des couches de substrat en plastique au lieu du verre dans les deux cas.
  • Super Amoled: Le nom donné par Samsung à ses écrans que l'on ne trouvait auparavant que dans les modèles haut de gamme, mais qui se sont maintenant répandus dans les appareils moins chers. Le Super Amoled améliore la technologie Amoled de base en intégrant la couche de réponse tactile dans l'écran lui-même, plutôt que comme une couche supplémentaire.
  • Dyanamic et Fluid Amoled: Utilisés respectivement par Samsung et OnePlus pour décrire essentiellement la même variation des Amoled. Ils sont utilisés pour les écrans qui ont non seulement une fréquence de rafraîchissement élevée, mais qui peuvent également alterner entre différentes fréquences.
  • Super Retina: Nom commercial donné par Apple aux écrans Oled utilisés sur ses iPhone. Il peut également être accompagné du suffixe "XDR", qui désigne les écrans capables d'afficher du contenu HDR (High Dynamic Range).
  • Liquid Retina: Terme inventé rétroactivement pour décrire les appareils LCD dotés d'une résolution "Retina", c'est-à-dire dont l'œil humain ne peut pas voir les pixels individuels à des distances de visualisation normales. Sur le papier, tous les téléphones Apple depuis l'iPhone 4.
  • Liquid Retina XDR: Nom donné par Apple à sa technologie Mini LED, recyclant à la fois "Liquid" pour le panneau LCD et "XDR" pour les capacités HDR.
  • ProMotion: Un autre terme marketing d'Apple, cette fois pour décrire les écrans avec des taux de rafraîchissement élevés qui peuvent être ajustés dynamiquement. Similaire aux préfixes Dynamic et Fluid mentionnés précédemment, mais dans le cas d'Apple, il peut également s'appliquer aux écrans LCD.
Apple iPhone 14 Pro Max ecran Oled Super Retina XDR vu du dessus
L'écran "Super Retina XDR with ProMotion" de l'iPhone 14 Pro est à peu près équivalent à l'écran "Dynamic Amoled 2X" de Samsung. / nextpit

Quels critères pour la qualité d'écran d'un smartphone?

Tout marketing mis à part, il existe d'autres caractéristiques qui comptent réellement lors de l'achat d'un nouvel appareil :

Résolution : HD, Full HD(+), 4K, QHD, etc...

La résolution décrit le nombre de pixels individuels (ou points) affichés sur l'écran et est généralement présentée pour les téléphones par le nombre de pixels horizontaux - verticaux lorsqu'il s'agit de téléviseurs et de moniteurs. Un plus grand nombre de pixels sur un même écran permet d'obtenir des images plus détaillées et des textes plus clairs.

Pour faciliter la comparaison entre les différents modèles, les marques adoptent généralement le même système de dénomination que celui utilisé sur le marché des téléviseurs, avec des termes tels que HD, FullHD et UltraHD. Mais comme les téléphones adoptent un large éventail de proportions d'écran différentes, il ne suffit pas de le savoir pour connaître le nombre total de pixels affichés à l'écran.

Nom commercial Pixels horizontaux Pixels verticaux Autres appellations courantes
HD 720 1280 (16:9)
1440 (18:9)
1520 (19:9)
1600 (20:9)
1680 (21:9)
720p, WXGA
Full HD 1080 1920 (16:9)
2160 (18:9)
2280 (19:9)
2400 (20:9)
2520 (21:9)
FHD, 1080p
Quad HD 1440 2560 (16:9)
2880 (18:9)
3040 (19:9)
3200 (20:9)
3360 (21:9)
QHD, 1440p
Ultra HD 2160 3840 (16:9)
4320 (18:9)
4560 (19:9)
4800 (20:9)
5040 (21:9)
UHD, 4K, 2160p

Mais la résolution en elle-même n'est pas une bonne mesure de la clarté de l'image. Pour cela, nous devons tenir compte de la taille de l'écran, ce qui se traduit par une densité de pixels par zone mesurée par DPI/PPI (points par pouce).

Taux de rafraîchissement: Que signifient 60 Hz, 90 Hz et 120 Hz?

Popularisés en 2019 et 2020 par les smartphones haut de gamme et même certains smartphones de milieu de gamme, les termes "120 Hz", "90 Hz" et autres avec une mesure similaire en Hertz représentent le taux de rafraîchissement de la dalle, qu'elle soit LCD ou Oled. Plus la valeur est élevée, plus le nombre d'images par seconde affichées à l'écran est important.

Taux de rafraîchissement
Avec des taux de rafraîchissement plus élevés, les appareils affichent des animations plus fluides. / © Intel

Il en résulte des animations plus fluides sur le smartphone, tant en utilisation normale que dans les jeux, par rapport aux écrans ayant un taux de rafraîchissement de 60 Hz, qui reste le taux standard sur le marché en matière d'affichage.

Présentée à l'origine comme un "gadget" en 2017, avec le lancement du Razer Phone, la fonctionnalité a pris de plus en plus d'ampleur en temps voulu, même avec une diminution correspondante de l'autonomie des smartphones. Afin de tirer le meilleur parti de cette fonctionnalité, les fabricants ont commencé à adopter des écrans avec des taux de rafraîchissement variables, qui peuvent être ajustés en fonction du contenu affiché - qui est de 24 fps dans la plupart des films, 30 ou 60 fps dans les enregistrements vidéo, et ainsi de suite.

La même unité de mesure est utilisée pour le taux d'échantillonnage. Bien que similaire, la valeur représente ici le nombre de fois par seconde que l'écran est capable d'enregistrer les contacts avec vos doigts. Plus le taux d'échantillonnage est élevé, plus le smartphone enregistre rapidement ces contacts, ce qui se traduit par un temps de réponse plus rapide.

Nits et niveaux de luminosité

Le nit, ou candela par mètre carré (cd/m²), est une unité de mesure de la luminance, c'est-à-dire de l'intensité de la lumière émise. Dans le cas des écrans de smartphones et des moniteurs en général, cette valeur définit la luminosité de l'écran : plus elle est élevée, plus la lumière émise par l'écran est intense.

Dans les descriptions de produits, la luminosité est généralement présentée selon différents scénarios:

  • Pic: La luminosité maximale possible sur une petite partie de l'écran affichant un contenu blanc
  • Typ (pour typique): La luminosité maximale pour l'ensemble de l'écran
  • HBM: ou mode haute luminosité, généralement un mode spécifique conçu pour des niveaux de luminosité plus élevés, parfois au détriment d'autres caractéristiques telles que la luminosité variable ou l'économie d'énergie

LTPO, IGZO et autres technologies

Comme si toute la terminologie ci-dessus ne suffisait pas, il existe quelques acronymes supplémentaires que vous pouvez rencontrer lors de la consultation d'une fiche technique :

  • TFT (Thin Film Transistor): Comme indiqué précédemment, il s'agit d'une technologie qui utilise une couche de matrice active pour contrôler la luminosité et la couleur des pixels à un niveau individuel, chaque pixel ayant son propre transistor et son propre condensateur. Elle est utilisée dans les écrans LCD et Oled.
  • LTPS (Low-Temperature PolySilicon): Variante du TFT qui offre des résolutions plus élevées et une consommation d'énergie plus faible que les écrans TFT traditionnels, basée sur la technologie a-Si (silicium amorphe).
  • IGZO (Indium Gallium Zinc Oxide): Un matériau semi-conducteur utilisé dans les films TFT, qui permet également des résolutions plus élevées et une consommation d'énergie plus faible, et qui est utilisé dans différents types d'écrans LCD (TN, IPS, VA) et d'écrans Oled.
  • LTPO (Low-Temperature Polycrystalline Oxide): Une technologie développée par Apple qui peut être utilisée à la fois dans les écrans Oled et LCD, car elle combine les techniques LTPS et IGZO. Le résultat? Une consommation d'énergie plus faible. Elle a été utilisée dans l'Apple Watch 4 et le Galaxy S21 Ultra.

Le LTPO permet à l'écran d'ajuster son taux de rafraîchissement et de s'adapter dynamiquement au contenu affiché. Le défilement des pages peut déclencher le mode le plus rapide pour une visualisation fluide, tandis que l'affichage d'une image statique permet au smartphone d'utiliser un taux de rafraîchissement plus faible, ce qui permet d'économiser la batterie.

En 2022, les smartphones haut de gamme ont commencé à utiliser la version 2.0 de la technologie LTPO, dont le principal avantage est de pouvoir descendre à un taux de rafraîchissement de 1 Hz, au lieu des 10 Hz disponibles dans les panneaux LTPO de première génération. Présent dans des smartphones comme le OnePlus 12 Pro (test), l'iPhone 15 Pro (test) et le Galaxy S24 Ultra (test), le LTPO 2.0 promet des économies d'énergie encore plus importantes.

Conclusion: L'Oled est en train de gagner la bataille, mais rien n'est encore sûr

Si la version précédente de cet article mettait encore en avant la bataille entre LCD et Oled sur le marché des smartphones, depuis qu'Apple a adopté l'Oled sur l'iPhone X, la tendance est claire. Les écrans LCD/LED ont été relégués aux appareils d'entrée de gamme. Les seuls à résister jusqu'à présent sont les écrans entre 10 et 19 pouces, qui jusqu'à très récemment n'avaient pas de production à grande échelle pour les Oled.

C'est probablement la raison pour laquelle les iPads utilisent encore des panneaux LCD - bien qu'avec un mini rétroéclairage LED - l'un des rares appareils grand public haut de gamme encore sur la technologie. Mais même le marché des tablettes montre des signes de domination de l'Oled, avec des concurrents tels que la Galaxy Tab S9 Ultra que nextpit a testée, alimentée par des panneaux Oled.

Néanmoins, les écrans flexibles et toutes les rumeurs autour des Micro LED montrent qu'il y a encore beaucoup de recherches en cours lorsqu'il s'agit d'écrans électroniques, et nous aurons probablement beaucoup de nouvelles technologies à apprendre.

  Le meilleur smartphone pliable portefeuille L'alterative au meilleur pliable portefeuille Le pliable portfefeuille compact Le meilleur pliable à clapet L'alternative au meilleur pliable à clapet Le meilleur rapport qualité/prix Le plus fin
Produit
Illustration OnePlus Open Product Image Samsung Galaxy Z Fold 5 Product Image Google Pixel Fold Product Image Samsung Galaxy Z Flip 5 Product Image Motorola Razr 40 Ultra Product Image Motorola Razr 40 Product Image Honor Magic V2 Product Image
Note
Lire le test du OnePlus Open
Lire le test du Samsung Galaxy Z Fold 5
Lire le test du Google Pixel Fold
Lire le test du Samsung Galaxy Z Flip 5
Lire le test du Motorola Razr 40 Ultra
Lire le test du Motorola Razr 40
Pas encore testé
Offre*
nextpit reçoit une commission pour les achats effectués via les liens marqués comme étant affiliés. Cela n'a aucune influence sur le contenu éditorial, et ne représente aucun coût pour vous. Pour en savoir plus sur comment nous monétisons notre contenu, rendez-vous sur notre page dédiée à la transparence.
Aller au commentaire (61)
Rubens Eishima

Rubens Eishima

J'écris sur la tech depuis 2008 pour une floppée de sites au Brésiln en Espagne, au Danemark et en Allemagne (où NextPit est basé). Je suis spécialisé dans le domaine des smartphones et je refuse d'être obsédé par les specs et les perfs. Je préfère me pencher sur les questions liées à la réparabilité, la durabilité et la maintenance (hardware et logicielle). J'essaie toujours de me mettre à la place de l'acheteur ou de l'utilisateur.

Voir tous les articles
Ce article vous a-t-il plu? N'hésitez pas à le partager!
Articles recommandés
Derniers Articles
Notification push Article suivant
61 Commentaires
Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition
Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition

  • Vince 24
    Vince 26 avr. 2021 Lien du commentaire

    En effet, comme d'accoutumé, j'ai vraiment aimé lire cet article complet, bravo à l'équipe.


  • 6
    Christian Eddy Videaud 29 mars 2021 Lien du commentaire

    Il faut noter que les écrans OLED sont plus facile à regarder à l'extérieur que les LCD.


    • Jerome69Paris 59
      Jerome69Paris 30 mars 2021 Lien du commentaire

      J'ai les 2, un écran LCD IPS sur un Xiaomi Mi Max 3 et un Amoled sur un Oppo Reno 2z et c'est kif kif bourricot. Ces deux smartphones ont une luminosité de 450/500 cd/m2 et aucun des deux n'est meilleur que l'autre en terme de lisibilité en plein soleil par exemple. N'étant pas suffisamment satisfait de ce degré de luminosité par fort ensoleillement et vivant en Provence, je veillerai particulièrement à ce critère déterminant pour moi lors de mon prochain achat.

      louis hory


  • DM SSI 2
    DM SSI 18 oct. 2019 Lien du commentaire

    Par contre vous avez oublié le IPS neo


  • DM SSI 2
    DM SSI 18 oct. 2019 Lien du commentaire

    Mon Nokia 3 est sur une dalle ipslcd en 1280/720 pixels sur 5 inches de diagonale avec haute définition (HD 720) et puis mon system on chip mtk 6 7 3 7 sur Android 7.1.1 nougat mis a jour sur Android 9.0.0 pie et de haute qualité mon modéle : TA-1032


  • 22
    Jules 8 janv. 2019 Lien du commentaire

    J'ai du mal à comprendre cette recherche du noir parfait sur un écran oled et/ou amoled dans le sens où en réfléchissant bien sur une centaine de films vus combien d'heures visionnées ne montrent que des scènes de nuit ?

    À mon sens, favoriser la qualité et le réalisme de la couleur plus que le contraste est bien plus utile.


  • christian 22
    christian 6 janv. 2019 Lien du commentaire

    Après avoir vu l'écran ips du G7 thinq je me demande si le super amoled est vraiment le meilleur. C'est sûr que ça pop plus mais ça fait moins réaliste que le LG. Il n'y a que les noirs profond qui manque mais dès que ça devient lumineux l'ips est mieux à mon goût.


  • louis hory 74
    louis hory 5 janv. 2019 Lien du commentaire

    Qui a écrit cet article signé Pierre Vitré ?
    ...
    La réponse est Quentin Ducreux Lerebours 😉
    le commentaire préféré des lecteurs... c'est l'auteur !
    On n'est jamais si bien servi que par soi-même 🤣

    Étonnant non ?

    Luna


    • Luna 107
      Luna
      • Admin
      5 janv. 2019 Lien du commentaire

      C'est très cool la propriété intellectuelle sur Androidpit , tu changes le nom de l'auteur et eureka c'est toi qui a écrit l'article 🎉

      louis hory


      • louis hory 74
        louis hory 5 janv. 2019 Lien du commentaire

        J'attendais ta réaction et je ne suis pas surpris ni déçu !

        Mais j'aimerais savoir si les rédacteurs conservent leur propriété intellectuelle sur leurs proses après avoir quitté la rédaction avant de me prononcer plus précisément.
        Je ne connais pas la teneur de leur contrat dans ce cas précis alors je me contente de faire de l'ironie...

        Si l'article était signé par un fantôme, cela poserait aussi d'autres questions 😉


      • Luna 107
        Luna
        • Admin
        6 janv. 2019 Lien du commentaire

        Dans tous les cas même quand un auteur est tombé dans le domaine public, ça t'autorise à le citer gratuitement pas à modifier son nom, c'est inacceptable moralement.


  • 2
    Alban 17 févr. 2018 Lien du commentaire

    Personne ne parle du plus GROS DÉFAUT des écrans LCD et TFT : les tâches blanches lumineuses et la fragilité à la pression ! Un vrai fléau. Neuf, ces écrans sont tellement sensibles à l'humidité (air, doigts mouillés ??) Et moisissures que de petites tâches disparates lumineuses finissent tôt ou tard par faire leur apparition. À partir de 250€ le phone c'est abuser.... Passé chez Samsung avec le S7 j'ai retrouvé cette fiabilité exceptionnelle (et attendu par tout utilisateur) de l'Amoled/Super amoled.
    Puis niveau rendu et finesse j'ai finalement jamais trouvé mieux. Ces écrans avec un film de protection mat rappelent grave les liseuses mais en plus solide. Les noirs sont profonds et pour lire c'est confortable. Quant aux couleurs réputées criardes, aujourd'hui on peut modifier la tonalité puis on se fait à tout. Le QHD j'utilise jamais par économie de batterie.


  • 2
    Mango 25 janv. 2018 Lien du commentaire

    Je ne vais pas envenimer l'histoire, je veux simplement ajouter:
    LCD, c'est bien mais l'Oled (Amoled, Super Amoled ou autres superlatifs), c'est mieux. Techniquement et visuellement! Le problème de justesse des couleurs est résolu, il y a bien longtemps sur les écrans Samsung de ce type.
    Et, si ce n'était pas le cas avec vous, avec android 7, on a la possibilité de régler les couleurs manuellement avec l'aide d'une sonde colorimétrique.
    En plus, Firefox permet d'avoir des vraies couleurs pour la navigation.Il gère les profiles ICC.
    Pour bien paramétrer Firefox,
    il faut activer le paramètre "gfx.color_management.enablev4".
    Tapez "about:config" dans la barre d'adresse de Firefox,
    passez outre l'avertissement, scrollez, jusqu'au paramètre "gfx.color_management.enablev4" et,
    double-cliquez sur son nom. Il passera alors d'inactif à actif.


  • Anderson LAMBERT 3
    Anderson LAMBERT 19 janv. 2018 Lien du commentaire

    Je n'ai pas voté car je ne sais pas ce que je préfère. Nous avons IPad Air, zenfone 2 laser, Galaxy S6 et S7, Galaxy tab 2, Honor 7, Ulefone Power... et chacun a des avantages et inconvénients.

    Mon préféré est cependant l'écran du zenfone ze500kl : les couleurs sont fidèles à la réalité sur les photos, d'un autre côté pour les images les couleurs sont vives, éclatantes, absolument pas fantaisistes, enfin les angles de vision sont parfaits.

    L'écran des Galaxy S6 et S7 sont bluffants dès qu'on les voit : on a une impression de finesse et d'immersion extraordinaire. MAIS les blancs ne sont pas blancs. Dommage !

    La Galaxy tab S2 est superbe, réaliste MAIS l'écran vire au vert-bleu dès qu'on est plus parfaitement en face, frustrant !!!! Surtout que la tab s2 offre des performances époustouflantes pour le visionnage de vidéos, c'est un réel plaisir.

    L'écran du Ulefone power est beau, offre des couleurs fidèles, réalistes. Les angles de vision sont nickel. CEPENDANT il manque de contraste et les noirs ne sont PAS noirs mais gris très foncés. C'est le seul défaut et ce n'est pas un petit défaut quand on regarde un film qui se passe dans le noir. Sinon quel magnifique écran !

    Je finirai avec l'iPad air qui est à mon sens le moins sensationnel mais le plus reposant. Il manque de contraste, les couleurs sont fades et sans aucune saveur. La résolution est clairement insuffisante. Dès que l'on est plus en face les bords et les coins de l'écran s'assombrissent tristement. La lecture est moins aisée que sur le simple écran du Galaxy S6, la faute à une absence de contraste venant gâcher la lecture. CEPENDANT on a l'impression d'avoir une liseuse, c'est calme et reposant. Pour les vidéos c'est le moins bon à cause des couleurs fades, de la résolution insuffisante combinée à un contraste quasi inexistant. C'est pas la fête mais ça va quand même, ça passe pour lire un peu et aller sur le web.
    Je comprends mieux certaines choses et réalise qu'aucun écran n'est franchement supérieur aux autres de nos jours. À part peut-être les écrans Sharp auxquels je n'ai pas encore goûté.
    Encore merci !


  • Anderson LAMBERT 3
    Anderson LAMBERT 19 janv. 2018 Lien du commentaire

    Excellent article. Technique, objectif et humain. Merci beaucoup.

    Vince


  • Imad Modeste 1
    Imad Modeste 25 oct. 2017 Lien du commentaire

    j'ai un samsung j7 prime avec un ecran lcd tft mais je ne vois q'il ya une grande difference je l"utilise chaque jour sans probleme un ecran full hd reste un full hd que ce soit lcd ou amoled


    • 2
      Mango 27 oct. 2017 Lien du commentaire

      Full HD c'est Full HD au nombre de pixels, cependant l'Amoled ou l'Oled nous ramène un Noir infini et un Contraste presque infini. Et çà, çà se voit à l’œil, crois-moi.
      Il fut un temps ou l'Amoled manquait de luminosité ou virait au jaune en vieillissant, comme sur certains Note 1, que j'ai d'ailleurs. Les derniers écrans sont bien mieux au niveau luminosité et vieillissement. Il semblerait que sur les images persistantes, certains de ces écrans restent marqués. Je n'ai jamais eu à souffrir de ce problème sur mes Notes 1 et 4.


  • 2
    Mango 31 juil. 2017 Lien du commentaire

    Cette article m'a vraiment plu et apporté quelque chose. Cependant, il est visible qu'un écran Amoled est supérieur technologiquement à l'Ips ou toute autre technologie d'affichage même à l'époque qu'a été écrit cette article. J'espère que l'auteur a eu le courage de se remettre en question.
    Il écrit lui-même que chaque pixel est représenté par une source lumineuse, géré par un système matriciel, donc bien plus performant que la barre de led (edge) où la répartition de la lumière du rétro-éclairage n'est pas optimum par le principe même, utilisé. Sans parler de densité de pixels/pouce ou de noir profond etc...
    D'ailleurs, à l'heure actuelle, on sait qu'Apple a fait le bon choix en attendant mieux.


  • florian acker 2
    florian acker 20 juil. 2017 Lien du commentaire

    Rétina n'est pas un type d'écran c'est juste l'appellation commerciale des écrans Apple dotés d'une dale IPS (Idem pour le "Infinity Display" de Samsung qui n'est en fait qu'un Super AMOLED).

    louis hory


    • louis hory 74
      louis hory 20 juil. 2017 Lien du commentaire

      Oui, pour "l'Infinity display" c'est une proportion de taille d'écran... et un argument marketing à la fois !

Montrer tous les commentaires
Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition