Sujets chauds du moment

Test du Samsung Galaxy S24 Ultra: L'IA, c'est de la poudre de perlimpinpin

nextpit Samsung Galaxy S24 Ultra Test
© nextpit

Lire dans d'autres langues :

Le Samsung Galaxy S24 Ultra est l'un des meilleurs smartphones Android du marché, clairement le meilleur smartphone Samsung du moment. Et ce n'est pas grâce à sa suite de fonctions Galaxy AI. Dans ce test complet du Galaxy S24 Ultra, je vous explique pourquoi le smartphone m'a convaincu malgré ses fonctions d'intelligence artificielles totalement gimmick.

Samsung Galaxy S24 Ultra

Plus

  • Design premium et en titane
  • Écran 120 Hz plat plus ergonomique et toujours aussi lumineux
  • Performances et autonomie au top
  • Module photo efficace et (un peu moins) polyvalent
  • Le S Pen intégré
  • 7 MAJ Android + 7 ans de MAJ de sécurité

Moins

  • Prix élevé
  • Les fonctions Galaxy AI encore trop anecdotiques
  • Vitesse de recharge beaucoup trop lente
Samsung Galaxy S24 Ultra
Samsung Galaxy S24 Ultra
Samsung Galaxy S24 Ultra: Toutes les offres

Avis en bref et guide d'achat

Le Samsung Galaxy S24 Ultra est disponible en France depuis le 30 janvier 2024 à partir de 1469 euros. Visuellement, il s'agit d'une copie quasi-conforme de son prédécesseur, le Samsung Galaxy S23 Ultra (test)

Mais quelques ajustements au niveau de l'écran, du module photo et de One UI font du Galaxy S24 Ultra le meilleur smartphone Samsung de l'année et, pour l'instant, le meilleur smartphone Android haut de gamme.

Oui, Samsung en a aussi fait des caisses sur l'intelligence artificielle avec sa suite de fonctionnalités Galaxy AI. Mais ce n'est absolument pas l'argument de vente principal de ce smartphone, selon moi.

Le Samsung Galaxy S24 Ultra vu de dos avec son S Pen légèrement sorti de son emplacement
Le S Pen du Samsung Galaxy S24 Ultra est très pratique pour utiliser la fonction IA "circle to search" / © nextpit

Design

Le Samsung Galaxy S24 Ultra n'innove pas en termes de design. Mais à défaut d'être original, Samsung sait maintenir une constance dans sa finition et l'emploi de matériaux premium que je sais apprécier. Le passage à un cadre en titane, comme l'a fait Apple avec son iPhone 15 Pro Max (test), s'est aussi avéré gagnant. 


Les points forts du Samsung Galaxy S24 Ultra: 

  • Gorilla Glass Armor à l'avant, Gorilla Glass Victus 2 à l'arrière
  • Certifié IP68
  • Le S Pen intégré
  • Les coloris titane somptueux
  • Bonne préhension avec son écran plat et ses coins droits

Les points faibles du Samsung Galaxy S24 Ultra:

  • -

La tranche inférieure du Samsung Galaxy S24 Ultra avec son port USB-C, port SIM et emplacement pour le S Pen
Le Samsung Galaxy S24 Ultra offre une bonne préhension avec ses coins droits / © nextpit

Samsung a cédé à la mode du titane pour le cadre du Samsung Galaxy S24 Ultra. Le smartphone se décline en trois coloris: Bleu Titane, Vert Titane et Orange Titane, simple, clair et droit au but. Contrairement aux iPhone 15 (comparatif), le titane n'a pas rendu le Galaxy S24 Ultra plus léger. C'est un sacré paquebot, mais certaines astuces logicielles de One UI 6 rendent l'utilisation à une main plus confortable qu'escompté.

L'écran est recouvert de verre Gorilla Glass Armor, un poil plus résistant que le Gorilla Glass Victus 2 qu'on trouve au dos du smartphone. Le Galaxy S24 Ultra est évidemment certifié IP68 pour la résistance à l'eau et à la poussière. 

Le Samsung Galaxy S24 Ultra vu de dos avec son module photo
En termes de design, le module photo du Samsung Galaxy S24 Ultra est le même que l'an dernier / © nextpit

Visuellement et au toucher, on a l'impression d'avoir un Galaxy S23 Ultra entre les mains. Le seul changement notable en termes de design est le passage à un écran plat. Fini les bords incurvés. C'est une première chez Samsung. Et, personnellement, ça ne m'a absolument pas gêné. Je trouve même que ce choix a amélioré la préhension du smartphone. 

Enfin, sur la tranche inférieure, on retrouve l'emplacement du S Pen aux côtés du port USB-C, du haut-parrleur et du port SIM. Ce S Pen n'est pas rétrocompatible avec les anciens modèles et inversement.

Bref, pas grand-chose de nouveau niveau design. Mais en même temps, pourquoi reprocherais-je cela à Samsung alors qu'Apple s'en tire avec le même look depuis tant d'années?

Le Samsung Galaxy S24 Ultra posé sur le dos avec son S Pen légèrement sorti de son emplacement
Le S Pen du Samsung Galaxy S24 Ultra n'est pas rétrocompatible avec les anciens modèles comme le Galaxy S23 Ultra / © nextpit

Écran

Le Samsung Galaxy S24 Ultra propose un écran d'excellente facture, sans grande surprise. L'écran est également plat cette fois-ci, ce qui a plus d'un avantage. Mais la patte Samsung est un peu trop prononcée pour ce qui est de la colorimétrie. 


Les points forts du Samsung Galaxy S24 Ultra:

  • Le combo résolutions QHD+ / taux de rafraîchissement 120 Hz toujours aussi efficace
  • Gorilla Glass Armor à l'avant
  • Les bords plats rendent l'utilisation du S Pen plus ergonomique
  • Écran lumineux presque immunisé aux reflets

Les points faibles du Samsung Galaxy S24 Ultra: 

  • La colorimétrie manque plus de naturel que d'habitude

Le Samsung Galaxy S24 Ultra vu de haut et de face avec son écran Amoled allumé
L'écran du Samsung Galaxy S24 Ultra est encore une fois d'excellente facture, mais la fidélité des couleurs est aux abonnés absents / © nextpit

L'écran du Samsung Galaxy S24 Ultra est une dalle Amoled de 6,8 pouces avec une résolution de 1440x3120 pixels. J'ai déjà parlé des bords plats de l'écran. Non seulement ils confèrent une meilleure préhension au smartphone, mais ils rendent aussi l'utilisation du S Pen plus ergonomique. Fini les faux contacts tactiles et les glissades involontaires du stylet de Samsung lorsque vous arrivez en "bord de page" en prenant des notes manuscrites. 

Le taux de rafraîchissement peut varier de 1 à 120 Hz via la technologie d'écran LTPO 2.0. De toute la gamme Galaxy S24 (comparatif), le modèle Ultra est le seul à bénéficier de la certification à 100% de couverture du spectre colorimétrique DCI-P3 par la Verband Deutscher Elektrotechniker (VDE) en Allemagne. Pour les fétichistes des certifications allemandes parmi vous, ça doit forcément être un plus. 

Le haut de l'écran du Samsung Galaxy S24 Ultra vu de face avec un zoom sur la caméra selfie
Les bords de l'écran du Samsung Galaxy S24 Ultra sont de la même taille sur chaque côté, fini le menton et le front proéminents / © nextpit

À l'œil nu, j'ai toutefois trouvé la colorimétrie un poil trop saturée et peu naturelle. C'est habituellement le cas chez Samsung, mais je trouvais que l'effet était plus prononcé sur le Galaxy S24 Ultra. 

En dehors de ça, l'écran est très lumineux et peut atteindre une luminosité de 2600 nits en pic. Le taux de réflectance est lui aussi très faible, l'écran reste lisible en toute circonstance. C'est un quasi sans-faute de Samsung.

Interface/OS

Le Samsung Galaxy S24 Ultra tourne sur One UI 6.1 basé sur Android 14. Samsung s'est encore une fois aligné sur la politique de mise à jour des Google Pixel avec 7 ans de mises à jour Android et de sécurité. Enfin, le Galaxy S24 Ultra est censé être le premier "AI phone" avec un palanquée de fonctions boostées à l'IA regroupées sous le nom de Galaxy AI. Spoiler, je n'ai pas du tout été convaincu.


Les points forts du Samsung Galaxy S24 Ultra: 

  • 7 MAJ Android + 7 ans de mises à jour de sécurité
  • One UI 6.1 est ma surcouche Android préférée

Les points faibles du Samsung Galaxy S24 Ultra: 

  • Pas de nouvelles fonctionnalités pour le S Pen
  • Les fonctions Galaxy AI encore trop gimmick

Cette année encore, Samsung est le fabricant Android qui vend les smartphones les plus durables du marché, avec Google. Le Samsung Galaxy S24 Ultra recevra sept versions Android et sept mises à jour de sécurité. Évidemment, Samsung ne va pas proposer des patches mensuels pendant sept ans. La fréquence va diminuer d'année en année. 

Mais quand on achète un smartphone à presque 1500 euros minimum, le fait de savoir qu'il pourra rester fonctionnel pendant sept ans (en théorie) est assez rassurant. Surtout que cela pourrait ralentir la décote éclair à laquelle les smartphones Android sont généralement assujettis.

On va prochainement vous proposer un test complet de One UI 6. Personnellement, c'est ma surcouche Android préférée. Samsung intègre religieusement les bonnes nouveautés d'Android. L'intégration du moteur Monet, par exemple, qui permet de synchroniser la couleur de votre interface aux couleurs dominantes de votre fond d'écran. 

J'aime beaucoup la fonction de sécurité Samsung Autoblocker. Elle permet, entre autres, d'empêcher l'installation de malwares via USB, très pratique si vous avez la vilaine habitude d'utiliser des prises de courant publiques. Cette fonction permet aussi d'apporter une couche de protection supplémentaire lorsque vous faites du sideloading et installez des apps en dehors du Google Play Store.

J'apprécie aussi que Samsung ait eu une vraie réflexion sur l'utilisation à une main de son gargantuesque smartphone. De nombreuses applications natives permettent de faire légèrement glisser les commandes et menus vers le bas afin de les rapprocher de vos petits doigts. 

Galaxy AI, aïe, aïe

Hein, quoi? Ah oui, Galaxy AI! C'est LA killer-feature du Galaxy S24 Ultra. Ze méga argument de vente! Samsung a révolutionné le marché et entamé l'ère post-smartphone. Non, pas du tout. 

Mon collègue Stefan a testé chacune des fonctionnalités Galaxy AI. Concrètement, il s'agit de fonctions intégrées à des applications natives de Samsung et qui sont censées vous faciliter la vie. 

Premier gros défaut: il faut obligatoirement un compte Samsung pour les utiliser. Mais c'est surtout le côté très gimmick et inabouti de la plupart des fonctions Galaxy AI qui m'a un peu dérouté.

Voici un aperçu des principales fonctionnalités:

  • Circle to Search avec Google: maintenez le bouton d'accueil enfoncé et recherchez n'importe quel contenu sur l'écran, par exemple des photos, en l'entourant.
  • Assistance à la transcription et à la prise de notes: transcrivez et résumez vos conversations et organisez vos notes de manière intelligente.
  • Assistant d'écriture sur le clavier Samsung: écrivez vos e-mails, vos messages texte et vos publications sociales avec un ton personnalisable, du plus décontracté au plus formel.
  • Traduction en direct des appels téléphoniques: parlez dans votre langue au téléphone et votre interlocuteur recevra une traduction en direct dans l'une des 13 langues.

Circle to search est très pratique, surtout quand on la combine au S Pen. Si vous scroller vos fils d'actualité et que vous tombez sur une paire de sneakers ou une veste sympa, vous pouvez tenter de la trouver via Google Images. 

J'ai également bien aimé utiliser les fonctions Galaxy AI dans l'application Samsung Notes. Vous pouvez résumer et formater vos notes. Samsung propose plusieurs styles de mise en page pour la fonction "formater". Et j'ai même eu un bref fou rire (j'étais seul donc j'ai simplement soufflé du nez) quand la fonction "résumer" s'est mise à parler de moi, l'auteur, à la troisième personne du singulier. 

Mais voilà, je trouve qu'on manque beaucoup trop de substance pour faire de Galaxy AI un véritable argument de vente du Galaxy S24 Ultra. Oui, certaines fonctions sont assez pratiques. Mais en dehors de mon test, elles ne se sont pas encore imposées comme des réflexes au quotidien. Et notez que j'ai tout de même tendance à souvent défendre les gimmicks des fabricants parce qu'elles apportent un tant soit peu de fraîcheur à l'expérience utilisateur. 

Si Samsung n'en avait pas autant fait des caisses avec Galaxy AI, je n'aurais sûrement pas poussé mon jugement plus loin. Mais j'estime que parmi toutes les qualités qui font du Galaxy S24 Ultra un excellent smartphone, Galaxy AI n'en fait pas partie. Surtout que Samsung prévoirait de rendre ces fonctions Galaxy AI payantes à l'avenir. Personnellement, je ne les trouve pas assez abouties ni suffisamment pertinentes pour justifier une formule payante.

Performances

Le Samsung Galaxy S24 Ultra intègre le tout dernier SoC Qualcomm Snapdragon 8 Gen 3. Le smartphone est disponible en trois versions de stockage UFS 4.0 de 256 Go, 512 Go et 1 To, toutes trois couplées à 12 Go de RAM LPDDR5X. C'est un monstre de performances et c'est le minimum, vu son prix.


Les points forts du Samsung Galaxy S24 Ultra:

  • Un net gain de performances brutes avec le Snapdragon 8 Gen 3
  • Pas de surchauffe

Les points faibles du Samsung Galaxy S24 Ultra:

  • Manque de stabilité par rapport à l'iPhone 15 Pro Max

Le Samsung Galaxy S24 Ultra vu de dos avec son revêtement en titane
Le titane du Samsung Galaxy S24 Ultra est très similaire à celui de l'iPhone 15 Pro Max au toucher / © nextpit

En termes de performances brutes, on peut noter un net gain sur les benchmarks par rapport au SoC Snapdragon 8 Gen 2 du Galaxy S23 Ultra l'an dernier. 

Sur les benchmarks graphiques, le Samsung Galaxy S24 Ultra s'en sort mieux que l'iPhone 15 Pro Max d'Apple et sa puce A17 Pro. Mais en termes de stabilité, Samsung est derrière Apple. Pourtant, je n'ai noté aucun bridage thermique visuellement notable durant mon test. Et pour ce qui est des capacités computationnelles du CPU, Apple garde le dessus. 

  Samsung Galaxy S24 Ultra
Snapdragon 8 Gen 3
Apple iPhone 15 Pro Max
Apple A17 Pro
3DMark Wild Life Extreme 5094 3998
3DMark Wild Life Stress Test
  • Meilleure boucle: 17.680
  • Pire boucle: 9673
  • Meilleure boucle: 9991
  • Pire boucle: 8709
3DMark Wild Life Extreme Stress Test
  • Meilleure boucle: 5160
  • Pire boucle: 3013
  • Meilleure boucle: 3400
  • Pire boucle: 2741
3DMark Solar Bay 8373 6275
3DMark Solar Bay Stress Test
  • Meilleure boucle: 7922
  • Pire boucle: 4963
  • Meilleure boucle: 5857
  • Pire boucle: 4516
Geekbench 6
  • Simple: 2252
  • Multi: 7107
  • Simple: 2936
  • Multi: 7453

Mais quoi qu'il en soit, le Samsung Galaxy S24 Ultra est un monstre de performances. Il n'a pas surchauffé outre mesure lors de mes sessions de jeu. Genshin Impact tournait à 60 FPS constants avec tous les graphismes poussés au max. 

Samsung a beaucoup mis en exergue les capacités de ray-tracing de son flagship. Malheureusement, je n'ai pas trouvé de jeux Android capables de les exploiter. Samsung avait bien mentionné Arena Breakout parmi les titres pris en charge. Mais je n'ai trouvé aucune option liée au ray-tracing dans les paramètres du jeu. 

En tout cas, je trouve simplement dommage de proposer une telle machine de jeu et de totalement sous-exploiter sa puissance sur des jeux comme Fortnite, CoD Mobile ou Genshin Impact qui sont sortis il y a des années et proposent des boucles de jeu bien trop répétitives. Mais c'est sûrement parce que je suis pourri-gâté depuis que je joue à des jeux AAA sur l'iPhone 15 Pro Max (peut-être que j'en parlerai davantage dans un article séparé).

Qualité photo

Cette année, Samsung a légèrement changé sa recette en photo. Le Galaxy S24 Ultra a toujours un quintuple module photo avec deux téléobjectifs. Mais le second téléobjectif x10 de l'an dernier a été remplacé par un téléobjectif x5. Un downgrade sur le papier qui n'en est pas vraiment un. Enfin pas tout à fait.


Les points forts du Samsung Galaxy S24 Ultra:

  • L'objectif principal irréprochable en toutes circonstances
  • Le zoom x5 a gagné en qualité avec le nouveau téléobjectif
  • L'ultra grand angle très convaincant de jour
  • La qualité selfie au top

Les points faibles du Samsung Galaxy S24 Ultra:

  • L'intérêt du zoom en prend un coup une fois dépassé le niveau x5
  • Le détourage du mode portrait pas toujours très propre
  • Le mode nuit peu naturel

Le Samsung Galaxy S24 Ultra vu de dos avec son quintuple module photo
Le Samsung Galaxy S24 Ultra abandonne le second téléobjectif x10 pour un x5 / © nextpit

 

  Galaxy S24 Ultra - Module photo arrière
Objectif principal 200 MP | f/1.7 | 24 mm 
Objectif ultra grand angle  12 MP | f/2.2 | 13 mm | 120° FOV
Téléobjectif x3  10 MP | f/2.4 | 69 mm
Téléobjectif x10 50 MP | f/3.4 | 115 mm

Objectif principal et ultra grand angle

L'objectif principal de 200 MP du Galaxy S24 Ultra repose sur le même capteur Isocell HP2 du Galaxy S23 Ultra.  Il est quasi irréprochable en toutes circonstances. La colorimétrie est toujours un poil flatteuse, comme toujours chez Samsung. Mais ça ne me déplaît pas et l'effet reste assez contenu. 

Le piqué, l'exposition, le niveau de détails, tout est au top que ce soit de jour, en contre-jour ou en basse lumière. Le Galaxy S24 Ultra limite très efficacement l'effet de lense flare.

L'objectif ultra grand angle s'est lui-aussi avéré très efficace. Je n'ai pas noté d'incohérences colorimétriques par rapport à l'objectif principal de jour. De nuit, les choses se gâtent inévitablement et je vous déconseille d'utiliser cette optique en basse lumière. 

Téléobjectifs x3 et x5

Le passage à un second téléobjectif x5 par rapport au x10 du Galaxy S23 Ultra est un choix judicieux de la part de Samsung. En zoom x5, on perçoit nettement le gain en niveau de détail. Les images sont plus nettes, mieux exposées et plus cohérentes en termes de colorimétrie par rapport aux autres optiques.

Mais une fois qu'on dépasse le niveau x5, on passe à un zoom numérique. Et pour avoir testé le Galaxy S23 Ultra avec un téléobjectif x10, on voit la baisse de qualité. Les photos sont plus sombres qu'avec les autres optiques et le piqué est légèrement moindre. 

Personnellement, je peux comprendre le choix de Samsung. Les utilisateurs sont statistiquement plus susceptibles de prendre des photos sur une plage de zoom jusqu'à x5 plutôt que x10. Mais d'un autre côté, je trouve que ça fait perdre au Galaxy S24 Ultra un élément de démarcation qui me plaisait beaucoup. Les zoom démesurés, c'était la marque de fabrique de la gamme Galaxy S Ultra. C'est dommage de ne plus pouvoir pousser le module photo dans ses retranchements.

Objectif selfie

L'objectif selfie du Galaxy S24 Ultra est très efficace avec sa résolution finalement assez standard de 12 MP (ouverture f/2.2). De jour comme de nuit, mon beau visage et ma majestueuse moustache étaient très bien capturés et bien détaillés. 

Mode portrait

Avec le module photo au dos, le mode portrait du Samsung Galaxy S24 Ultra offre beaucoup de possibilités de prise de vue. Vous pouvez choisir parmi 4 niveaux de grossissement ce qui vous évite de devoir vous déplacer afin de vous rapprocher de votre sujet. Le mode portait marche plutôt bien de nuit également. 

En mode selfie, vous disposez d'un mode normal et d'un mode ultra grand angle pour les selfies de groupe. Le détourage n'est pas toujours propre et la mise au point est parfois capricieuse. Mais honnêtement, j'ai trouvé les résultats suffisamment convaincants.

Mode nuit

Le mode nuit du Samsung Galaxy S24 Ultra est automatique, même si vous pouvez manuellement augmenter le temps d'exposition à votre guise. Globalement, Samsung parvient toujours à correctement illuminer les prises de vue pour les rendre plus lisibles. Mais il galérait parfois à atténuer les fortes sources de lumière comme les éclairages urbains, ce qui jaunissait légèrement l'image. 

Et bien souvent, je trouvais que les photos manquaient de naturel. En revanche, le mode portrait et le zoom x3 m'ont surpris en termes de qualité et de niveau de détail. Particulièrement le zoom x3, qui parvenait à limiter le bruit numérique et ainsi proposer des résultats très cohérents par rapport à l'excellent objectif principal.

Autonomie et recharge

Le Samsung Galaxy S24 Ultra intègre une batterie de 5000 mAh très endurante. Malgré mes plaintes (et mes pleurs de désespoir), Samsung reste très attaché à sa recharge filaire assez lente de 45 W. Il accepte aussi la recharge sans fil de 15 W ainsi que la recharge sans fil inversée de 4,5 W. 


Les points forts du Samsung Galaxy S24 Ultra: 

  • Très bonne autonomie
  • Recharge sans fil et sans fil inversée

Les points faibles du Samsung Galaxy S24 Ultra:

  • Chargeur non-inclus
  • Vitesse de recharge trop lente

La tranche inférieure du Samsung Galaxy S24 Ultra avec son port USB-C, port SIM et emplacement pour le S Pen
Le Samsung Galaxy S24 Ultra offre une bonne préhension avec ses coins droits / © nextpit

Le Samsung Galaxy S24 Ultra est un smartphone très endurant. Avec l'écran réglé sur une luminosité de 200 nits et la résolution en Full HD+, il a tenu plus de 19 heures sur le benchmark PC Mark. C'est un excellent score.

Au quotidien, cette endurance se ressent. J'ai pu utiliser le Galaxy S24 Ultra pendant une journée pleine sans avoir besoin de le recharger le soir. Avec un temps d'écran moyen de 4 heures, il me restait toujours entre 20 et 30% de batterie le soir avant de me coucher. 

Par contre, la vitesse de recharge est toujours à la ramasse. Comme chez Apple, comme chez Google, c'est indigne de vendre un smartphone aussi cher qui se recharge aussi lentement. Surtout que Samsung n'inclut pas de chargeur dans la boîte et que le fabricant a tendance à légèrement brider la vitesse de recharge avec des chargeurs non-officiels.

  Samsung Galaxy S24 Ultra
Vitesse de recharge
5 minutes
  • 15%
10 minutes
  • 26%
15 minutes
  • 34%
30 minutes
  • 67%
1 heure
  • 96%
Charge complète
  • 1h12

Fiche technique

  Fiche technique
Produit
Illustration Samsung Galaxy S24 Ultra Product Image
Écran
  • 6,8" LTPO OLED
    3088 x 1440 px
    Taux de rafraîchissement de 1-120 Hz
SoC
  • Qualcomm Snapdragon 8 Gen 3
RAM
  • 12 GO LPDDR5X
Stockage
  • 256 / 512 Go / 1 To UFS 4.0
OS
  • One UI 6.1 basé sur Android 14
    7 mises à jour Android + 7 ans de mises à jour de sécurité
Caméra
  • Objectif principal: 200 MP, ouverture f/1.7, OIS
    Objectif ultra grand angle: 12 MP, ouverture f/2.2
    Téléobjectif 1: 50 MP, zoom 5x, ouverture f/3.4, OIS
    Téléobjectif 2: 10 MP, zoom 3x, ouverture f/2.4, OIS
Caméra selfie
  • 12 MP, ouverture f/2.2
Batterie
  • 5000 mAh
    Recharge filaire 45 W
    Recharge sans fil 15 W
    Recharge sans fil inversée 4.5 W
Connectivité
  • 5G / LTE / Wifi 7 / Wifi Direct / Bluetooth 5.3 / NFC, UWB
Indice IP
  • IP68
Dimensions & poids
  • 162,3 x 79,0 x 8,6 mm, 232 g

Conclusion

Est-ce que je vous conseille d'acheter le Samsung Galaxy S24 Ultra? Oui. Certes, il est très similaire au Galaxy S23 Ultra de l'an dernier. Mais rien que la politique de mise à jour allongée à 7 ans rend ce modèle plus pertinent en termes de rentabilité à long terme. 

La qualité photo est encore une fois au top. Le nouveau téléobjectif x5 est un choix judicieux bien qu'un peu trop pragmatique à mon goût, faisant perdre un peu de magie à cette gamme iconique de Samsung. Les performances du Snapdragon 8 Gen 3 et l'endurance de la batterie de 5000 mAh sont excellentes. 

Bref, il y a plein de bonnes raisons de dépenser presque l'intégralité de mon salaire mensuel dans ce Galaxy S24 Ultra. Mais les fonctions Galaxy AI n'en sont définitivement pas une. Je ne comprends pas pourquoi Samsung a autant insisté sur cet aspect de son smartphone. Et j'ai vraiment l'impression qu'on est tombé dans l'une de ces gimmicks qui surfent sur les derniers buzzwords comme les NFT phones ou les crypto phones. 

Qu'en pensez-vous? Est-ce que vous comptez acheter le Samsung Galaxy S24 Ultra? Et si oui, est-ce que Galaxy AI sera un critère d'achat déterminant pour vous?

  Le flagship pliable Le flagship de 2022 Le pliable à clapet Le pliable à clapet de 2022
Produit
Illustration Samsung Galaxy Z Fold 5 Product Image Samsung Galaxy Z Fold 4 Product Image Samsung Galaxy Z Flip 5 Product Image Samsung Galaxy Z Flip 4 Product Image
Note
Lire le test du Samsung Galaxy Z Fold 5
Lire le test du Samsung Galaxy Z Fold 4
Lire le test du Samsung Galaxy Z Flip 5
Lire le test du Samsung Galaxy Z Flip 4
Offre*
nextpit reçoit une commission pour les achats effectués via les liens marqués comme étant affiliés. Cela n'a aucune influence sur le contenu éditorial, et ne représente aucun coût pour vous. Pour en savoir plus sur comment nous monétisons notre contenu, rendez-vous sur notre page dédiée à la transparence.
Aller au commentaire (4)
Antoine Engels

Antoine Engels
Senior Editor

Ceinture noire en lecture de fiche technique. Fanboy OnePlus en rémission. Temps de lecture moyen pour mes articles: 48 minutes. Fact-checkeur de bons plans tech à mes heures perdues. Déteste parler de lui-même à la troisième personne. Aurait aimé être journaliste JV dans une autre vie. Ne comprend pas l'ironie. Responsable du contenu éditorial pour NextPit France.

Voir tous les articles
Ce article vous a-t-il plu? N'hésitez pas à le partager!
Articles recommandés
Derniers Articles
Notification push Article suivant
4 Commentaires
Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition
Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition

  • 7
    Olivier Mayeres depuis 2 mois Lien du commentaire

    Bonjour Antoine,
    Il a été question qu'Android 14 signerait la fin des optimisations agressives de Samsung.
    Serrait-il possible de faire tourner DontKillMyApp Benchmark pendant une heure, pour savoir ce qu'il en est vraiment.
    Cordialement,
    Olivier


    • Antoine Engels 43
      Antoine Engels
      • Admin
      • Staff
      depuis 2 mois Lien du commentaire

      Bonjour Olivier, je vais essayer de le faire ce soir. J'ai passé le smartphone à un collègue, j'espère pouvoir le récupérer et partagerai les résultats dans le fil ci-dessous.


      • Antoine Engels 43
        Antoine Engels
        • Admin
        • Staff
        depuis 2 mois Lien du commentaire

        Sur une run d'1 heure:

        Total: 58%
        Work: 15%
        Main: 15%
        Alarm: 100%


      • 7
        Olivier Mayeres depuis 2 mois Lien du commentaire

        Bonjour Antoine,
        Je te remercie pour les résultats, dommages que ces optimisations soient toujours là :-(
        Cordialement,
        Olivier

        Antoine Engels

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition