NextPit

Test du OnePlus 10 Pro: Moins cher que Xiaomi, plus puissant que Samsung avec une touche d'Oppo

Mis à jour : Le test complet
NextPit OnePlus 10 Pro Review
© NextPit

Le OnePlus 10 Pro est un très bon smartphone mais c'est un smartphone Oppo plus qu'un véritable OnePlus. Dans ce test complet, je vous dis si le OnePlus 10 Pro, en perte d'identité, reste malgré tout pertinent sur le marché face à Xiaomi, Samsung mais surtout Oppo.

NextPit Logo white on transparent Background
NEXTPITTV

Note

Plus

  • Écran Amoled 120 Hz LTPO 2.0 de qualité
  • Le Snapdragon 8 Gen 1 et le moteur HyperBoost font la diff'
  • Autonomie excellente et recharge rapide 80 watts
  • 3 MAJ Android et 4 ans de patches de sécurité
  • Design le plus classe du marché actuellement
  • Prix compétitif pour un flagship en 2022

Moins

  • OxygenOS 12.1 manque de substance
  • Module photo Hasselblad pas assez convaincant
  • Pas d'indice IP, de prise jack 3,5 mm ni de port microSD
  • Problème de pertinence dans le catalogue d'Oppo

Le OnePlus 10 Pro en bref

Le OnePlus 10 Pro est enfin disponible en France depuis le 31 mars 2022 au prix de 899 euros. Le nouveau flagship débarque après un lancement séquencé d'abord en Chine qui n'était pas dans les habitudes du fabricant ainsi que quelques remous autour de la solidité du smartphone. 

Si vous n'êtes pas un fanpeople de la marque, vous aurez remarqué que OnePlus a perdu de sa superbe avec le temps. Le fabricant n'a même pas lancé de OnePlus 10 de base, simplement une version Pro. Au départ, ça me rappelait un peu Huawei qui ne sortait plus que des versions Pro de ses flagships en Europe. Mais cette comparaison s'arrête là et ne tient absolument pas la route au-delà de ça. 

Non, le OnePlus 10 Pro est un très bon smartphone Android haut de gamme selon moi. Mais il faut l'envisager comme un smartphone Oppo, plutôt que OnePlus. Personnellement, ça ne me pose aucun problème. Et quand on voit Xiaomi qui prend la confiance dans le plus grand des calmes avec son Xiaomi 12 à plus de 1000 balles, je me dis qu'un OnePlus 10 Pro à 899€ a un coup à jouer.

NextPit OnePlus 10 Pro
En termes de prix, il faut comparer le OnePlus 10 Pro aux Galaxy S22 ou Xiaomi 12 de base et non leurs versions Pro voire Ultra. / © NextPit

Design: Un look vert de bleu qui a de la gueule

Le OnePlus 10 Pro reprend le design du OnePlus 9 Pro dont il ne se distingue que par le module photo au look très, mais vraiment très, clivant. 


J'ai aimé: 

  • le revêtement mat et granulé au dos
  • le module photo original et extravagant
  • le coloris Emerald Forest très sympa
  • Du Corning Gorilla Glass Victus à l'avant et Gorilla Glass 5 à l'arrière

Je n'ai pas aimé: 

  • pas d'indice IP
  • pas de prise jack 3,5 mm
  • pas de port microSD

NextPit OnePlus 10 Pro Side
Je me demande pourquoi Samsung a abandonné ce design pour le module photo parce que c'est vachement classe. / © NextPit

Visuellement, le seul signe distinctif du OnePlus 10 Pro par rapport à son prédécesseur est son énorme module photo. En gros, c'est un peu comme ce ou cette pote que vous avez peut-être et qui s'habille toujours de la même façon- une paire de jeans et un t-shirt uni- mais qui a plein de baskets stylées.

S'il m'évoquait des plaques de cuisson à induction au départ, je dois avouer que je m'y suis fait avec le temps. J'aime beaucoup le fait qu'il enrobe la tranche droite du smartphone et qu'il donne l'impression de faire partie intégrante du cadre du smartphone. C'est assez similaire à ce qu'avait fait Samsung sur ses Galaxy S21 avant de malheureusement l'abandonner sur les Galaxy S22.

NextPit OnePlus 10 Pro Test
Ce coloris Emerald Forest est exclusif à la variante 12/256 Go du OnePlus 10 Pro. / © NextPit

Le revêtement mat est granuleux au toucher et scintille lorsqu'on l'expose à la lumière. Je trouve l'effet très réussi d'autant qu'il permet de prévenir efficacement des traces de doigts. Le coloris Emerald Forest vert turquoise est également très sympa visuellement, mais vous pourrez aussi opter pour une version Volcanic Black encore plus sobre.

De face, le smartphone ressemble à n'importe quel flagship OnePlus de ces 3 dernières années avec un écran aux bords incurvés et des coins arrondis, qui lui confèrent une assez bonne préhension. Il n'est pas non plus trop lourd même si on atteint les 201 g, contre 197 g sur le modèle précédent.

NextPit OnePlus 10 Pro USB
Pas de prise jack 3,5 mm ni de port microSD dans ce OnePlus 10 Pro. / © NextPit

Écran: Toujours l'Amoled 120 Hz mais avec LTPO 2.0

Le OnePlus 10 Pro embarque un écran Amoled de 6,7 pouces en définition WQHD+, là aussi très similaire à celui de son prédécesseur, à un détail près et non des moindres.


J'ai aimé: 

  • le taux de rafraîchissement de 120 Hz 
  • le taux d'échantillonnage tactile de 1000 Hz
  • luminosité de 500 (typ), 800 (HBM) et 1300 nits (peak)

Je n'ai pas aimé: 


NextPit OnePlus 10 Pro Display
L'écran Amoled made in Samsung et calibré by OnePlus est toujours aussi efficace. / © NextPit

La dalle du OnePlus 10 Pro n'a pas beaucoup changé par rapport au OnePlus 9 Pro mais le fabricant a adopté la technologie LTPO 2.0 pour proposer un taux de rafraîchissement variable de 120 à 1 Hz contre 120 à 10 Hz auparavant. C'est une bonne chose que OnePlus ait fait cette transition comme la plupart de ses concurrents. 

L'écran atteint une luminosité moyenne de 500 nits en typique (usage normal) qui peut monter jusqu'à 800 nits en mode haut luminosité (HBM) voire 1300 nits en pic (sur une partie de l'écran seulement). C'est largement suffisant pour permettre à l'écran du OnePlus 10 Pro de rester lisible en toutes circonstances. 

NextPit OnePlus 10 Pro Front Camera
La luminosité du OnePlus 10 Pro est suffisante pour une lisibilité en toutes circonstances. / © NextPit

Le taux d'échantillonnage tactile n'est pas rocambolesque en revanche, avec 360 Hz. Mais vous avez la possibilité de le booster jusqu'à 1000 Hz dans certains scénarios gaming, via le menu Gaming Tools. De mémoire, OnePlus appelait cette fonction HyperTouch mais elle a totalement disparu des paramètres de l'écran et semble être réservée aux jeux mobiles uniquement.

Interface: OxygenOS 12.1 mais pas de retour aux sources

L'interface est l'un des points sur lequel OnePlus est le plus attendu. Le OnePlus 10 Pro tourne sous OxygenOS 12.1, basée sur Android 12 et propose jusqu'à 4 ans de mises à jour.


J'ai aimé: 

  • quelques modifications du design de l'UI bien pensés
  • pas mal d'options de personnalisation
  • pas trop de bloatwares
  • politique de mise à jour correcte

Je n'ai pas aimé: 

  • on a l'impression d'être sur ColorOS 12
  • pas le retour aux sources attendu

OxygenOS a été beaucoup décriée par la communauté OnePlus notamment parce que la surcouche ressemble beaucoup trop à ColorOS 12, n'étant rien de plus qu'un simple skin de l'interface d'Oppo. ça ne veut pas dire que ColorOS, c'est le mal. Mais l'expérience utilisateur d'OxygenOS était traditionnellement l'un des arguments de vente-clé de OnePlus, s'appuyant sur une expérience épurée et intuitive, la fameuse "burdenless experience". 

OnePlus a déjà clairement affiché sa volonté de revenir aux sources pour se réconcilier avec ses fans. Mais ça ne se fera pas avec OxygenOS 12.1. Cette version légèrement modifiée n'apporte pas suffisamment de changements et il faudra sûrement attendre la prochaine itération, OxygenOS 13, pour constater ce fameux retour aux sources.

oneplus 10 pro review ui
OxygenOS 12.1 est en perte d'identité. / © NextPit

Je note simplement le lecteur d'empreintes placé plus haut sur l'écran (alors qu'il était ridiculement bas sur le OnePlus 9/Pro), l'amélioration de OnePlus Shelf qui est plus personnalisable et qui intègre la fonction Scout (pour rechercher rapidement un réglage ou un fichier sur le téléphone) comme les points positifs d'OxygenOS 12.1. Mais ce ne sont pas de vraies nouveautés à proprement parler. D'autant que OnePlus fait l'impasse sur des éléments d'interface pourtant assez élémentaires, comme le thème dynamique d'Android 12.

Enfin, un mot sur la politique de mise à jour Android plutôt correcte de OnePlus. Le fabricant propose 3 versions d'Android ainsi que 4 ans de mises à jour de sécurité Android.

Performances: Snapdragon 8 Gen 1, RAM LPDDR5, stockage UFS 3.1, quoi d'autre?

Le OnePlus 10 Pro est équipé du processeur Snapdragon 8 Gen 1 et son GPU Adreno 730 couplés à 8 ou 12 Go de RAM LPDDR5 ainsi que 128 ou 256 Go de stockage UFS 3.1. 


J'ai aimé:

  • 60 FPS constants sur mes jeux mobiles (CoD Mobile, Dead Cells, ...)
  • aucun soucis de stabilité
  • pas de surchauffe
  • bridage thermique peu agressif

Je n'ai pas aimé:

  • -

Le OnePlus 10 Pro se comporte peu ou prou comme n'importe quel smartphone Android doté d'un Snapdragon 8 Gen 1. Il s'en sort mieux sur les benchmarks que l'Oppo Find X5 Pro et un peu moins bien que le Xiaomi 12 Pro. Il s'en sort nettement mieux que le Samsung Galaxy S22 Ultra, en revanche, surtout sur les benchmarks graphiques.

Mais tous ces concurrents que je viens de citer sont nettement plus chers que le OnePlus 10 Pro. C'est quelque chose qu'il faut garder en tête. S'il fallait se baser sur le prix, j'aurais dû comparer le smartphone aux performances des Xiaomi 12, Oppo Find X5  et Samsung Galaxy S22 de base, ce qui aurait creusé encore plus l'écart.

  OnePlus 10 Pro (SD 8 Gen 1) Oppo Find X5 Pro (SD 8 Gen 1) Xiaomi 12 Pro (SD 8 Gen 1) Samsung Galaxy S22 Ultra (Exynos 2200)
3DMark Wild Life 9541

9300

9975 5682
3DMark Wilde Life Stress Test
  • Meilleure boucle: 9845
  • Pire boucle: 6240
  • Meilleure boucle: 9192
  • La pire boucle: 6069
  • Meilleure boucle: 10.028
  • Pire boucle: 4625
  • Meilleure boucle: 5741
  • Pire boucle: 3351
Geekbench 5
  • Simple: 982
  • Multi: 3363
  • Simple: 846
  • Multi: 3324
  • Simple: 1155
  • Multi: 3356
  • Simple: 1155
  • Multi: 3356

En usage concret, j'ai pu faire tourner CoD Mobile à 60 FPS constants pendant une petite heure avec les graphismes réglés sur "très élevé" (niveau max) et le framerate sur "max". OnePlus explique avoir développé un moteur de jeu au sein de son GPU optimisé pour le gaming. Appelé HyperBoost, il est censé adapter les performances à votre scénario de jeu, stabiliser le framerate et accélérer la synchronisation entre votre écran et le processeur, de sorte à réduire le temps de réponse (délai entre l'exécution d'une action et sa reproduction à l'écran).

Et pour le coup, ça marche plutôt bien. J'ai noté que le bridage thermique était très contenu mais surtout graduel, de sorte que lorsqu'il intervient, les pertes de fps ne sont pas ponctuelles ni subites. Au contraire, elles se stabilisent comme l'illustre ce graphique tiré d'une session de 20 minutes du benchmark 3DMark Wild Life Stress Test ce-dessous.

oneplus 10 pro review performance benchmark
Quand le OnePlus 10 Pro commence à surchauffer, le bridage intervient et fait chuter le framerate qui se stabilise par la suite. / © NextPit

OnePlus propose par ailleurs un compteur de FPS natif dans son menu Gaming Tools. Ce menu permet aussi de gérer le niveau de performances, le taux d'échantillonnage tactile (pour le booster jusqu'à 1000 Hz) et propose d'autres fonctionnalités pour optimiser votre expérience de jeu. Là encore, rien de nouveau mais ce menu a le mérite d'être très complet.

Objectif principal 12 MP et ultra grand-angle 12 MP

ALT-Tag Photo 1 ALT-Tag Photo 2 ALT-Tag Photo 2

Photo: Hasselblad m'a Hasselblasé

Le OnePlus 10 Pro propose un triple module photo porté par le même objectif principal de 48 MP que sur le OnePlus 9 Pro tout comme le même téléobjectif de 8 MP mais avec un nouvel objectif ultra grand-angle de 50 MP capable d'afficher un FOV de 150°. Le fabricant a aussi abandonné le capteur monochrome de 2 MP. 


J'ai aimé: 

  • très bon niveau de détails, de piqué de jour
  • zoom optique x3,3 efficace même de nuit
  • bon mode nuit dédié

Je n'ai pas aimé: 

  • rendu peu naturel
  • incohérences colorimétriques entre grand-angle/ultra grand-angle
  • zoom numérique limité au-delà de x3,3
  • le FOV de 150° en ultra grand-angle pas foufou

NextPit OnePlus 10 Pro Camera
Ce thread sur le forum OnePlus où les membres essaient de deviner la signification de l'acronyme P2D50T vaut le détour. / © NextPit

OnePlus poursuit son partenariat avec Hasselblad qui est toujours limité à la partie software. Mon collègue Ben a d'ailleurs consacré un article dédié aux apports de ce partenariat entre OnePlus et Hasselblad lors d'une session photo avec David Peskens, un photographe professionnel néerlandais de renom et lauréat du Hasselblad Masters Award de 2016.

La première chose qu'on peut noter, c'est que le rendu des photos du OnePlus 10 Pro est tout sauf naturel. Avec la reconnaissance de scène activée, les couleurs sont saturées et ressortent beaucoup. Personnellement, j'aime bien ce type de rendus mais je sais que les photophiles et beaucoup de testeurs préfèrent les résultats nettement plus naturels. Je ne sais pas pourquoi, mais je trouve que ce traitement logiciel assez agressif confère malgré tout un charme aux photos, leur donne une vibe à la manière d'un filtre qui joue sur l'exposition et le contraste.

De jour, les clichés ont toujours un très bon niveau de détails, elles ne manquent vraiment pas de piqué. Les choses se gâtent dès qu'on zoome au-delà du grossissement optique x3,3. On peut noter pas mal d'artefacts, voire même des effets de halo autour du sujet en focus. J'ai d'ailleurs noté un léger "glitch" à chaque fois que je passais au zoom x3,3, comme un temps de latence après avoir appuyé sur le bouton correspondant. La mise au point n'est d'ailleurs pas la plus réactive. 

J'ai aussi noté des incohérences colorimétriques assez prononcées entre l'objectif principal et l'ultra grand-angle et je n'ai pas trouvé le FOV de 150° très fascinant (surtout qu'il est optionnel et que le FOV par défaut est de 110°). Le mode portrait est quant à lui très propre. 

NextPit OnePlus 10 Pro Test Camera
Le mode Xpan du OnePlus 10 Pro permet d'émuler l'expérience photo de l'appareil argentique culte de Hasselblad. / © NextPit

De nuit, le mode nuit fonctionne très bien et illumine efficacement les clichés tout en limitant les effets de flare et autres artefacts qui ont tendance à cramer l'image. L'ultra grand-angle n'est pas exploitable en basse lumière selon moi, mais le zoom x3,3 fonctionne étonnamment bien.

Autonomie: Grosse batterie de 5000 mAh et charge rapide 80W

Le OnePlus 10 Pro embarque une grande batterie de 5000 mAh qui accepte la nouvelle technologie de recharge Warp... ah non, SuperVOOC de 80 watts. 


J'ai aimé: 

  • l'excellente autonomie
  • la recharge rapide SuperVOOC 80 watts très rapide
  • recharge sans-fil AirVOOC 50 watts
  • chargeur fourni dans la boîte

Je n'ai pas aimé: 

  • sortie USB-A sur le chargeur

L'autonomie du OnePlus 10 Pro est très solide. Avec le benchmark PC Mark et l'écran réglé sur une définition Full HD+, un taux de rafraîchissement de 120 Hz (adaptatif) et la luminosité à 200 nits (niveau de luminosité requis par le benchmark), le OnePlus 10 Pro a mis près de 13h15 pour passer sous la barre des 20% d'autonomie restante.

C'est un excellent score, surtout quand on le compare à celui du Samsung Galaxy S22 Ultra (8h42) que j'ai testé récemment. La recharge rapide en 80 watts est très rapide mais c'est difficile de s'en rendre compte si on est habitué à la Warp Charge 65T de OnePlus. Comme la batterie du OnePlus 10 Pro est nettement plus grande que celle du OnePlus 9 Pro, par exemple, (5000 mAh contre 4500), le temps de charge reste assez similaire. Je mettais en moyenne un peu plus de 30 minutes (entre 32 et 34 minutes max) pour passer de 0 à 100%. 

Seul bémol sur cette excellente autonomie du OnePlus 10 Pro, le chargeur Oppo SuperVOOC qui me force à repasser à l'USB-A en sortie. Impossible d'utiliser ses anciens câbles OnePlus ou d'autres câbles tiers, ce qui est un peu chiant, on ne va pas se mentir.

oneplus 10 pro review battery life
L'autonomie du OnePlus 10 Pro est excellente. / © NextPit

Fiche technique

Le fleuron de OnePlus 2022
Produit
Illustration OnePlus 10 Pro
Coloris Noir volcanique et Forêt d'émeraude
Dimensions & poids 163 x 73,9 x 8,6 mm et 200,5 g
Écran AMOLED fluide de 6,7 pouces avec LTPO 2.0, 3216 x 1440 pixels, 120 Hz
Mémoire 128/256 GB ROM et 8/12 GB RAM
CPU & GPU Snapdragon 8 Gen 1
OS Android 12 avec OxygenOS
Module photo
  • Objectif principal grand angle: 48 MP, f/1.8, 23 mm, 1/1.43", 1.12 µm | PDAF multidirectionnel | Laser AF | OIS
  • Objectif ultra grand angle: 50 MP, f/2.2, 14 mm, 150˚ FoV, 1/2.76", 0.64 µm | AF
  • Téléobjectif: 8 MP, f/2.4, 77 mm, 1,0 µm | PDAF | OIS | Zoom optique 3,3x
  • Selfie: 32 MP, f/2.2, 1/2.74", 0.8 µm
Vidéo
  • Au dos: 8K à 30 fps | 4K à 30/60/120 fps | 1080p à 30/60/240fps | Auto HDR | gyro-EIS
  • Selfie: 1080p à 30 FPS | gyro-EIS
Batterie 5000 mAh | Charge rapide 80W | Charge sans fil rapide 50W | Charge sans fil inversée | USB Power Delivery
Audio Deux haut-parleurs stéréo | Pas de prise 3,5 mm

Conclusion

OnePlus ne me fait clairement plus vraiment rêver. Mais ça, c'est peut-être parce que je m'accroche encore bêtement à OnePlus en tant que marque, celle qui m'a fait quitter Apple, avec le OnePlus 5T. Si on envisage le OnePlus 10 Pro comme un smartphone Oppo, ce qu'il est objectivement, je trouve le rapport qualité/prix tout à fait cohérent. C'est d'ailleurs un modèle que je pourrais tout à fait vous conseiller d'acheter et je vais sûrement continuer de l'utiliser en tant que daily. 

NextPit OnePlus 10 Pro Camera Test
Le prix de 899€ du OnePlus 10 Pro est plutôt cohérent en 2022. / © NextPit

Ce que je veux dire par là, c'est qu'il faut arrêter d'attendre de OnePlus, une marque aux parts de marché infimes en Europe, de proposer l'équivalent d'un Galaxy S22 Ultra mais pour 300 euros moins cher. Si on le compare à ses concurrents tarifaires directs comme le Pixel 6, le Galaxy S22 ou le Xiaomi 12, le OnePlus 10 Pro s'en sort très bien. 

Côté design, c'est le flagship Android qui a le plus de gueule en 2022, avec l'Oppo Find X5 Pro. L'écran est presque irréprochable, comme toujours. Les performances sont meilleures que les autres smartphones non gaming équipés du Snapdragon 8 Gen 1 que j'ai pu tester. Et l'autonomie couplée à la recharge rapide 80 watts sont aussi un argument de taille en faveur de OnePlus, surtout face à Samsung qui est clairement à la traîne sur ce point. 

Les seuls vrais défauts du OnePlus 10 Pro sont le module photo que je trouve en deçà de la concurrence ainsi qu'OxygenOS 12.1 qui manque de substance. Mais ces défauts ne sont clairement pas assez prononcés pour sérieusement nuire à l'expérience utilisateur. Perso, je valide le OnePlus 10 Pro. Par contre, je ne vois pas l'intérêt pour Oppo de rebrander ce qui aurait très bien pu être un Oppo Find X5T Pro.

NextPit reçoit une commission pour les achats effectués via les liens marqués comme étant affiliés. Cela n'a aucune influence sur le contenu éditorial, et ne représente aucun coût pour vous. Pour en savoir plus sur comment nous monétisons notre contenu, rendez-vous sur notre page dédiée à la transparence.
Ce article vous a-t-il plu? N'hésitez pas à le partager!
Rejoignez la discussion maintenant

Derniers Articles

Articles recommandés

5 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition
Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition

  • Pierre Aubry depuis 3 mois Lien du commentaire

    OnePlus ne me fait plus vraiment rêver non plus et globalement pour les mêmes raisons, la situation est plutôt bien résumée.
    Du coup si j'ai bien compris, si le chargeur est en USB-A, on perd la compatibilité PD-PPS qu'a le chargeur dans sa version 65W? Si oui, alors autant le dire, les US ont le meilleur chargeur sur ce coup-là.


    • Antoine Engels
      • Admin
      • Staff
      depuis 3 mois Lien du commentaire

      Je n'ai pas la réponse à ta question mais je la trouve très intéressante. Je vais creuser le sujet.
      En revanche, les US ont aussi un chargeur USB-A vers USB-C, le même que celui du OnePlus 8T ou du OnePlus Nord 2. Il me semble que seul le chargeur des OnePlus 9 et 9 Pro soit USB-C vers USB-C.
      Ce qui est fou, c'est que je n'ai absolument rien trouvé sur les sites d'Oppo ni de OnePlus (le OP 10 Pro utilise la même techno et le même chargeur SuperVOOC 3.0 de 80W que l'Oppo Find X5 Pro).


      • Pierre Aubry depuis 3 mois Lien du commentaire

        Ah OK,j'avais cru en lisant les reviews US qu'il était en USB-C. Pour la compatibilité PPS, c'est quelque chose que j'ai lu plusieurs fois sur Reddit, comme quoi le chargeur Warp 65T était aussi compatible PPS à 45W. Je vais aussi creuser le sujet.


      • Antoine Engels
        • Admin
        • Staff
        depuis 3 mois Lien du commentaire

        Je vais poser la question à OnePlus directement, je crois que ça pourrait d'ailleurs mériter un article ^^

        Perso, j'ai deux chargeurs Warp Charge 65T. Celui du OnePlus 9 Pro (USB-C vers USB-C) et celui du OnePlus Nord 2 (USB-A vers USB-C).


      • Pierre Aubry depuis 3 mois Lien du commentaire

        Après quelques recherche, je suis pas sur pour le SuperVooc, mais pour le Warp Charge 65 (USB-C), la compatibilité PPS 45W est bien indiqué sur sa fiche produit sur Oneplus.com, même s'il faut regarder assez loin.
        J'attend quand même de voir si Oneplus répondra.

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition