Test du ZTE Axon 30 Ultra: Cocher toutes les cases ne suffit pas

Test du ZTE Axon 30 Ultra: Cocher toutes les cases ne suffit pas

Le ZTE Axon 30 Ultra vient concurrencer directement Samsung, Xiaomi et Oppo sur le terrain des flagships Android premium en cassant littéralement les prix. Mais bourrer sa fiche technique de buzzwords comme 144 Hz, Snapdragon 888 ou quadruple module photo 64 MP suffit-il à proposer un bon smartphone haut de gamme? La réponse dans mon test complet.

Note

Plus

  • Écran Amoled 144 Hz
  • La puissance brute du Snapdragon 888
  • Téléobjectif périscopique avec zoom optique x5
  • Autonomie solide
  • Son prix

Moins

  • Le traitement photo peu fiable
  • La charge rapide un peu lente
  • De la surchauffe en gaming intensif
  • Pas de certification IP
  • Pas de charge sans-fil

Mon avis sur le ZTE Axon 30 Ultra en bref

Le ZTE Axon 30 Ultra est disponible en France depuis le 27 mai 2021 et se décline en deux configurations de 8/128 Go et 12/256 Go vendues 749 et 849 euros, respectivement. 

Malgré son prix, il se positionne comme un flagship premium, un segment qu'on peut appeler le très haut de gamme. Oui, je dis "malgré" son prix alors que ce dernier est élevé. Mais face aux 1250 euros du Samsung Galaxy S21 Ultra, les 1150 euros de l'Oppo Find X3 Pro ou les 1200 euros du Xiaomi Mi 11 Ultra, le tarif de ZTE paraît tout de suite plus raisonnable. 

En gros, le smartphone prétend proposer la fiche technique et l'expérience utilisateur d'un flagship Ultra pour le prix d'un flagship de base. Évidemment, la promesse est trop belle pour être totalement vraie. En dépit d'une fiche technique qui remplit tous les critères d'achat à la mode en 2021, le ZTE Axon 30 Ultra fait nécessairement plusieurs concessions. 

Mais malgré cela et malgré une politique de mises à jour logicielles pour le moins sporadique, je peux comprendre que la recette, certes imparfaite, d'un flagship qui mise tout sur le rapport hardware/prix puisse séduire, surtout à moins de 800 euros. 

 

Design et écran: Un Samsung Galaxy Note 20 Ultra avec une moustache

Le ZTE Axon 30 Ultra ressemble beaucoup au Samsung Galaxy Note 20 Ultra avec un langage visuel très très inspiré et un fort accent mis sur la qualité de l'écran, du moins d'un point de vue des specs. Ecran Amoled et taux de raffraîchissement de 144 Hz, taux d'échantillonnage tacile de 300 Hz, bords incurvés, dos en verre Gorilla Glass 5... tous les mots-clés sont là. 

J'ai aimé:

  • le taux de raffraîchissement de 144 Hz
  • le taux d'échantillonnage tactile de 300 Hz
  • le design élégant 
  • le revêtement au dos qui limite les traces de doigts

Je n'ai pas aimé: 

  • pas de certification IP
  • le bouton d'allumage capricieux
  • la luminosité de l'écran moyenne
  • pas de prise jack 3,5 mm
NextPit ZTE Axon 30 Ultra display
Non, ceci n'est pas un Samsung Galaxy Note 20 Ultra. / © NextPit

Je ne vais disserter trois heures sur le sujet, si vous voulez voir en détail à quel point le ZTE Axon 30 Ultra ressemble au Samsung Galaxy Note 20 Ultra, je vous invite à regarder le test de MKBHD sur Youtube. 

Mais oui, on retrouve exactement les mêmes codes avec un angulaire et plat au niveau des tranches transversales puis incurvé aux bords avec une courbe subtile, façon 2.5 D. J'ignore si c'est un problème de finition ou un choix délibéré, mais je trouve que le fait que le cadre en alluminium ressorte en relief pour venir interrompre la courbe de l'écran n'est pas très plaisant au toucher. 

NextPit ZTE Axon 30 Ultra side
L'écran incurvé, bien qu'impopulaire, reste un élément distinctif des smartphones Android haut de gamme. / © NextPit

Au dos, le module photo est évidemment énorme puisqu'on parle d'un flagship "ultra" avec 4 objectifs disposés dans un gros îlot rectangulaire doté d'un fin aileron (comme un intercalaire) sur lequel est sérigraphié "Neovision Photography". Le revêtement mat au dos est très sympa et permet d'efficacement limiter les traces de doigts.

Revenons à l'avant du smartphone pour retrouver un écran Amoled de 6,67 pouces Full HD+ d'une résolution de 1080 x 2400 pixels, soit une densité de 395 ppp. Rien de très impressionnant si ce n'est que cet écran est capable d'un taux de raffraîchissement de 144 Hz adaptatif et d'un taux d'échantillonnage tactile de 300 Hz. 

NextPit ZTE Axon 30 Ultra front camera
Les écrans de Samsung ont également un menton et un front moins notables. / © NextPit

Comme toujours, le compteur de FPS d'Android 11 (activable via les options développeur) révèle qu'on n'atteint que rarement les 144 FPS en dehors de Twitter et de certains jeux. La plupart du temps, j'étais en 120 FPS pour ce qui était de la navigation et 60 Hz pour le streaming vidéo ou musical.

La luminosité m'a semblé assez moyenne, l'écran restait visible et surtout lisible même lors de mes tests photo en extérieur et en plein cagnard, mais j'ai vu mieux. 

NextPit ZTE Axon 30 Ultra usb
Pas de prise jack 3,5 mm ni de certification IP sur le ZTE Axon 30 Ultra. / © NextPit

Globalement, le ZTE Axon 30 Ultra donne un peu l'impression de s'être déguisé en Galaxy Note 20 Ultra. Côté design, je trouve le costume du ZTE Axon 30 Ultra d'ailleurs convaincant. L'écran est aussi efficace et renforce l'impression d'avoir un produit premium entre les mains.

Interface: MyOS 11 demande à être affiné

Le ZTE Axon 30 Ultra tourne sous Android 11 avec une surcouche logicielle appelée MyOS 11 assez éloignée d'Android Stock et qui demande à être affinée. 

En général, je m'étends très peu sur les interfaces des smartphones puisque j'y ai déjà consacré un test complet comme c'est le cas pour OxygenOS 11 ou MIUI 12 ou parce que je l'ai déjà évoqué en détail dans un autre test de smartphone. L'idée étant d'alléger mes articles et d'éviter d'être redondant. Mais c'est la première fois que j'ai mis la main sur MyOS et l'expérience était assez déroutante, je vais donc en parler brièvement. 

Pour faire simple, on retrouve la philosophie des surcouches Android chinoises, c'est à dire une interface visuellement éloignée de la version épurée d'Android Stock avec un look plus chargé. Visuellement, on peut dire que MyOS reste fidèle à cette tradition avec ses gros curseurs de volume colorés, ses gros widgets dans le menu rapide. 

zte axon 30 ultra review ui
Hormis le look, MyOS 11 reste proche d'Android Stock en termes de fonctionnalités. / © NextPit

Mais en termes de fonctionnalités, on s'y retrouve facilement, il n'y a pas 10 milliards d'options de customisation ni des tonnes de bloatwares et applications préinstallées (hormis les apps de Google, un navigateur et un gestionnaire de fichiers natifs). 

Mais on sent que cette surcouche manque encore un peu de maturité. J'ai subi des bugs d'affichage avec certaines applications, particulièrement sur Twitter où mon fond d'écran appraissait en transparence à chaque fois que je rechargeais mon fil d'actualité. Parfois, l'écran tactile ne répondait plus lorsque j'ouvrais le tiroir d'applications. 

Actuellement, le smartphone a reçu le patch de sécurité de mai 2021 mais il ne faut pas s'attendre à une politique de mise à jour la plus régulière ni la plus fréquente. Le ZTE Axon 20 5G lancé l'an dernier n'a toujours pas reçu Android 11 à ma connaissance. ZTE a cependant garanti que la MAJ vers Android 12 serait prévue pour 2022 sur l'Axon 30 Ultra. 

Personnellement, l'interface MyOS de ZTE n'a pas gravement nui à mon expérience. Oui, la surcouche est visuellement funky mais toutes les fonctionnalités d'Android 11 sont là. Ce n'est clairement pas le point fort de ce smartphone mais ce sont surtout les antécédents du fabricant en matière de mises à jour qui m'inquiètent.

Performances: Le Snapdragon 888 fidèle à lui-même

Le ZTE embarque un Snapdragon 888 comme la totalité des flagships Android lancés depuis début 2021 et se comporte donc de manière assez classique en termes de performances. 

Sans surprise donc, les performances brutes se situent dans la moyenne de ce que proposent ses concurrents équipés du même SoC. Sans surprise non plus, il est tout autant sujet à la surchauffe et donc au thermal throttling.

ZTE Axon 30 Ultra

Benchmarks graphiques
Benchmarks ZTE Axon 30 Ultra Xiaomi Mi 11 Ultra OnePlus 9 Pro Samsung Galaxy S21 Ultra
3D Mark Wild Life 5808 5621 5670 7373
3D Mark Wild Life Stress Test Echec, surchauffe Echec, surchauffe

5698

5175
Geekbench 5 (Simple / Multi) 1124/3582 1123/3619

1112/3633

942 / 3407

Mémoire PassMark

31.347 30.460

31.891

31.752

Disque PassMark

92.550 115.473

112.370

81.108

J'ai soumis le ZTE Axon 30 Ultra à la batterie de tests graphiques classique que j'utilise depuis des mois. Parmi eux, le test Wild Life Stress Test de 3DMark simule un usage gaming intensif et prolongé de 20 minutes. Sauf que je n'ai jamais pu aller au bout de ce benchmark puisque le smartphone quittait sans cesse l'application après 5 minutes tout en étant brulant au toucher.

En usage concret qui consiste en des sessions de jeu entre 30 minutes et 1 heure sur Call of Duty Mobile avec les graphismes au max, toutes les options graphiques activées et le framerate réglé au niveau le plus élevé, je n'ai ressenti aucun ralentissement. 

Dans l'ensemble, le ZTE Axon 30 Ultra ne fait ni mieux ni moins bien que les autres flagship Android dotés du Snapdragon 888. Mais il faut vraiment que Qualcomm ainsi que les fabricants travaillent sur ce problème de surchauffe pour 2022.

Module Photo: Trois objectifs de 64 MP et un téléobjectif périscopique

Le ZTE Axon 30 Ultra 5G est équipé d'un quadruple quadruple photo de 64 MP avec un mélange de capteurs assez étrange d'un point de vue hardware.

ZTE Axon 30 Ultra

Fiche technique photo
Objectif Specs
principal grand-angle Sony IMX686 64 MP ouverture f/1.6 / 26 mm / taille capteur 1/1.72", PDAF, Laser AF, OIS
ultra grand-angle Samsung GW3 64 MP ouverture f/2.2 / 13 mm / 120˚ FOV / taille 1/1.97"
portrait Samsung GW3 64 MP ouverture f/1.9 / 35 mm / taille capteur 1/1.97" / PDAF
téléobjectif périscope 8 MP ouverture f/3.4 / 123 mm / taille 1/4.0", PDAF, OIS, 5x zoom optique

J'ai aimé: 

  • un module polyvalent
  • téléobjectif dédié avec zoom x5
  • objectif ultra grand-angle convaincant

Je n'ai pas aimé: 

  • le zoom x60 totalement gimmick
  • le mode nuit trop moyen
  • le traitement photo peu efficace de manière générale
  • pourquoi un objectif portrait de 64 MP??
NextPit ZTE Axon 30 Ultra camera
Le module photo du ZTE Axon 30 Ultra est pour le moins atypique. / © NextPit

Les photos du ZTE Axon 30 Ultra en grand-angle et ultra grand-angle

Le capteur photo principal du ZTE Axon 30 Ultra est un Sony IMX686 qui capture des clichés de 16 MP par défaut via un pixel bining par 4. C'est un module très classique qu'on retrouve sur le RedMagic 6 de Nubia (une marque satellite de ZTE) ou du ROG Phone 5 d'Asus

De jour il s'en sort correctement. On n'est clairement pas au niveau d'un Galaxy S21 Ultra ou d'un Xiaomi Mi 11 Ultra qui ont des capteurs plus grands ainsi qu'une plus grosse résolution de 108 MP. Le niveau de détails est bon, pas de lissage à l'horizon et la colorimétrie m'a plu bien que j'ai tendance à apprécier les couleurs saturées plus que la moyenne des testeurs et utilisateurs. 

zte axon 30 ultra review photo wide3
Objectif ultra grand-angle vs objectif principal grand-angle. / © NextPit
zte axon 30 ultra review photo wide2
Objectif ultra grand-angle vs objectif principal grand-angle. / © NextPit

En ultra grand-angle, le niveau de détails est également très satisfaisant bien que l'objectif capte un peu moins de lumière qu'en grand-angle puisqu'on perd en ouverture ainsi qu'en taille physique du capteur.

Je n'ai pas noté de distorsion notable aux bords de l'image malgré un FOV très respectable de 120°. Logiquement, on peut noter quelques incohérences colorimétriques mais aussi et surtout en termes d'exposition (regardez ci-dessous l'eau qui est beaucoup plus terne en ultra grand-angle qu'avec le capteur principal).

zte axon 30 ultra review photo wide4
Notez les couleurs moins saturées mais aussi plus chaudes en ultra grand-angle. / © NextPit
zte axon 30 ultra review photo wide1 1
La balance des blancs est nettement plus chaude, trop chaude, en ultra grand-angle. / © NextPit

Les photos du ZTE Axon 30 Ultra en zoom

Pour le zoom, le ZTE Axon 30 Ultra est doté d'un téléobjectif périscopique dédié de 8 MP capable d'un zoom optique jusqu'à x5 avec une longueur focale équivalente à 123 mm. L'application photo propose des grossissements par défaut de x2, x5 et x60.

En x2, ce n'est pas le téléobjectif qui intervient mais le troisième objectif de 64 MP appelé "objectif portrait". Le résultat est correct mais on perçoit un lissage numérique pour masquer les artefacts liés à l'upscaling de l'image. Pour le reste, la plage dynamique et la colorimétrie sont tout à fait correctes.

Au-delà du zoom x2, c'est le téléobjectif périscopique qui entre en jeu. Je m'attendais vraiment à être déçu, surtout après les prouesses de Xiaomi et Samsung en matière de zoom. Finalement, le rendu est assez bon en x5 et même en x10 bien qu'on retrouve les mêmes soucis de lissage numérique qui font perdre les images en piqué.

zte axon 30 ultra review photo zoom6
De gauche à droite: zoom x2 avec portrait 64 MP, zoom x5 et x10 avec téléobjectif périscopique 8 MP.  / © NextPit
zte axon 30 ultra review photo zoom4
La texture de cette statue en vert-de-gris en x10 est trop lisse. / © NextPit
zte axon 30 ultra review photo zoom5
Ici, le voile blanc translucide liée au lissage numérique est bien visible. / © NextPit

Je me suis aussi amusé à prendre des photos en zoom x60, le grossissement maximal et purement numérique. Sans surprise aucune, les résultats sont totalement inexploitables et cette fonction n'est que purement gimmick. C'est dommage puisque le téléobjectif dispose d'une stabilisation optique (OIS), mais la mise au point n'est pas aussi facile qu'avec un Galaxy S21 Ultra ou un Mi 11 Ultra où l'application photo vous guide avec un aperçu de l'élément zoomé etc...

zte axon 30 ultra review photo zoom2
Bon, j'avoue que même avec un zoom irréprochable, cette photo serait difficilement exploitable vu mon cadrage et ma composition médiocres. / © NextPit
zte axon 30 ultra review photo zoom1
Hey, as-tu vu mes pixels? Spectaculaires! Renversants! / © NextPit
zte axon 30 ultra review photo zoom3
Il faut que les fabricants arrêtent avec les zoom à plus de x50. / © NextPit

Les photos du ZTE Axon 30 Ultra de nuit

Le mode nuit du ZTE Axon 30 Ultra fonctionne avec tous les objectifs sauf le téléobjetif. Vous pouvez donc prendre des photos de nuit en x1 avec l'objectif principal grand-angle, en x0,5 avec l'ultra grand-angle et en x2 avec l'objectif portrait. 

Le rendu est globalement très moyen, même dans des environnements nocturnes correctement éclairés, la scène est toujours sousexposée avec une plage dynamique très restreinte. Le lissage numérique est encore une fois trop présent.

  zte axon 30 ultra review photo night
Le mode nuit du ZTE Axon 30 Ultra n'est vraiment exploitable qu'en grand-angle x1. / © NextPit

Globalement, le module photo n'est pas au niveau d'un flagship Android à plus de 1000 euros. Je ne comprends pas l'utilité de l'objectif portrait. Mais le rendu reste digne d'un smartphone Android haut de gamme selon moi, genre un Xiaomi Mi 11, un Galaxy S21 ou un OnePlus 9 mais avec le télépbjectif en plus et ce au même prix. C'est donc plutôt pas mal.

Une autonomie solide mais une charge rapide un peu molle

Le ZTE Axon 30 Ultra est alimenté par une batterie de 4600 mAh qui accepte la charge rapide filaire en 65 Watts (Quick Charge 4+ et USB PD 3.0). Le chargeur est par ailleurs inclus dans la boîte.

J'ai aimé: 

  • chargeur 65 W inclus dans la boîte
  • autonomie solide

Je n'ai pas aimé:

  • la charge filaire rapide mais pas autant que la concurrence
  • pas de charge sans-fil

En dehors de mon test de l'écran, j'ai passé la quasi totalité de mon temps sur le ZTE Axon 30 Ultra avec le taux de raffraîchissement de l'écran bloqué à 144 Hz. Pas de taux adaptatif donc. Sur une journée intense ponctuée d'une séance photo d'1h30 puis d'une bonne heure de bencharks graphiques, je suis arrivé à bout de la batterie au bout de 12 heures.

En usage plus concret daily, j'ai tenu en moyenne presque deux journées pleines avec 6 à 7 heures de temps d'écran par jour avant de passer sous la barre des 20% d'autonomie restante. Pour faire simple, avec un usage "normal" et un temps d'écran journalier de 6 heures, vous ne devrez le recharger qu'au bout d'une journée et demi voire trois quarts.

La charge rapide en 65 Watts est rapide, mon meilleur score de 0 à 100 étant de 42 minutes. C'est encore légèrement en deçà de ce que proposent Xiaomi, Oppo ou OnePlus, mais c'est largement mieux que ce que fait Samsung et ses pauvres 25 Watts (avec une batterie de 5000 mAh sur le S21 Ultra tout de même).

L'autonomie du ZTE Axon 30 Ultra est tout à fait au niveau de ce qu'on peut attendre d'un smartphone haut de gamme doté d'une batterie de moins de 5000 mAh. L'écran est évidemment le plus gros consommateur d'énergie. La charge rapide aurait quant à elle mérité d'être un peu plus rapide, selon moi.

La fiche technique

ZTE Axon 30 Ultra

Fiche technique
Composants Specs
Processeur Qualcomm Snapdragon 888
Mémoire    
  • 8/128 Go
  • 12/256 Go
  • UFS 3.1
Stockage extensible? Non
Ecran
  • Amoled 6,67 pouces
  • Full HD+ 1080 x 2400, soit 395 ppp
  • taux de raffraîchissement de 144 Hz
  • taux d'échantillonnage tactile de 300 Hz
Module photo    
  • principal grand-angle Sony IMX686 64 MP: ouverture f/1.6 / 26 mm / taille capteur 1/1.72", PDAF, Laser AF, OIS   
  • ultra grand-angle Samsung GW3 64 MP: ouverture f/2.2 / 13 mm / 120˚ FOV / taille 1/1.97"
  • portrait Samsung GW3 64 MP: ouverture f/1.9 / 35 mm / taille capteur 1/1.97" / PDAF
  • téléobjectif périscope 8 MP: ouverture f/3.4 / 123 mm / taille 1/4.0", PDAF, OIS, 5x zoom optique
  • selfie 16 MP
     
Vidéo
  • 8K à 30 FPS
  • 4K à 30/60 FPS
  • 1080p à 30/60 FPS
Batterie
  • 4600 mAh
  • charge rapide filaire 65 W
  • chargeur fourni
  • pas de charge sans-fil
OS MyOS 11 basé sur Android 11
Connectivité Wifi 6E / Bluetooth 5.2 / NFC / LTE / 5G / Double SIM/ Double nano SIM
Certification IP Aucune
Dimensions & Poids
  • 161.5 x 73 x 8 mm 
  • 188 g
Prix 749 € / 849 €

Conclusion

Si je devais résumer le ZTE Axon 30 Ultra, je dirais que c'est un patchwork de specs et de mots-clés qui ont tout pour plaire et qui cochent toutes les cases d'une fiche technique haut de gamme, le tout dans un emballage qui ressemble au Samsung Galaxy Note 20 Ultra

Sur le papier, il peut paraître tout à fait logique de mettre le ZTE Axon 30 Ultra sur un pied d'égalité face au Samsung Galaxy S21 Ultra ou Xiaomi Mi 11 Ultra. C'est un flagship Android premium avec tout ce qu'on attend de ce genre de produits, où est le problème? 

Écran Amoled 144 Hz? Check. Snapdragon 888? Check. Charge rapide 65 Watts? Check. Quadruple module photo avec téléobjectif? Check. 

Mais lorsqu'on y regarde de plus près quant au traitement logiciel pour les photos, à la stabilité et traduction de l'interface ou l'absence de certification IP, on se rappelle que le rêeeeeeveuuuuh bleuuuuuu qu'on vous vend cache des concessions techniques. 

Pour autant, le prix de 749 € de ce smartphone défie toute concurrence. L'expérience utilisateur manque tout simplement de polish, c'est indéniable, mais on a malgré tout un smartphone qui propose une recette assez complète. Une recette pas asaisonnée ni assez cuite, certes, mais au moins tous les ingrédients (ou presque) sont là.

Pour conclure, je ne recommanderai l'achat de ce smartphone que si son fabricant prend des engagements fermes et clairs sur la question des mises à jour Android et de sécurité. Et je ne le recommanderai qu'à des utilisateurs qui privilégient le rapport hardware/prix avant tout plutôt qu'une expérience utilisateur sans friction aucune.

Quelle note donneriez-vous au ZTE Axon 30 Ultra, de 0 à 5?

 

Derniers Articles

7 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition
Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition

  • Qualcom a des progrès à faire pour son 888 et réduire l'échauffement., sans doute affiner la gravure, ça serait intéressant qu(ils installent la dernière puce mediatek, dimensity 1200 pour en faire un modèle un peu plus abordable.


  • Tirox depuis 2 semaines Lien du commentaire

    Je ne comprend pas ce scepticisme sur le côté software de ZTE, j'ai eu un axon 7, le suivi android m'avait réellement satisfait, cette remarque est revenue à plusieurs reprises sur des test, alors que ZTE a annoncé un suivi logiciel d'au moins 2 ans lors de la présentation du téléphone. Au niveau de la photo, on a tendance à oublier que c'est un téléphone qui coute 750€ et non 1200€, sur cette tranche de prix (oneplus 9, find x3 neo, mi 11, s21), beaucoup de test certifient qu'ils est au niveau voir au dessus de ces téléphones, GSMarena notamment (très souvent pertinents et justes).
    Si on veut le meilleur téléphone sans limite de budget, c'est peut être pas le choix à faire, mais dans sa gamme de prix(prix de lancement), il semble largement à la hauteur voir meilleur au vu de l'ensemble de tests faits.


    • Antoine Engels
      • Admin
      • Staff
      depuis 2 semaines Lien du commentaire

      Merci pour ton commentaire.
      Pour les MAJ, ZTE a bel et bien garanti 2 ans de support, sans indiquer s'il s'agissait de MAJ Android (jusqu'à Android 13 donc) ou de patches de sécurité ou les deux. C'est tout simplement trop vague et en deçà de ce que proposent les fabricants Android sur le haut de gamme.

      Sur la photo, je t'invite à relire ma conclusion puisqu'on a à peu près le même avis. Je l'ai jugé au regard des perfs d'un Galaxy S21 Ultra ou Mi 11 Ultra. "Mais le rendu reste digne d'un smartphone Android haut de gamme selon moi, genre un Xiaomi Mi 11, un Galaxy S21 ou un OnePlus 9 mais avec le téléobjectif en plus et ce au même prix. C'est donc plutôt pas mal." Voilà ce que j'ai écrit, j'ai donc bien tenu compte du prix du smartphone et recontextualisé ses performances.

      Je suis d'accord sur GSMArena, leurs tests sont très bons (et tellement plus exhaustifs que les miens), donc sur ce point tu as raison ;)


  • Ali Gator depuis 2 semaines Lien du commentaire

    3/5

    C'est surtout la politique de mise à jour qui m'inquiète. Si c'est pour les abandonner 6 mois plus tard, je ne vois pas l'interêt d'investir dans ce smartphone qui a pourtant une très bonne fiche technique.

    Après la qualité générale des photos me semble convenable, sans vraiment briller . L'écran à 144 Hz m'est bien inutile, mais pourquoi pas. Très bon point pour l'inclusion du tout dernier SnapDragon, et aussi pour l'autonomie. Par contre la surcouche... ... ... 🤢


  • Au final, vu les défauts, une note de 3,5 me semble juste, comme quoi ZTE doit encore bien s'améliorer pour espérer rivaliser avec Samsung, Xiaomi et Oppo. Eux, ça fait de nombreuses années qu'ils proposent des flagships dignes de leur appellation, comme on dit "Paris ne s'est pas fait en 1 jour ".


  • louis hory depuis 2 semaines Lien du commentaire

    Première note : 1/5
    Ça flingue sévère !
    J'ai été nettement plus bienveillant (4/5) si, si, ça peut m'arriver...mais trop souvent non plus 😉

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition