Prise en main du RedMagic 6: Un très bon smartphone gaming, mais c'est tout

Prise en main du RedMagic 6: Un très bon smartphone gaming, mais c'est tout

Le RedMagic 6 de Nubia, marque satellite de ZTE, est un smartphone gaming qui sait très bien comment séduire les joueurs à coups de buzzwords comme les 165 Hz de son écran Amoled tout en proposant un tarif de 599 euros très intéressant. Mais peut-il rivaliser avec les cadors du marché comme le ROG Phone 5 d'Asus? 

 

 

 

 

Note

Plus

  • Ecran Amoled 165 Hz
  • Taux d'échantillonnage tactile de 360 Hz
  • Batterie de 5000 mAh solide
  • Prix
  • Prise jack 3,5 mm

Moins

  • Module photo mauvais
  • Chargeur 66 Watts exclusif à la version chinoise
  • Le ventilateur interne bruyant
  • Pas de certification IP
  • Suivi logiciel peu exemplaire de Nubia

Un design et un écran purement gaming

Le Nubia RedMagic 6 ne cherche clairement pas à être quoique ce soit d'autre que ce qu'il est censé être: un smartphone gaming. Il sait cocher les cases nécessaires pour parler aux utilisateurs les plus geeks, et n'a aucune intention de toucher un public plus mainstream.  

J'ai aimé: 

  • l'écran 165 Hz fluide et réactif (taux d'échantillonnage tactile de 360 Hz)
  • le bouton rouge pour activer le Game Space
  • les gachettes haptiques efficaces (taux d'échantillonnage tactile de 400 Hz)
  • prise jack 3,5 mm

Je n'ai pas aimé: 

  • le ventilateur très bruyant au niveau max
  • pas de port USB-C latéral
  • pas de certification IP
NextPit RedMagic 6 side buttons
Le design gaming est clairement assumé, avec la marque "Tencent Games" sérigraphiée au dos (version chinoise uniquement, pas globale). / © NextPit

J'ai beaucoup aimé la fluidité en jeu permise par l'écran Amoled de 6,8 pouces du RedMagic 6. Je n'ai pas ressenti de différence notable en 165 Hz par rapport au taux de raffraîchissement de 120 Hz du OnePlus 9 Pro que j'utilise en daily. Le taux d'échantillonnage tactile de 360 Hz, en revanche, rend les commandes en jeu très réactives et précises. 

Le ventilateur interne est un choix de conception intéressant mais lorsque j'étais en jeu et que je le réglais au niveau max, je pouvais entendre son souffle même avec mes écouteurs dans mes oreilles. Le ventilateur dispose aussi d'un mode intelligent, qui adapte la vitesse de cycle à votre usage et atténue légèrement le bruit. 

NextPit RedMagic 6 side
La sortie d'air du ventilateur et le bouton rouge pour accéder au GameSpace. / © NextPit

J'ai aussi aimé retrouver le bouton rouge qui permet d'accéder au menu Game Space, le centre de contrôle du RedMagic 6 et qui permet de personnaliser les performances du smartphone pour vos différents jeux. En revanche, l'absence de port USB-C latéral pour la recharge en mode paysage en même temps qu'on joue est dommage. 

NextPit RedMagic 6 battery usb
Pas de port microSD ni de certification IP sur le RedMagic 6. / © NextPit

Globalement, le design du Nubia RedMagic 6 ne plaira pas à tout le monde mais en même temps le smartphone ne s'adresse pas à tout le monde mais un public bien précis. Et il sait comment le séduire, ce public, avec des buzzwords comme les 165 Hz. On s'en fiche que la différence avec les 120 Hz ne soit pas notable, plus c'est rapide, mieux c'est.

Des performances brutes excellentes avec le Snapdragon 888

Le RedMagic 6 de Nubia est évidemment doté du SoC Snapdragon 888 avec le GPU Adreno 660, le tout couplé à 12 Go de RAM.

J'ai aimé: 

  • les performances brutes
  • rivalise avec des flagships beaucoup plus chers
  • très peu de pertes de framerate en jeu

Je n'ai pas aimé: 

  • le smartphone peut beaucoup chauffer

Nubia RedMagic 6

Benchmarks graphiques
Benchmarks Nubia RedMagic 6 Asus ROG Phone 5 OnePlus 9 Pro Samsung Galaxy S21 Ultra
3D Mark Wild Life 5779 5677 5670 7373
3D Mark Wild Life Stress Test 5845 5669 5698 5175
Geekbench 5 (Simple / Multi) 1131/3667 1123/3750 1112/3633 942 / 3407

Mémoire PassMark

28018 31994 31891 31.752

Disque PassMark

100892 119670 112370 81.108

Le RedMagic 6 a obtenu de très bons scores dans les benchmarks auxquels je l'ai soumis. En termes de performances brutes, ce smartphone à 599 euros rivalise voire dépasse des flagships Android beaucoup plus chers que lui. 

Durant le test Wild Life Stress Test de 3D Mark, le smartphone a atteint 55°C et la température était de toute façon notable au toucher. Malgré cela, le framerate est resté assez constant d'un bout à l'autre des 20 minutes de ce test, oscillant autour de 30 FPS. 

nubia redmagic 6 review performance2
Le RedMagic a beaucoup chauffé durant ce benchmark, mais le ventilateur interne limite la baisse de performances. / © NextPit

En termes de performances brutes, le RedMagic 6 de Nubia est l'un des smartphones Android les plus puissants du marché. Le smartphone a beaucoup chauffé durant mes benchmarks, mais pas lors de mes longues sessions de jeu. Je maintiens que ce ventilateur, aussi efficace qu'il soit, est beaucoup trop bruyant.

Un triple module photo 64 MP anecdotique

Rebelotte, encore un smartphone gaming qui néglige le module photo. Le RedMagic 6 de Nubia embarque un triple module photo avec un objectif principal de 64 MP, d'un objectif ultra grand-angle de 8 MP et d'un capteur macro de 2 MP.

J'ai aimé: 

  • plage dynamique correcte en grand-angle
  • ultra grand-angle correct

Je n'ai pas aimé: 

  • couleurs ternes et bruit présent même de jour
  • les photos ont souvent l'air sous-exposées
  • l'application photo (bouton ultra grand-angle caché dans le mode pro)
  • photos de nuit tout juste exploitables
  • trop de perte de qualité en zoom
NextPit RedMagic 6 camera
Le triple module du RedMagic 6 n'a pas beaucoup évolué depuis le RedMagic 5S de l'an dernier. / © NextPit

De jour, j'ai trouvé que la plage dynamique était suffisamment large pour afficher un niveau de détails correct. Mais les photos paraissent toujours un peu sous-exposées et les couleur plus ternes qu'elles ne le sont en vrai.

nubia redmagic 6 review photo wide
L'ultra grand-angle n'est accessible que depuis le mode Pro. / © NextPit
nubia redmagic 6 review photo wide2
Nubia semble avoir voulu viser un rendu plus naturel, mais rend les photos du RedMagic 6 trop ternes. / © NextPit

L'objectif ultra grand-angle n'est pas plus mauvais que ce qui se fait chez d'autres fabricants Android à ce même prix, ce qui est déjà pas mal. Mais comme sur ses modèles précédents, Nubia a encore caché le mode ultra grand-angle dans le mode pro. 

nubia redmagic 6 review photo zoom1
Le niveau de détails se déteriore rapidement avec le zoom du RedMagic 6. / © NextPit
nubia redmagic 6 review photo zoom2
Le lissage pour réduire le bruit numérique est trop agressif. / © NextPit

Le zoom, parlons en. Il est purement numérique et propose des grossissements x3, x5 et x10. Dès le premier niveau de grossissement, on note un perte de détails. en x5 et x10, le piqué est inexistant et le lissage tellement agressif qu'on perçoit comme un voile tiré par dessus l'image. 

nubia redmagic 6 review photo night
Le mode nuit dédié ne fonctionne qu'avec l'objectif grand-angle. / © NextPit

De nuit, le smartphone a du mal à correctement éclairer la scène et surtout les images sont noyées par le bruit. Les fortes sources de lumière ont également tendance à cramer l'image. Le mode nuit permet de sauver les meubles en apportant un niveau correcte de netteté aux clichés.

Dans l'ensemble, le RedMagic 6 n'est clairement pas un bon smartphone photo, il est à peine correct. Si la photo est un critère aussi important voire plus que le gaming pour vous, vous serez déçu.

Une autonomie solide

Le Nubia RedMagic 6 est doté d'une grande batterie de 5050 mAh qui accepte la charge rapide jusqu'à 66 Watts. Contrairement aux RedMagic 5G et 5S qui tournaient en permanence à 144 Hz, le RedMagic 6 dispose enfin d'un taux de raffraîchissement adaptatif.  

En jeu, avec les graphismes au max et l'écran en 165 Hz et le ventilateur à pleine cadence, j'ai tenu près de 5 heures sur une seule charge. En usage normal (web, appels, streaming vidéo et musique), le smartphone a généralement tenu plus de 12 heures. 

Comme expliqué plus haut, la version globale du RedMagic 6 vendue eu Europe n'inclut pas un chargeur 66 Watts mais 30 Watts. La charge est basée sur la norme Power Delivery 3.0 et Quick Charge 4 de Qualcomm. Ce n'est pas foufou, mais c'est déjà mieux que le chargeur de 18 W de l'an dernier et cela permet une charge pleine en tout juste une heure.

L'autonomie du RedMagic 6 de Nubia est donc très solide et résiste bien aux usages gaming les plus poussés. Mais la charge rapide souffre de la comparaison avec celle d'un ROG Phone 5 d'Asus, par exemple.

La fiche technique du Nubia RedMagic 6

Avant d'aborder la fiche technique du Nubia RedMagic 6, je tiens à préciser que le modèle de test que le fabricant m'a envoyé était la version chinoise tournant sur une ROM globale. En Europe, le RedMagic est livré avec un chargeur de 30 W et non 66, a la NFC et le logo Tencent Game au dos n'est pas présent.

Il y a aussi la question des mises à jour. Aucun des smartphones RedMagic précédents n'a reçu de mise à jour majeure d'Android après leur sortie. Le Nubia RedMagic 5G, l'avant dernier smartphone lancé par la marque, n'a plus été mis à jour depuis novembre 2020.

RedMagic 6: La fiche technique

 
Modèle Oppo Find X3 Neo
Processeur
  • Snapdragon 888
  • GPU Adreno 660
Mémoire (RAM / interne)

 

  • 12/128 Go UFS 3.1
Extensible ? Non
Connectivité Double SIM, 5G, LTE, Wifi 6, Bluetooth 5.1, NFC
Afficher 6,8 pouces, 165 Hz, AMOLED, FHD+ 1080 x 2400, soit 387 ppp, Gorilla Glass
Dimensions 169.9 x 77.2 x 9.7 mm
Poids 220 g
Certification IP Non
Module photo
  • principal grand-angle 64 MP, f/1.8, 26 mm, 1/1.72", 0.8µm, PDAF
  • ultra grand-angle 8 MP, f/2.0, 120˚, 13 mm, 1/4.0", 1.12µm
  • macro 2 MP
Vidéo

8K à 30 fps, 4K à 30/60 fps, 1080p à 30/60/120/240 fps

Capacité de la batterie 5050 mAh
Technologie de charge
  • 66 W PD 3.0 et Quick Charge 4
  • chargeur inclus de 30 W en version globale
Système d'exploitation Android 11 avec RedMagic UI 4.0
Prix 599€

Conclusion

Ma conclusion sur le RedMagic 6 reste la même que pour le RedMagic 5S de l'an dernier. Le smartphone sait pertinemment qu'il vise une niche de consommateurs, dont on sait qu'elle existe et qu'elle est pertinente, comme l'a illustré l'un de nos sondages sur les smartphones gaming.

Et pour cette niche, c'est un très bon smartphone aux performances de haut vol, à l'autonomie solide et avec suffisamment de détails comme les 165 Hz, la customisation des perfs via le Game Space ou le ventilateur interne, pour prêcher ses convertis. 

Si vous envisagez votre smartphone comme une console, le RedMagic est une excellente alternative plus abordable au ROG Phone 5 d'Asus ou au Lenovo Legion Duel. Dans ce cas de figure, le mauvais module photo ne devrait pas être un critère rédhibitoire. Le seul défaut "universel" du RedMagic 6 est le suivi logiciel plus qu'irrégulier de Nubia, c'est vraiment un gros point noir que presque tous les smartphones gaming partagent. 

 

Derniers Articles

8 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition
Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition

  • phil depuis 2 semaines Lien du commentaire

    En tout cas, ce mobile à un look sympa avec une recherche esthétique... les autres sont tristes à mourir...


  • Yenam depuis 2 semaines Lien du commentaire

    Franchement ce téléphone semblait tout à fait correct au niveau des spécifications qu'il propose et des concessions que le constructeur a faites, la note semblait cohérente... Jusqu'à cette partie "Aucun des smartphones RedMagic précédents n'a reçu de mise à jour majeure d'Android après leur sortie. "
    -> Ca n'engage que moi mais la note maximale possible devrait être la moyenne lorsque le suivi logiciel n'est pas assuré (2,5 étoiles chez vous). Le client qui achète ce téléphone risque de ne plus pouvoir jouer à certains de ses jeux favoris parce que le téléphone ne sera plus en mesure de lancer les applications qui exigeront une version plus récente du système d'exploitation. Noter ces "briques de Damoclès" sur la même base que les téléphones pour lesquels le constructeur fait l'effort (financier et chronophage) de proposer un suivi logiciel me semble faux, mais comme dit plus haut cela n'engage que moi.


    • Antoine Engels
      • Admin
      • Staff
      depuis 2 semaines Lien du commentaire

      Merci pour ton commentaire. Je comprends ton raisonnement et je suis d'accord sur le principe.
      Pour les jeux, la version de l'OS n'est pas ultra décisive. La plupart des jeux mainstream restent compatibles sur plusieurs années, souvent plus longemps que la durée de vie moyenne d'un smartphone (2-3 ans). Call of Duty peut tourner sur Jelly Bean (4.3) par exemple.
      Les patches de sécurité sont ceux qui posent le plus problème selon moi, pour ce qui est de leur fréquence et de leur régularité.

      Je vais en discuter en interne pour voir ce que mes collègues en pensent. Personnellement, je note les smartphones toujours en termes de rapport qualité/prix et de promesse tenue (ce qu'il prétend apporter à l'utilisateur).

      Je trouve que pour un smartphone purement gaming et qui ne coûte pas 1000 euros, il tient sa promesse. D'où ma note positive.

      Mais c'est subjectif, évidemment. Et c'est un problème qu'a presque chaque site tech. Qu'est-ce que les notes veulent vraiment dire? Soit on a un système précis, avec des critères précis appliqués systématiquement et on compte les points (genre DxO). Soit la note est plus subjective et tributaire de l'angle choisi par le journaliste pour écrire son test.

      Les deux systèmes ont leurs défauts et leurs avantages et on a clairement besoin de retravailler ce système chez NextPit ;)


      • Yenam depuis 2 semaines Lien du commentaire

        Hello Antoine,

        Merci pour tes précisions et tes explications, on en apprend chaque jour un peu plus grâce à toi.
        Je ne pense pas que ça vaille la peine de lancer des grandes discussions chez Nextpit parce que Yenam a râlé au sujet d'une note, votre système de notation est tout à fait logique et tient très bien la route :)

        D'autant plus que comme tu le dis c'est difficile de rester à 100% objectif, ma remarque par exemple est subjective: pour moi le suivi logiciel est une considération importante, mais la plupart des gens (gens = consommateur non geek) s'en fichent royalement.

        Sinon: très bonne prise en main (9mn de lecture), vivement ton test de 45mn c'est toujours un plaisir de te lire.


      • louis hory depuis 2 semaines Lien du commentaire

        Les systèmes de notes sont toujours contestables car chacun y cherche et y trouve ce qui l'intéresse et pas forcément la même chose que le voisin.

        De plus avec le temps et la sortie de nouveaux appareils, la note mériterait une réévaluation en fonction de la concurrence, de l'évolution des prix et de l'intérêt que l'on porte aux jeux disponibles.

        Cela fait de bonnes raisons d'avoir du recul, je pense...


      • Antoine Engels
        • Admin
        • Staff
        depuis 2 semaines Lien du commentaire

        Entièrement d'accord. Pour moi, si on veut un système de note valable il faut vraiment avoir une approche quasi scientifique des tests et des critères d'évaluation.

        Il faut aussi pouvoir garder les modèles suffisamment longtemps pour mettre à jour les tests au fil du temps. Ce que ne permet pas la majorité des fabricants qui nous prêtent les smartphones.

        Mais même avec cette approche, la subjectivité de chacun sera toujours source de discorde. C'est pas pour rien que DxO intègre un score de subjectivité (ou perceptif) dans ses protocols.

        On pourrait envisager une sorte de cycle de vie éditorial pour certains smartphones:
        - Un test à la sortie
        - Un test sur le long terme plusieurs mois après (100 jours)
        - Un test un an après (vaut-il toujours le coup?)
        Avec une structure qui puisse mettre en lumière les changements/évolutions de l'avis du testeur au fil du temps.

        Ou alors, si on a mis une super note à un modèle, faire un comparatif avec des concurrents sortis après, histoire de voir s'ils nous ont fait changer d'avis. Genre pour la sortie du Huawei Mate 50/Pro, faire le comparatif avec l'Oppo Find X3 Pro (le meilleur photophone selon nous actuellement) et recontextualiser son test si le Mate est meilleur ou non.

        A l'inverse, si on a baché un tel comme je l'ai fait avec le Samsung Galaxy Note 20, faire un test de la rédemption histoire de voir si quelques semaines voire mois après le test initial nous ont fait changer d'avis ou non.


      • Luna
        • Mod
        depuis 2 semaines Lien du commentaire

        Je vote pour à 100%


      • louis hory depuis 2 semaines Lien du commentaire

        Les notes de tests, je les prends comme une indication, pas comme une référence absolue et il restera toujours un facteur subjectif parce que humain.
        Donc mieux vaut ne pas se prendre la tête avec ça 😊

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition