Test du Xiaomi Mi 11 Ultra, le flagship Android ultime?

Test du Xiaomi Mi 11 Ultra, le flagship Android ultime?

Le Xiaomi Mi 11 Ultra est censé être le flagship Android ultime, encore plus que le Samsung Galaxy S21 Ultra. Mais derrière toute cette hype, ces noms de Super Saiyan et ce prix exorbitant, le smartphone "haut de haut de gamme" de Xiaomi est-il vraiment le nec plus ultra? La réponse dans mon test complet pour NextPit

Note

Plus

  • Écran Amoled 120 Hz sublime
  • Autonomie correcte
  • Module photo très bon et polyvalent
  • Charge rapide 67 Watts
  • Certification IP68

Moins

  • Des problèmes de surchauffe
  • Les photos de nuit moyennes
  • Le design massif et mal équilibré
  • Son prix

Mon avis sur le Xiaomi Mi 11 Ultra en bref

Le Xiaomi Mi 11 Ultra en Europe est disponible depuis le 4 mai 2021 au doux prix de 1199 euros. Il se pose en concurrent direct du Samsung Galaxy S21 Ultra.

Le Xiaomi Mi 11 Ultra embarque un triple module photo, dont un capteur principal Samsung GN2 de 50 MP, le Snapdragon 888 couplé à 12 Go de RAM, un écran Amoled avec un taux de rafraichissement 120 Hz et la définition WQHD+ et un écran secondaire sur le dos ainsi qu'une batterie 5000 mAh compatible avec la charge rapide 67 Watts.

Le Mi 11 Ultra se construit dans l'opposition à Samsung, il n'a pour seule raison d'être que faire mieux que le Samsung Galaxy S21 Ultra. Le S21 Ultra a un zoom x100? Le Mi 11 Ultra en propose un de x120. Le Galaxy S21 a un gros capteur principal? Le Mi 11 Ultra embarque le plus gros capteur jamais embarqué sur un smartphone. Le Galaxy S21 Ultra a une batterie de 5000 mAh rechargeable en 25 Watts? Le Mi 11 Ultra a les mêmes 5000 mAh mais accepte 67 Watts. 

La qualité du module photo mérite à elle seule clairement qu'on parle de flagship "ultra" ici, mais je ne suis pas convaincu que Xiaomi ait fait mieux que Samsung pour proposer le smartphone Android ultime.

NextPit Xiaomi Mi 11 Ultra
Le Xiaomi Mi 11 Ultra peut-il concurrencer le Samsung Galaxy S21 Ultra? / © NextPit

 

 

 

L'écran Amoled WQHD+ en 120 Hz toujours aussi sublime

Le Xiaomi Mi 11 Ultra embarque le même écran que e Xiaomi Mi 11 de base. On retrouve donc une dalle Amoled de 6,81 pouces en résolution WQHD+ de 3200 x 1440 pixels, soit une densité de 515 ppp, le tout au format 20:9. L'écran du Xiaomi Mi 11 Ultra prend en charge le HDR10+ et propose un taux de raffraîchissement de 120 Hz ainsi qu'une luminosité maximale de 1700 nits. Le petit bonus du Xiaomi Ultra est l'écran Amoled d'appoint d'1,1 pouce au dos.

J'ai aimé: 

  • le taux de raffraîchissement de 120 Hz
  • la résolution WQHD+
  • le taux d'échantillonnage tactile de 480 Hz

Je n'ai pas aimé: 

  • le même écran que le Xiaomi Mi 11 de base
  • l'écran d'appoint au dos trop "gimmick"
NextPit Xiaomi Mi 11 Ultra display
À part l'ÉNORME module photo au dos, le Mi 11 Ultra ne se distingue pas beaucoup du Mi 11 de base, visuellement. / © NextPit

Je ne vais pas recopier mot pour mot mon avis sur l'écran du Xiaomi Mi 11 de base, je vous invite donc à consulter mon test complet si vous le souhaitez. Mais pour faire simple, il s'agit d'un des meilleurs, sinon du meilleur, écran de smartphone actuellement. 

En termes de specs, la prise en charge de la profondeur de couleurs 10 bits, le HDR10+ et le spectre DCI-P3 ainsi que la lunminosité de 900 nits (1700 max) garantissent un affichage riche en couleurs et contraste. MIUI 12 propose toujours un éventail assez large pour personnaliser l'expérience visuelle. Les fonctions pour "upscaler" les contenus vidéo et les modes de confort de lecture adaptatés à la lumière ambiante m'ont convaincu.

NextPit Xiaomi Mi 11 Ultra side
L'écran du Xiaomi Mi 11 Ultra est légèrement incurvé aux bords, façon 2,5 D. / © NextPit

Un autre détail que j'ai également beaucoup apprécié est le taux d'échantillonnage tactile, soit le nombre de fois par seconde que l'écran enregistre un contact tactile. Le Xiaomi Mi 11 Ultra propose un taux de 480 Hz, ce qui est mieux que l'Asus ROG Phone 5, un smartphone gaming dont cette feature est au centre de son expérience utilisateur.

NextPit Xiaomi Mi 11 Ultra front camera
Je commence à être aussi lassé des poinçons que je l'étais des encoches en goutte d'eau en 2019. / © NextPit

Le dernier point porte sur l'écran d'appoint situé à droite du module photo au dos du Xiaomi Mi 11 Ultra. Il s'agit d'une dalle Amoled d'1,1 pouces. C'est vraiment très petit. La plupart du temps, l'écran fait simlement office d'always-on display pour afficher la date, l'heure et le niveau de batterie.

Mais l'écran peut aussi servir d'aperçu pour prendre des photos ou des selfies avec le module photo arrière. Par contre, ce mode "aperçu" ne marche qu'avec le mode photo de base. Bizarrement, Xiaomi ne permet pas de l'utiliser pour les photos portrait ou en mode vidéo.

Dans l'ensemble, j'ai vraiment apprécié, pour ne pas dire adoré, consulter l'écran du Xiaomi Mi 11 Ultra durant tout mon test. C'est vraiment très étrange à dire mais la fluidité et la définition jouent vraiment un rôle clé dans la sensation premium qu'on peut avoir ou non d'un smartphone. La dalle de mon OnePlus 8T que j'utilise en daily m'a parru bien terne à titre de comparaison. Mais il ne faut pas oublier qu'il s'agit exactement du même écran que le Xiaomi Mi 11 de base, vendu nettement moins cher.

Les performances du Snapdragon 888 gâchées par la surchauffe

Le Xiaomi Mi 11 Ultra est doté du SoC Snapdragon 888 et de son GPU Adreno 660, le tout couplé à 12 Go de RAM LPDDR5. Sur le papier, il devrait a minima égaler les performances du Xiaomi Mi 11 de base si ce n'est les dépasser dans la plupart des cas. 

J'ai aimé:

  • la puissance brute du Snapdragon 888

Je n'ai pas aimé: 

  • problèmes de surchauffe (benchmarks)
  • framerate peu stable (en jeu)

Xiaomi Mi 11

Benchmarks graphiques
Benchmarks Xiaomi Mi 11 Ultra Xiaomi Mi 11 OnePlus 9 Pro Samsung Galaxy S21 Ultra
3D Mark Wild Life 5621 5702 5670 7373
3D Mark Wild Life Stress Test Echec, surchauffe 5697

5698

5175
Geekbench 5 (Simple / Multi) 1123/3619

1085/3490

1112/3633

942 / 3407

Mémoire PassMark

30.460 26.333

31.891

31.752

Disque PassMark

115.473

120.430

112.370

81.108

En termes de scores de benchmarks purs et durs, il n'y a pas de grande différence entre les performances du Xiaomi Mi 11 Ultra et Mi 11 de base. Encore heureux, me direz-vous. Le smartphone se classe dans la moyenne du haut de gamme Android. 

Mais le smartphone souffre des mêmes problèmes que son "petit frère" à savoir la surchauffe et les pertes de framerate qui en résultent. Concrètement, on peut noter un sérieux thermal throttling du smartphone qui monte très vite en température. 

xiaomi mi 11 ultra review performance
Les problèmes de surchauffe du Xiaomi Mi 11 Ultra m'ont empêché de finir certains benchmark graphiques. / © NextPit

J'aimerais pouvoir vous donner des données précises mais je n'ai même pas pu finir le benchmark Wild Life Stress Test de 3DMark. Ce benchmark simule un usage gaming intensif pendant 20 minutes. Mais le Xiaomi Mi 11 Ultra a surchauffé avant la fin de chacune des 5 tentatives (espacées de 15 minutes), forçant l'arrêt du test. 

Et à chaque fois, le smartphone était brulant au toucher. En usage concret et dans un scénario plus réaliste (graphismes max sur CoD Mobile, écran WQHD+ et 120 Hz activés) je n'ai pas noté un tel degré de surchauffe. En revanche, j'ai subi de sérieuses pertes de framerate en jeu.  

Globalement, je ne peux pas dire que le Xiaomi Mi 11 Ultra n'est pas un smartphone performant. Mais j'ai franchement été déçu par les problèmes de stabilité et surtout de contrôle de température qui nuisent aux performances et qui sont inexcusables sur un smartphone censé être le flagship ultime.

Le meilleur smartphone photo en 2021?

Le Xiaomi Mi 11 Ultra est doté d'un gargantuesque triple module photo avec: 

  • objectif principal 50 MP, ouverture f/1.95, taille du capteur d'1/1.12 pouces, OIS
  • objectif ultra grand-angle 48 MP, ouverture f/2.2, FOV de 128°
  • téléobjectif périscopique 48 MP, ouverture f/4.1, zoom optique x5, hybride x10, digital x120

J'ai aimé:

  • le niveau de détail, de piqué excellent
  • le zoom x5 et x10 efficace
  • un module photo polyvalent

Je n'ai pas aimé:

  • le mode nuit
  • le lissage numérique trop accentué en basse lumière
  • un peu de distorsion en ultra grand-angle
NextPit Xiaomi Mi 11 Ultra camera
Le triple module photo du Xiaomi Mi 11 Ultra est massif. / © NextPit

Les photos du Xiaomi Mi 11 Ultra avec l'objectif principal

L'objectif photo principal du Xiaomi Mi 11 Ultra est le nouveau Samsung GN2 qui repose sur un grand capteur d'1/1.12 pouces. L'objectif capture les images en 12,5 MP par défaut via pixel binning. Il dispose aussi d'un autofocus Dual Pixel bidirectionnel.

De jour, dans de bonnes conditions de lumière, le Xiaomi Mi 11 Ultra capture des photos excellentes en termes de niveau de détails et d'exposition. La plage dynamique est bien large même sur les photos complexes. La colorimétrie est toujours un peu saturée mais moins que chez Samsung, par exemple.

xiaomi mi 11 ultra review photo wide3
A gauche: ultra grand-angle; à droite: grand-angle. / © NextPit
xiaomi mi 11 ultra review photo wide2
La cohérence colorimétrique est au rendez-vous. / © NextPit

L'ouverture est de f/1,95 et cela peut sembler un peu trop faible à côté des objectifs f/1,8 du Galaxy S21 Ultra, du Oppo Find X3 Pro et du OnePlus 9 Pro. Mais vraiment, le gros point fort de ce module photo c'est le piqué, le niveau de détails qu'il est capable d'afficher, et pas qu'avec le capteur principal. Le bruit numérique est virtuellement inexistant. 

Les photos du Xiaomi Mi 11 Ultra avec l'objectif ultra grand-angle

Pour l'ultra grand-angle, c'est le capteur Sony IMX586 qui propose un FOV de 128°. De jour, le niveau de détails est encore une fois excellent avec une bonne cohérence colorimétrique par rapport aux clichés grand-angle. J'ai cependant trouvé qu'il y avait pas mal de distorsion aux bords de l'image avec un certain effet fish eye. 

xiaomi mi 11 ultra review photo wide1
Le niveau de détails en ultra grand-angle est très bon. / © NextPit

Les photos du Xiaomi Mi 11 Ultra en zoom

Le téléobjectif du Xiaomi Mi 11 Ultra est le même que sur le Mi 10 Ultra de l'an dernier auquel nous n'avions pas eu droit. L'objectif est un périscope à zoom optique x5 avec une ouverture de f/4.1. L'ouverture sur le Galaxy S21 Ultra était un peu plus grande (f/3,5), mais sa longueur focale était plus courte, à environ 103 mm contre les 125 mm du Mi 11 Ultra.

xiaomi mi 11 ultra review photo zoom 2
De gauche à droite: principal x1, zoom x5, zoom x10. / © NextPit
xiaomi mi 11 ultra review photo zoom 5
La perte de qualité est très limitée, même en x10. / © NextPit

Et côté zoom, j'ai là aussi été impressionné. La perte de qualité en x5 est vraiment très limitée par rapport au x1, le niveau de détails sur certains clichés x10 m'a parfois très agréablement surpris. 

xiaomi mi 11 ultra review photo zoom 4
Vous pouvez prendre des photos en pleine résolution 48 MP avec le téléobjectif. / © NextPit
xiaomi mi 11 ultra review photo zoom 1
Par moments, j'ai trouvé le zoom du Xiaomi Mi 11 Ultra meilleur que celui du Samsung Galaxy S21 Ultra. / © NextPit

La plage dynamique est probablement la meilleure que l'on puisse trouver sur le marché avec un téléobjectif, et l'exposition était très précise. Les couleurs sont toujours cohérentes avec celles capturées via l'appareil principal. 

xiaomi mi 11 ultra review photo zoom 6
Le zoom est optique en x5 mais hybride en x10. / © NextPit
xiaomi mi 11 ultra review photo zoom 7
L'exposition du sujet zoomée est meilleure qu'avec le capteur principal. / © NextPit

Evidemment, Xiaomi se devait de dépasser Samsung dans la surenchère en proposant un zoom totalement numérique de x120. Tout comme le spatial zoom x100 de Samsung, c'est une gimmick qui ne sert à rien à part faire beau sur la fiche technique. 

xiaomi mi 11 ultra review photo zoom max3
Le zoom x120 est totalement gimmick. / © NextPit
xiaomi mi 11 ultra review photo zoom max2
UNE GIMMICK, je vous dis! / © NextPit

Les photos du Xiaomi Mi 11 Ultra de nuit

Le Xiaomi Mi 11 Ultra dispose d'un mode nuit "automatique." Si vous avez le mode "IA" activé, ce dernier agira comme une reconnaissance de scène et, reconnaissant qu'il fait plus sombre que d'habitude, activera le mode nuit automatiquement si le niveau de lumière ambiante l'impose. Mais vous pouvez aussi opter manuellement pour le mode nuit dédié. 

xiaomi mi 11 ultra review photo night3
Le mode nuit s'active par défaut, comme sur les derniers iPhone. / © NextPit
xiaomi mi 11 ultra review photo night1
Sur des compositions simples et peu complexes, le Mi 11 s'en sort pas mal. / © NextPit

Je dois dire que les résultats sont assez mitigés. En fait je trouve simplement que les images sont trop lissées et perdent trop en niveau de détails. Le Mi 11 Ultra éclaire très bien la scène si besoin, gère efficacement les fortes sources de lumière pour eviter les effets de flare et de cramer l'image. Mais le manque de piqué n'en fait pas le meilleur smartphone photo de nuit. 

xiaomi mi 11 ultra review photo night4
Mais le lissage numérique est souvent bien trop présent. / © NextPit
xiaomi mi 11 ultra review photo night2
A gauche: sans mode nuit; à droite: avec mode nuit. / © NextPit

Dans l'ensemble, le module photo du Xiaomi Mi 11 Ultra est excellent. Il fait clairement partie du top 5 des meilleurs smartphones photo du marché en 2021. J'ai adoré le téléobjectif et globalement le niveau de détails affiché par chacun des capteurs du module photo. Mes seules déceptions étaient le mode nuit et et le lissage numérique trop accentué en basse lumière. Mais c'est un smartphone photo aussi polyvalent que les cadors d'Oppo et de Samsung.

La batterie de 5000 mAh et la charge rapide 67 Watts

Le Xiaomi Mi 11 Ultra intègre une batterie de 5000 mAh qui accepte la charge rapide filaire et sans-fil en 67 Watts via le chargeur qui, il faut le préciser désormais, est fourni dans la boîte. 

Personnellement, je préfère maltraiter le smartphone et activer le taux de raffraîchissement de 120 Hz en résolution WQHD+ en permanence. Dans cette configuration, j'ai tenu une journée pleine d'utilisation en moyenne, soit entre 9 et 11 heures avec un usage mixte (web, streaming vidéo et musical, 1 ou 2 appels vidéo, gaming). Je devais donc toujours brancher le smartphone sur secteur en fin de journée. 

La charge rapide en 67 Watts a très bien fonctionné puisqu'il m'a fallu moins de 40 minutes en moyenne (meilleur temps: 36 minutes) pour obtenir une charge complète. En laissant le Xiaomi Mi 11 Ultra branché 30 minutes, j'ai pu passer de 0 à 90% en moyenne (meilleur score: 91%). C'est infiniment plus rapide que la charge en 25 Watts du Samsung Galaxy S21 Ultra.

Globalement, le Xiaomi Mi 11 Ultra ne propose pas l'autonomie la plus solide du marché haut de gamme Android.  Mais la batterie de 5000 mAh, plus grande que celles des OnePlus 9 Pro et Oppo Find X3 Pro , encaisse très bien les dépenses en énergie de l'écran et du SoC. Les modes d'économie d'énergie sont assez efficaces et permettent de gagner jusqu'à une demi journée d'utilisation.

La fiche technique du Xiaomi Mi 11 Ultra et autres détails

Avant de passer à la fiche technique, j'ai listé certains éléments exclus du test complet mais qui méritent malgré tout d'être mentionnés. 

  • le design du Mi 11 Ultra est très massif (234 g) mais surtout mal équilibré, puisque tout part dans l'énorme module photo ce qui rend le smartphone peu confortable à tenir
  • le Xiaomi Mi 11 ultra est certifié IP68 et peut donc résister à une immersion dans l'eau (eau douce, 1 mètre de profondeur, pendant 30 minutes)
  • il embarque 2 haut-parleurs stéréo Harman Kardon de très bonne facture mais un peu faibles sur les basses 
  • l'application photo propose un mode "Multi Cam" qui utilise tous les objectifs en même temps, comme le mode Single Take de Samsung

Xiaomi Mi 11 Ultra: La fiche technique

 
Specs Xiaomi Mi 11 Ultra
Processeur
  • Snapdragon 888
  • GPU Adreno 660
Mémoire (RAM/ interne)

 

  • 12 Go RAM LPDDR5/ 256 Go

Stockage extensible? Non
Connectivité Double SIM, 5G, LTE, Wifi 6E, Bluetooth 5.2, NFC
Ecran
  • Amoled 6,81 pouces
  • WQHD+ 515 ppp, 900 nits (1700 nits max)
  • taux de raffraîchissement 120 Hz
  • taux d'échantillonnage tactile 480 Hz 
  • HDR10+ / Gorilla Glass Victus
  • écran secondaire Amoled 1,1 pouces
Dimensions

164.3 x 74.6 x 8.38 mm

Poids 234 g
Certification IP IP68
Module photo
  • principal grand-angle 50 MP, f/1.95, 1/1.12-in sensor, OIS
  • ultra grand-angle 48 MP,  f/2.2, 128-degree FoV
  • téléobjectif périscope 48 MP, f/4.1, zoom optique x5, hybride x10, digital x120
  • Selfie 20 MP, f/2.2
Vidéo
  • 8K à 24 FPS
  • 4K à 30/60 FPS
  • 1080p à 30/60/120/240/960/1920 FPS
  • gyro-EIS, HDR10+
Capacité de la batterie 5000 mAh
Technologie de charge
  • filaire 67 Watts
  • sans-fil 67 Watts
  • chargeur 67 Watts fourni
OS MIUI 12 basé sur Android 11
Prix 1199 €

Conclusion

Bon, est-ce que vous avez vraiment besoin d'un conseil d'achat pour ce genre de smartphone hors de prix? Est-ce que vous en voulez un, même? Pour 1200 euros, le Xiaomi est un excellent smartphone qui peut clairement rivaliser avec le Samsung Galaxy S21 Ultra sans rougir.

Le module photo m'a vraiment convaincu et m'a donné les mêmes sensations de polyvalence que le Samsung Galaxy S21 Ultra, avec un très bon zoom de surcroît. L'écran, le même que sur le Mi 11 de base, est tout simplement sublime. La charge rapide de 67 Watts est aussi un atout de choix par rapport aux pauvres 25 Watts du Galaxy S21 Ultra qui ne fournit même pas le chargeur dans la boîte

Mais les problèmes de surchauffe que j'ai subi sont impardonnables sur un flagship censé être le smartphone ultime. Et souvent, j'ai l'impression que Xiaomi a juste cherché à avoir de meilleurs specs que Samsung, sur le papier. Comme un record qu'il faudrait battre à tout prix, quitte à tomber dans l'absurde comme avec le zoom x120. Notez d'ailleurs que si la comparaison avec le Samsung Galaxy S21 Ultra est tout à fait légitime, le sud-coréen fait beaucoup plus d'effort sur la durabilité logicielle.

Là où Xiaomi propose en général 2 versions d'Android et 3 ans de patches de sécurité, Samsung propose 3 versions d'OS et 4 ans de patches. Si j'avais la chance et les moyens d'hésiter entre acheter un Xiaomi Mi 11 Ultra à 1199 euros ou un Samsung Galaxy S21 Ultra à 1259, le suivi logiciel vaudrait bien les 60 euros supplémentaires demandés par Samsung.

Quelle note donneriez-vous au Xiaomi Mi 11 Ultra, de 0 à 5?

 

Derniers Articles

18 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition
Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition

  • Ultime = dernier.

    Ah bon, il n'y en aura plus après ?

    C'est pénible, c'est bien la société actuelle, exigeante avec les autres, mais alors soi même, on peut faire et dire n'importe quoi on s'en fout !


    • Antoine Engels
      • Admin
      • Staff
      depuis 1 mois Lien du commentaire

      Alors déjà bonjour, et ensuite pardon, plaît-il?!! Je n'ai même pas fini mon café, c'est un peu tôt pour un débat de comptoir sur les travers de la société. D'ailleurs, si cette dernière va si mal, c'est aussi et surtout à cause de jeux de mots comme Juda Bricault. Je vous demanderai donc d'être aussi exigeant envers vous-même qu'envers ma titraille.

      Mais je m'égare. Peut-être, effectivement, ai-je été induit en erreur par la signification anglaise du terme "ultimate" https://dictionary.cambridge.org/dictionary/english/ultimate.

      Un anglicisme, IMPARDONNABLE certes, mais fruit d'une déformation professionnelle. Peut-être aurait-il fallu opter pour "suprême."

      Ou alors, peut-être ai-je simplement compris l'emploi du terme "ultime" comme l'envisage le dictionnaire Larousse: "qui n'admet ni comparatif ni superlatif" et qui a d'ailleurs pour l'un de ses synonymes le mot "suprême", comme quoi. https://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/ultime/80464#locution

      Quoi qu'il en soit je ne changerai pas mon titre. Il faut que le monde voie cette erreur grossière que vous avez soulignée de manière si constructive.

      Mille mercis et à très vite,


  • "Le Xiaomi Mi 11 Ultra est censé être le flagship Android ultime, encore plus que le Samsung Galaxy S21 Ultra"

    Tout est dans le "censé" car tous les trois mois sort un "flagship Android ultime".
    C'est le jeu normal du marché, mais il reste intéressant de 'jouer le jeu' pour estimer s'il existe une réelle progression dans ce que les nouvelles itérations apportent...au tarif imposé !

    Avouons-nous que cela devient de moins en moins facile.


  • bizarre ce jugement négatif sur le mode nuit car j'ai visionné 5 ou 6 vidéos de tests et tous ont été bluffé par les photos de nuit. et en effet, à la vision des rendus, il écrase la concurrence. je ne comprends pas trop ce qui vous a déplu? a voir.


    • Idem. Comme tous les smartphones très haut de gamme il a ses faiblesses en photo, mais globalement il fait encore mieux que la concurrence, et tous les test comparatifs (YouTube) que j'ai vu le concluent aussi. Et j'ai, comme toi, vu 5 ou 6 vidéos (YouTube) de test du Mi 11 Ultra et tous aussi étaient bluffés par les performances en mode nuit (même s'il y avait bien quelques défauts, mais tous ses concurrents en ont aussi...). Étrange... après, il est vrai qu'à ce prix, on est plus exigeants :)
      Espérons que le nouveau micro-logiciel photo, qui, apparemment, corrige pas mal des défauts de la première version, arrive vite sur les versions globales, histoire d'encore plus enfoncer la concurrence et sublimer ce bijou qui est déjà ce qui se fait de mieux au niveau photo en smartphone à ce jour :)


    • Antoine Engels
      • Admin
      • Staff
      depuis 1 mois Lien du commentaire

      Je n'ai pas regardé de vidéos, que lu des tests écrits mais je te crois sur parole.

      Et oui, certains ont été époustoufflés par la capacité du mode nuit dédié (pas celui automatique) à éclairer une scène. J'ai moi même pu constater que sur une scène à peine visible à l'oeil nu (genre <10% de visibilité), le mode nuit illumine de ouf et capte une quantité d'informations impressionnante.

      Sauf qu'au final tu te retrouves avec une photo plus lisible mais qui ressemble à une toile impressionniste tant il y a de bruit numérique. Je ne vois donc pas l'intérêt. Qu'on se comprenne, ça c'est dans des conditions extrêmes et irréalises, genre personne ne va prendre de photos dans l'obscurité totale et s'attendre à un bon résultat. Mais du coup cette prouesse, qui en est une, ben elle m'en touche une sans bouger l'autre.

      Et avec le mode nuit "automatique" je trouve le lissage trop prononcé, comme expliqué. Du coup ça manque de détails et de piqué. Mais encore une fois, ce n'est absolument pas mauvais. Ca dépend vraiment de ta composition, de la lumière ambiante etc...

      Je n'ai pas dit qu'il était mauvais de nuit, j'ai dit que c'était mitigé. Mais peut-être que j'ai trop insisté sur les points négatifs. Je vais voir si je peux clarifier cette partie. Merci pour ton commentaire.


      • Tout à fait d'accord, la performance pour la performance ce n'est pas une fin en soi, il faut que l'image soit crédible, c'est-à-dire comme un cliché réalisé dans de mauvaises conditions d'éclairage sinon il sera difficile de savoir l'apprécier comme elle apparaît.


  • Luna
    • Mod
    depuis 1 mois Lien du commentaire

    Le design est remarquable et comme ces courbes sont belles.
    C'est incroyable comme les constructeurs comme Xiaomi, OPPO, Samsung, Sony ou bien Oneplus arrivent si bien à conjuguer la finesse avec la perfomence, quand Google fait du rater, Apple un nième Apple.
    Je pense que ça doit venir de cette culture mangas qui développe si bien l'imaginaire et l'esprit créatif aussi chez les ingénieurs et je n'ai pas honte de dire que je suis fan de Vagabond d'abord pour son coup crayon si impressionnant.


    • C'est rare mais je suis 101% d'accord avec toi Luna. J'ai beau être chez Apple je t'accorde que niveau design c'est monotone, le design Apple a bien des qualités mais pas celui de l'originalité.


  • A ce prix il y a trop de compromis à faire je trouve (mode nuit moyen, problèmes de chauffe, écran incurvé (subjectif), suivi logiciel au mieux moyen). Ce serait un excellent smartphone à quelques centaines d'euros de moins mais face à la concurrence dans cette gamme de prix il manque encore de cohérence à mon sens.

    PS: je n'ai pas voté n'ayant pas eu en main l'appareil.


    • Antoine Engels
      • Admin
      • Staff
      depuis 1 mois Lien du commentaire

      Je suis en partie d'accord. En partie seulement parce que ce manque de cohérence, c'est quand on le compare au Samsung Galaxy S21 Ultra. C'est censé être un Samsung-killer. Et sur certains points il fait effectivement mieux. Mais ce n'est pas assez selon moi.

      Par contre, si on le compare aux autres flagships chinois, les OnePlus 9 Pro et Oppo Find X3 Pro, il les met bien à l'amende. Quand Oppo mise tout sur le design et la gimmick du module photo microscope et OnePlus met surtout le paquet sur le marketing avec la collab Hasselblad, le Mi 11 Ultra fonce vraiment dans le tas.

      Donc non, le Mi 11 Ultra n'est pas (encore) un Samsung-killer. Mais c'est un sacré power move de Xiaomi vis à vis de toute la concurrence.


      • Antoine,

        Je suis en partie d'accord aussi. Je ne pense pas que Xiaomi vise à concurrencer d'autres flagships chinois avec ce modèle (OnePlus 9 Pro et Oppo Find X3 Pro pour reprendre tes exemples). A mon sens le seul objectif de Xiaomi avec ce flagship est de concurrencer le SG21U sur le marché international, et comme tu le relèves, bien qu'il fasse mieux sur certains aspects si on prend une image globale le Samsung reste "le maître".
        Donc oui Xiaomi fait plus fort que ses concurrents en Chine, mais je pense qu'il faudra attendre le 12 Ultra ou le 13 Ultra s'ils veulent peser face aux concurrents du même prix sur le marché global.


      • Oui, la notoriété de Samsung, elle aussi, ne s'est pas faite en un jour.
        Si Xiaomi continue "d'enfoncer le clou" avec d'excellents flagships, il finira par s'imposer. Soyons patients !


    • Sauf qu'il y a eu une mise à jour (très très récente) depuis que le test a été effectué (j'imagine il y a bien 7 ou 10 jours, le temps de bien tester l'appareil) et qui corrige quasiment tous les défauts du micro-logiciel photo et améliore bien cette partie (je n'ai pas le détail en tête, va voir sur fr.xiaomitoday.it si ça t'intéresse, je me souviens qu'il y a eu 13 correctifs que je n'ai pas été lire car je n'ai pas l'intention d'acheter ce smartphone mais d'après ce que j'ai lu les améliorations sont notables...). Comme Samsung, Apple et beaucoup, l'appareil n'est jamais parfait (notamment niveau photo) à son lancement et des mises à jour assez rapides viennent bien améliorer par la suite pour en faire au bout de quelques semaines ou mois ce qu'on trouve de mieux... Comme quoi il ne faut jamais se précipiter (et en plus on a parfois droit à une réduction de prix substantielle, surtout chez Android :)
      En ce qui concerne l'écran courbé, comme tu le dis, c'est une histoire de goût car maintenant les constructeurs sérieux (Samsung, Xiaomi...) savent en annihiler les défauts qu'on avait auparavant (reflets, interactions logicielles involontaires...). Pour le problème de surchauffe du Snapdragon, c'est dommage que les constructeurs ne fassent vraiment l'effort d'adapter leurs solutions de refroidissement pour en annihiler les effets seulement sur leurs smartphones gaming et pas sur leurs ultra flagships (qui, pourtant, vu leur prix, le mériteraient bien). Mais bon, très rares sont les sites à re-tester les appareils quelques temps après leur premier test histoire de vérifier les améliorations et voir si les mises à jour effectuer améliorent les choses :( Bon, ceci dit, il sort tellement d'appareils et ils en ont tellement à tester que j'imagine qu'ils n'ont guère le temps...
      Enfin, avec les smartphones Xiaomi, ce n'est pas vraiment la version d'Android qui compte mais la version de MIUI (et les smartphones de milieu et haut de gamme Xiaomi ont droit à 5 ou 6 mises à jour majeures) qui apporte elles toutes les avancées d'android et même plus... alors, pour parler de suivi moyen avec Xiaomi, il faut vraiment n'y rien connaître ni comprendre (désolé pour toi, ce n'est pas une attaque personnelle par ailleurs, vous êtes encore très très nombreux à ne pas savoir, ça va venir avec le temps...)


      • Antoine Engels
        • Admin
        • Staff
        depuis 1 mois Lien du commentaire

        La mise à jour MIUI 12.5.4.0 n'a pas encore de date de déploiement sur les versions globales.
        Xiaomi annonce effectivement 13 optimisations basées sur les reco de DxOMark. Mais il ne les nomme pas dans le changelog de la maj.
        Donc c'est compliqué de dire que la MAJ corrige quasiment tous les défauts.

        On va de toute façon faire un nouveau blind test photo prochainement (on commence la semaine pro je crois), donc peut-être que la MAJ sera déployée d'ici là.

        J'aurais aussi bien aimé faire un comparatif photo complet avec le S21 Ultra. Mais je ne sais pas si ça intéresse vraiment les gens.


      • Antoine Engels
        • Admin
        • Staff
        depuis 1 mois Lien du commentaire

        Je n'avais pas vu remarque sur le fait que je n'y comprends rien hahah, c'est toujours un plaisir avec toi décidémment. Mais je prends sur moi et te rassure que je comprends la différence entre une maj Android et une maj de surcouche. Pour moi, c'est surtout les patches de sécurité et leur régularité qui sont importants. Après chacun sa préférence.


      • Je pense que le taux de participation et les résultats du blind test photo pourraient donner une bonne indication de l'intérêt des lecteurs pour le comparatif SG21U / XM11U.
        Ca doit représenter beaucoup de travail de réaliser un comparatif complet, je comprends que tu hésites.

        Edit: Je pense qu'Emmanuel s'adressait à moi lorsqu'il a dit que je n'y comprends rien (à juste tire, je n'ai jamais eu de Xiaomi en main mes connaissances se limitent donc à ce que je peux lire dessus).


      • Ben oui, y'a ceux qui savent et ceux qui ne peuvent pas savoir 😉
        Pour ce cas je fais (aussi) partie de la deuxième catégorie... et je m'en porte pas plus mal pour autant !
        Après tout, venir ici pour apprendre n'est pas rédhibitoire.

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition