NextPit

Test de la Fitbit Versa 4: Pas une smartwatch digne de ce nom

Fitbit Versa 4 Review NextPit 9
© NextPit

Fitbit renouvelle sa gamme de montres connectées la plus abordable avec la Fitbit Versa 4. La dernière mise à jour bénéficie d'une plus grande interopérabilité avec Google. Dans ce test complet, je vous dis si cette smartwatch vaut la peine d'être achetée ou pas.

Note

Plus

  • Joli design
  • Très bon écran
  • Autonomie solide
  • Suivi automatique fiable

Moins

  • Pas de lecture de musique
  • Peu de fonctionnalités connectées
  • Peu de nouveautés par rapport à la Versa 3
  • Fonctionnalités incomplètes sans abonnement

La Fitbit Versa 4 en bref

La quatrième génération de la série Versa de Fitbit m'a laissé des impressions mitigées. Le matériel, la finition, l'utilisation et l'application compagnon sont excellents. Le suivi a également fonctionné de manière très fiable au quotidien.

La Versa 4 est donc un bon fitness tracker, même si l'abonnement est contraignant. En tant que smartwatch, ce wearable à 200 euros sans commande de lecture musicale, sans app store et avec des fonctions limitées ne peut toutefois pas s'imposer.

Design et utilisation

Avec un poids de 25 g et une épaisseur de seulement 11,2 mm, la Versa 4 est une smartwatch particulièrement fine. Elle s'inspire du design plus arrondi des nouveaux wearables de Fitbit. Contrairement à son prédécesseur, la smartwatch est commandée par un bouton sur le côté gauche et par l'écran tactile Oled. Pour la natation, la Versa 4 est protégée contre l'eau et l'immersion après 5 ATM.


Les points forts de la Fitbit Versa 4:

  • Enfin le retour d'un bouton physique
  • Un design sobre avec une finition de qualité
  • Moteur de vibration très satisfaisant

Les points faibles de la Fitbit Versa 4:

  • L'écran Always on trop lumineux pendant le sommeil

L'un de mes premiers tests en tant que stagiaire était la Fitbit Versa première du nom! En comparaison, le design de la smartwatch a beaucoup évolué en quatre ans. Fitbit a nettement arrondi son modèle d'entrée de gamme, mise sur des matériaux de meilleure qualité avec une fabrication plus précise et utilise un écran Oled lumineux. Ainsi, la smartwatch, qui coûtait près de 230 euros à sa sortie, peut tout à fait être considérée comme un objet qui flatte le poignet.

Fitbit Versa 4
L'écran Oled de la Fitbit Versa 4 est clair et net / © NextPit

Grâce à son poids plume, la montre disparaît au poignet au bout d'un certain temps. Du moins jusqu'à ce que le moteur vibrant vous avertisse des notifications ou vous rappelle qu'il est temps de bouger à votre bureau. Si vous souhaitez ensuite faire défiler les menus, vous activez la smartwatch via un bouton sur le bord gauche du boîtier et via l'écran tactile réactif.

Celui-ci est suffisamment lumineux pour être lisible même dans des environnements très éclairés - et vous profitez en même temps des excellents niveaux de noir que seuls les écrans Oled peuvent atteindre. Cette technologie permet aussi à Fitbit d'intégrer enfin un Always-on-Display dans la Versa 4. Bien que je trouve cette fonction excellente en théorie, l'AoD de la Versa 4 était trop lumineux pour moi. Pour ne pas être dérangé par cela, je devrais désactiver la fonction chaque soir et la réactiver chaque matin. Une fonction de minuterie serait ici souhaitable dans le prochain modèle.

Fitbit Versa 4
Enfin un vrai bouton sur la gamme Versa de Fitbit / © NextPit

Il est très positif que Fitbit écoute le feed-back des utilisateurs. En effet, dans son test de la Fitbit Versa 3, Stefan trouvait que le "geste de compression" était source d'erreurs de saisie au quotidien. Le fabricant a donc décidé d'équiper la Fitbit Sense 2 (prise en main) et le dernier modèle Versa d'un vrai bouton physique.

Dans l'ensemble, le design et le concept d'utilisation de la Versa 4 sont convaincants - il n'y a pas grand-chose à redire. Exit les appuis accidentels.

Interface & Application

Le rachat par Google porte d'autres fruits dans la Versa 4. En effet, à l'avenir, Google Wallet ainsi qu'une navigation Turn-by-Turn via Google Maps seront disponibles sur la smartwatch. Le système d'exploitation reste cependant propriétaire, l'application Fitbit reste également inchangée. Malheureusement, Fitbit et Google s'appuient tous deux sur un modèle d'abonnement premium.


Les points forts de la Fitbit Versa 4:

  • Le rachat par Google assure quelques avantages
  • Utilisation simple

Les points faibles de la Fitbit Versa 4:

  • L'intégralité es fonctionnalités uniquement sur abonnement
  • Les fonctions Google ne sont pas disponibles, même bien après la sortie

Fitbit Versa 4 test, application interface
L'application compagnon de la Fitbit Versa 4 est jolie et bien organisée. / © NextPit

Comme lors du test de l'Inspire 3, la Versa 4 me laisse un peu sur ma faim. Car une fois de plus, le fabricant dissimule de nombreuses fonctions derrière un abonnement premium, dont l'indice de forme du jour, les statistiques détaillées de santé et de fitness, les exercices de pleine conscience et le suivi détaillé du sommeil. Vous trouverez ci-dessous une liste détaillée des fonctions exclusives à l'abonnement Premium :

Comparaison des fonctions Fitbit Premium

Fonction Application Fitbit Fitbit Premium
Indice de forme du jour ✔️
Surveillance de la glycémie (avec lecteur externe) ✔️
Entraînements premium ✔️
Décomposition de l'indice de gestion du stress ✔️
Statistiques sur la santé et la forme physique ✔️ ✔️
Tendances sur 90 jours des valeurs de santé ✔️
Analyses de base ✔️ ✔️
Rapport sur la santé ✔️
Entraînements ✔️
Pleine conscience ✔️
Décomposition de l'indice de sommeil ✔️
Source: Fitbit.com

Il est possible que ces restrictions me dérangent autant parce que l'application de Fitbit et même le logiciel de la Versa 4 sont si intuitifs et si jolis. En effet, grâce à une utilisation intuitive, à des menus élégants et au moteur vibrant, il est même amusant de régler une minuterie sur la Versa 4. L'application Fitbit, qui sert de centrale d'information pour vos données de fitness, est également intuitive et jolie, bien qu'elle soit loin derrière Garmin en ce qui concerne le contenu des informations.

Lors du lancement de la Versa 4, Fitbit a promis qu'il profiterait enfin de l'acquisition par Google en 2019. Ainsi, Google Wallet, une navigation tour par tour via Google Maps ainsi que la synchronisation du calendrier et des notifications d'applications trouveraient leur place sur la smartwatch. Environ deux mois après la sortie du wearable, on ne trouve encore rien de ces fonctions. Une belle carotte de Google.

Capteurs & Fitness

Pour suivre votre quotidien sportif, Fitbit a équipé sa Versa 4 d'une série de capteurs. Outre le GPS, il y a un cardiofréquencemètre, un oxymètre de pouls ainsi qu'un gyromètre et un accéléromètre pour l'enregistrement des pas et des mouvements de natation. Même sans smartphone, les données sont consignées pendant sept jours dans la mémoire interne.


Les points forts de la Fitbit Versa 4:

  • Le GPS précis vous rend indépendant du smartphone
  • Enregistrement automatique fiable des entraînements ou des promenades

Les points faibles de la Fitbit Versa 4:

  • Les données de l'oxymètre de pouls ne sont pas visibles
  • Pas de fonction ECG

L'approche de Fitbit en matière d'analyse des données de santé est tout à fait intéressante. J'ai un peu l'impression que l'entreprise ne veut pas vous ennuyer avec des informations précises, mais plutôt vous pousser dans la bonne direction avec des données préparées.

Ainsi, les données de l'oxymètre de pouls et du capteur de température ne sont pas directement disponibles. Elles sont utilisées à la place pour vous donner des informations sur la forme du jour et pour analyser le sommeil. Pour la température, vous pouvez en outre voir les écarts, ce qui peut être utile pour le dépistage précoce de maladies.

Fitbit Versa 4
Le mécanisme de fermeture un peu particulier est très sûr. / © NextPit

L'idée de ne pas avoir à se soucier de la montre au quotidien est une bonne idée. Cela est soutenu par un enregistrement automatique fiable des entraînements ou des promenades. De toutes les smartwatches que j'ai testées ces dernières années, la Versa 4 a lancé la plupart des entraînements d'elle-même. La question de savoir si cela est judicieux est certainement une question de goût - mais je trouve que c'est tout à fait pratique lorsque les promenades et les trajets à vélo sont également consignés.

Qu'il s'agisse d'un enregistrement automatique ou d'un démarrage manuel, la Versa 4 est équipée d'un GPS précis pour déterminer la position. La distance parcourue est identique à celle enregistrée par mon iPhone 13 mini. Cela vous apporte plus d'indépendance si vous aimez faire du sport sans smartphone dans la poche.

Fitbit Versa 4
Il faut le reconnaître à Fitbit: La présentation de la Versa 4 dans sa boîte est cool! / © NextPit

Par rapport à d'autres smartwatches, la Versa 4 est toutefois peu performante. Le fabricant réserve les électrodes intégrées pour l'enregistrement d'un ECG au modèle haut de gamme Fitbit Sense 2, afin d'y générer des caractéristiques de positionnement unique. D'autres modèles offrent même déjà la possibilité de mesurer la pression artérielle, comme la Samsung Galaxy Watch 5 Pro (test). Fitbit se concentre donc sur l'essentiel avec la Versa 4.

Des fonctionnalités connectées

Je considère la Fitbit Versa 4 comme un fitness tracker plutôt qu'une smartwatch. Outre la promesse d'ajouter quelques applications Google et la téléphonie Bluetooth, il n'est pas possible d'enregistrer ou de contrôler la musique sur la smartwatch. Même la première Versa de 2018 était mieux fournie à ce niveau là.


Les bons points de la Fitbit Versa 4:

  • Quelques fonctionnalités de la smartwatch seront livrées ultérieurement

Les bons faibles de la Fitbit Versa 4:

  • Ni lecture de la musique, ni contrôle de la musique
  • Pas de possibilité de réponse aux notifications
  • Pas d'applications tierces pour étendre les fonctionnalités

Alors que les fabricants sont de plus en plus créatifs en matière de fonctions pour leur smartwatch, Fitbit ne s'en préoccupe pas tellement. La Versa 4 affiche des notifications si vous le souhaitez, mais vous ne pouvez pas y répondre. Pour écouter de la musique ou des podcasts pendant votre jogging, vous devez emporter votre smartphone. Et il n'y a pas non plus d'app store avec une multitude d'applications.

Fitbit Versa 4
Au poignet, la Versa 4 donne une impression de modernité et de discrétion / © NextPit.

Sur ce point, la gamme Versa fait elle-même marche arrière par rapport à la première génération de 2018. Et même comparée à d'autres modèles, la Versa 4 ne ressemble pas tout à fait à une smartwatch. Une application météo, un réveil de zone de sommeil ainsi que des exercices de pleine conscience, disponibles uniquement avec un abonnement premium, ne suffisent tout simplement pas en 2022.

Si Fitbit et Google ajoutent encore quelques fonctions, je modifierai volontiers ce paragraphe. Mais les instructions de navigation via Google Maps, l'ajout de Google Wallet et quelques fonctions de synchronisation avancées ne sont pas vraiment de nature à sortir la voiture de la boue.

Autonomie & recharge

Fitbit annonce une autonomie d'au moins six jours pour la Versa 4. Une valeur que je ne peux pas tout à fait confirmer au quotidien sans utiliser l'écran Always on qui consomme beaucoup d'énergie. La Versa est rechargée via un câble de recharge propriétaire qui se termine par un port USB-A.


Les points forts de la Fitbit Versa 4:

  • Une excellente autonomie pour une smartwatch
  • Câble de recharge magnétique
  • Recharge rapide

Les points faibles de la Fitbit Versa 4:

  • Temps de charge long jusqu'à 100%
  • Câble avec connexion USB-A

L'autonomie de la Versa 4 est vraiment excellente compte tenu de sa taille. Alors qu'Apple arrive à un maximum de 36 heures pour un format comparable avec des modes d'économie d'énergie, Fitbit parle d'au moins six jours. Après quelques jours de test, je ne pense toutefois pas que cette indication soit tout à fait réaliste. Sans l'Always On Display, une fonction connue pour être gourmande en énergie, j'ai réussi à tenir quatre jours avec une charge complète de la batterie.

Fitbit Versa 4
Le port de recharge est propriétaire et fonctionne de manière magnétique / © NextPit

J'ai utilisé la montre quotidiennement pour le suivi du sommeil et j'ai fait du vélo ou de la marche au moins une fois par jour. Les entraînements actifs étaient deux entraînements de jogging d'une heure, y compris le suivi GPS. Celui qui mène un quotidien actif et veut utiliser toutes les fonctionnalités devrait donc plutôt compter trois à quatre jours. Une valeur qui est encore très bonne pour un enregistrement complet de votre quotidien.

Le temps de charge de la smartwatch me plaît moins. Fitbit l'indique comme étant de deux heures - une valeur que je peux confirmer dans mon quotidien. Si vous voulez faire le plein d'énergie avant l'entraînement, vous disposez d'une fonction de charge rapide. En douze minutes, vous récupérez une journée d'utilisation. C'est super pratique, mais cela fait partie du répertoire standard d'une smartwatch en 2022.

Conclusion

Résumons la situation. Avec la Fitbit Versa 4, Fitbit propose un wearable vraiment beau qui se porte vraiment bien. Le suivi GPS et la surveillance des données de santé sont également efficaces au quotidien. Il en va de même pour l'autonomie, qui dure au moins quatre jours. Toutefois, si vous recherchez une smartwatch autonome et performante, la Fitbit Versa 4 n'est pas la meilleure référence.

Fitbit Versa 4
Visuellement, il est difficile de distinguer la Versa de la Sense. / © NextPit

En effet, la Versa 4 manque clairement de fonctionnalités connectées. Contrôler la musique ou même l'écouter n'est pas possible. On ne trouve pas non plus de catalogue d'applications varié pour élargir l'éventail des fonctionnalités. Et en raison de l'abonnement premium de Fitbit, le coût de la smartwatch ne cesse d'augmenter après plusieurs mois d'utilisation.

Pourquoi dépenser 200 euros pour l'équivalent fonctionnel d'un bracelet connecté qui vous demandera plusieurs dizaines d'euros pour débloquer l'intégralité des fonctionnalités? Autant vous orienter vers des modèles de montres connectées plus complets au même prix.

NextPit reçoit une commission pour les achats effectués via les liens marqués comme étant affiliés. Cela n'a aucune influence sur le contenu éditorial, et ne représente aucun coût pour vous. Pour en savoir plus sur comment nous monétisons notre contenu, rendez-vous sur notre page dédiée à la transparence.

Articles recommandés

Ce article vous a-t-il plu? N'hésitez pas à le partager!
Rejoignez la discussion maintenant
Review Icon

Voici comment NextPit teste les smartphones, wearables, casques & écouteurs et plus encore: Plus d'informations!

Pas de commentaire

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition
Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition