iPhone 12 Mini: Le retour à la mode des smartphones compacts est-il une bonne chose?

iPhone 12 Mini: Le retour à la mode des smartphones compacts est-il une bonne chose?

Qu'ils sont mimi ces smartphones mini. Si son prix de 809 € n'a rien de choupi, l'iPhone 12 Mini a remis les smartphones compacts à l'honneur, alors que la mode est plutôt aux grands paquebots de 200 grammes. Une décision d'Apple qui colle forcément à une demande, mais est-ce que ce retour en grâce des compacts est une bonne chose? 

"Et le Pixel 4a? Et le Pixel 5? Et le Pixel 4a 5G, hein? Pourquoi tu n'en parles pas Antoine, vil agent dormant de la sainte Pomme?", vous apprêtez-vous sûrement à marteler dans les commentaires. Bien évidemment, Apple n'a pas inventé les smartphones compacts avec l'iPhone 12 Mini. Permettez-moi simplement de surfer sur les recherches Google liées à l'iPhone 12 Mini pour rendre ce billet d'humeur plus accrocheur et mieux référencé, merci. 

Que ce soit l'iPhone 12 et 12 Mini ou les derniers Pixel 4a et 5, je vois le form factor compact être salué par une bonne partie de la presse tech. Après avoir en avoir discuté sur Twitter avec mes innombrables, INQUANTIFIABLES, followers et quelques confrères, j'ai envie d'approfondir ce sujet et ses possibles effets sur le marché des smartphones.

Un smartphone compact a évidemment des avantages, moins d'encombrement, plus discret, passe partout. Mais est-ce que l'ergonomie passe forcément pas le form factor?

La course aux compacts, un enjeu de taille

"Personne ne va acheter un gros smartphone." Certains se rappelleront de cette citation (en partie déformée) de Steve Jobs. Le fondateur d'Apple défendait alors l'iPhone 4 en plein "Antennagate." Il expliquait que les problèmes de réception réseau de son flagship ne pouvaient pas être résolus par l'adoption d'un plus grand format, laissant plus de place à l'antenne.

Les gros smartphones "sont impossibles à prendre en main", selon Jobs, "personne ne va acheter ça." L'histoire a fait mentir le saint patron de la Pomme. En 2020, un flagship et même des modèles de milieu de gamme affichent des diagonales près de 7 pouces et un poids approchant ou dépassant souvent les 200 grammes. Personnellement, j'ai plutôt tendance à préférer les grands écrans. 

Je ne suis pas un vlogger ni un TikToker qui se filme dans la rue, je n'ai pas d'amis à texter dans le métro et les poches de mes jeans slim sont assez élastiques pour accueillir tous les parpaings high-tech qui passent par la rédaction de NextPit. 

NextPit Samsung Galaxy Z Fold 2 screen
Le Samsung Galaxy Z Fold 2, l'anti-iPhone 12 Mini, destructeur de pouces. / © NextPit

Et je suis aussi un g4m3r, j'ai donc logiquement "besoin" d'un plus grand écran pour profiter pleinement de mes jeux sur mon smartphone que je tiens de toute façon avec mes deux mains en jouant. Mais, ma subjectivité objective de journaliste tech m'oblige à reconnaître que le form factor est un enjeu de taille (badoum tss). 

Plus sérieusement, de plus en plus d'usages en tech sont absorbés par les smartphones. Même la bureautique devient presque envisageable sur un téléphone. Puisque qu'on va irrémédiablement utiliser nos smartphones de plus en plus, le confort d'utilisation à long terme doit redevenir un critère majeur pour les constructeurs. 

Et cette tendance à la compacité correspond à une vraie demande du marché. J'ai d'ailleurs retrouvé un vieux sondage de 2019 publié par mon prédécesseur Pierre Vitré sur NextPit, alors encore AndroidPit, selon lequel la taille idéal d'un écran de smartphone se situait majoritairement entre 5,5 et 6 pouces pour vous, chers lecteurs et chères lectrices.

Le facteur de temps d'utilisation a nécessairement pour corollaire le facteur d'encombrement et de poids. Mais, comme pour la baisse du prix, la réduction de la taille des smartphones se heurte à la question des concessions techniques. 

Réduire la taille ok, mais pas les performances!

Je ne veux pas un plus petit smartphone si je dois sacrifier la taille de mon écran. Je ne veux pas un plus petit smartphone si je dois composer avec une plus petite batterie, un module photo réduit, etc... 

Et en ce sens, l'iPhone 12 Mini a réalisé un petit tour de force. En dépit de son écran de 5,4 pouces, le smartphone est plus compact que l'iPhone SE de 2016 et son écran de 4,7 pouces. On a donc un plus grand écran dans un format plus petit. 

L'iPhone 12 Mini reprend par ailleurs exactemement le même module photo que l'iPhone 12 de base ainsi que le même processeur A14 Bionic. Bref, c'est selon Apple exactement la même fiche technique que l'iPhone 12 de 6,1 pouces qu'on retrouve dans cet iPhone 12 Mini de 5,4 pouces. 

Screenshot 2020 10 13 at 19.42.36
Selon Apple, l'iPhone 12 Mini a exactement les mêmes specs que l'iPhone 12 de base, dans un format plus compact. / © Apple; Screenshot: NextPit

Si la mode des compacts va dans ce sens, alors je trouve le compromis plus qu'acceptable. Je ne vais pas me plaindre d'un format plus compact et ergonomique, si en parallèle le ratio/taille écran est mieux optimisé et que je ne perds pas en performances. 

En revanche, j'ai du mal à imaginer que l'iPhone 12 Mini embarque la même batterie que l'iPhone 12, par exemple. Apple ne communique jamais sur les specs de ses batteries, il faudra donc attendre les tests pour en être sûr. Mais on peut difficilement tricher avec la taille physique d'un composant. 

La miniaturisation a ses limites et le format compact, s'il veut garantir les mêmes performances que les gros engins, reste malgré tout tributaire des procédés de fabrication actuels.

Et pourquoi pas de UI plus Mini?

L'argument en faveur des smartphones compacts que je note le plus souvent, c'est surtout l'utilisation à une main, plus que le facteur d'encombrement des gros smartphones. Le fait de pouvoir naviguer entre les apps et écrire des messages sans avoir à tendre le pouce jusqu'à la tendinite. 

Mais est-ce que l'ergonomie doit forcément passer par le form factor (la taille) ou une refonte des UI? Un écran de 5,4 pouces de l'iPhone 12 Mini ou de 6 pouces du Pixel 5 ce n'est pas très très compact non plus. Et on a déjà parlé des limitations techniques de la miniaturisation plus haut. 

Comment alors proposer des appareils toujours plus ergonomiques sans régresser techniquement? Selon moi, la solution n'est pas de produire des smartphones plus compacts mais plutôt des interfaces utilisateurs: des UI plus mini. 

Et c'est une tendance que les constructeurs ont déjà bien compris. Samsung propose depuis plusieurs mois déjà un mode d'utilisation à une main sur OneUI 2.5 qui est très réussi. Vous pouvez mettre l'écran entier en fenêtré, de sorte qu'il n'occupe que deux tiers de la surface de la dalle tactile. On a aussi des barres latérales et des menus d'accès rapide aux apps. 

samsung galaxy s20 plus oneui2 one hand
Le mode d'utilisation à une main de Samsung OneUI 2.5. / © AndroidPit

ColorOS 11 permet aussi de réduire à volonté la taille d'une app et d'en faire une fenêtre pop-up flottante qu'on peut déplacer sur l'écran. OxygenOS 11 a inauguré la plus grosse refonte graphique de l'histoire récente de la surcouche OnePlus pour être totalement repensée en termes d'ergonomie, déplaçant l'essentiel des informations et des commandes tactiles vers le bas de l'écran, plus près de votre pouce. 

OxygenOS 11 One Handed Use
Le ratio optimal pour une utilisation à une main sur OxygenOS 11 selon OnePlus. / © OnePlus

De plus en plus, les constructeurs comprennent qu'il faut une hiérarchisation dans les éléments affichés à l'écran. Une hiérarchisation qui doit faire en sorte de rendre l'utilisation à une main plus naturelle, sans qu'on ne ressente de gêne à l'usage. 

C'est tout de même un bien meilleur compromis selon moi. On ne fait aucun sacrifice sur le hardware tout en rendant le smartphone plus ergonomique d'un point de vue logiciel. Certes, il reste toujours le facteur d'encombrement, et la question du poids. 

Une chose est sûre, Apple va encore une fois lancer, ou relancer, un effet de mode qui va sûrement être prolongé par les constructeurs Android. Tout comme Samsung raillait Apple pour l'abandon de la prise mini jack avant d'en faire de même et tout comme les constructeurs Android ne fourniront plus de chargeur dans la boîte de leurs smartphones dans quelques années. 

Une choses est certaine, un form factor de plus en plus petit aura forcément des conséquences sur les performances des smartphones. Batterie, module photo, modem 5G, système de refroidissement. Les composants sont tributaires de la taille de l'appareil. Une compacité logicielle plutôt que formelle me paraît beaucoup plus préférable. 

Comme quoi, pour la compacité des smartphones, ce n'est pas la taille qui compte!

Compact Phones: What matters the most to you?

À lire également sur NextPit France: 

Derniers Articles sur NextPit

Recommandé par NextPit

22 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition
Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition

  • En juin je voulais remplacer mon Samsung S⁹ et soit revenir chez Apple iPhone 11 soit oneplus8. Je me suis décidé pour ce dernier et je ne regrette pas du tout. Par contre si dans 2 ou 3 ans Apple garde le mini dans sa gamme je passerai à ce modèle certainement. Compact et suivi exemplaire. Taille parfaite pour moi


  • Bonjour.
    Comme ça a déjà plus ou moins été dit, je pense que les "compacts" ou "minis" sont au moins une solution à cours terme car pour adapter le software à l'utilisation à une main, il faut déjà qu'un maximum de développeurs s'y mettent.
    Par exemple, j'ai décidé d'utiliser Samsung Internet sur mon ZenFone 6 pour avoir un tout petit avant-goût de OneUi et je dois dire que j'adore le design. Enfin, coté purement visuel je ne sais pas vu que je suis non-voyant et que jutilise Talkback, mais côté ergonomie je pense que c'est plus ou moins le futur. Le problème c'est que pour le coup sa jure avec le design de plus ou moins toutes les autres apps que j'ai sur ce téléphone.
    En tout cas ça me donne envie d'essayer Samsung à l'avenir, pour sûr!


  • Il faut de tout, l'abandon des compact au profit des cabines téléphoniques portables est juste ridicule. Pour ma part si Sony ne fait pas un vrai "Compact" digne de ce nom comme l'étaient les Z1 Compact, Z3 Compact ou encore l'excellent XZ1 Compact (le Xperia 5II n'est pas compact) alors ce 12 Mini fera l'affaire.


  • C'est simple Apple grâce à son suivi des clients à remarquer que beaucoup de personnes utilisent encore l'iPhone se 2016 et c'est aussi mon cas , j'ai un iphone XS aussi , alors je travaille en atelier et je ne veux pas abîmer mon XS car c'est acheter chère et je tiens à le garder en bonne état donc j'utilise mon iphone Se 2016 et le weekend en majorité le XS et d'autres smartphones Android et je ne vais pas rentrer ds les détails mais je suis un mordu des smartphones mais l'iPhone SE est toujours avec moi dans une poche et je l'utilise pour la navigation dans la voiture et grâce à la prise jack et oui il l'a ... Je le branche à mon autoradio pour pouvoir écouter de la musique et des radios sur internet , le forme facteur et surtout la solidité de l'iPhone SE grâce au dos en aluminium et son processeur A9 qui suffit pour mon utilisation est la raison pour laquelle c'est LE smartphones que j'utilise le plus et je sais que je ne suis pas le seul et Apple le sait et l'iPhone 12 mini est le vrai remplacent du SE 2016 plus modernes avec les spécifications 2020


  • nas depuis 6 jours Lien du commentaire

    c'est moi ou le sondage est complètement en anglais ?


  • artylax depuis une semaine Lien du commentaire

    comme Serge, pour moi la taille idéale est celle du Galaxy S10 ( idéal tout court car port jack, micro sd, ce qu'aucun flagship ne fait plus). j'ai un S10 512go comme smartphone perso et un iPhone 8 comme smartphone pro (petit, tient dans la poche, suffisamment puissant et idéal pour synchroniser Outlook).


  • Serge depuis une semaine Lien du commentaire

    La taille idéale, pour moi, ce sont les Galaxy S10, S20


  • Luna depuis une semaine Lien du commentaire

    J'aime les appareils nomades, j'aime les emmener partout dans mon sac.
    Je n'ai pas de PC, ma tablette et mon smartphone sont toujours à mes côtés, toujours prêts sans effort à reprendre mes activités là où je me suis arrêtée et sur mon smartphone aussi sans gêne et sans effort, ce qu'il n'est pas possible sur ce type d'écran miniature limité aux podcasts, musiques et téléphone point barre.


    • Antoine Engels
      • Admin
      depuis une semaine Lien du commentaire

      Donc tu es team GROS PAQUEBOTS toi aussi? Bienvenue!


      • Luna depuis une semaine Lien du commentaire

        Gros paquebots, fier de l'être et reconnaissante à jamais à Samsung d'avoir fait vivre ce rêve sur sa gamme Note, ses tablettes aussi.

        Maintenant de la part de Apple, je ne suis pas choquée par le prix de cette vision de l'Ipod avec écran, elle a son public, c'est une question d'utilisation plus qu'une bataille, car des ipods je n'en ai jamais eu besoin, des applications pour noter, dessiner, esquisser, retoucher par contre des tonnes et sur un écran 4,7", il y a maldonne.


      • C'est qui le visionnaire qui a acheté le Samsung Note 1 en 2011 avant sa sortie en France (acheté 15 jours plus tôt en Germanie) ? C'est qui le visionnaire qui a acheté illico le Xiaomi Mi Max 3 il y a 2 ans avec son superbe écran de 6,9 pouces ? 😊👍

        C'est qui le fabricant visionnaire et révolutionnaire qui a mis pratiquement 10 ans à sortir des iPhones dotés de grands écrans ? 😂


  • Yenam depuis une semaine Lien du commentaire

    Je comprends tout à fait ton point de vue (mieux vaut adapter l'interface que de réduire la taille physique de l'appareil) mais je ne suis pas du même avis.
    Pour commencer, oui l'ergonomie de l'interface est importante. Tu prends l'exemple de Samsung et on pourrait y opposer Apple qui, après 13 ans, oblige toujours ses utilisateurs à utiliser le bouton "Back" tout en haut à gauche de l'écran (dans 99% des apps). Avec ces deux exemples on voit clairement que Samsung maitrise mieux son sujet qu'Apple.

    Par contre si on imagine que ta vision se réalise on risque de se retrouver avec des Smartphones qui font tous la même taille et qui se différencient seulement par la qualité ergonomique de leur interface. Personnellement je serais très content que les petits Smartphones reviennent sur le marché parce que pour moi c'est le critère de la taille physique et de l'encombrement qui prévaut.
    Les "gros paquebots" ne sont pas agréables dans les poches de mes pantalons, ils exercent souvent une pression désagréable notamment lorsque je suis assis et la meilleur interface du monde ne règlera pas ce problème là où un téléphone plus petit le ferait.

    Je ne pense pas non plus qu'un appareil plus petit soit synonyme de specs au rabais, évidemment que ce sera le cas parfois mais ce n'est pas une fatalité. L'iPhone 12 Mini a les mêmes specs que l'iPhone 12 normal (SOC, appareils photo, etc)...sauf la taille de l'écran et la taille de la batterie.
    Dans l'article tu dis que les mini Smartphones pourraient avoir une autonomie plus réduite mais dans les faits ce ne sera pas nécessairement le cas vu que la consommation de l'écran diminue aussi avec sa taille.

    Désolé pour cette prose bor*elique sans queue ni tête où toutes les idées sont balancées pêle-mêle, j'ai eu beau essayer je n'ai pas réussi à faire mieux.


    • Antoine Engels
      • Admin
      depuis une semaine Lien du commentaire

      Je comprends tout à fait ton point de vue et je suis conscient que c'est le cas pour une partie non-négligeable des consommateurs.
      Et l'idée selon laquelle tous les smartphones vont se ressembler avec l'UI comme seul critère distinctif c'est intéressant aussi. En vrai, est-ce qu'on va continuer de voir les smartphones en tant qu'objets? Ou est-ce qu'on va de plus en plus se détacher du form factor pour arriver à une dématérialisation de l'expérience utilisateur.
      Je pars dans un délire là mais c'est intéressant à creuser. Genre imagine, on est en 2050, tout le monde a de simples rectangles en verre ou des puces intégrées et c'est l'UI qui fait toute la différence. Tu achètes le service, le logiciel, pas le produit.
      C'est quand même dingue qu'après tant de progrès, les produits tech restent des "objets." Je pense que c'est vraiment lié à un besoin humain de posséder un truc physique, un truc beau, qu'on trouve cool, avec lequel on peut frimer. Ce besoin est impossible à combler du point de vue software.


      • Yenam depuis une semaine Lien du commentaire

        Est-ce qu'à tout hasard tu ne ferais pas allusion aux puces directement intégrées au cerveau de l'ami Elon? :p


      • Antoine Engels
        • Admin
        depuis une semaine Lien du commentaire

        Sans forcément aller jusque-là, je ne suis pas fan de transhumanisme aha mais oui, c'est un exemple. Ou le tel intégré dans les mains comme dans le remake de Total Recall.


      • D'un autre côté, rien ne s'oppose à ce que cette puce intracérébrale puisse avoir un très joli form factor ultra-design 😁 Ça va juste être un peu plus difficile pour frimer dans la rue 🤔


    • louis hory depuis une semaine Lien du commentaire

      Chacun a ses propres critères pour choisir ce qui lui convient le mieux.
      Ils peuvent même évoluer en fonction de l'utilisation que l'on a ou que l'on désire.

      Personnellement, je ne suis pas "amateur" de configuration premium ni d'écran géant mais d'un compromis taille d'écran-puissance-autonomie "acceptable". Et pour être clair, un Realme (avec un r minuscule paraît-il 😉) 7 Pro me semble, pour l'instant, le choix optimal.

      La question de l'interface me préoccupe moyennement au fait que je ne recherche pas une vitesse d'exécution élevée tout en concevant que mon "cas" soit particulier et pas forcément représentatif.

Montrer tous les commentaires
Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition