Test des Huawei Freebuds 4i: Bon son et excellente autonomie à moins de 100 euros

Test des Huawei Freebuds 4i: Bon son et excellente autonomie à moins de 100 euros

Les Huawei Freebuds 4i reprennent la très bonne recette des Freebuds 3i de l'an passé avec un design semi intra, une réduction de bruit active (ANC) et une autonomie solide, le tout à moins de 100 euros. Le géant chinois a-t-il su être de nouveau convaincant avec ces écouteurs true wireless entrée de gamme? 

Note

Plus

  • Autonomie excellente
  • Signature audio équilibrée
  • Design classique mais premium
  • Boîtier compact et solide
  • Le prix

Moins

  • ANC moyenne
  • Application AI Life presque inutile
  • Pas de certification IP ni ​de charge sans-fil
  • Pas de codec HD
  • Micros médiocres pour les appel

Mon avis sur les Huawei Freebuds 4i en bref

Après l'échec des Freebuds 3 fin 2019, tentant vainement d'allier ANC et design open fit, Huawei a très bien rebondi en passant sur un form factor semi intra avec les très bons Huawei Freebuds 3i. Un design qui a d'ailleurs été repris pour les tout aussi bons Huawei Freebuds Pro, la déclinaison plus haut de gamme du catalogue audio du fabricant chinois. 

Cela fait plusieurs mois que je n'ai pas testé de wearable, ce qui est assez dingue. Mais en termes d'écouteurs true wireless avec ANC, j'ai surtout des références haut de gamme en tête. Les Jabra Elite 85t que j'utilise en daily, les Sennheiser Momentum TW 2 que j'ai adorés ou les vieilles mais toujours aussi solides références que sont les Sony WF-1000XM3 et les Airpods Pro d'Apple.

Tous ces modèles sont beaucoup plus chers que les Huawei Freebuds 4i. Cependant, j'ai trouvé que les écouteurs du fabricant chinois s'en sont plutôt bien sortis pour ce qui est de la qualité audio et de l'autonomie, le tout en proposant un tarif nettement plus compétitif. Que demander de plus à une paire d'écouteurs true wireless censée être abordable?

Un design classique mais premium

Les Huawei Freebuds 4i arborent un look très classique avec de longues tiges aplaties et le design semi intra qui n'obstrue pas totalement le conduit auditif, le tout rangé dans un boîtier ovale revêtant une robe d'un rouge profond.  

En bref, j'ai aimé: 

  • le boitier compact et solide
  • le design open fit confortable et stable sans être intrusif

En bref, je n'ai pas aimé: 

  • pas de certification d'étanchéité
  • le form factor avec les tiges
  • le revêtement trop glossy
NextPit Huawei Freebuds 4i inside
Les Huawei Freebuds 4i ont un design très classique qui a fait ses preuves. / © NextPit

Contrairement aux tests de smartphone, il n'y a vraiment pas de quoi disserter des heures sur l'aspect visuel d'écouteurs true wireless. Les Huawei Freebuds 4i ont un design très très classique qu'on a déjà vu des centaines de fois. 

Ce choix n'est pas mauvais, je préfère simplement un form factor plus discret en forme de bourgeon, sans qui dépassent. Le coloris rouge fait très premium à la PRODUCT Red d'Apple (oui oui, Apple a inventé le coloris rouge) mais je trouve le revêtement trop glossy et les écouteurs comme le boîtier deviennent vite "gras" au toucher. J'aurais préféré une finition mat. 

En termes d'ergonomie, j'ai trouvé les Freebuds 4i très confortables et ils ont parfaitement résisté à mon protocole de test scientifiquement exigeant pour ce qui est du maintien dans l'oreille et qui consiste à remuer frénétiquement la tête au rythme de la BO de Doom. 

Les commandes disponibles sur les écouteurs sont très limitées avec une surface tactile au dos de chaque oreillette qui reconnait le double appui ou l'appui long, et c'est tout. 

Le boîtier de charge est aussi assez compact et surtout solide. La charnière du couvercle est ferme et ne présente aucun jeu, les aimants maintiennent les écouteurs bien en place et le claquement à la fermeture est franc. Un bouton à droite pour l'appairage, un port USB-C en bas et une LED en façade sont également présents.

Globalement, les Huawei Freebuds i ont une finition très soignée et qui respire le premium. Je ne suis pas fan du revêtement glossy ni du form factor avec les tiges mais ce sont là des reproches totalement subjectifs que je vous laisse libres de prendre en compte ou non.

Un son qui ne fait pas son prix

Le design c'est super mais c'est surtout au son des Huawei Freebuds 4i qu'on devrait s'intéresser. Les Huawei Freebuds 4i sont dotés de transducteurs de 10 mm de diamètre dans chacun des deux écouteurs. Les écouteurs true wireless sont compatibles avec les codecs Bluetooth SBC et AAC, mais ni l’aptX, ni le LDAC ni même le codec maison de Huawei, le L2AC ne sont pris en charge. 

En bref, j'ai aimé: 

  • la signature sonore en W équilibrée
  • son précis et clair
  • basses accentuées mais pas trop

En bref, je n'ai pas aimé: 

  • pas de codecs HD
  • pas les écouteurs les plus neutres

Vous le savez, j'ai horeur du vocabulaire ronflant et crytique des audiophiles pour qualifier un son. Les mots "sibilance", "brillance" ou "boomy" m'horripilent et pourtant j'adore les anglicismes. C'est d'autant plus dommage d'utiliser ce langage exclusif par nature sur un produit grand public. 

Bref, on va faire simple. Les Huawei Freebuds 4i ont un son très équilibré d'un bout à l'autre de la plage fréquentielle. C'est à dire que les basses, les mediums et les aigües sont accentuées. On parle de signature audio en W pour illustrer cette réponse de fréquence équilibrée.

Masi attention, équilibré ne veut donc pas dire neutre. Les graves sont accentuées mais restent disciplinées, ne noyant pas le reste. Les mediums, qui contiennent l'essentiel du message musical de la plupart des morceau, sont flatés dans les hauts mediums. Cela donne un côté précis, claquant au son, presque incisif (c'est difficile à illustrer, je sais). 

Je ne m'étendrai pas sur la qualité des micros en mode kit mains-libres puisque la captation de voix est tout simplement médiocre. Et le fameux système d'ouverture dans les tiges pour filtrer le vent a tout l'air d'une promesse en l'air.

Je les ai testés sur un OnePlus 9 Pro avec mon compte Deezer HiFi qui permet de streamer des morceaux FLAC 16-bit à 1,411 kbps, soit de la "qualité CD." Et j'ai trouvé que les Huawei Freebuds 4i proposaient un son vraiment plus qualitatif que l'habituel son en V ultra basseux des écouteurs true wireless abordables comme les OnePlus Buds, par exemple.

La réduction de bruit active (ANC) insuffisante

Les Huawei Freebuds 4i proposent également la réduction de bruit active (ANC) avec un système à double micro qiu fonctionne par simple inversion de phase, comme chez tous ses concurrents.  

En bref, j'ai aimé: 

  • la bonne réduction des bruits aériens
  • l'isolation passive correcte malgré le design semi intra

En bref, je n'ai pas aimé:

  • la réduction des bruits solidiens à la ramasse
  • l'atténuation du vent décevante
  • ANC pas au niveau des cadors du secteur
NextPit Huawei Freebuds 4i detail
L'ANC des Huawei Freebuds 4i est trop limitée. / © NextPit

Les Huawei Freebuds 4i ne permettent pas d'ajuster automatiquement ni manuellement l'intensité de l'ANC. Vous pouvez soit l'activer, soit la désactiver ou opter pour le mode Perception qui amplifie les bruits ambiants. 

Pour les bruits aériens comme les voix ou le ventilateur de votre PC/console, la réduction de bruit active est efficace et parvient à suffisamment atténuer les pollutions sonores pour préserver l'écoute lorsque je sortais prendre des photos pour mes tests de smartphone (comme celui du OnePlus 9 publié récemment et que je vous invite à lire ou quand je geekais à Rocket League sur PS4 tout en écoutant le dernier album de SCH.

En revanche, les bruits solidiens (qui résultent d'un contact avec une surface) passent entre les mailles du filet algorithmiques trop facilement. Dans le métro ou même chez moi avec mes voisins du dessus apparemment fans de claquettes ou de danse irlandaise je percevais trop les vibrations et autres tremblements. 

La réduction de bruit active des Huawei Freebuds 4i a certainement souffert du design semi ouvert puisque les écouteurs n'obstruent pas totalement le conduit auditif. L'ANC reste loin d'être anecdotique et peut-être ne peut-on pas non plus en attendre plus d'une paire d'écouteurs à moins de 100 euros.  

AI Life: L'application-compagnon presque inutile

Pour l'application-compagnon des Freebuds 4i, Huawei se contente de proposer AI Life qui n'a pas été mise à jour sur le Play Store depuis août 2020. Les utilisateurs d'iOS ne peuvent en bénéficier. 

En bref, j'ai aimé: 

  • RIEN (bon allez, l'interface à la rigueur)

En bref, je n'ai pas aimé: 

  • AI Life pas disponible sur iOS
  • Installation via l'AppGallery ou APK obligatoire
  • Pas d'égaliseur
huawei freebuds 4i review ai life app
L'application AI Life pour les Huawei Freebuds 4i n'a que peu d'intérêt. / © NextPit

Concrètement, si vous téléchargez l'application AI Life depuis le Google Play Store, vos Huawei Freebuds 4i ne seront pas reconnus ni détectés puisque l'application n'est pas à jour. Il faut donc télécharger l'APK d'AI Life depuis sa page officielle (merci la communauté NextPit pour le lien!) qui propose une version à jour d'AI Life. 

Le processus ne prend que quelques minutes et n'est vraiment pas très compliqué. Mais ça fait vraiment tâche dans l'expérience utilisateur d'avoir un système aussi brouillon, aussi bricolé. D'autant que ça ne concerne que les utilisateurs Android, les adeptes d'iOS pouvant s'asseoir dessus. 

Une fois AI Life installée, l'application reconnaît immédiatement les écouteurs true wireless via le Bluetooth 5.2 et propose un éventail de paramètres simple voire simpliste. Pas d'ajustement de l'ANC, pas d'égaliseur.

C'est assez triste et je vous déconseillerais presque de perdre les 5 minutes nécessaires à l'installation de l'app si elle n'était pas indispensable à la mise à jour du micrologiciel. 

Une autonomie excellente

Les Huawei Freebuds 4i sont dotés d'une batterie de 55 mAh dans chaque écouteur et de 215 mAh dans le boîtier de charge. Le fabricant promet jusqu'à 10 heures d'autonomie en écoute simple et sans ANC et 6h30 d'appels vocaux. Avec la réduction de bruit active, l'autonomie passe à 7h30 en écoute simple et 5h30 en appels vocaux.  

En bref, j'ai aimé: 

  • l'autonomie cumulée de 14 heures avec le boîtier (ANC activée)
  • une meilleure autonomie que des concurrents plus chers

En bref, je n'ai pas aimé: 

  • une recharge seulement avec le boîtier
  • pas de charge sans-fil
NextPit Huawei Freebuds 4i case
Les Huawei Freebuds 4i ont une excellente autonomie. / © NextPit

En utilisation concrète, sur des journées de bureau de 8 à 10 heures en moyenne ponctuée d'appels vidéo de 30 minutes minimum et d'écoute de musique en streaming en quasi-continu, j'ai bien tenu les quelque 7 heures promises avec l'ANC activée. 

J'ai même pu atteindre les 10 heures (2 journées de bureau sans recharge) avec l'ANC désactivée. Par rapport aux Huawei Freebuds 3i de l'an dernier ou à bon nombre de concurrents plus chers et plus haut de gamme, l'autonomie des Huawei Freebuds 4i est tout simplement excellente. 

J'ai juste été déçu par le boîtier de charge qui ne permet qu'une seule recharge pleine des écouteurs, pas plus. C'est dommage et sa cpaacité de charge devrait permettre au moins 2 recharges. Mais en tout et pour tout, avec l'ANC activée, vous pouvez tenir près de 14 heures cumulées en écoute mixte. C'est vraiment un très bon point.

Conclusion

Pour tout juste en deçà de 100 euros, les Huawei Freebuds 4i ont un excellent rapport qualité/prix pour des écouteurs true wireless avec ANC. 

Leurs deux points forts sont leur signature sonore très équilibrée, nettement plus précise que la plupart des écouteurs sans-fil abordables qui vous bombardent les tympans à coups de basse, et leur excellente autonomie de 7 à 10 heures selon que vous ayez activé l'ANC ou non. 

La réduction de bruit active, sans être un véritable défaut rédhibitoire à l'achat, n'est clairement pas ce qui se fait de mieux sur le marché. 

L'application AI Life et son expérience utilisateur désastreuse, la faible capacité de charge du boîtier, l'absence de charge sans-fil et l'absence de codecs audio HD sont en revanche de serieux défauts. Mais quand on sait que les Airpods Pro, les Sony WF-1000XM3 ou les Jabra Elite 85t, plus complets, coutent encore plus de 150 voire 200 euros, le compromis proposé par les Huawei Freebuds est déjà plus intéressant.

Le combo autonomie/prix contenu/bon son semble être suffisamment compétitif pour rendre ces Huawei Freebuds 4i tout à fait conseillables.

Derniers Articles

8 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition
Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition

  • J'ai vérifié sous le boitier de mes FreeBuds 3i, il est bien indiqué 410 mAh. Si les 3i ont bien chacun une batterie de 37 mAh (comme indiqué dans l'article des 3i d'il y a 8 mois), le boitier de 410 mAh permet théoriquement de les recharger 5 fois et demi (moins sans doute dans la réalité). Il est curieux que Huawei n'ait mis qu'une batterie de 215 mAh dans le boitier des FreeBuds 4i, qui permet théoriquement de les recharger 2 fois (une seule fois d'après les tests d'Antoine). Huawei a apparemment fortement optimisé la consommation de ses FreeBuds 4i par rapport aux 3i, mais fortement diminué la taille de la batterie du boitier des 4i.

    Le plus gros reproche que je fais aux FreeBuds 3i (et qui est peut-être également valable pour les 4i), c'est que les batteries du boitier et des écouteurs se déchargent toutes seules. Ce qui fait que si l'on ne se sert pas des écouteurs et du boitier, on les retrouve totalement vides au bout de quelques jours (une semaine environ). C'est inacceptable.

    Au sujet de l'appli AI LIFE, j'ai vérifié sur le PlayStore, sur Apkmirror et sur Apkpure, c'est la même version qui date d'août 2020, aucune différence et je n'en ai pas trouvé de plus récente. L'appli n'est effectivement pas mise à jour souvent, mais les écouteurs le sont de temps en temps. Malheureusement, Huawei n'a toujours pas apporté le triple appui dans les raccourcis, cela aurait permis d'augmenter le nombre de manipulations possibles sans avoir à toucher le téléphone. On peut paramétrer les écouteurs afin de pouvoir déclencher la lecture ou l'arrêt de la source audio, ainsi que le changement de pistes avant/arrière et l'activation/désactivation de la réduction de bruit active. Il manque surtout la possibilité de régler le son depuis les écouteurs, ce qui est frustrant.

    Concernant la qualité sonore en mode téléphone, les 3i sont très satisfaisants, du moins tant que l'on est dans un environnement relativement calme. Mais mon Oppo Reno 2z élimine totalement un fond sonore musical (même avec un assez fort volume) lorsque je téléphone, ce que les FreeBuds 3i ne savent pas faire correctement, c'est dommage.


    • Luna
      • Mod
      depuis 2 semaines Lien du commentaire

      Non, Hauwei AI Life vient de recevoir une Maj , le 23 mars avec la prise en charge des Freebuds Pro, une nouvelle interface, la synchronisation automatique des écouteurs sans fil pour bénéficier d'une écoute ininterrompue, je l'ai reçu sur l'App Gallery sur ma Mediapad M5 lite et pour les autres , elle est disponible sur sa page officielle

      https://www.nextpit.fr/forum/813455/huawei-en-actualites-et-en-mises-a-jour#3394864


      • Effectivement, l'App Gallery de Huawei est apparemment le seul endroit où l'on peut trouver cette toute dernière mouture d'AI Life.


      • Luna
        • Mod
        depuis 2 semaines Lien du commentaire

        C'est ce que je viens de réaliser en parcourant cet article car avec ma tablette Huawei, la mise à jour se fait automatiquement depuis l'App Gallery, je ne m'étais donc pas rendu compte que ce n'était pas le cas sur le Playstore.


    • Antoine Engels
      • Admin
      • Staff
      depuis 2 semaines Lien du commentaire

      Non seulement Huawei a diminué la taille de la batterie dans le boîtier, mais elle est mal optimisée.

      Le second jour d'utilisation pendant mon test, les écouteurs étaient totalement à plat, le boîtier chargé à bloc. Je les ai laissé charger environ une heure. Après 1 seule recharge pleine, il restait 22% d'autonomie au boîter (d'après AI Life).

      Mais bon, entre pouvoir recharger 1 seule fois ses Freebuds qui tiennent 7-10 heures ou pouvoir recharger 3 fois ses Airpods Pro qui tiennent 4 heures, le choix est vite fait perso.


      • Le truc le plus chiant avec ces FreeBuds, c'est que les écouteurs et le boitier se déchargent vachement vite lorsqu'on ne s'en sert pas. Je les charge à fond, je ne m'en sers pas durant 1 semaine, je reviens et...ils sont tous vides. Du coup, obligation de les recharger nettement plus souvent que nécessaire et on retombe sur l'obsolescence programmée.


  • Luna
    • Mod
    depuis 2 semaines Lien du commentaire

    Huawei AI life s'installe depuis l'App Gallery seulement pour les utilisateurs sur Huawei, pour les autres il faut télécharger son Apk sur sa page officielle pour obtenir ses nouvelles fonctionnalités

    https://smarthome.hicloud.com/d/fr/download_guide.html

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition