Nous utilisons des cookies sur nos sites web. Des informations sur les cookies et sur la manière dont vous pouvez vous opposer à leur utilisation à tout moment ou mettre fin à leur utilisation sont disponibles dans notre Déclaration de protection des données.

Test des Huawei FreeBuds: de clone d'Airpods Pro à jumeau maléfique

Test des Huawei FreeBuds: de clone d'Airpods Pro à jumeau maléfique

Avec le FreeBuds 3i, Huawei utilise pour la première fois un casque sans fil qui ne se contente plus de "pendre dans l'oreille" mais utilise des bouchons en silicone pour mieux isoler le canal auditif des bruits ambiants. La réduction de bruit active (ANC) doit apporter un surcroît de tranquillité. Un concept bien connu? Oui, sous le nom de Magic Earbuds, la marque Honor a un modèle presque identique dans son catalogue, qui est encore moins cher. Vous découvrirez dans notre test pourquoi la variante Huawei est le jumeau maléfique(ment meilleur). 

Note

Plus

  • Une bonne isolation passive
  • Un bon son vu leur prix
  • Mode de transparence
  • Protection IPX4

Moins

  • L'ANC ne résiste pas au vent
  • Design maladroit
  • Pas d'application iOS

Huawei FreeBuds 3i – Date de sortie et prix

Les Huawei FreeBuds 3i sont disponibles en France depuis mai 2020 en version blanche. Au départ, ils coûtaient 120 euros. À peine plus d'un mois plus tard, Huawei les vend dans sa propre boutique en ligne pour 100 euros (99,99 €).

Chez d'autres détaillants en ligne, ils sont disponibles pour quelques euros de moins. La baisse des prix est probablement due à la concurrence mutuelle que se livrent Huawei et sa marque-sœur Honor. Les Honor Magic Earbuds, très similaires aux Freebuds, ont ainsi été lancés au même moment pour 99,90 euros.

 

 

Un design semi-intra de coton-tige bien connu

Avec le modèle précédent FreeBuds 3, Huawei a continué à suivre l'exemple des AirPods 1 et 2 d'Apple et, comme ses élégants concurrents, les écouteurs en plastique dur pouvaient tout simplement être accrochés à l'oreille dans un format dit "open fit."

C'est plus rapide et plus confortable que les écouteurs intra-auriculaires avec des bouchons en silicone. Vous devrez secouer ces modèles à chaque fois avant qu'ils ne s'ajustent correctement. Mais ils scellent mieux l'oreille et isolent la reproduction sonore des bruits ambiants gênants.

C'est probablement la raison pour laquelle les Huawei FreeBuds 3i, comme la plupart des autres écouteurs 100% sans-fil - y compris les Apple AirPods Pro - empruntent désormais cette voie et utilisent des embouts pour protéger le canal auditif dans un format "semi-intra."

AndroidPIT Huawei Freebuds 3i headphones
Les Huawei FreeBuds 3i sont très similaires aux AirPods Pro d'Apple / © NextPit

Huawei conserve le reste de sa conception classique. Les écouteurs sans-fil ont toujours un look de coton-tige. Huawei n'a apparemment pas encore réussi à miniaturiser toute la technologie de manière à ce qu'elle s'intègre dans un boîtier discret en forme de bourgeon, comme sur les Samsung Galaxy Buds+, par exemple.

On retrouve également le boîtier de charge obligatoire. Au lieu d'un galet ovale comme le modèle précédent, Huawei a opté pour un form factor en mode "pillule" pour l'étui de ses Freebuds 3i.

AndroidPIT Huawei Freebuds 3i case usb
Le boîtier de charge des Huawei Freebuds 3i en USB-C. / © NextPit

Visuellement, le design ne diffère pas de celui des écouteurs Honor Magic Earbuds - à part le nom de la marque, bien sûr. Contrairement à sa sous-marque, Huawei est capable de rendre ses FreeBuds 3i résistants contre la sueur et les éclaboussures d'eau selon la norme IPX4.

On ne sait pas si Honor a équipé son modèle des mêmes sceaux, et s'il a simplement voulu économiser les frais de certification. En tout cas, dans la pratique, cela signifie qu'avec les écouteurs Huawei, vous pouvez faire du sport sous la pluie en ayant la conscience tranquille.

Il s'agit d'une différence minime mais peut-être décisive si vous souhaitez faire valoir une garantie ou une caution après un éventuel dégât des eaux.

Pas d'application Huawei AI Life sur iOS

Les utilisateurs de smartphone Huawei avec EMUI 10.0 ou plus récent bénéficient d'une grande facilité d'appairage, mais les écouteurs Freebuds 3i marchent aussi bien sur Android que sur iPhone.  Les FreeBuds 3i utilisent Bluetooth 5.0, mais ils fonctionnent également avec des versions antérieures de la norme sans-fil, de sorte que même les smartphones les plus anciens peuvent être utilisés.

Si vous diffusez de la musique de votre smartphone vers les écouteurs true wireless ou si vous les utilisez pour des appels en mains libres, vous pouvez contrôler certaines fonctions directement sur les surfaces tactiles des oreillettes. Par défaut, vous pouvez démarrer et arrêter la musique d'un double clic, ainsi que répondre et mettre fin à un appel.

En appuyant longuement, vous activez ou désactivez la réduction de bruit active. Peu importe sur lequel des deux boutons vous appuyez. Chaque oreillette prend en charge les mêmes commandes par défaut.

huawei freebuds 3i
À l'intérieur de l'application, vous pouvez effectuer de nombreux réglages / © Captures d'écran / AndroidPIT

Si vous utilisez l'application Huawei AI Life, vous pouvez attribuer des fonctions différentes à chacun des deux écouteurs. Vous pouvez également appuyer deux fois sur le bouton pour passer à la piste suivante ou précédente ou activer l'assistant vocal du smartphone.

L'appui prolongé peut également activer le mode dit de transparence au lieu de la réduction de bruit. Ainsi, les microphones intégrés des Huawei FreeBuds 3i amplifient les bruits extérieurs, de sorte que vous puissiez entendre les gens et les bruits de la circulation même lorsque vous écoutez de la musique avec des écouteurs placés fermement dans le canal auditif.

Le mode transparence n'est pas disponible par défaut. Vous devez mettre à jour le micrologiciel des écouteurs FreeBuds 3i et Honor Magic Earbuds. Vous pouvez également le faire avec l'application appelée AI Life. Elle est disponible pour Android, mais pas pour iOS.

L'ANC au banc d'essai

Le nouveau mode de transparence a bien fonctionné dans mon test. Le bruit extérieur n'est pas aussi naturel que sans casque. Mais il s'agit simplement de pouvoir entendre quand quelqu'un vous parle ou qu'un véhicule approche. La fonction remplit en tout cas cet objectif.

Cependant, si vous aimez profiter de la musique sans être dérangé, vous activerez probablement moins souvent le mode transparence et plus souvent sa contrepartie: la réduction de bruit active. Si vous allumez l'ANC (Active Noise Cancelling), deux microphones extérieurs sur les écouteurs tentent d'identifier le vent et le bruit ambiant avec une telle précision que les écouteurs le neutralisent par contre-bruit.

Il ne s'agit pas d'un processus trivial et, dans sa meilleure forme, on ne le trouve que dans des modèles très coûteux. Dans la gamme de prix des FreeBuds 3i, la fonction n'est pas évidente et dans ce cas, elle n'est que modérément mise en œuvre par Huawei.

La technologie ne supporte pas bien les bruits du vent et les amplifie même de façon non naturelle. Mais s'il n'y a pas de brise sur le chemin, alors l'ANC marche assez bien. Elle ne permet pas d'éliminer le bruit aussi bien que les modèles plus coûteux, mais elle est plus efficace que l'isolation passive fournie par les embouts en silicone.

À cet égard, l'impression est conforme au test des écouteurs Honor Magic Earbuds. On y utilise essentiellement la même technique, qui porte un nom ronflant avec la "technologie de réduction de bruit hybride", mais qui ne donne pas de meilleurs résultats.

Huawei FreeBuds 3i – Qualité sonore

Le fait que votre ANC soit activé ou non n'affecte pas la qualité audio des Huawei FreeBuds 3i. Le son reste le même et n'est pas déformé par l'ANC.

Dans cette gamme de prix, le modèle de Huawei offre une bonne qualité sonore. Les haut-parleurs de 10 millimètres offrent un son stéréo large avec des aigus et des médiums clairs et des basses puissantes.

Le fait que les FreeBuds 3i ne descendent pas aussi bas en fréquence et ne montrent pas le même niveau de détail que les alternatives plus chères de 50 à 100 euros est absolument supportable. Ce qui me dérange plus, c'est que l'application ne propose ni profils sonores ni égaliseur.

AndroidPIT Huawei Freebuds 3i front
Les Huawei Freebuds 3i ont un son solide pour leur prix. / © NextPit

En comparaison directe avec les écouteurs Honor Magic Earbuds, on ne peut pas faire la différence. Donc, si c'est juste une question d'expérience sonore, il n'y a pas de raison de ne pas choisir le modèle de la sous-marque de Huawei.

Huawei FreeBuds 3i – Autonomie

Tout comme leurs jumeaux Honor, les batteries de 37 mAh des FreeBuds 3i durent 3,5 heures sur une seule charge selon le fabricant. Le boîtier de charge (410 mAh) tient pendant onze heures avant que vous ne deviez le recharger avec un câble USB-C.

Il s'agit de valeurs de référence que Huawei a recueillies en interne. Cependant, elles correspondent à notre expérience pratique. En fonction du volume sonore que vous choisissez, de la fréquence et de la durée d'utilisation de votre ANC, l'autonomie peut varier.

Ce sont des valeurs acceptables pour cette fourchette de prix. Mais ce n'est pas le top. Les Anker Soundcore Spirit Dot 2, par exemple, ont une autonomie de 5,5 heures, plus une réserve de dix heures avec leur boîtier de charge. Les écouteurs sont encore moins chers à 80 euros. Pour être juste, l'alternative manque d'autres commodités comme l'ANC et une application.

Par rapport au modèle précédent des FreeBuds 3,l'autonomie est en retrait. Les écouteurs et le boîtier de charge sont plus endurants sur la génération précédente. Cependant, les Freebuds 3 de base étaient vendus 180 € à leur sortie, alors que Huawei vise plutôt le milieu voire l'entrée de gamme avec les Freebuds 3i.

Verdict final

Le passage de Huawei au format semi-intra a porté ses druits. Grâce aux embouts en silicone, les FreeBuds 3i isolent passivement les bruits extérieurs mieux que ne le feraient des écouteurs dits "open fit." La technologie de réduction de bruit active ANC offre en outre un peu plus de silence, tant qu'une rafale de vent ne vous frappe pas en pleine face.

En raison de la sensibilité au vent, l'efficacité de l'ANC sur ce modèle n'est que modérée. Un ajout utile, quant à lieu, est le mode transparence, qui peut apporter plus de sécurité lors de vos déplacements à pied ou à vélo. Ce qui est ennuyeux, c'est que les utilisateurs ne peuvent le déverrouiller que sur Android par une mise à jour du firmware, et l'application nécessaire n'est pas disponible pour iOS.

La qualité sonore est satisfaisante pour cette gamme de prix. Mais Huawei se situe au bas de l'échelle en termes d'autonomie. Compte tenu de la chute rapide des prix après leur lancement sur le marché, les FreeBuds 3i sont actuellement à un tarif raisonnable.

Si Honor devait rétablir l'ancien écart de prix avec le modèle presque identique des Magic Earbuds, cela vaudrait la peine d'y jeter un coup d'œil. Les Huawei FreeBuds 3i n'ont actuellement que la certification IPX4 en plus par rapport au modèle de Honor. Rien d'autre.

Même le mode transparence peut être mis à niveau sans différence pour les deux modèles par une mise à jour du micrologicuel. Ainsi, seule la résistance certifiée aux éclaboussures d'eau fait du modèle Huawei un jumeau techniquement mieux équipé.

À lire également sur AndroidPIT France: 

Derniers Articles

Articles recommandés

Pas de commentaire

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition
Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition