NextPit

Test de la Pixel Watch: Finalement pas l'Apple Watch d'Android tant espérée

Mis à jour : Ajout du test complet
NextPit Google Pixel Watch Test
© NextPit

Google a travaillé sur la Pixel Watch pendant longtemps. En partenariat avec Samsung, le fabricant a fait avancer Wear OS, et l'acquisition de Fitbit devait apporter le savoir-faire adéquat dans le domaine de la santé et du bien-être. Mais la smartwatch tant attendue réussit-elle vraiment son pari de combiner efficacement les fonctions de montre connectée de Wear OS et les fonctions sportives de Fitbit? La réponse dans ce test complet de la Google Pixel Watch!

Note

Plus

  • Des fonctions de montre connectée complètes
  • Belle finition avec un design léger et compact
  • Bel écran AMOLED
  • L'ergonomie fluide malgré l'ancien SoC Exynos 9110

Moins

  • Chargeur propriétaire
  • Autonomie décevante
  • Suivi de fitness moyennement précis
  • Abonnement obligatoire pour utiliser toutes les fonctions

La Google Pixel Watch en bref

En fin de compte, la Google Pixel Watch est une première smartwatch réussie avec de nombreux points forts. Google y a bien entendu intégré Wear OS 3.5 avec tout l'écosystème de Google Assistant, Google Home et autres, ainsi qu'une large palette d'applications du Play Store. Fitbit s'est occupé des fonctions sportives: la Google Pixel Watch est presque entièrement une Fitbit Versa 4, avec tous ses avantages et inconvénients. L'écosystème Fitbit est en effet largement fermé et a ses faiblesses, à commencer par l'abonnement premium, obligatoire pour profiter de toutes ses fonctionnalités.

La Google Pixel Watch existe en deux versions différentes: avec et sans 4G. Le grand avantage de la version 4G est bien sûr que vous pourrez utiliser la smartwatch de façon autonomie, sans votre smartphone. La Pixel Watch dans sa version Wifi coûte 379 euros contre 429 euros pour le modèle 4G.

Jusqu'au 17 octobre, vous pourrez encore obtenir la Pixel Watch gratuitement avec les nouveaux smartphones Google. Nous avons déjà publié un article montrant comment où et comment acheter les Google Pixel 7 et Pixel 7 Pro au meilleur prix.

Google Pixel Watch von vorne
La Google Pixel Watch est compacte et vraiment élégante / © NextPit

Design et écran

Le design de la Pixel Watch n'est pas surprenant. Google avait déjà montré la montre sur de nombreux rendus lors de la Google I/O en juin de cette année. Au quotidien, le format me plaît bien. La smartwatch est vraiment compacte et confortable à porter. Le boîtier de la Pixel Watch est en acier inoxydable, recyclé à 80 % et donne une impression de qualité.


J'ai aimé

  • La belle finition

Je n'ai pas aimé

  • L'attache propriétaire pour les bracelets

Sur la face avant, un verre Gorilla Glass 5 "tridimensionnel" spécialement fabriqué par Corning pour Google est utilisé. Avec toutes ses courbes douces, la montre donne au poignet la sensation d'un galet lavé en rond au fil des millénaires. La smartwatch pèse 36 g sans le bracelet et n'est pas trop épaisse (12,3 mm). Un bracelet sport en fluoroélastomère de haute qualité est livré avec la montre. Google propose en outre de nombreux bracelets accessoires, mais mise, à l'instar d'Apple, sur un système propriétaire.

Google Pixel Watch Armband
La Google Pixel Watch mise sur une fermeture à baïonnette propriétaire pour les bracelets. Le changement de bracelet est rapide, mais il n'y a pas beaucoup de bracelets compatibles. / © NextPit

Et bien entendu, il y a l'écran AMOLED circulaire avec une densité de pixels de 320 ppi et une luminosité maximale de 1000 nits. Et oui: l'écran de 1,5 pouce a de très grandes bordures, que Google dissimule toutefois habilement par des menus principalement sombres. La première impression de l'écran est positive: l'écran est très net et offre de belles couleurs, notamment grâce à la prise en charge de l'espace chromatique DCI-P3.

La Google Pixel Watch est étanche à 5 ATM. La montre connectée est donc adaptée à la douche et à la natation en eau douce. Il faut toutefois éviter de plonger ou de pratiquer des sports aquatiques avec des mouvements rapides, car les pressions partielles peuvent être nettement plus élevées.

Interface/OS

La Pixel Watch est la première smartwatch de Google et donc une vitrine de ce que le fabricant veut faire avec Wear OS, promu en partenariat avec Samsung. En même temps, l'OS est aussi, du point de vue de l'étendue des fonctions, le principal élément de différenciation par rapport aux smartwatchs haut de gamme de Fitbit, qui appartient entre-temps aussi à Google.


J'ai aimé

  • La prise en charge complète des applications dans le Play Store
  • Les nombreuses fonctions pratiques préinstallées
  • L'absence de bloatware

Je n'ai pas aimé

  • Les saccades occasionnelles

La Google Pixel Watch tourne sous Wear OS 3.5. La structure de l'interface s'appréhende en quelques minutes. De haut en bas, on fait glisser les paramètres rapides vers le bas, de bas en haut, on fait apparaître la liste des notifications sur l'écran. À l'horizontale, c'est le défilement des différents widgets qui informent par exemple sur le sommeil de la nuit précédente ou sur la météo.

En appuyant sur la couronne, vous accéderez à la liste des applications, en la faisant tourner, vous naviguerez rapidement vers le haut et vers le bas. Une pression du doigt permet de passer à l'élément correspondant, un glissement de gauche à droite, de revenir en arrière. La couronne elle-même sert de bouton d'accueil. Au-dessus de la couronne se trouve un autre bouton qui permet d'afficher les dernières applications utilisées. Contrairement à la couronne, ce bouton est toutefois un peu difficile à presser.

Google Pixel Watch Krone
La couronne sur le côté peut être tournée et pressée. / © NextPit

Google Assistant est bien sûr de la partie et vous l'aurez toujours à portée de main grâce au microphone et au haut-parleur intégrés. L'assistant vocal a fonctionné parfaitement lors du test et permet, outre les prévisions météorologiques, de commander sa maison connectée. Si vous préférez le faire du bout des doigts, une icône Google Home se trouve également dans les paramètres rapides. Le service est toutefois encore en phase bêta comme le montre la grosse mention "Preview". Toujours est-il que si vous avez configuré des appareils dans l'application Google Home sur votre smartphone, vous pourrez aussi les commander depuis votre poignet.

Il y a aussi Google Wallet pour le paiement mobile. Si vous avez déjà enregistré vos données de paiement sur votre smartphone, le service sera opérationnel en quelques secondes. Vous pourrez ouvrir Google Wallet sur la smartwatch en appuyant deux fois sur la couronne. Tout fonctionne comme il se doit.

Google Pixel Watch Schnelleinstellungen
En regardant de plus près, on peut voir l'icône de Google Wallet dans le menu des paramètres rapides en haut à droite. Mais pour payer plus rapidement, il suffit d'appuyer deux fois sur la couronne / © NextPit.

YouTube Music est également intégré, ce qui permet d'écouter de la musique en déplacement via des écouteurs Bluetooth. Lors du test, la connexion avec un casque Bose QC35 II a fonctionné sans problème. Grâce au stockage interne de 32 Go, vous pourrez aussi stocker de la musique hors ligne sur votre Pixel Watch. Pour YouTube Music, vous recevrez d'ailleurs un abonnement d'essai de trois mois en achetant la Pixel Watch.

Ensuite, il y a bien entendu les fonctions habituelles comme la "recherche de smartphone", les modes Ne pas déranger, nuit et cinéma, la commande de la musique, le réveil et le verrouillage de l'écran. Google Maps, y compris la navigation Turn-by-Turn, est également amusante et vraiment pratique sur la smartwatch. Une autre recommandation est l'application Google Camera du Play Store: la smartwatch servira alors de déclencheur à distance et de retour visuel. Lors du test, cela a fonctionné du premier coup et sans autre configuration nécessaire avec un Pixel 6 Pro.

Komoot auf der Google Pixel Watch
Dans le Google Play Store, vous trouverez de nombreuses applications, dont Komoot / © NextPit.

Wear OS a très bien fonctionné lors du test. Même le mini-clavier sur l'écran permet de taper correctement, par exemple pour répondre à des messages reçus ou pour rechercher des applications dans le Play Store. La saisie vocale est toutefois plus confortable. Ce qui m'a toutefois agacé, c'est le mode veille qui se superpose aux applications et disparaît ensuite un peu lentement lorsque l'on appuie dessus. Aussi, le SoC Exynos 9110 un peu âgé n'empêche pas Wear OS d'être fluide.

Capteurs et Fitness

La Google Pixel Watch intègre toutes les fonctions de fitness de la Fitbit Versa 4 avec tous les avantages, mais aussi les inconvénients connus. Pour pouvoir utiliser l'ensemble des fonctions, vous aurez besoin d'un abonnement Fitbit Premium à 8,99 euros par mois. Comme pour les smartwatchs Fitbit, l'achat de la Google Pixel Watch vous donne droit à six mois d'abonnement Premium gratuits.


J'ai aimé

  • Les nombreuses fonctions de suivi de la forme physique et les modes sportifs
  • L'application Fitbit

Je n'ai pas aimé

  • L'abonnement Fitbit Premium obligatoire pour avoir toutes les fonctionnalités
  • Le suivi moyennement précis du pouls et du GPS
  • L'écosystème fermé

Le capteur PPG qui se trouve au dos permet à la smartwatch de mesurer votre fréquence cardiaque une fois par seconde, de jour comme de nuit. En outre, la montre Google enregistre également la saturation en oxygène du sang, et dispose d'un "capteur électrique polyvalent" pour l'enregistrement de l'ECG.

Google Pixel Watch PPG-Sensor
Ce capteur optique PPG au dos mesure entre autres le pouls / © NextPit.

À partir de ces diverses valeurs, la Pixel Watch génère également votre indice de forme du jour. Cette valeur devrait vous permettre de savoir si vous pouvez vous donner à fond le jour ou si vous devriez plutôt ralentir un peu le rythme. Comme pour toutes les smartwatchs Fitbit, l'indice de forme du jour n'est disponible qu'avec l'abonnement Fitbit Premium.

Sport en plein air et GPS

La Google Pixel Watch offre l'équipement de base pour les sportifs d'extérieur avec le GPS et le cardiofréquencemètre qui permettent de suivre vos tours de vélo ou votre entraînement de course à pied. Dans la pratique, cela fonctionne très bien et devrait être suffisamment précis pour la plupart des sportifs occasionnels.

Cependant, il est clair que la Pixel Watch raccourcit parfois un peu les coins des parcours de course ou que les parcours effectués plusieurs fois ne sont pas tout à fait identiques. De ce fait, le parcours enregistré se réduit un peu à la fin. Alors que j'arrive par exemple à 3,85 km pour mon petit tour de course standard avec la Pixel Watch, ce sont 4,16 km que note la Garmin Forerunner 955, soit 300 mm de plus. En ce qui concerne le dénivelé, il y a également une légère différence avec 77 mm pour la Pixel Watch contre 74 m pour la Garmin.

Sinon, il n'y a pas de fonctions spéciales pour les coureurs. Divers concurrents calculent ou mesurent par exemple la longueur et la fréquence de la foulée, le mouvement vertical lors de la course ou le temps de contact avec le sol. Ces valeurs permettraient de travailler sur l'efficacité de la course, mais elles sont absentes sur la Google Pixel Watch. C'est dommage car Apple vient de présenter cette fonctionnalité pour sa nouvelle Apple Watch.

En ce qui concerne la fréquence cardiaque, la Google Pixel Watch mesure au maximum 172 pulsations par minute lors d'un exemple de course, le pouls moyen étant de 149 pulsations. La Forerunner 955 a mesuré respectivement 174 et 154 battements. La différence est plus nette lors de l'entraînement de force, qui implique davantage les poignets. Ici, les capteurs de pouls optiques traditionnels sont en principe moins précis, car le flux sanguin est entravé lorsque les poignets sont tendus ou pliés. La différence est particulièrement nette lors des entraînements HIIT avec des burpees et autres.

Sport d'intérieur et fitness

Outre les sports d'extérieur habituels, la Google Pixel Watch propose de nombreux autres modes sportifs, du crossfit au yoga en passant par le HIIT et la danse. Les différentes disciplines se distinguent toutefois en premier lieu par les informations affichées à l'écran et par la manière dont chaque unité d'entraînement est ensuite nommée dans l'application.

Il n'y a donc pas de possibilité de démarrer des routines d'entraînement sur la montre elle-même, qui vous guideraient ensuite exercice par exercice. Pour le HIIT, il n'y a pas non plus de minuterie pour les phases de repos et d'effort, et pour la musculation, pas de possibilité de distinguer les différents ensembles. Et nous ne parlons même pas de la reconnaissance automatique des exercices, comme le propose par exemple la nouvelle Amazfit GTR4 ou de nombreux modèles Garmin.

Suivi du sommeil, stress et autres

La Google Pixel Watch suit évidemment le sommeil. En ce qui concerne les heures d'endormissement et de réveil, les valeurs saisies correspondent aussi bien à l'heure à laquelle je me couche et au réglage de l'alarme. En l'absence de laboratoire du sommeil, nous ne pouvons malheureusement pas dire grand-chose sur la précision du suivi des différentes phases de sommeil.

Google Pixel Watch Schlaftracking
En balayant l'écran d'accueil à l'horizontale, vous pourrez voir dans différents widgets, entre autres, les entraînements que vous avez effectués ou les performances de sommeil de la nuit précédente. / © NextPit

Par défaut, la Google Pixel Watch enregistre encore la variabilité de la fréquence cardiaque nocturne, une métrique importante pour le calcul de l'indice de forme du jour. La Pixel Watch ne dispose malheureusement pas d'un capteur cEDA pour mesurer le stress en continu comme la Fitbit Sense 2, mais vous pourrez tout de même consulter votre score de gestion du stress dans l'application et effectuer divers exercices de relaxation. Mais là aussi, sans abonnement, vous ne pourrez pas aller bien loin. Pour une montre connectée à 429 euros, c'est tout simplement dommage.

Par ailleurs, il n'est pas possible, du moins à ce jour, de connecter des accessoires tiers à la Pixel Watch. Vous ne pourrez donc pas utiliser de ceinture pectorale ou de capteurs de cadence d'autres fabricants pour le suivi sportif par exemple. À propos d'autres fabricants: À l'hiver 2022, Google prévoit d'ajouter la fonction de détection d'accident via une mise à jour logicielle.

Autonomie

La Google Pixel Watch a une batterie de 294 mAh. Avec l'écran Always-On activé par défaut, j'ai pu tenir une seule journée et pas plus. Soyez donc prêt à recharger la montre au moins une fois par jour. Il faut garder à l'esprit que la smartwatch ne se recharge qu'avec son chargeur propriétaire.


J'ai aimé

  • La charge sans fil et palet de chargement élégant

Je n'ai pas aimé

  • L'autonomie d'une seule journée
  • L'incompatibilité avec la charge sans fil inversée

Si vous optez pour la Google Pixel Watch, préparez-vous à la recharger au moins une fois par jour. Avec une heure à une heure et demie de sport par jour, l'activation de l'Always-on-Display, le suivi du sommeil et une utilisation intensive, j'ai même dû charger la Pixel Watch deux fois lors du test.

Google Pixel Watch Ladepuck
Il n'est malheureusement possible de charger qu'avec le chargeur fourni / © NextPit

Selon le fabricant, la charge complète dure 80 minutes. Lors du test, il a fallu 20 min pour recharger à 38 % la Pixel Watch à plat. Après 20 min supplémentaires, la montre affichait 67 % et les 100 % ont été atteints après 1h15 min.

La charge se fait exclusivement sans fil. Pour cela, Google fournit un joli palet de chargement avec câble USB-C qui se fixe magnétiquement à la Pixel Watch. En raison de la non prise en charge de la norme Qi, il n'est malheureusement pas possible de recharger la smartwatch de Google avec des accessoires tiers et contrairement aux Pixel Buds Pro, il n'est pas non plus possible de la recharger avec un smartphone via la charge sans fil inversée. Google le précise d'ailleurs lui-même sur sa page d'aide dédiée à la Pixel Watch. Nous l'avons vérifié avec un Pixel 6 Pro: Avec Battery Share activé, le processus de chargement s'arrêtait toujours après quelques secondes. Même avec le palet de charge compatible Qi d'une smartwatch Huawei, nous n'avons pas pu recharger la Pixel Watch.

Conclusion

En fin de compte, la Google Pixel Watch coche beaucoup de cases. Wear OS 3.5 est un OS pour smartwatch performant qui, avec son énorme catalogue d'applications, est vraiment fun à utiliser. Aussi, l'achat de Fitbit et de ses années d'expérience dans le domaine du fitness est également payant.

Mais il y a malheureusement encore quelques points à améliorer: les performances ne sont pas fameuses à cause du vieux SoC Exynos 9110, l'OS semble encore un peu en "bêta" ici et là et l'autonomie comme pour beaucoup de smartwatchs n'est pas très bonne. De même, l'intégration de Fitbit semble parfois un peu étrangère, et les fonctions de fitness sont nettement en retrait par rapport à des concurrents comme Garmin, mais aussi Huawei ou Apple.

En fin de compte, la Pixel Watch est une première smartwatch correcte. Mais Google a encore du pain sur la planche avant que sa montre connectée n'atteigne le niveau de ses meilleurs concurrents. La comparaison avec l'Apple Watch montre clairement qu'il reste encore beaucoup à faire. Mais il faut le reconnaître: Google a commencé à rattraper son retard.

NextPit reçoit une commission pour les achats effectués via les liens marqués comme étant affiliés. Cela n'a aucune influence sur le contenu éditorial, et ne représente aucun coût pour vous. Pour en savoir plus sur comment nous monétisons notre contenu, rendez-vous sur notre page dédiée à la transparence.
Stefan Möllenhoff

Stefan Möllenhoff

Stefan gathered his first tech journalism experiences in 2004 – and works in this field full-time since 2008. His enthusiasm for everything digital started already in the 80s with a Sharp MZ700. The smartphone enlightenment came 2002 with a Symbian IRC client for his Nokia 7650. Currently, Stefan is sometimes behind the camera, sometimes writing but mainly taking care of organisational aspects at NextPit. Leisure time consists of cooking, fitness, bouldering, running and everything that has to do with AI and the concept of a Singularity.

Voir tous les articles

Articles recommandés

Ce article vous a-t-il plu? N'hésitez pas à le partager!
Rejoignez la discussion maintenant

Derniers Articles

Pas de commentaire

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition
Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition