Sujets chauds du moment

Test des EarFun Free Pro 3: Difficile d'avoir un meilleur son à 80 euros

earfun free pro 3 nextpit test 1
© nextpit

Lire dans d'autres langues :

Les EarFun Free Pro 3 sont des écouteurs sans-fil qui proposent la réduction de bruit active et le multipoint, le tout pour 80 euros. On les a testé et malgré quelques défauts apparents, on vous explique pourquoi ils peuvent valoir le coup. 

Earfun Free Pro 3

Plus

  • Qualité sonore exceptionnelle et neutre
  • Design léger et confortable
  • Nombreux réglages dans l'application
  • Recharge sans-fil

Moins

  • EQ limité par rapport à son prédécesseur
  • ANC avec légers bruits parasites
  • Pas de détection de port
Earfun Free Pro 3
    Earfun Free Pro 3: Toutes les offres

    Avis en bref & guide d'achat

    Avec leur profil sonore neutre, un SoC audio récent et de bons pilotes, les EarFun Free Pro 3 sont une bonne affaire à moins de 100 euros. Lors de notre test, nous avons également été convaincus par les fonctionnalités et le confort de ces écouteurs légers. Alors que la recharge sans-fil est un plus, l'ANC plutôt médiocre pourrait vous dissuader d'acheter.

    Si ce n'est pas le cas, les EarFun Free Pro 3 sont disponibles au prix de vente conseillé de 79,99 euros chez Amazon et d'autres revendeurs en ligne.


    NdlrCe test s'inscrit dans le cadre d'un partenariat entre EarFun et nextpit Allemagne. L'article n'est pas sponsorisé sur nextpit France. Ce partenariat n'a eu aucune influence sur le contenu éditorial et la note de ce test.


     

    Design

    À première vue, les EarFun Free Pro 3 sont étonnamment petits! Le boîtier de recharge ne mesure que 67 mm x 50 mm x 31 mm, ce qui permet de le glisser facilement dans une poche de pantalon. Les écouteurs sont également compacts, mais ils tiennent bien en place dans l'oreille grâce aux embouts en silicone et aux rainures de maintien. L'utilisation se fait via des surfaces tactiles qui, surprise, peuvent même être désactivées !


    Les points forts des EarFun Free Pro 3:

    • Bien compact et léger
    • Bonne adaptabilité grâce aux embouts en silicone variables et aux "ailettes de maintien"
    • Confort général élevé

    Les points faibles des EarFun Free Pro 3:

    • Les surfaces tactiles provoquent des erreurs de saisie (mais peuvent être désactivées)
    • Le maintien dans l'oreille se relâche lorsque l'on parle

    Lorsque vous utilisez les EarFun Free Pro 3 pour la première fois, vous découvrez un petit étui très simple contenant deux écouteurs très simples. L'étui s'ouvre de manière classique en forme de miroir de poche et se ferme de manière sûre et solide grâce à une charnière de haute qualité. Même en tombant, l'étui est resté fermé- très propre!

    Un écouteur droit des EarFun Free Pro 3 porté dans une oreille droite vue de profil
    Les écouteurs, qui pèsent 4,5 g, sont très confortables à porter / © nextpit

    Vous insérez les écouteurs dans votre oreille par un mouvement de rotation, ce qui permet à une languette de se glisser sous l'anti-hélix de votre oreille. Comme personne ne sait ce qu'est l'anti-hélix, vous trouverez juste au-dessus de ce paragraphe une photo de mon oreille avec les écouteurs en place. Grâce à plusieurs embouts en silicone, vous pouvez personnaliser le port des EarFun Free Pro 3 et même retirer l'embout si vous le souhaitez. Il n'y a rien à redire.

    Visuellement, les écouteurs Bluetooth intra-auriculaires peuvent faire sourire les utilisateurs allemands en raison de leurs trémas métalliques, rendus célèbres par le groupe Motörhead. En effet, l'étui de chargement porte plutôt la mention "earfün" en lettres argentées sur notre variante de couleur grise. Nous verrons plus tard, lors du test d'écoute, si ces écouteurs conviennent particulièrement aux fans de hard rock et de métal.

    Avant cela, nous allons nous pencher sur le fonctionnement des écouteurs, qui fonctionne soit via des surfaces tactiles, soit via l'application Earfun. La personnalisation des commandes sur les écouteurs eux-mêmes est particulièrement intéressante. Vous pouvez personnaliser les fonctions qui se déclenchent lorsque vous appuyez sur les boutons. Vous pouvez également désactiver complètement les commandes. Personnellement, je trouve cela très pratique, car cela permet d'éviter les erreurs de saisie lorsque vous vous repositionnez ou que la pluie tombe.

    Les écouteurs sans-fil EarFun Free Pro 3 rangés dans leur boîtier de recharge
    L'appairage se fait via un bouton dans le boîtier de recharge. / © nextpit

    En parlant de pluie, Earfun attribue une certification IPX5 aux Free Pro 3. Les écouteurs sont donc protégés contre la sueur et les éclaboussures. Le boîtier de recharge n'est pas protégé contre l'eau.

    Fonctionnalités & application

    J'ai déjà mentionné que je pouvais contrôler les EarFun Free Pro 3 via une application. Dans ce chapitre, nous allons examiner de plus près l'application ainsi que les fonctions de confort. En effet, malgré leur faible coût d'achat de 80 euros, les Free Pro 3 offrent une bonne gamme de fonctions. On y trouve le double appairage et des égaliseurs vraiment excellents. Malheureusement, il n'y a pas de détection de port.


    Les points forts des EarFun Free Pro 3:

    • Très bonne fonction d'égaliseur
    • Le double appairage fonctionne de manière très fiable
    • Grande variété de fonctions dans l'ensemble

    Les points faibles des EArFun Free Pro 3:

    • Pas de détection du port
    • Sans la technologie d'appairage rapide de Google
    • Plus d'égaliseur paramétrique à part entière

    C'est avec des fonctions de confort que les écouteurs Bluetooth intra-auriculaires chers comme le Sony WF-1000XM5 (test) ou les Apple AirPods Pro 2 (test) se distinguent des modèles bon marché. Et effectivement, il ne faut pas s'attendre à un son spatial, à un ANC adaptatif ou même à une mesure du pouls avec les EarFun Free Pro 3. Cependant, c'est surtout l'adaptabilité des écouteurs qui m'a surpris lors du test.

    "Out of the box", le son des Free Pro 3 m'a plutôt moins convaincu. Mais grâce à un égaliseur efficace à dix bandes, le son des écouteurs peut être très bien adapté à vos besoins. Une nouveauté liée au modèle précédent, les Free Pro 2 Pro, est également passionnante.

    Captures d'écran de l'application EarFun pour contrôler les écouteurs EarFun Pro Free 3
    L'application d'Earfun offre un nombre de possibilités de réglage supérieur à la moyenne - et est d'ailleurs également disponible en français. / © nextpit

    En effet, le modèle précédent a fait sensation sur la toile en tant que secret absolu de Hi-Def. En effet, un YouTuber et blogueur autrichien du nom d'Oluv's Gadgets a optimisé le son du Free Pro 2 Pro en utilisant l'égaliseur paramétrique qui permettait des réglages très précis de certaines fréquences. Oluv a ensuite vendu sur Patreon les fichiers permettant d'adapter l'égaliseur de ses prédécesseurs à ses propres réglages - en plus d'une installation assez compliquée, le seuil d'entrée était toutefois un peu élevé.

    Il est donc intéressant de constater qu'Earfun a maintenant intégré les réglages d'Oluv dans le logiciel de l'Earfun Free Pro 3. "Oluv Signature" se trouve maintenant dans les préréglages des égaliseurs en tant que réglage Natural et Boost et assure un son neutre. Ce qui est un peu dommage, et Oluv le mentionne dans sa propre critique sur YouTube, c'est qu'il n'est plus possible de définir des réglages plus précis sur les Free Pro 3, car il n'y a plus qu'un seul égaliseur à 10 bandes.

    Captures d'écran de l'égaliseur des écouteurs sans-fil EarFun Free Pro 3
    Les différents égaliseurs modifient sensiblement le son des écouteurs intra-auriculaires. / © nextpit

    Mais assez de "génériques audio" : j'apprécie beaucoup le double appairage des Free Pro 3, qui permet de connecter deux appareils en même temps. Le changement entre les appareils connectés fonctionne étonnamment bien, j'ai rarement dû attendre que les écouteurs reconnaissent la nouvelle source audio.

    L'absence de détection de port est un autre inconvénient, car la lecture se poursuit lorsque vous retirez les écouteurs de vos oreilles. Plus gênant, je trouve qu'il n'y a pas de prise en charge de Google Fast Pair sous Android. Cela rend la connexion un peu plus compliquée et ne permet pas de la transférer facilement sur d'autres appareils comme c'est le cas avec d'autres écouteurs. Mais ce n'est pas un inconvénient majeur.

    Qualité audio & ANC

    Les EarFun Free Pro 3 sont équipés de transducteurs de 7 mm dont le diaphragme est, selon le fabricant, fabriqué à partir d'un "composite de laine". La réponse en fréquence n'est pas communiquée par le fabricant, mais les intra-auriculaires supportent aptX Adaptive via un SoC QCC3072 de Qualcomm. Ce dernier prend également en charge le Bluetooth 5.3 - une fonction de réduction active du bruit est également censée réduire le bruit ambiant jusqu'à 43 dB.


    Les points forts des EarFun Free Pro 3:

    • Excellente qualité sonore via aptX
    • Portée de premier ordre grâce au Bluetooth 5.3
    • ANC réglable sur quatre niveaux
    • Mode à faible latence pour les jeux et les jeux mobiles

    Les points faibles des EarFun Free Pro 3:

    • ANC présente des bruits parasites sans lecture

    EarFun utilise dans le Free Pro 3 le SoC audio QCC3072, que Qualcomm a développé spécialement pour les écouteurs intra-auriculaires. Il s'agit de l'un des processeurs les plus puissants de la série QCC30xx, qui prend en charge à la fois le son Snapdragon, aptX Adaptive et LE-Audio. Cela permet aux Free Pro 3 de lire des contenus audio jusqu'à 24 bits/96 kHz avec des appareils compatibles, avec une consommation d'énergie particulièrement faible et sans latence. Le potentiel des écouteurs ne peut donc être pleinement exploité qu'avec les smartphones Android les plus récents.

    Un des écouteurs EarFun Free Pro 3 posé entre un smartphone à droite et son boîtier de recharge à gauche
    Les écouteurs peuvent être facilement personnalisés. / © nextpit

    La différence avec les appareils Apple est clairement audible, même si vous utilisez du contenu Spotify. Avec un abonnement premium, les chansons de différents genres sonnent de manière particulièrement claire et en haute résolution lorsque vous les transmettez depuis votre appareil Android via le codec adaptatif aptX de haute qualité. Le "profil Oluv EQ" mentionné plus haut assure une reproduction neutre du contenu audio.

    J'ai particulièrement apprécié les Free Pro 3 sur des musiques plus complexes, comme l'album Aja de Steely Dan, merveilleusement produit. Ici, les nuances en arrière-plan sont très bien perçues tandis que les basses restent bien séparées et n'ont pas tendance à supplanter les autres fréquences. La musique avec beaucoup de basses peut être un peu ennuyeuse, mais vous avez toujours la possibilité de changer l'égaliseur ou de l'ajuster vous-même.

    Dans l'ensemble, les Free Pro 3 offrent, dans des conditions optimales, une qualité sonore vraiment excellente, que je n'ai pas encore entendue chez de nombreux modèles plus chers. Comme ils peuvent également être personnalisés de manière particulièrement efficace, je les placerais même au-dessus de modèles tels que les B&O Beoplay EX (test) ou les Sony WF-1000XM4 (test) dans la catégorie qualité sonore. Je ne peux toutefois pas dire si le son est aussi bon que celui de son prédécesseur sans expérience.

    Aperçu de la surface tactile d'un écouteur EarFun Free Pro 3
    Le fonctionnement est basé sur des interfaces tactiles. / © nextpit

    D'après mon expérience, les Free Pro 3 sont à la traîne en ce qui concerne la réduction active du bruit. L'ANC peut être contrôlé sur quatre niveaux et peut supprimer efficacement les bruits environnants, mais il modifie malheureusement un peu l'image sonore de la musique. De plus, sans musique, on peut constater des bruits parasites agaçants, une sorte de "chuintement agité". Dans ce domaine, les concurrents plus chers offrent clairement mieux.

    Enfin, ce qui m'a enthousiasmé sur le plan technique, c'est la qualité de la connexion des écouteurs. Les Free Pro 3 offrent le Bluetooth 5.3, qu'aucun de mes terminaux - iPhone 13 mini (test), MacBook Air M1 de 2021 et OnePlus 10 Pro 5G (test)- ne supporte malheureusement. Néanmoins, j'ai pu me déplacer dans tout mon appartement de 54 m² en écoutant de la musique et j'ai même pu descendre la moitié de la cage d'escalier pour réceptionner des colis.

    Ce que je ne veux pas oublier de mentionner : vous pouvez bien sûr aussi téléphoner avec les Free 3 Pro. La qualité des appels a été qualifiée de bonne par mon interlocuteur. Je trouve astucieuse la possibilité de choisir entre le microphone gauche et le microphone droit des écouteurs pour les appels téléphoniques. Vous pouvez ainsi téléphoner d'une oreille tout en écoutant les bruits environnants de l'autre.

    Autonomie & recharge

    EarFun annonce une autonomie de 6 heures avec ANC activé, de 7,5 heures sans ANC et de 33 heures avec l'étui de chargement fourni.


    Les points forts des EarFun Free Pro 3:

    • Autonomie solide avec et sans ANC
    • Recharge sans-fil

    Les points faibles des EarFun Free Pro 3:

    Vitesse de recharge assez longue


    Pour une fois, je peux être bref en ce qui concerne l'autonomie de la batterie. Je peux confirmer par la pratique les durées de fonctionnement de 6 à 7,5 heures. Comme le confort est agréable avec les bons embouts en silicone, il en résulte la possibilité de garder les écouteurs dans les oreilles pendant toute une journée de travail. Pour les accros à la musique ou les personnes dont les collègues de travail sont agaçants, cela peut être pertinent.

    Le boîtier de recharge des EarFun Free Pro 3 vu de haut avec son couvercle fermé
    La recharge peut se faire via USB C ou sans fil / © nextpit

    Le Free Pro 3 est également équipé d'un chargement rapide. Selon le fabricant, vous obtenez deux heures de jeu avec une charge de 10 minutes. C'est bien, mais la fiche technique indique qu'il faut une heure et demie pour recharger complètement les écouteurs. L'étui de chargement nécessite environ deux heures pour une charge complète. Sans fil, le temps de charge passe à trois heures et demie.

    Surprenant au vu de l'étiquette de prix et de la taille de l'étui de chargement : la recharge sans fil est incluse et fonctionne selon la norme Qi. Pratique si vous n'avez pas de câble de chargement sous la main ou si vous souhaitez utiliser votre téléphone pour le recharger via la recharge sans fil inversée.

    Conclusion

    Comment évaluer des écouteurs qui, pour un prix de vente conseillé de seulement 79,99 euros, offrent un meilleur son que des alternatives qui coûtent quatre fois plus cher? Les Free Pro 3 sont la quintessence de ce qu'une communauté de fans assidus sur le net appelle le "chi-fi". Une technique comme celle des Valco VMK20 (test), qui offrent un rapport qualité-prix extrêmement intéressant sans designs fantaisistes ni noms de marque connus.

    Le boîtier de recharge des EarFun Free Pro 3 vu de haut avec son couvercle fermé
    Grâce à des aimants, les contacts se connectent au boîtier de recharge. / © nextpit

    Les Free Pro 3 sont ainsi de très bons écouteurs Bluetooth intra-auriculaires, qui conviennent surtout aux personnes exigeantes et aux smartphones Android récents. Le SoC moderne de Qualcomm supporte des taux de transfert élevés grâce à aptX Adaptive et au son Snapdragon, qui sont également communiqués de manière très stable grâce au Bluetooth 5.3. L'égaliseur efficace permet ensuite d'adapter le profil sonore à ses propres préférences.

    Mis à part les bons transducteurs de 7 mm et le grand potentiel de personnalisation, les Free Pro 3 offrent tout ce que l'on peut attendre d'un intra-auriculaire à moins de 100 €. L'autonomie de la batterie est parfaitement adaptée à une utilisation quotidienne, les commandes tactiles peuvent être personnalisées si nécessaire et la recharge sans fil est même incluse.

    Les seuls inconvénients sont donc la vitesse de recharge relativement lente et la réduction de bruit active plutôt médiocre avec une tendance aux bruits parasites. Si vous ne vous laissez pas décourager par l'absence de nom de marque et un design plutôt simple, les Free Pro 3 vous feront entrer dans un tout nouvel univers sonore.

      Meilleur choix Meilleure alternative Meilleur choix Apple Meilleure réduction de bruit active Meilleurs pour le sport Meilleur choix à moins de 200 € Meilleur choix à moins de 150 € Meilleur choix à moins de 100€
    Produit
    Illustration Jabra Elite 10 Product Image Sony WF-1000XM5 Product Image Apple AirPods Pro 2 Product Image Bose QuietComfort Ultra Earbuds Product Image Jabra Elite 8 Active Product Image Huawei FreeBuds Pro 3 Product Image Nothing ear (2) Product Image Jabra Elite 4 Product Image
    Test
    Test des Jabra Elite 10
    Pas encore noté
    Test des Sony WF-1000XM5
    Test des Apple AirPods Pro 2
    Test des Bose QuietComfort Ultra Earbuds
    Test des Jabra Elite 8 Active
    Test des Huawei FreeBuds Pro 3
    Test des Nothing ear (2)
    Test des Jabra Elite 4
    Offres
    nextpit reçoit une commission pour les achats effectués via les liens marqués comme étant affiliés. Cela n'a aucune influence sur le contenu éditorial, et ne représente aucun coût pour vous. Pour en savoir plus sur comment nous monétisons notre contenu, rendez-vous sur notre page dédiée à la transparence.
    Aller au commentaire (1)
    Ce article vous a-t-il plu? N'hésitez pas à le partager!
    Articles recommandés
    Derniers Articles
    Notification push Article suivant
    1 commentaire
    Ecrire un nouveau commentaire :
    Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition
    Ecrire un nouveau commentaire :
    Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition

    • 2
      MarcoDu37 depuis une semaine Lien du commentaire

      Et si vous testiez les OnePlus buds 3 ? A peu près le même prix, mais on n'est pas dans la même catégorie. Et avec eux l'ANC est vraiment bon.

      Attention toutefois, comme ils viennent de sortir, l'application n'est pas encore à jour dans le playstore, et il faut un tel OnePlus pour en profiter à fond. Ça tombe bien j'en ai un.

      Mais je suis sur que la mise à jour est une question de peu de temps.