NextPit

Test de la Samsung Galaxy Watch 4: La nouvelle référence du marché

Test de la Samsung Galaxy Watch 4: La nouvelle référence du marché

Samsung s'est aventuré dans de nouvelles eaux avec One UI Watch et son partenariat avec Google. Le nouvel OS fait de la Galaxy Watch 4 la première smartwatch que j'achèterais personnellement. Car comme le montre mon test complet, la connexion au smartphone sous Android est finalement sans faille et l'équipement de la Watch 4 est également plus que bien.

Note

Plus

  • Connexion avec le smartphone
  • Très bel écran AMOLED
  • Belle interface utilisateur
  • Compacte, légère et bien finie
  • Gamme de capteurs

Moins

  • Autonomie plutôt faible
  • Certaines fonctions de suivi ne sont disponibles qu'avec les smartphones Samsung
  • Non utilisable avec les iPhones
  • Seuls 7,6 des 16 Go de stockage peuvent être utilisés.
  • Pas de prise en charge de la norme Qi

Mon avis sur la Galaxy Watch 4 en bref

Les smartwatchs que l'on doit recharger tous les jours sont un anathème pour moi! Néanmoins, la Galaxy Watch 4 est la première smartwatch que j'achèterais pour mon usage personnel. Samsung a obtenu ce label de qualité, certes très prestigieux dans le monde entier, principalement grâce à One UI Watch. L'OS développé avec Google offre une connexion transparente entre le smartphone et la smartwatch et est tout aussi intuitif et beau que Tizen OS.

Galaxy Watch 4: Les prix des différents modèles

Modèle Prix
Galaxy Watch 4 Wi-Fi 40 mm 269 euros
Galaxy Watch 4 4G 40 mm 319 euros
Galaxy Watch 4 Wi-Fi 44 mm 299 euros
Galaxy Watch 4 4G 44 mm 349 euros

La Galaxy Watch 4 séduit par son bel écran AMOLED et ses fonctions haut de gamme telles que la mesure de la pression artérielle, l'ECG, l'analyse de la composition corporelle et l'analyse des ronflements. J'ai été satisfait de la smartwatch à 95 %. Je dois critiquer l'espace de stockage qui est presque à moitié occupé par le système. Cela ne laisse que 7,6 Go de libres pour les applications, les photos et la musique. De plus, en termes d'autonomie, la Galaxy Watch 4 tient moins d'une journée en cas d'utilisation intensive et elle n'est pas compatible avec les iPhones. La gamme de fonctions est également limitée pour les smartphones Android autres que les Galaxy de Samsung.

NextPit Samsung Galaxy Watch 4 test
La Galaxy Watch 4 est jolie, petite et légère. Mais l'autonomie est plutôt courte / © NextPit

Si vous voulez acheter la Galaxy Watch 4 testée (le modèle 40 mm sans 4G), il faudra débourser 269 euros.

Un design qui se rapproche de celui des anciens modèles Active

Changement de stratégie: la Galaxy Watch 4 ressemble désormais aux anciens modèles Active. La lunette tournante mécanique, que l'on retrouve désormais sur le modèle Classic, a été abandonnée. La Galaxy Watch 4 est ainsi beaucoup plus fine et se ressent moins lors d'un exercice physique. Il est possible de choisir entre un un boîtier de 40 ou 44 mm.

J'ai aimé:

  • Le design mince et léger;
  • L'écran AMOLED magnifiquement lumineux et riche en contrastes;
  • La lunette tournante virtuelle très pratique.

Je n'ai pas aimé:

  • Elle est difficile à utiliser avec des gants
  • Le bracelet fourni n'est pas de bonne qualité.

Samsung a un peu repensé son groupe cible avec le design de la Galaxy Watch 4. Loin du design ostentatoire avec tic-tac des secondes virtuelles et vers un boîtier plus simple sans lunette tournante. À mon avis, le nouveau design est plus contemporain et correspond un peu mieux à l'usage auquel il est destiné. En effet, la Watch 4 soutient un mode de vie actif et se remarque à peine lorsqu'on fait du jogging, de la natation, du vélo ou qu'on dort. La smartwatch est certifié 5 ATM contre l'eau, ce qui permet de nager avec elle sans problème.

NextPit Samsung Galaxy Watch 4 4
L'écran AMOLED est lumineux et contrasté / © NextPit

Le modèle testé avec son boîtier de 40 mm ne pèse que 25,9 g et mesure 40,4 x 39,3 x 9,8 mm selon la page d'accueil du fabricant. Le boîtier en aluminium renferme un écran Super AMOLED brillant, circulaire, de 1,2 pouce. La résolution de 396 x 396 pixels permet de ne pas reconnaître les pixels individuels. Du côté logiciel, le cadre de l'écran est considéré comme une lunette tournante virtuelle.

Ainsi, lorsque vous regardez de près, ce n'est pas le bord de l'écran qui fait office de lunette. Toutefois, ce n'est pas pertinent dans la pratique. Car si vous le suivez en cercle avec votre doigt, vous ferez défiler des listes ou changerez les "tuiles". Tout cela est accompagné par des vibrations précises. Samsung n'a pas lésiné sur le moteur de vibration, ni sur le haut-parleur. Ce dernier est presque adapté à une écoute musicale peu exigeante et a fait écarquiller les yeux de Stefan lors du test!

NextPit Samsung Galaxy Watch 4 side
Il n'y a plus de lunette tournante. A la place, la smartwatch se contrôle avec la lunette tournante et deux boutons / © NextPit

Ergonomie: One UI au centre de tout

Les nouvelles smartwatchs sont toujours comparées à la référence qu'est l'Apple Watch. Car dans son écosystème fermé, Apple crée une continuité difficile à imiter entre la smartwatch et le smartphone. Cependant, Samsung s'est beaucoup approché de cet objectif avec One UI Watch, son nouvel OS pour smartwatch. Car celui-ci a été créé en partenariat avec Google et est basé sur WearOS.

J'ai aimé:

  • L'excellente connexion entre le smartphone et la smartwatch
  • La redirection vers le smartphone en cas de complication
  • La grande variété d'applications disponibles

Je n'ai pas aimé:

  • La smartwatch n'est pas compatible avec les iPhones
  • Le manque d'optimisations pour l'utilisation avec des gants
  • Le système consomme trop de stockage

Avec la Galaxy Watch 4, Samsung a dit adieu à Tizen, son OS pour smartwatch. Pour le remplacer, le fabricant a développé "One UI Watch",  qui est pour ainsi dire une combinaison de Tizen et WearOS, en collaboration avec Google. Après quelques jours d'utilisation, je peux l'affirmer avec jubilation: Samsung a su rassembler les avantages des deux OS sur la Galaxy Watch 4.

Avant tout, j'aime la connexion entre le smartphone et la smartwatch, qui est non seulement fiable mais aussi intuitive. En cas de problème sur la smartwatch par exemple, celle-ci renvoie vers le smartphone en ouvrant directement la partie concernée dans l'application Galaxy Wear. Cette dernière offre de nombreuses options de réglage et comprend même un manuel d'utilisation numérique.

NextPit Samsung Galaxy Watch 4 keyboard
La Galaxy Watch 4 est équipée d'un clavier virtuel. Mais pour une raison quelconque, personne n'en a parlé / © NextPit

Vous pourrez également accéder à une page spéciale du Play Store qui indique les applications compatibles. Outre les nouveaux cadrans, on trouve des applications importantes telles que Spotify, Google Maps, Komoot, Shazam et bien d'autres. WearOS, en tant que base, assure une fantastique variété d'applications compatibles. Cependant, la fonctionnalité qui fait que la Smartwatch installe automatiquement les applications compatibles installées sur le smartphone lié n'a pas fonctionné lors du test.

Il faut également s'habituer à la division en tuiles, applications et panneaux d'accès rapides. Les "Tiles" sont un total de 13 écrans d'information auxquels il est possible d'accéder en tournant la lunette tournante virtuelle. Les tuiles disponibles sont fixes, mais vous pourrez retirer celles dont vous n'avez pas besoin et changer leur ordre. Dans l'aperçu de l'application, vous trouverez désormais toutes les fonctions de la smartwatch, bien qu'il y ait des chevauchements avec les tuiles. À titre d'exemple, au début, je ne savais pas toujours si je devais lancer le suivi sportif dans les tuiles ou via l'application. À mon avis, Samsung pourrait encore améliorer ce point.

NextPit Samsung Galaxy Watch 4 strap
Le fermoir est similaire à celui d'une montre classique. Cependant, la partie du bracelet qui dépasse est gênante./ © NextPit

Par rapport à son prédécesseur, je trouve également dommage que la Galaxy Watch 4 ne puisse plus être utilisée avec des gants. Cela a été possible avec quelques restrictions grâce à la lunette tournante mécanique. Les concurrents tels que l'Apple Watch Series 7 ou la Huawei Watch 3 Pro proposent des boutons physiques. En hiver, ce sera donc assez compliqué d'utiliser la Watch 4.

Le nombre d'applications pouvant être installées est également plus limité que prévu. Bien que le stockage interne de la Galaxy Watch 4 soit de 16 Go, seuls 7,6 d'entre eux peuvent être utilisés en réalité. Si vous téléchargez de la musique hors ligne sur Spotify ou si vous enregistrez des photos sur la smartwatch, cela pourrait poser problème. À l'avenir, Samsung devrait alléger One UI Watch ou augmenter le stockage

Caractéristiques techniques et suivi

La liste des fonctionnalités de la Galaxy Watch 4 est follement longue malgré sa compacité. Il y a un GPS, une boussole numérique, le Wi-Fi, la 4G, un capteur SpO2, un capteur de fréquence cardiaque, un ECG numérique, un microphone ainsi qu'un haut-parleur pour les appels, le NFC pour les paiements sans contact, un capteur de bio-impédance pour analyser la composition corporelle, un capteur de pression artérielle, des capteurs d'accélération et plus encore.

J'ai aimé:

  • Le capteur de bio-impédance et la mesure de la pression artérielle (jusqu'à présent, elle n'était disponible que dans les fitness trackers).
  • La bonne autonomie avec le GPS et à la 4G (en option).

Je n'ai pas aimé:

  • L'ECG numérique ainsi que la mesure de la pression artérielle ne fonctionnent qu'avec les smartphones Samsung.

La Galaxy Watch 4 est la smartwatch la plus riche en fonctionnalités actuellement sur le marché. En effet, Samsung intègre un capteur de bio-impédance qui utilise des chocs électriques légers pour mesurer la composition de votre corps. Un peu comme une balance connectée pourrait le faire. Il y a aussi un ECG numérique et un tensiomètre.

Samsung n'atteint pas la précision des dispositifs médicaux, mais au moins les tendances devraient être reconnaissables. A condition de pouvoir utiliser l'ECG et le tensiomètre. Car, malheureusement, ces fonctionnalités ne sont disponibles que sur les smartphones Samsung. Il existe une solution de contournement pour les autres smartphones Android, mais elle est très instable.

NextPit Samsung Galaxy Watch 4 sensor
La Watch est bourrée de capteurs en tout genre / © NextPit

Même sur un Galaxy S21 Ultra, son utilisation était tout sauf intuitive. Il faudra disposer d'un compte Google et d'un compte Samsung pour la configuration, puis télécharger l'application sur le Galaxy Store. Alors que vous pourrez utiliser l'ECG directement après avoir installé l'application "Samsung Health Monitor", il faudra calibrer le tensiomètre avec un tensiomètre externe. L'interaction d'un total de trois applications Samsung pour l'utilisation de la smartwatch (Galaxy Wearable, Health Monitor et Health) est maladroite. Samsung devrait également améliorer ce point à l'avenir

Samsung Galaxy Watch 4 Screenshot
L'application compagnon présente joliment les données / © NextPit

Une autre nouvelle fonctionnalité est la détection des ronflements, qui est intégrée comme une extension de l'analyse du sommeil. En permanence ou, si vous le souhaitez, à la demande, la Galaxy Watch vous écoutera pendant votre sommeil et enregistre même l'enregistrement audio si vous le souhaitez. Cette fonction est idéale pour prévenir l'apnée du sommeil, potentiellement très dangereuse, même si se faire écouter en plein sommeil est en quelque sorte dérangeant.

Une autonomie malheureusement trop courte

La Galaxy Watch 4 dispose d'une batterie de 247 mAh. Cela devrait donner une "utilisation typique" de 40 heures. Lorsque la batterie se vide, la smartwatch se recharge à l'aide du galet de charge fourni ou de chargeurs sans fil compatibles. Malheureusement, la Galaxy Watch 4 n'est pas compatible avec la norme Qi.

J'ai aimé:

  • Le galet de charge fournie qui est petit et agréable à utiliser

Je n'ai pas aimé :

  • L'autonomie de moins d'une journée en cas d'utilisation intensive.
  • L non prise en charge de la norme Qi

La réponse à la question de savoir comment Samsung fait tenir autant de fonctions dans un si petit boîtier est la capacité de la batterie. Les 247 mAh ne m'ont pas permis de tenir une journée complète avec toutes les fonctions de suivi activées. Certes, j'ai aussi fait une heure de sport le soir avec le suivi activé.

NextPit Samsung Galaxy Watch 4 charger side
La Smartwatch se recharge à l'aide d'un galet de charge, qui est fourni dans la boîte. / © NextPit

Avec les smartwatchs, il faut toujours faire un choix: Petit boîtier et donc petite autonomie ou grand boîtier et autonomie de 2 à 3 jours. Avec la Watch 4, Samsung a choisi la première option. Néanmoins, je dois critiquer la faible autonomie, comme l'ont fait de nombreux commentateurs sur la page d'accueil de Samsung.

NextPit Samsung Galaxy Watch 4 charger
Le galet de charge! / © NextPit

La Galaxy Watch 4 se recharge simplement. Il faut soit utiliser le galet de charge magnétique inclus, soit un socle de charge compatible. Malheureusement, la smartwatch de Samsung ne prend plus en charge la norme de charge sans fil Qi. La recharge sans fil inversée n'a pas marché avec un Pixel 6, et même pas avec un Galaxy S21 Ultra. Samsung a une fois de plus fait un mauvais choix.

Conclusion

À mon avis, Samsung a réussi son coup et la Galaxy Watch est sans aucun doute, la meilleure smartwatch pour les smartphones Android. Après tout, frapper à la porte de Google pour un partenariat a vraiment porté ses fruits dans la pratique. La connexion au smartphone est fiable et il existe d'innombrables applications à télécharger. Dans le même temps, l'utilisation est intuitive dans la plupart des cas et certainement facile pour les fans de TizenOS.

NextPit samsung galaxy watch 4 app drawer
La Watch 4 est également disponible dans d'autres couleurs / © NextPit

Techniquement, la smartwatch est un cran au dessus notamment grâce à l'intégration d'un capteur de bio-impédance. Samsung a également conservé les qualités de son prédécesseur, comme la mesure du pouls, de la SpO2 et de la pression artérielle. Malheureusement, certaines de ces fonctionnalités ne peuvent être utilisées qu'avec les smartphones du fabricant, car l'application requise n'est pas disponible dans le Google Play Store. Pour les utilisateurs d'iOS, oubliez la Galaxy Watch 4.

Ma plus grande critique porte sur l'autonomie trop faible. La montre tient moins d'une journée avec des fonctions de suivi activées et une connexion Bluetooth permanente. Même si je maintiens que la Watch 4 est la première smartwatch que j'achèterai personnellement, cela me dissuade finalement de l'acheter. On verra bien ce que vaut le modèle Classic que je vais testé bientôt. En attendant, je vous recommande notre sélection des meilleurs smartwatchs.

NEXTPITTV

Derniers Articles

Articles recommandés

5 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition
Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition

  • Phaeton depuis 2 mois Lien du commentaire

    Samsung n'a aucune raison de rendre ses montres compatibles avec iOS. Aucun possesseur d'iphone n'achèterait une Samsung, de toute façon.
    Sans blaaaagues ! Meeeerde !


    • Jerome69Paris depuis 2 mois Lien du commentaire

      C'est pas faux ! 😁 (après Coluche, Kaamelott)


  • Jerome69Paris depuis 2 mois Lien du commentaire

    Je n'ai pas de doute sur le fait que WearOS soit performant et complet, mais rien que l'autonomie ridiculissimesque des montres qui tournent avec ce système d'exploitation m'empêcherait d'en acheter. Quand je vois l'autonomie de 2 semaines réelles de ma Huawei GT 2 Pro, je me marre. 😂 Quant à la finition, là aussi je me marre, c'est juste le jour et la nuit.


  • Luna
    • Mod
    depuis 2 mois Lien du commentaire

    Tout a fait d'accord pour la compatibilité entre OS, je n'ai pas aimé non plus que l'Apple Wach ne soit pas compatible sur Android, comme les Earpods


  • Gilbert depuis 4 mois Lien du commentaire

    La Les fonctions ECG et la pression artérielle n’et pas diponible comme sur la Watch 3. Je crois que le marché Canadien n'est pas assez important pour Samsung.

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition