Sujets chauds du moment

Test du Roborock S8: Un aspirateur robot laveur pour preque tout nettoyer

NextPit Roborock S8 im Test 01
© nextpit

Lire dans d'autres langues :

Les robots aspirateurs et laveurs de la gamme Roborock S8 font partie des meilleurs du marché. Les Roborock S8+ (test) et Roborock S8 Pro Ultra (test) vous déchargent de presque toutes les tâches de nettoyage, mais ils sont aussi très chers. Mais que vaut donc le Roborock S8, le modèle de base de la gamme? La réponse dans ce test complet du Roborock S8.

Roborock S8

Plus

  • Configuration rapide et utilisation facile
  • Application à la fois riche en fonctionnalités et claire
  • Navigation précise dans tous les coins et ménage les meubles
  • L'intelligence artificielle évite les petits encombrements et facilite le rangement
  • Excellente performance d'aspiration
  • La fonction de levage permet de sécher les tapis pendant le balayage

Moins

  • Pas de station d'autonettoyage avec fonction d'aspiration et de lavage
  • Pas de fonction de caméra de surveillance
Roborock S8
    Roborock S8: Toutes les offres

    Mon avis sur le Roborock S8 en bref

    Le Roborock S8 est uniquement disponible sans station d'accueil pour l'autonettoyage. Sa technique de nettoyage est légèrement moins motorisée. Pour le reste, il offre les mêmes options que les modèles plus chers.

    Il s'agit notamment d'une serpillière vibrante pour les tâches tenaces, d'un système de navigation laser pour des manœuvres précises et d'une détection via l'IA pour éviter les collisions avec les petits objets. Le test du Roborock S8 montre dans quelle mesure cet ensemble peu coûteux est suffisant pour une aide au nettoyage confortable.

    Le Roborock S8 est l'un des meilleurs robots aspirateurs et laveurs actuels, grâce à sa technologie de nettoyage et de navigation de haute qualité et à son concept d'utilisation simple et riche en options.

    La seule chose qui le sépare du sommet absolu est l'absence de station d'accueil autonettoyante. Ce confort est réservé aux robots haut de gamme de la gamme S8. À l'inverse, les performances exceptionnelles du modèle de base sont accessibles à un prix abordable. Roborock le vend au prix de vente conseillé de 699 euros. C'est un investissement qui vaut le coup.

    Il n'existe pas de véritable alternative. Les robots qui, pour le même prix, proposent aussi une station d'aspiration et de lavage entièrement équipée ne nettoient pas aussi bien. Si vous voulez économiser encore plus, attendez les offres de réduction pour le Roborock S8.

    Déballage et configuration

    Le Roborock S8 est facile à installer et peut être entièrement configuré dans l'application selon vos préférences . Sa tour de navigation rotative utilise des rayons laser (LiDAR) pour cartographier une surface de nettoyage d'environ 60 m² moins de 10 min.

    Les robots d'autres fabricants ont besoin de beaucoup plus de temps. Ainsi, le Roborock S8 est rapidement opérationnelle et immédiatement utile. Grâce à l'interaction avec l'application Xiaomi, le Roborock S8 s'intègre très bien dans les automatismes de la maison connectée.


    Les points forts du Roborock S8

    • Configuration et cartographie rapides
    • Nombreux paramètres pour un nettoyage personnalisé
    • L'application reste néanmoins claire et intuitive
    • Automatismes de maison connectée pratiques via une application supplémentaire
    • Pas de frictions

    Les points faibles du Roborock S8

    • Câble d'alimentation assez court
    • Pas de fonction de caméra de surveillance

    Quelques gestes suffisent pour aider le Roborock S8 à démarrer après le déballage. Il suffit de brancher le câble d'alimentation sur la station de recharge et de remplir le réservoir du robot avec 300 ml d'eau. Le seul inconvénient est la longueur du câble d'alimentation. Avec une longueur d'un mètre, il est court. Sans rallonge, la station de recharge ne doit pas être trop éloignée de la prise de courant la plus proche.

    Roborock S8
    La principale différence avec les Roborock S8+ et le S8 Pro Ultra est que le S8 standard n'a pas de station d'aspiration et de lavage, mais seulement une station de recharge de la batterie. Son câble d'alimentation est très court / © NextPit

    Une fois l'installation terminée, il suffit d'appuyer sur un bouton situé sur le dessus pour que l'aspirateur commence automatiquement le nettoyage. Pour pouvoir utiliser le contrôle de l'application et toutes les possibilités de configuration, il faut toutefois se connecter au Wifi.

    De plus, l'application doit d'abord créer un plan de la maison si vous ne voulez accéder qu'à certaines pièces ou à des zones particulièrement sales. Heureusement, le Roborock S8 que nous avons testé effectue la cartographie en une seule fois lors du premier nettoyage complet. Cela vous fait gagner du temps.

    Pour que vous puissiez utiliser des commandes vocales pour la description du nettoyage à effectuer, l'application compagnon ******9propose des catégories de pièces lors du traitement de la carte en option qui suit.

    Le logiciel utilise les contours des lits, des canapés, des éléments de cuisine ou des toilettes comme points de repère. Les jeux d'instructions des assistants vocaux dépendent de noms de chambres fixes. Il n'est donc pas recommandé d'attribuer des noms individuels.

    Roborock S8
    Pour une meilleure planification du nettoyage, l'application Roborock vous propose des vues en 3D ou en 2D, ainsi que des options pour y placer des zones interdites et des meubles virtuels. / © NextPit

    L'utilisation de l'application est fondamentalement simple. Cependant, régler les paramètres de nettoyage dans les moindres détails demande une certaine courbe d'apprentissage. La patience en vaut la peine. Le Roborock S8 nettoie alors les pièces aux bons moments, dans l'ordre de préférence et dans un mode adapté à l'état du sol.

    Roborock S8
    Avec quelle puissance le Roborock S8 doit-il aspirer, avec quel degré d'humidité doit-il humidifier ? Vous pouvez le régler via l'application. Si vous le souhaitez, il peut faire des suggestions "intelligentes" en fonction de la catégorie de la pièce, par exemple en frottant plus fort dans la salle de bain ou en aspirant plus doucement dans la chambre à coucher. / © NextPit

    Si vous le souhaitez, il peut balayer et aspirer en une seule fois ou n'utiliser que le module de balayage, tandis que la technologie d'aspiration reste désactivée. Vous adaptez la puissance d'aspiration et le débit d'eau au degré de saleté grâce à plusieurs niveaux et combinaisons.

    Par ailleurs, l'application facilite le marquage spontané de zones individuelles sur le plan d'étage lorsqu'il n'est pas nécessaire de nettoyer toute la pièce. En prime, l'application Roborock offre même des éléments de télécommande qui vous permettent de diriger le robot de nettoyage de manière ciblée vers le lieu d'utilisation.

    Roborock S8
    Si vous le souhaitez, vous pouvez utiliser l'application pour créer un planning de travail pour le robot automatique, ajuster la capacité de détection de l'IA et déterminer comment le Roborock S8 doit se comporter sur les tapis. / © NextPit

    Si vous souhaitez démarrer et arrêter le S8 à la voix, vous pouvez lier le logiciel à Amazon Alexa et Google Assistant ou enregistrer des raccourcis Siri. Si vous le souhaitez, vous pouvez également intégrer le robot dans l'application Smart-Home de Xiaomi.

    Le S8 peut y être couplé à un capteur de mouvement. Il démarre alors, par exemple, lorsque personne ne se trouve dans le bureau à domicile. Le revers de la médaille est que tous les paramètres de nettoyage de l'application Roborock ne sont pas nécessairement disponibles dans l'application Xiaomi.

    Il n'est pas donc possible d'interagir en parallèle avec les deux applications. Vous pouvez également utiliser les routines Alexa en combinaison avec l'application Roborock. Associé de cette manière, le S8 s'intègre parfaitement dans un concept de maison connectée.

    Contrairement aux précédents modèles haut de gamme de Roborock, le fabricant n'a pas intégré de caméra au sens traditionnel du terme dans les modèles S8 actuels. Il n'est donc pas possible d'utiliser le robot comme une caméra de surveillance mobile et de surveiller à distance.

    Roborock S8
    À l'avant, le S8 n'est pas équipé d'une caméra couleur permettant de prendre des photos ou de réaliser des vidéos en direct. Au lieu de cela, le capteur optique sert "seulement" à reconnaître et à contourner les silhouettes des petits objets grâce à l'intelligence artificielle. / © NextPit

    Performances d'aspiration et de balayage

    Le Roborock S8 aspire et nettoie presque parfaitement. Sur ce point, il n'a pratiquement rien à envier aux modèles plus chers dont le nom est complété par "Plus" et "Pro Ultra". Il n'y a que pour l'autonettoyage que le modèle de base bon marché est désespérément inférieur.


    Les points forts du Roborock S8 Pro Ultra:

    • Navigue systématiquement et n'oublie pratiquement rien.
    • Il contourne les petits objets de manière fiable
    • Aspire presque parfaitement
    • Essuyage de très haut niveau
    • Le module de balayage relevable épargne les tapis en mode combiné

    Les points faibles du Roborock S8 Pro Ultra

    • Les sols très sales restent en partie collants après le passage de la serpillière
    • Pas de serpillière de rechange fournie

    Grâce à son bon sens de l'orientation, le Roborock S8 nettoie très soigneusement lors du test. Son système de navigation laser le guide systématiquement sur la surface à nettoyer. Il n'y a donc pas d'endroit qui lui échappe.

    Grâce à sa conception plate, le robot nettoie également sous les canapés ou les armoires, sous lesquels vous ne pouvez pas ou difficilement passer si vous nettoyez à la main. Il ne bouscule pas les meubles, mais les ménage en s'arrêtant à temps.

    Le fait que la S8 n'utilise pas de caméra couleur pour la prévention des collisions n'est pas un problème. Au lieu de cela, un capteur optique situé à l'avant détecte très bien les petits obstacles à l'aide de deux lecteurs croisés.

    Sur le parcours de test, il a contourné des câbles, des chaussettes, des pantoufles et une fausse crotte d'animal. Le fait qu'il ait touché une flûte à champagne et qu'il ait traîné par moments des figurines Playmobil était pardonnable. Cela n'a causé aucun dommage et n'a pas affecté les performances de nettoyage.

    Roborock S8
    Avec ses deux brosses principales au centre et une lingette vibrante à l'arrière, le Roborock S8 a nettoyé une bonne partie de la saleté lors du test / © NextPit

    Lors du test d'aspiration, le S8 a éliminé 95% de la saleté testée, un résultat similaire à celui des modèles Roborock plus chers. Lors du test d'essuyage, il a éliminé le ketchup séché en très peu de passages, mais a laissé un sol légèrement collant.

    Pour un résultat impeccable, le S8 Pro Ultra est donc incontournable. Il fait vibrer la serpillière à l'aide de deux moteurs pour frotter en profondeur les saletés tenaces. Le S8 de base n'en a qu'un. Cela fait manifestement une différence.

    Si vous devez nettoyer des tapis d'ornement en plus des sols durs, le S8, comme les autres modèles de la gamme, dispose d'une fonction de levage pratique.

    Si le robot détecte la présence de moquette, il soulève le module de balayage jusqu'à cinq millimètres avant de passer dessus. C'est suffisant pour les tissus à poils bas.

    Là encore, le S8 ne dispose pas d'une brosse d'aspiration relevable. Elle est réservée au S8 Pro Ultra. La brosse rétractable est utile lorsque le robot doit nettoyer une flaque d'eau avant la douche, par exemple. Dans les autres cas, cette fonction est superflue.

    Roborock S8
    En mode combiné aspiration et balayage, le Roborock S8 soulève son arrière de cinq millimètres lorsqu'il détecte une moquette. Ainsi, les fibres décoratives restent sèches sans que vous ayez à retirer le module de balayage / © NextPit

    Après le nettoyage, vous devez vider le réservoir de poussière de 400 millilitres et remplir le réservoir d'eau de 300 millilitres. Le fait que le réservoir de poussière contienne 50 millilitres de plus que les deux autres modèles n'a pas d'importance. Vous devrez quand même le vider très souvent. En optant pour le Roborock S8, vous renoncez à tout confort d'autonettoyage.

    Le fait que le fabricant ne mette pas de deuxième serpillière dans le carton coûte des points de sympathie supplémentaires à Roborock. Si l'un d'eux est dans la machine à laver, vous ne pouvez nettoyer le sol qu'à sec avec le robot.

    Sur le modèle Pro-Ultra, qui nettoie automatiquement la serpillière, cela ne se remarque pas. L'absence de technique d'autonettoyage est donc, dans la comparaison, la plus grande faiblesse du modèle standard à plusieurs niveaux.

    Roborock S8
    Comme il n'y a pas de station d'accueil avec de grands réservoirs, vous devez vider le réservoir à poussière du Roborock S8 pratiquement après chaque utilisation et remplir celui d'eau fraîche à peine plus rarement. / © NextPit

    La seule fonction de sa station de base est de recharger la batterie. De ce point de vue, la S8 est équipée de la même manière. Une réserve d'énergie de 5 200 milliampères-heures permet, selon Roborock, une autonomie de 180 minutes au niveau de nettoyage le plus bas.

    Conclusion

    Ce n'est "qu'un" modèle de base ? Avec des fonctions de nettoyage et une facilité d'utilisation à la pointe de la technologie, le Roborock S8 offre tout l'essentiel pour être un très bon complément à votre routine de nettoyage des sols.

    Comparé aux modèles plus chers avec Plus et Pro Ultra dans le nom, vous devez renoncer à peu de choses. La navigation et la détection des petits objets assistée par l'IA fonctionnent tout aussi bien. Ainsi, le S8 nettoie très efficacement et ne vous oblige pas à nettoyer le sol avant de l'utiliser.

    Le Roborock S8 standard élimine la saleté au même niveau que les modèles plus chers, et de manière très convaincante. Il aspire très soigneusement et élimine très rapidement les taches tenaces. Cependant, comme le S8+, il laisse parfois un sol collant. Seul le Pro Ultra nettoie de manière impeccable.

    Sans distinction, l'application Roborock offre, dans le cas du S8, un très bon compromis entre fonctionnalités et utilisation intuitive. En prime, il est également possible de réaliser facilement des automatismes intelligents via une application supplémentaire.

    Grâce à la fonction de levage de son module de balayage, le S8, comme les modèles apparentés, convient parfaitement à l'utilisation combinée de l'aspiration et du balayage sur les sols durs et les tapis.

    Son principal défaut : en tant qu'appareil de base de la gamme, le S8 ne peut pas fonctionner de manière autonome, car il ne dispose pas d'un système d'autonettoyage complet.

    Si vous utilisez le robot de nettoyage de manière occasionnelle et que vous pouvez supporter de le nettoyer manuellement à chaque fois que vous avez terminé votre journée de travail, le S8 est une option que nous recommandons sans réserve.

    nextpit reçoit une commission pour les achats effectués via les liens marqués comme étant affiliés. Cela n'a aucune influence sur le contenu éditorial, et ne représente aucun coût pour vous. Pour en savoir plus sur comment nous monétisons notre contenu, rendez-vous sur notre page dédiée à la transparence.
    Aller au commentaire (0)
    Ce article vous a-t-il plu? N'hésitez pas à le partager!
    Articles recommandés
    Derniers Articles
    Notification push Article suivant
    Pas de commentaire
    Ecrire un nouveau commentaire :
    Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition
    Ecrire un nouveau commentaire :
    Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition