Test du Realme X50: Meilleur que le OnePlus Nord?

Test du Realme X50: Meilleur que le OnePlus Nord?

Le Realme X50 5G vient tout juste de sortir en France ce mardi 11 août au prix de 379 euros. Son prix et sa fiche technique sont vraiment très similaires au OnePlus Nord. Ces deux smartphones peuvent-ils coexister ou est-ce que le groupe BBK Electronics, qui détient OnePlus et Realme, vampirise son milieu de gamme?

Note

Plus

  • Le design soigné...
  • Son bel écran LCD 120 Hz
  • Le Snapdragon 765G
  • L'autonomie solide
  • Son bel écran LCD 120 Hz

Moins

  • ... mais peu inspiré
  • Le module photo trop moyen

À qui s'adresse le Realme X50?

Le Realme est officiel dès ce mardi 11 août en France au prix de 379 euros pour une seule configuration 6 Go RAM/ 128 Go. Mais entre temps, le OnePlus Nord est sorti le 21 juillet avec une fiche technique et un prix (349 ou 399 €) très similaires.  

Ecran 120 Hz (contre 90 Hz sur le Nord), double caméra frontale 16 Mpx (contre 32 Mpx), Snapdragon 765G, Quadruple module photo 48 Mpx, batterie de 4200 mAh (contre 4115 mAh). On a du mal à distinguer le Realme X50 de son cousin le OnePlus Nord.

J'ai reçu le Realme X50 deux semaines avant le OnePlus Nord, pourtant officialisé et sorti plus tard. Et entre ces deux modèles, difficile de ne pas dire que le groupe BBK Electronics vampirise son milieu de gamme. D'autant que le Realme X50 est aussi vendu au même prix que le Realme 6 Pro, qu'on a également testé.

Côté OnePlus Nord, les différences concernent le dos en verre, dont le Realme X50 est dépourvu mais aussi le module photo, plus performant sur le Nord, à l'arrière comme à l'avant, la quantité de RAM supérieure sur le Nord et pour finir la surcouche, qui est essentiellement une question de goût. 

Côté Realme 6 Pro, le X50 est équipé d'un SoC Snapdragon 765G plus puissant que le 720G du Realme 6 Pro. Mais le module photo est meilleur, sur le papier, chez le Realme 6 Pro avec un capteur principal de 64 Mpx (contre 48 Mpx sur le X50) et un téléobjectif dédié dont le Realme X50 est dépourvu. 

Le Realme X50 se retrouve donc dans un étrange entre-deux. Sa fiche technique est moins séduisante que celle du OnePlus Nord. Mais il est vendu plus cher que le Nord de base et moins cher que le Nord en configuration max. Et il est plus cher que le Realme 6 Pro qui embarque un meilleur module photo mais un processeur moins puissant. 

Tout l'enjeu de ce test est de vous montrer si oui ou non le Realme X50 est un choix pertinent. 

J'ai aimé le Reame X50 pour...

... Son design toujours soigné, mais peu inspiré

J'ai testé beaucoup de smartphones Realme cette année et tous ont quasiment le même design. C'est une recette très classe et soignée, certes, même si j'en ai un peu marre de presque copier/coller mes impressions d'un test à l'autre. Le smartphone a des coins arrondis, est assez massif en main mais le lecteur d'empreintes situé sur la tranche est bien placé. 

AndroidPIT Realme X50 side
Le lecteur d'empreintes du Realme X50 est réactif et bien placé. / © AndroidPIT

Ce n'est pas le smartphone le plus facile à utiliser en mono a mano mais la préhension est respectable. Le dos, bien qu'en plastique, présente des reflets métallisés que je trouve très sexy. En fonction de l'angle selon lequel vous orientez le smartphone, des diagonales parallèles s'écartent ou se rapprochent progressivement. C'est très réussi et le côté plastique ne se ressent pas du tout au toucher. 

AndroidPIT Realme X50 usb
Le Realme X50 reste un smartphone assez massif. / © AndroidPIT

Vu de face, le Realme X50 conserve un menton et un front assez larges, ainsi qu'un double poinçoin dans le coin supérieur gauche qui ne sera pas du goût de tout le monde. Dans l'ensemble, le Realme X50 propose donc un design propre et beau, tout comme sa dizaine de prédécesseurs avant lui. 

AndroidPIT Realme X50 logo detail
Les reflets au dos du Realme X50 vous font vite oublié qu'il est en plastique. / © AndroidPIT

... Son écran 120 Hz réussi

Les taux de raffraîchissement se démocratisent à tel point qu'on retrouve des écran 90 Hz sur des smartphones à moins de 400 voire 300 euros. 

Le Realme est l'un des smartphones les moins chers à proposer 120 Hz sur son écran. Alors oui, c'est plus que les 90 Hz du OnePlus Nord. Mais contrairement au OnePlus, on est sur une dalle IPS LCD et non Oled. 

L'écran du Realme X50 de 6,57 pouces offre une résolution de 1080x2400 pixels au format 20:9 en définition FUll HD+ avec une densité de 400 ppp environs. Sur le papier, c'est évidemment moins bien que le OnePlus Nord qui, en plus de la technologie Oled, embarque une dalle compatible HDR10+ de 6,44 pouces.

AndroidPIT realme x50 pro 5g side
Les 120 Hz rendent l'écran du Realme X50 très fluide. / © AndroidPIT

Mais à l'usage, j'ai trouvé cet écran très agréable, même pour les jeux mobiles. Les 120 Hz permettent une belle fluidité. Il faut en revanche composer avec un contraste logiquement moindre qu'avec l'Oled et sur un taux de réflectance assez important.

En plein soleil, l'écran a du mal à être vraiment lisible. Mais en intérieur, vous n'aurez aucun problème car la dalle reste suffisamment lumineuse. C'est juste un peu dommage d'avoir conservé ce large menton ainsi que ce front qui, combinés au double poinçon, viennent perturber l'immersion de cet écran sinon réussi. 

AndroidPIT Realme X50 front camera
Le double poinçon qui perce l'écran du Realme X50 ne sera pas du goût de tout le monde. / © AndroidPIT

... Les performances du Snapdragon 765G 

Là encore, le Realme X50 embarque, comme le OnePlus Nord, un SoC Snapdragon 765G gravé en 7nm et couplé à un GPU Adreno 620. 

Et si OnePlus est généralement l'une des marques qu'on associe le plus au gaming sur smartphone, le Realme X50 a très bien tiré son épingle du jeu. Dans ce comparatif, j'ai réalisé trois salves de plusieurs benchmark graphiques et CPU sur le Realme X50 et le OnePlus Nord. 

AndroidPIT Realme X50 front game screen
Le Realme X50 s'est avéré très performant pour les jeux mobiles. / © AndroidPIT

J'ai réalisé chaque série de trois tests pour chaque benchmark avec les modes gaming, d'optimisation des performances, activé puis désactivés. Je n'ai ensuite conservé que les valeurs intermédiaires parmi les séries de trois résultats obtenus pour chaque benchmark. 

Et sur le papier, le Realme X50 s'en sort mieux que le OnePlus Nord. Difficile de dire ce qu'il en est à l'usage puisque les performances des deux smartphones sont très proches. Et le OnePlus Nord a des avantages sur certains jeux, comme Fortnite qui se débloque en 45 FPS alors qu'il est bridé à 30 FPS dans les paramètres sur le Realme X50.

Comparatif de benchmarks

Realme X50 / OnePlus Nord
Game mode: on GeekBench 5 Single Geekbench 5 Multi PassMark Disk PassMark Memory 3D Mark Slingshot Extreme 3D Mark Vulkan 3D Mark Slingshot 3.0
OP Nord 617 1891 58248 21260 3274 3063 4573
Realme 616 1934 59550 22502 3326 3117 4652
Game mode: off GeekBench 5 Single Geekbench 5 Multi PassMark Disk PassMark Memory 3D Mark Slingshot Extreme 3D Mark Vulkan 3D Mark Slingshot 3.0
OP Nord 611 1896 55190 21496 3271 3053 4585
Realme 620 1923 57078 22282 3335 3108 4641

Mais c'est une belle surprise pour Realme qu'on n'attend pas forcément sur le terrain du gaming. D'autant que OnePlus nous en met plein la vue avec son mode Fnatic qui optimise le CPU, le GPU, la RAM et ainsi de suite. 

Le mode jeu du Realme X50 ne propose qu'un mode "Compétitif" qui n'indique aucunement quelles optimisations se trament lorsque vous l'activez. Mais je dois concéder, en tant que fan (pas du tout inconditionnel, mais fan tout de même) de OnePlus, le Realme X50 fait mieux sur ce point. 

... Sa belle autonomie

Pour ce qui est de l'autonomie, le Realme X50 embarque une batterie de 4200 mAh. La batterie accepte la recharge rapide Dart Charge 4.0 en 30 Watts avec le câble USB-C et l'adaptateur fournis.

Le chargeur que j'ai utilisé durant mon test m'a permis de recouvrer une pleine charge en un peu moins d'une heure. La promesse d'une recharge complète en 1 heure du constructeur est donc tenue. 

4200 mAh, c'est la même capacité de charge que le Realme X50 Pro, plus cher, mais c'est 100 mAh de moins que le Realme 6 Pro, moins cher. Selon nos tests d'autonomie réalisés via le benchmark PC Mark, le Realme X50 a tenu 16 heures avec l'écran en 60 Hz avant de passer sous les 20% d'autonomie et un peu moins de 15h avec l'écran en 120 Hz. 

C'est un score plus que respectable qui se ressent à l'usage quotidien. Le Realme X50 permet facilement de dépasser la journée classique d'utilisation sur une seule charge. C'est donc un bon point pour Realme.

... Son interface Realme UI minimaliste mais complète

L'interface Realme UI, basée sur Android 10, n'est pas la plus attrayante selon moi. Avec ses icônes d'applications toutes rondes, l'écran d'accueil ressemblerait presque- oserais-je le dire?- au launcher des Pixels de Google. 

Heureusement, je n'ai pas trouvé de publicités dans l'interface alors que le constructeur a annoncé en décembre dernier que des publicités seraient embarquées dans sa surcouche, comme c'est le cas sur MIUI de Xiaomi avec la possibilité de les désactiver.

Au moment de la publication de ce test, le smartphone a également reçu le patch de sécurité d'Android de juillet.

C'est assez sobre mais je n'aime vraiment pas le slider de la luminosité en forme de pillule que je trouve assez grossier. En revanche, le menu des réglages a le mérite d'être parmi les plus épurés de toutes les surcouches Android. Avoir un descriptif du contenu de chaque option peut-être utile, mais j'ai bien le choix fait par Realme d'aller à l'essentiel, contraitement à OneUI de Samsung, en présentant une interface aérée.

realme x3 superzoom realmeui2
RealmeUi est une surcouche Android très complète. / © AndroidPit

Vous avez un enregistreur d'écran natif, le mode sombre, le clonage d'apps, un mode gaming d'optimisation des performances avec le Game Space, un mode focus pour mettre en pause certaines notifications pendant un temps donné, le paiement sans contact,... 

Bref, Realme UI ne plaira pas à tous, mais c'est une surcouche épurée, sobre et qui va à l'essentiel dans le prolongement de la philosophie du constructeur.

J'ai moins aimé le Realme X50 pour...

... Son module photo trop moyen

Le Realme X50 embarque un quadruple module photo avec un capteur principal Sony IMX586 dont la configuration est la suivante: 

  • Objectif principal grand-angle Sony IMX586 48 Mpx, équivalent 25 mm, f/1.8
  • Objectif ultra grand-angle 8 Mpx, équivalent 16mm, f/2.3, FOV 119°
  • Objectif macro de 2 Mpx, f/2.4
  • Capteur de profondeur de 2 Mpx, f/2.4

Et je pourrais presque copier/coller les conclusions de mon test du OnePlus Nord. L'objectif principal Sony IMX586 de 48 Mpx n'a rien d'extraordinaire mais il fait très bien le travail. De jour et dans de bonnes conditions de lumière, on se retrouve donc avec de beaux clichés, qui ont du piqué et une plage dynamique large comme il faut.

oneplus nord test complet photo day
De jour, le Realme X50 propose un rendu très correct. / © NextPit

Avec le HDR activé, les couleurs sont vraiment trop saturées. Cela ne me gêne pas lorsque c'est modéré mais le Realme X50 en fait un peu trop à mon goût. 

On retrouve aussi un objectif ultra grand-angle de 8 Mpx avec 119° de FOV. Ce dernier a le mérite de proposer un rendu cohérent en termes de colorimétrie par rapport au capteur grand-angle. L'effet de distorsion aux bords de l'image est plus ou moins bien limité par le traitement logiciel.  

Pas de téléobjectif dédié, c'est donc au capteur principal et au traitement logiciel d'opérer un grossissement optique x2 puis purement numérique en x10. Forcément, on perd beaucoup en niveau de détails mais aussi en exposition. En x10, mes résultats n'étaient tout bonnement pas exploitables. 

realme x50 review photo zoom
Le zoom purement numérique dépassé x2 sur le Realme X50 n'est pas efficace du tout. / © NextPit

De nuit, le capteur principal ne fait logiquement pas de miracles et le traitement logiciel noie l'image dans une bouillie de pixels cramée de part et d'autre lorsqu'il y a une forte source de lumière (un lampadaire, par exemple). Le bruit numérique est donc trop présent ce qui fait perdre beaucoup de détails à l'image. 

Le mode nuit dédié, Nightscape, s'en sort plutôt bien et illumine la scène qui devient tout de suite plus lisible. On peut noter beaucoup de bruit numérique encore une fois mais pour une photo prise à minuit un soir d'été ce n'est pas catastrophique. 

realme x50 review photo night
Le Realme X50 ne voit pas dans le noir, mais limite la casse avec le mode Nigthscape. / © NextPit

Personnellement, j'ai trouvé que le OnePlus Nord s'en était mieux sorti sur la partie photo. Mais ce comparatif est injuste dans la mesure où j'ai testé le Realme X50 bien avant sa sortie et le OnePlus Nord a reçu de grosses mises à jour pour son module photo depuis.

Si on voulait faire un comparatif un peu plus juste, je dirais qu'on trouve nettement mieux en photo chez Realme avec le Realme 6 Pro (qui est moins cher) ou le Realme X3 SuperZoom (qui est plus cher) avec un capteur principal de 64 Mpx et un téléobjectif dédié pour ces deux modèles.

Mais c'est là le seul véritable point noir de ce Realme X50. Je suis certain que bon nombre d'utilisateurs, qui ne sont pas photophiles, seront prêts à le lui pardonner.

Conclusion

Si on ne prend que le rapport qualité/prix de ce modèle uniquement, qu'on l'isole du reste du marché, alors le Realme X50 est absolument un bon choix. Un très bon choix même.

L'écran 120 Hz est des plus fluides, le Snapdragon 765G fait ses preuves pour le jeu vidéo, l'autonomie est plus que solide et le design est soigné même s'il est peu inspiré. 

Mais est-ce qu'on avait réellement besoin d'un énième smartphone Realme à moins de 400 euros? Est-ce qu'il faut sortir un smartphone sur toutes les tranches de prix à 20 euros d'intervalle? Je ne pense pas. 

Je pense que le Realme X50 peut coexister avec le OnePlus Nord même si les deux modèles proposent peu ou prou la même chose. Est-ce que l'interface et le design suffisent à être décisifs? Je ne peux y répondre sans prétendre, à tort, d'être omniscient. Mais le Realme X50 a prouvé qu'il n'avait pas à rougir face à son cousin sur certains points-clés.

Je trouve en revanche plus difficile à accepter qu'à part son actuel flagship, le X50 Pro, Realme propose à chaque tranche tarifaire un compromis différent. Le Realme X3 SuperZoom est nettement meilleur en photo et plus puissant que le Realme X50. Mais il est aussi bien plus cher (500 euros) et n'est pourtant pas 5G ready avec son Snapdragon 855+.

Le Realme 6 Pro est également plus performant en photo que le Realme X50 et moins cher, mais son SoC Snapdragon 720G ne peut rivaliser avec le 765G du X50. C'est peut-être ma pseudo-partialité pour OnePlus qui me fait dire ça. Mais j'ai l'impression que là où le Nord se veut un patchwork de compromis tout-en-un, Realme veut faire cette même synthèse en la divisant en 4 smartphones différents. 

Dans tous les cas, si vous cherchez un smartphone puissant et polyvalent à moins de 400 euros, et que OnePlus n'est clairement pas votre tasse de thé, alors le Realme X50 est un excellent choix. Je trouve juste dommage de voir les entités du groupe BBK vampiriser leurs catalogues entre elles sur le milieu de gamme.

À lire également sur NextPit France: 

Derniers Articles sur NextPit

Recommandé par NextPit

7 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition
Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition

  • Je dirais que les deux modèles ne ciblent pas la même tranche d'âge.
    Realme se veut une marque "jeune" et met l'accent sur les usages ludiques d'où l'écran 120 Hz qui peut être utile pour le jeu, de même que l'effort sur l'autonomie. Les OnePlus se veulent plus classieux et le Nord met davantage l'accent sur le design et sur la partie photo qui est plus soignée, ciblant ainsi une clientèle plus "adulte"...
    Quoiqu'il en soit, je ne crois pas que les gens de BBK soient assez stupides pour mettre en concurrence leurs marques. Ils adoptent une stratégie classique de segmentation pour couvrir les besoins d'un maximum de monde.


    • Ton raisonnement se tient tout à fait. Je suis même assez d'accord. Mais personnellement, je n'ai pas trouvé la distinction - jeune/adulte- assez claire après avoir testé les deux modèles. C'est juste une question de permettre au consommateur, même lambda, de s'y retrouver. Mais sinon, les deux sont très bien sur cette gamme de prix.


  • Ça laisse plus de choix aux intéressés...
    Perso, un 6 Pro "me suffirait bien".

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition