NextPit

Nothing phone (1): Carl Pei n'annonce presque rien et ce n'est pas un jeu de mots

RSVP NOW NOTHING event THE TRUTH. 23 March 14 00 GMT 10 42 screenshot
© Nothing

Nothing vient de lancer son premier smartphone Android, le Nothing phone (1), ce mercredi 23 mars lors de sa keynote The Truth en direct depuis Londres. Voilà, c'est tout. Non, vraiment, Carl Pei n'a pratiquement rien dit de concret sur le prochain produit de sa marque, attendu pour l'été 2022. Cette keynote aurait pu (et aurait dû) être un simple mail. 

NextPit Logo white on transparent Background
NEXTPITTV

La devise "Let's bring the future back" du fabricant promet de remettre le marché de la tech dans le droit chemin. Un projet ambitieux, vous dîtes? Moi j'aimerais qu'on me bring mon temps back parce la petite demi-heure passée à écouter Carl Pei se la jouer génie machiavélique, avec un air taquin, m'a beaucoup coûté. 

Plus sérieusement, le PDG de Nothing, tout de noir vêtu, sur fond rouge avec une aura un peu sombre, a commencé par révéler qu'après un an passé à recruter une dream team et à dénicher des investisseurs qui pèsent, il est fin prêt à nous dire la vérité sur Nothing. "On est en train de construire l'alternative la plus convaincante à Apple" [Ndlr: je vous laisse 30 secondes pour encaisser ça]. 

RSVP NOW NOTHING event THE TRUTH. 23 March 14 00 GMT 22 26 screenshot
C'est le seul visuel associé au Nothing phone (1), Carl Pei n'a rien montré de plus, on ne connaît pas le design du téléphone. / © Nothing

En gros, l'idée est d'avoir un écosystème de produits de qualité mais aussi ouvert et intercompatible avec les produits des autres marques. Logiquement, pour porter cet écosystème, il faut... un smartphone. Sans surprise, le Nothing phone (1) est officiel et sera le cœur de l'écosystème voulu par Carl Pei. Mais, bizarrement, aussi hypé que le produit puisse être, Carl a été très avare en informations concrètes sur son fameux téléphone. 

Tout ce qu'on sait, c'est qu'il embarquera un SoC Qualcomm et qu'il tournera sur Nothing OS, la surcouche Android maison du fabricant. Nothing garantit 40% de bloatwares en moins et une politique de mise à jour allant jusqu'à 3 versions d'Android et 4 ans de patches de sécurité. Nothing OS est aussi censée apprendre de vos usages en adaptant l'allocation de RAM en fonction des apps que vous utilisez le plus et vice versa. Le fabricant a également évoqué un design très minimaliste avec des animations subtiles pour éviter de trop surchager l'interface et pour proposer des transitions cohérentes. 

nothing os preview
Des captures d'écran de versions non définitives de Nothing OS: (de gauche à droite) L'écran d'accueil - les widgets - l'écran de verrouillage - l'Always on Display. / © Nothing

Un premier aperçu de Nothing OS sera disponible via son lanceur d’application, disponible en téléchargement sur certains modèles de smartphones à partir d'avril 2022. Et quant au prix et la disponibilité du Nothing phone (1)?! Eh bien il faudra attendre l'été 2022, la seule échéance que le fabricant a bien voulu promettre. 

Voilà, voilà. Ce lancement pour le moins lacunaire qui ne méritait clairement pas un événement en live est évidemment un choix calculé par la marque. Une façon d'être anticonformiste et de prendre les utilisateurs à contre-pied, afin d'entretenir son cool factor indéniable. Mais du coup, c'est bien beau les keynotes cryptiques avec des messages subliminaux, mais il va falloir donner du concret un jour. 

Espérons que Nothing et notre cher Carl vont vite nous donner des nouvelles. On espère aussi pouvoir rapidement mettre la main sur Nothing OS et vous donner un premier avis sur cette surcouche minimaliste qui a l'air bien sympa. 

Ce article vous a-t-il plu? N'hésitez pas à le partager!
Rejoignez la discussion maintenant

Derniers Articles

Articles recommandés

Pas de commentaire

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition
Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition