Sujets chauds du moment

Test du Realme GT 3: Rapide comme l'éclair et pas si cher

NextPit realme gt 3 review hero
© nextpit, Skrotaa / Adobe Stock

Lire dans d'autres langues :

Aucun smartphone ne se recharge plus vite que le Realme GT 3, c'est le premier à avoir la recharge rapide à 240 W! Ce flagship a aussi d'autres points forts. Dans ce test complet du Realme GT 3, découvrez pourquoi ce smartphone haut de gamme pas cher est efficace pour ce qu'il prétend être.

Realme GT 3

Plus

  • Recharge rapide la plus puissante du marché
  • Écran 144 Hz
  • LED de notification RVB
  • Snapdragon 8+ Gen 1

Moins

  • Module photo en retrait
  • Pas de certification IP
  • Pas de recharge sans fil
  • Pas de prise jack analogique
  • Pas de support de carte microSD
Realme GT 3
Realme GT 3
Realme GT 3: Toutes les offres

Mon avis sur le Realme GT 3 en bref

Le Realme GT3 est la version mondiale du Realme GT 5 et a été officiellement présenté le 28 février lors du Mobile World Congress 2023. Sa date de sortie en France n'est pas encore connue.

D'après nos informations, le Realme GT 3 avec 8 Go de RAM et 256 Go de stockage interne non extensible pourrait coûter 649 euros. Notre exemplaire de test était en version 16+256 Go. Il est donc possible que d'autres options de stockage soient disponibles chez nous. 

Les coloris disponibles en Europe sont le noir (Booster Black) et le blanc (Pulse White). La version violette n'est prévue que pour la Chine. Nous mettrons à jour ce test dès que nous aurons les détails sur la commercialisation.

Test du Realme GT 3
En fait, le Realme GT 3 est un smartphone assez puissant. / © NextPit

Dans tous les cas, cela vaut la peine d'attendre car l'argument de vente par excellence du Realme GT 3 est son chargeur SuperVooC 240W fourni. Realme annonce une fenêtre de temps inférieure à 10 min pour une recharge complète. D'après nos tests, c'est un peu trop optimiste, on était plutôt entre 10 et 15 min.

Le Snapdragon 8+ Gen 1 n'est qu'à un cheveu de l'actuel fleuron de Qualcomm et offre des performances plus que suffisantes. L'écran Amoled de 6,74 pouces a une résolution de 2772 × 1240 pixels et un taux de rafraîchissement exceptionnel de 144 Hz. Seul l'objectif principal pourrait gâcher un peu le tableau.

Mais là encore, Realme offre avec son GT 3 un résultat conforme aux attentes. On est pas au niveau d'un Samsung Galaxy S23 Ultra (test) ou d'un iPhone 14 Pro (test), mais le GT 3 vise pas cette catégorie. Le smartphone est plutôt un "semi flagship", et en tant que tel, je peux vous le recommander sans une once hésitation.

Design et écran

Le Realme GT3 n'est pas spectaculaire en termes de design. Il n'a pas les deux bandes de course du  Realme GT Neo 3 (test) sur tout le dos, et il a également renoncé au design imitation papier du  Realme GT 2 Pro (test) en 2023. Et que dire, c'est une bonne chose !


Les points forts du Realme GT3

  • Positionnement optimal des boutons
  • Taux de rafraîchissement d'un smartphone gaming (144 Hz)
  • Écran plat
  • Luminosité maximale de 1400 Nits
  • Excellente finition
  • Lumière respirante

Les points forts du Realme GT3

  • Pas de certification IP

Le "semi-flagship" de la filiale d'Oppo, mesurant 163,9 × 75,8 × 8,9 mm et pesant 199 g, offre un excellent toucher grâce à son dos arrondi et ses boutons positionnés au centre. Notre exemplaire de test est dans le coloris Booster Black, qui se caractérise par un design mat et donc résistant aux empreintes digitales. Au dos, le modèle blanc met encore plus en évidence le module photo qui occupe toute la largeur.

Test du Realme GT 3
Tous les boutons sont à leur place. / © NextPit

Mais le verre, qui intègre aussi sur le côté droit ce que l'on appelle la Breathing Light, est monté à fleur du reste du dos. Seul le triple module photo, logé dans deux ouvertures circulaires sur le côté droit, émerge du boîtier avec son double flash LED allongé.

Captures d'écran réglages de la LED Breathing Light au dos du Realme GT 3
La fonction Breathing Light permet de personnaliser l'animation et la couleur de la LED à l'arrière du Realme GT 3. / © NextPit

La Breathing Light est une LED multicolore en forme de rectangle qui indique les notifications entrantes ou une batterie faible, ou qui accompagne visuellement le processus de charge en lui-même. L'interface Pulse propose des réglages appropriés.

Personnellement, j'aime bien la mise en œuvre, car elle est difficile à repérer lorsqu'elle n'est pas utilisée. Il faut vraiment venir avec une loupe pour voir les inscriptions et le motif qui rappelle un smartphone gaming.

Le Realme GT 3 vu de dos avec un zoom sur la LED à droite de son module photo appelée Pulse Interface
La Breathing Light à l'arrière du Realme GT 3 peut être utilisée de différentes manières. / © NextPit

L'écran Amoled du Realme GT 3 a une diagonale de 6,74 pouces et une résolution de 2772 × 1240 pixels, ce qui va au-delà de la résolution typique Full HD Plus. Realme parle d'une résolution 1,5k, ce qui, vu en détail, est bien sûr une absurdité.

En fait, les formules de marketing ne sont pas nécessaires pour cet écran "plat". En effet, avec un taux de rafraîchissement maximal de 144 Hz, la dalle se compare avantageusement à la concurrence.

La luminosité est également impressionnante, le Realme GT 3 atteint 1400 Nits en pointe absolue, c'est-à-dire dans une petite zone de l'écran. La luminosité maximale sans exposition directe au soleil atteint sur le Realme GT 3 la coquette valeur de 1100 Nits (HBM). La luminosité typique est annoncée à 500 Nits, ce qui peut paraître peu, mais qui est largement suffisant pour garantir une lisibilité parfaite.

Il y a bien sûr aussi l'écran Always On classique avec ses différents designs et ses réglages temporels optionnels. En parlant de temps, le GT 3 propose aussi un mode Bedtime, qui réduit la luminosité de l'écran et passe en noir et blanc. De plus, seuls les appels des contacts sélectionnés sont autorisés.

Captures d'écran des réglages de l'écran du Realme GT 3
L'interface Realme UI 4.0 offre de nombreuses possibilités de réglage de la couleur de l'écran et de la qualité de l'image. / © NextPit

Realme propose également de nombreux paramètres pour personnaliser la couleur de l'écran. Par exemple, il existe un mode plein écran et des options de netteté, ainsi que la possibilité de modifier manuellement le taux de rafraîchissement.

Et même si le GT 3 n'est pas équipé d'une dalle LTPO à taux de rafraichissement variable de 1 à 144 Hz, Realme indique que sept taux de rafraîchissement sont possibles en "mode automatique" à savoir: 40, 45, 60, 72, 90, 120 et 144 Hz.

Test du Realme GT 3
Le taux de rafraîchissement de 144 Hz n'est pas non plus un standard / © NextPit

Interface/OS

Le Realme GT 3 tourne sous Color OS 13 basé sur Android 13. La mise à jour de sécurité de Google date du 5 février 2023 et l'interface utilisateur d'Oppo n'est visible que si l'on creuse un peu plus dans les paramètres. Selon le smartphone, la version 4.0 de l'interface utilisateur Realme (RMX3709_13.1.0.10) est utilisée.


Les points forts du Realme GT3

  • Ergonomie connue de OnePlus et Oppo
  • Politique de mise à jour acceptable

Les points forts du Realme GT3

  • Bloatware

Test du Realme GT 3
En plus de beaucoup de bloatware, il y a aussi beaucoup de fonctionnalités / © NextPit

Comme chez de nombreux fabricants chinois, voir Xiaomi, la politique de mise à jour de Realme n'est pas clairement définie. Après avoir posé la question, nous avons appris que le Realme GT 3 recevrait trois mises à jour d'Android et quatre ans de correctifs de sécurité Google.

La régularité de ces dernières variera probablement d'un smartphone à l'autre. Mon hypothèse personnelle est que cela dépendra directement des chiffres de vente.

L'interface est "aérée", les différents éléments sont bien hiérarchisés et la navigation est assez intuitive. On retrouve le même menu Shelf (swip de haut en bas sur l'écran d'accueil) que chez Oppo et OnePlus. Realme propose également des thèmes dynamiques, qui ont été implémentés en même temps qu'Android et ses nombreuses personnalisations.

Vous pourrez notamment appliquer la couleur dominante de l'image d'arrière-plan au reste de l'interface utilisateur. Les icônes spécifiques au thème ne sont toutefois pas incluses.

Captures d'écran des réglages pour le fond d'écran et le thème de l'interface Realme UI
Realme, comme Oppo, a bien implémenté les thèmes dynamiques Android / © NextPit

Performances

Le Realme GT 3 n'est pas équipé d'un Snapdragon 8 Gen 2, qui est l'actuel SoC haut de gamme et qui équipe pratiquement tous les nouveaux flagships. Non, la filiale de BBK utilise un Snapdragon 8+ Gen 1, qui est était le SoC premium de l'année dernière (2022). C'est en fait une idée assez intelligente que tous les fabricants ne suivent pas nécessairement du premier coup.


Les points forts du Realme GT3

  • Puissance du Snapdragon 8+ Gen 1
  • Puissance suffisante en toutes circonstances
  • RAM LPDDR5x rapide

Les points forts du Realme GT3

  • Politique de stockage peu claire
  • Pas de prise en charge des cartes microSD

Qui dit dernier SoC haut de gamme dit prix qui va avec. Et comme Qualcomm a une sorte de monopole en matière de SoCs pour smartphones, cela peut se terminer mal pour le porte-monnaie.

En ce sens, je salue la décision d'intégrer le Snapdragon 8+ Gen 1, gravé en 4 nm, dans le Realme GT 3. Contrairement à son prédécesseur, il a fait ses preuves en matière de gestion de la surchauffe et son cœur principal ARM Cortex X2 est cadencé à 3,2 GHz.

Comme il s'agit d'un SoC octa-core, il y a trois autres cœurs de performance (2,5 GHz) et quatre cœurs Cortex-A510 à faible consommation d'énergie (1,8 GHz). Le tout est complété par un GPU Adreno 730 dans le Realme GT 3. Avec cette combinaison, vous n'aurez aucun problème de performance pour les années à venir.

Nous avons donc fait tourner les benchmarks 3D Mark Wild Life et Geekbench sur le Realme GT 3 et le CPU intégré.

  Realme GT 3 Oppo Find N2 Samsung Galaxy Z Fold 4 Huawei Mate XS 2
3D Mark Wild Life Trop puissant Trop puissant 8611 5793
Stress Test 3D Mark Wild Life Meilleure boucle : 10.360
Pire boucle : 6393
Meilleure boucle : 10 389
Pire boucle : 6459
Meilleure boucle : 10.332
Pire boucle : 5606
Meilleure boucle : 5782
Pire boucle : 3267
Geekbench 5 Simple : 1386
Multi : 3946
Simple : 1046
Multi : 3556
Simple : 1332
Multi : 3947
Simple : 840
Multi : 2759

Les résultats des benchmarks semblent très bons, comme on pouvait s'y attendre. Néanmoins, un certain thermal throttling agressif a été constaté, ce qui a entraîné une perte de framerate notable.

Captures d'écran des benchmark 3DMark et Geekbench 6 réalisés sur le Realme GT 3
Les performances du Realme GT 3 sont convaincantes / © NextPit

Realme parle jusqu'à présent exclusivement de 8 Go de RAM LPDDR5X et de 256 Go de stockage interne UFS 3.1. Or, nous notre exemplaire de test a 16 Go de RAM et 256 Go de stockage. En revanche, dans son pays d'origine, la Chine, le Realme GT 3 est proposé en 8/128, 12/256, 16/512 Go et même avec 16 Go de RAM et 1 To de stockage NAND.

On ne comprend pas pourquoi, le jour de la présentation officielle et de la distribution des exemplaires de tests, Realme n'a pas clarifié la disponibilité des différentes versions.

Il est impossible d'étendre le stockage avec une carte microSD. Même si je le mentionne dans les points négatifs, je ne vois pas cela comme un véritable inconvénient avec 256 Go de stockage.

Qualité photo

Le Realme GT 3 est équipé d'un triple module photo au dos, même si les deux ouvertures circulaires font croire le contraire. Il y a un objectif principal de 50 MP avec un capteur Sony IMX890. On retrouve aussi un objectif ultra-grand angle de 8 MP et une caméra macro de 2 MP qui fait également office de caméra microscopique. L'objectif selfie, situé en haut au centre de l'écran, a une résolution de 16 MP.


Les points forts du Realme GT3

  • En quelque sorte, l'objectif microscopique
  • Les photos de jour tout à fait satisfaisantes

Les points forts du Realme GT3

  • Module photo plutôt milieu de gamme
  • Aucune amélioration par rapport au modèle de présérie

Test du Realme GT 3
L'objectif selfie de 16 MP / © NextPit

On remarque vite que Realme n'a pas beaucoup réfléchi à la configuration du module photo. Le smartphone dispose d'un objectif principal de 50 MP, identique au modèle de l'année dernière, avec une focale équivalente de 24 mm, une ouverture de f/1.9, une stabilisation optique de l'image et une Phase Detection Auto Focus. Le capteur est à nouveau au format 1/1,56 pouce.

L'objectif ultra-grand angle de 8 MP avec un champ de vision de 112° est en soi une claque, mais il est encore complété par un objectif macro de 2 MP. Pour que cela ne soit pas trop ridicule, on lui a ajouté un ancien gadget du module photo d'Oppo. Le Realme convainc tout de même avec son mode microscope car les résultats toujours fascinants.

Au final, ce ne sont donc que les photos de jour qui sont vraiment convaincantes. La photo montrant un couloir désert à l'intérieur d'une tour montre que le parquet est joliment détaillé jusqu'au bout. Même la porte arrière est très nette.

Les photos grand angle sont correctes en elles-mêmes. Par rapport à l'objectif principal, les couleurs n'ont absolument rien à voir. Les photos prises avec le zoom sont correctes jusqu'à un zoom x5. Les photos prises avec le zoom x10 ou x20 ne servent qu'à déterminer qui ou quoi se trouve exactement à cet endroit.

Test du Realme GT 3
On pourrait croire qu'il n'y a que deux objectifs mais il y en a bien trois / © NextPit

Les photos de nuit sont correctes, mais sans grande surprise. Il ne reste donc plus qu'à me répéter pour résumer, le module photo est moyen, mais ni plus ni moins.

Autonomie et recharge rapide

La batterie est l'un des principaux critères d'achat des clients, avec le prix d'achat et la qualité photo. Realme en est conscient, ce que l'on ne pourrait pas penser avec sa batterie de 4600 mAh. Mais la sensation est le système "Safe Fast-Charge" certifié par le TÜV Rheinland avec une puissance de 240 W. Realme indique que le GT 3 peut être rechargé de 0 à 100 % en 10 min.


Les points forts du Realme GT3

  • Recharge rapide SuperVooc 240 W
  • Bonne autonomie de près de 2 jours

Les points forts du Realme GT3

  • Temps de recharge variable
  • Pas de recharge sans fil

Test du Realme GT 3
La recharge rapide la plus puissante jamais vu sur un smartphone / © NextPit

Commençons par la mauvaise nouvelle, le temps de recharge annoncé de 10 min n'est pas réaliste. De plus, il n'y a pas de recharge sans fil. Mais, selon la situation dans laquelle vous rechargez la batterie, le temps de recharge peut changer. Ainsi, j'ai pu constater des temps allant de 13 à 18 min pour recharger la batterie de 0 à 100 %.

Realme admet lui-même que le seuil magique de 10 min n'est atteint que dans diverses circonstances. Par exemple, le mode "Smart rapid Charge" doit être activé, la Breathing Light doit être désactivée et la température du smartphone ainsi que la température ambiante, doit être inférieure à 25°.

Pour plus de sécurité, nous vous proposons une vidéo qui représente assez bien une valeur moyenne. La vidéo démarre toutefois à une capacité de 10 %. Les autres tests n'ont été effectués que lorsque le smartphone s'est éteint de lui-même parce que la batterie était complètement vide.

Pour l'autonomie, j'ai soumis le Realme GT 3 au benchmark Work 3.0 Battery life, qui a été lancé avec une luminosité d'écran de 200 Nits et en mode avion avec une batterie pleine à 100 %.

Et il a donc fallu 13h34 pour que le test s'arrête à une capacité restante de 20 %. À titre de comparaison, le Samsung Galaxy S23, avec une batterie de 3900 mAh, a tenu 13h44. En utilisation quotidienne, j'ai pu tenir un peu moins de deux jours. Il me restait 9 % au début de la soirée du deuxième jour. Je qualifierais mon utilisation de moyenne. Les utilisateurs intensifs devraient toutefois pouvoir tenir une journée.

Captures d'écran benchmark autonomie PCMark pour tester l'autonomie du Realme GT 3
L'autonomie du Realme GT 3 est bonne / © NextPit

Fiche technique

Appareil
Illustration
Samsung Galaxy S23 Produktfoto

 

Design
  • Écran plat
  • Habillage en verre dépoli, cadre en plastique
  • Pas de certification IP
  • Coloris: noir et blanc
Écran
  • Amoled 6,74 pouces
  • 2772 x 1240 pixels
  • Taux de rafraîchissement de 144 Hz
Mémoire
  • 8/12/16 Go de RAM
  • 128/256/512 Go / 1 To de stockage UFS 3.1
CPU / GPU
  • SoC Qualcomm Snapdragon 8+ Gen 1 | GPU Adreno 730
Module photo
  • Objectif principal: 50 MP | f/1.9 | PDAF | OIS
  • Objectif ultra-grand angle: 8 MP | f/2.2 | 112° FOV
  • Objectif macro/microscope: 2 MP | f/3.3
  • Objectif selfie: 16 MP | f/2.5
Vidéo
  • 4K à 60 FPS, HDR10+
OS
  • Realme UI 4.0 basé sur Android 13
Batterie et recharge
  • 4600 mAh
  • Recharge filaire de 240 W
  • Pas de recharge sans fil
  • Pas de recharge sans fil inversée
Audio
  • Haut-parleurs stéréo
  • Pas de prise jack
Dimensions et poids
  • 163,9 × 75,8 × 8,9 mm | 199 g
Connectivité
  • 5G | Wi-Fi 6 | Bluetooth 5.3 | NFC

Conclusion

Realme a longtemps été considéré comme un fabricant low cost de smartphones performants, principalement pour le marché indien, presque comme Xiaomi autrefois. La marque essaie de rester fidèle à ce principe avec son prix de 649 euros pour, disons, ce semi-flagship.

Test du Realme GT 3
Le Realme GT 3 est spécial à sa manière / © NextPit

Le Realme GT 3 y parvient avec son SoC, sa technologie de recharge rapide de 240 W, ses haut-parleurs stéréo Dolby Atmos et son écran de 144 Hz avec une résolution 1,5K. La finition, avec la Multicolor Breathing Light pour les notifications, est également agréable.

Mais dans les détails, comme la certification IP, le triple module photo de 50 MP et l'absence de recharge sans fil, le Realme GT3 montre que la marque a encore du chemin à faire avant de créer un véritable flagship.

Le Realme GT 3 reste donc clairement un smartphone de compromis qui cherche son groupe cible parmi les jeunes qui sont en principe pressés. Des jeunes qui n'ont pas besoin d'une qualité de photo exceptionnelle, mais qui ont besoin de puissance pour recharger et jouer.

Ce smartphone a donc sa place sur le marché et obtient même 3,5 étoiles, car il offre exactement ce que l'on peut attendre de nos jours pour son prix. De plus, il offre des fonctionnalités exceptionnelles telles que l'objectif microscopique, la recharge de 240 Wet la LED RVB de notification intelligente.

Mais si vous tenez à ces critères plutôt négligés, vous serez probablement mieux servi par un OnePlus 11 (test) ou même un Samsung Galaxy S23 (test), mais il faudra alors débourser près de 350 euros de plus.

  Le meilleur smartphone Android Le meilleur iPhone La meilleure durabilité Le meilleur smartphone photo Le meilleur milieu de gamme Le meilleur smartphone pliable Le meilleur smartphone pliable compact
Produit
Illustration Xiaomi 14 Ultra Product Image Apple iPhone 15 Pro Product Image Samsung Galaxy S24 Ultra Product Image Honor Magic 6 Pro Product Image Xiaomi Redmi Note 13 Pro+ 5G Product Image OnePlus Open Product Image Samsung Galaxy Z Flip 5 Product Image
Note
Lire le test du Xiaomi 14 Ultra
Lire le test du Apple iPhone 15 Pro
Lire le test du Samsung Galaxy S24 Ultra
Lire le test du Honor Magic 6 Pro
Lire le test du Xiaomi Redmi Note 13 Pro+ 5G
Lire le test du OnePlus Open
Lire le test du Samsung Galaxy Z Flip 5
Offre*
nextpit reçoit une commission pour les achats effectués via les liens marqués comme étant affiliés. Cela n'a aucune influence sur le contenu éditorial, et ne représente aucun coût pour vous. Pour en savoir plus sur comment nous monétisons notre contenu, rendez-vous sur notre page dédiée à la transparence.
Aller au commentaire (0)
Ce article vous a-t-il plu? N'hésitez pas à le partager!
Articles recommandés
Derniers Articles
Notification push Article suivant
Pas de commentaire
Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition
Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition