NextPit

Test de la Garmin Forerunner 255 Music: Le fitness avant tout

Garmin Forerunner 255 Music 8
© NextPit

La prise en main de la Garmin Forerunner 255 Music est étonnante car il faut naviguer dans les menus avec cinq boutons au lieu d'un écran tactile. Garmin a donc renoncé à l'écran tactile, ce qui permet à la smartwatch d'atteindre 14 jours d'autonomie. Dans ce test complet de la Garmin Forerunner 255 Music, on vous révèle ce que vaut cette montre connectée de fitness au quotidien.

Note

Plus

  • Une excellente smartwatch de fitness
  • La très bonne autonomie allant jusqu'à 14 jours
  • La fonction musique convaincante dans la pratique
  • Les nombreuses données d'analyse dans l'application Garmin
  • La compatibilité avec de nombreux capteurs et accessoires Garmin

Moins

  • L'ergonomie compliquée
  • Pas d'ECG ni de mesure de la tension artérielle
  • Le peu de fonctions de montre connectée
  • L'absence de recharge sans fil
  • Le câble de recharge propriétaire

La Garmin Forerunner 255 Music en bref

Si vous accordez une grande importance au fitness lors de l'achat d'une smartwatch, vous ferez le bon choix avec la Garmin Forerunner 255 Music. En effet, grâce aux nombreuses fonctions de suivi, au GPS et à la connexion à l'écosystème Garmin, l'enregistrement de vos données vitales est particulièrement complet. Parmi les inconvénients, on trouve une ergonomie compliquée sans écran tactile, une application Garmin tout aussi compliquée ainsi que l'absence de recharge sans fil.

La Forerunner 255 Music a un prix de vente conseillé de 399,99 euros. Elle est donc 100 euros plus chère que son prédécesseur et 50 euros plus chère que la version de base.

Design et ergonomie

La Garmin Forerunner 255 Music existe en version standard avec un boîtier de 45 mm et en version S plus petite avec un diamètre de 41 mm. Le modèle standard que nous avons testé intègre un écran MIP de 1,3 pouce sur lequel s'affichent des informations de suivi, des menus et plus encore. La montre s'utilise à l'aide de cinq boutons situés sous une lunette en polymère renforcé par des fibres.

Garmin Forerunner mit Armband.
La Forerunner 255 Music n'a pas un look premium, mais sa finition est de qualité / © NextPit

J'ai aimé

  • La qualité des finitions

Je n'ai pas aimé

  • L'ergonomie compliquée
  • L'écran pas toujours bien lisible

Oubliez ce que vous saviez jusqu'à présent sur l'ergonomie des smartwatchs! Car Garmin a bravé toutes les conventions pour sa gamme Forerunner et a renoncé à un écran tactile. À la place, l'écran de 1,3 pouce utilise une technologie qui rappelle un peu l'e-ink et porte le nom génial de "MIP". Les écrans à mémoire en pixels sont extrêmement économes en énergie, peuvent afficher des couleurs et présenter des contenus de manière suffisamment fluide. L'inconvénient est qu'ils n'émettent pas de lumière, ce qui vous oblige à activer le rétroéclairage en appuyant sur un bouton le soir.

L'éclairage s'active dans chaque menu via le bouton supérieur situé sur le côté gauche. Cela entraîne l'un des problèmes de la Forerunner 255 Music. Elle s'utilise par trois boutons sur le côté gauche et deux sur le côté droit. Un petit tutoriel est présenté lors de configuration de la smartwatch et vous êtes ensuite plutôt abandonné à vous-même.

Garmin Forerunner 255 Music Display.
L'écran de la Forerunner 255 Music n'est pas tactile / © NextPit.

Sur l'écran d'accueil, vous pourrez allumer la lumière à gauche ou vous vous dirigez vers le haut et le bas à travers des écrans d'information. À droite, vous activerez différents entraînements via l'écran supérieur et le bouton inférieur perd sa fonction de "bouton de retour". Si vous maintenez le bouton de la lumière enfoncé, vous accéderez à un menu rapide qui permet par exemple d'accéder à Garmin Pay, aux paramètres ou à la connexion avec votre smartphone. Le bouton du milieu conduit à un autre menu de paramètres et celui du bas au contrôle de la musique.

Si vous vous en souvenez, vous pourrez oublier tout cela lorsque vous commencez un entraînement. Car en mode entraînement, le bouton du haut conduit au contrôle de la musique. De telles incohérences sont fréquentes dans le système de menus de Garmin, ce qui rend l'utilisation vraiment compliquée et difficile.

Knöpfe Garmin Forerunner 255 Music.
L'ergonomie de la Forerunner 255 Music est vraiment compliquée / © NextPit

Comme Garmin limite la possibilité d'effectuer des réglages via l'application, vous devrez vous débattre avec la complexité des commandes. Malgré une certaine courbe d'apprentissage, l'ergonomie n'est jamais vraiment simple. D'autant plus que d'autres smartwatchs offrent des possibilités de réglage intuitives avec des solutions telles que des lunettes rotatives ou des couronnes 3D, qui fonctionneraient également indépendamment d'un écran tactile.

Mais ce que Garmin a réussi avec sa smartwatch à près de 400 euros, c'est la finition. Avec un verre Gorilla 3, un polymère de haute qualité et une protection contre l'eau de 5 ATM, la Forerunner 255 Music semble faite d'un seul bloc. Même sous la douche, je n'ai pas du tout eu peur que la montre prenne l'eau.

Interface/OS

Garmin utilise son propre OS sur la Forerunner 255 Music. Celui-ci a deux applications compagnons et intègre la solution de paiement propriétaire Garmin Pay.


J'ai aimé

  • Les données recueillies dans l'application Garmin Connect
  • Les nombreux contenus gratuits dans l'application IQ

Je n'ai pas aimé

  • L'application Connect assez chaotique

En 2022, Garmin continue d'utiliser des solutions logicielles propriétaires sur ses wearables. Curieusement, il n'y a pas vraiment de nom pour ces dernières. La Forerunner 255 Music indique juste qu'elle tourne sous la version 12.27. Grâce à l'OS propriétaire, l'interface est exactement adaptée à l'écran de 1,3 pouce et à l'utilisation via les boutons.

Ladeanimation Garmin.
L'OS propriétaire de Garmin est très complet et joli à de nombreux endroits / © Garmin

Si vous souhaitez utiliser toutes les fonctions de la smartwatch, vous devrez toutefois installer deux applications, Garmin Connect et Garmin IQ. Alors que la première permet d'effectuer quelques réglages et de consulter les nombreuses données de fitness, la seconde se charge de la gestion des applications.

La diversité des applications disponibles, à l'exception des cadrans, n'est pas vraiment importante. En revanche, vous n'aurez pas à prévoir de frais supplémentaires pour l'installation d'applications et de nouveaux cadrans. Le nombre maximal d'applications pouvant être installées sur la Forerunner 255 Music est de 15. Les 4 Go restant sont réservés au stockage de musique.

Suivi et fitness

Garmin a équipé sa Forerunner 255 Music d'un cardiofréquencemètre, d'un oxymètre de pouls pour mesurer le taux d'oxygène dans le sang, d'un thermomètre ainsi que d'un altimètre, d'un GPS, d'un GLONASS, d'un Galileo et d'un capteur de mouvement. Le NFC, le Bluetooth et le Wifi sont également présent. Bien que l'éventail des fonctions soit très riche, certaines d'entre elles restent à l'écart par rapport à d'autres modèles.

Unterseite Garmin Forerunner 255 Music.
Les capteurs et le port de chargement se trouvent sur la face inférieure. / © NextPit

J'ai aimé

  • Le suivi de la condition physique très complet et sans faille
  • Le GPS bi-bande précis
  • Le Wifi et le Bluetooth pour la connexion d'écouteurs
  • La connexion aux accessoires Huawei

Je n'ai pas aimé

  • L'absence de mesure de la pression artérielle ainsi que de l'ECG numérique
  • Le suivi automatique pas vraiment fiable
  • Les alarmes agaçantes pendant la course

Garmin fait une fois de plus figure de geek en matière de suivi de la condition physique. Je ne suis pas aussi expérimenté que Stefan, mon collègue et ex-entraîneur de fitness, mais je cours régulièrement et j'ai déjà fait le tour de Berlin avec d'innombrables fitness trackers et smartwatchs. Dans la pratique, la Forerunner 255 Music se démarque par son maniement simple pendant le sport, ses nombreuses fonctions pour de nombreux types de sport et ses données détaillées.

Le bouton supérieur droit permet de démarrer l'entraînement souhaité. Pour le vélo, le jogging et d'autres sports, une barre vous indique facilement si le signal GPS est suffisant pour suivre votre itinéraire. Par défaut, Garmin signale que vous avez parcouru un kilomètre supplémentaire en émettant une alarme stridente via des écouteurs connectés.

Dans les paramètres, vous pourrez choisir les informations que la montre doit vous annoncer. C'est un avantage par rapport aux montres qui vous récitent à chaque kilomètre un long monologue d'informations inutiles.

Grâce au GPS intégré, vous pourrez laisser votre smartphone à la maison. Le GPS bi-bande, GLONASS et Galileo garantit la fiabilité et la précision de votre vitesse, de votre itinéraire et des informations sur l'altitude. Les tours automatiques, la possibilité de s'entraîner par intervalles, la création de plans d'entraînement, les rapports matinaux, les conseils pour votre temps de récupération, les courses virtuelles et d'autres fonctions de fitness complètent l'ensemble. Ceux qui prennent vraiment au sérieux le sport au quotidien seront ravis.

Garmin Forerunner 255 Music Armband.
Le bracelet est simple et fixe la montre de manière fiable au poignet / © NextPit

Ce que Garmin pourrait améliorer à cet égard, c'est le démarrage automatique des entraînements. Alors que les multi-entraînements permettent, par exemple lors de triathlons, de suivre plusieurs sports à la suite, la détection automatique des entraînements se montre plutôt peu intuitif. Lors du cyclisme par exemple, le suivi de la course à pied se déclenchait régulièrement. On ne peut toutefois pas qualifier de jogging les tours de vélo électrique à 25 km/h avec le Fiido X.

Garmin s'est cependant concentré sur les fonctions de fitness et a renoncé aux fonctions de santé que proposent d'autres fabricants. Malgré son prix élevé, la Forerunner 255 Music ne propose pas de mesure approximative de la tension artérielle ni d'enregistrement d'un ECG numérique. Pour cela, vous devrez vous tourner vers la Galaxy Watch 5 (Pro), l'Apple Watch Series 8 ou la Huawei Watch GT 3 Pro.

Ce "fitness first focus" est soutenu par le fait que Garmin propose un vaste écosystème de capteurs supplémentaires pour mesurer la longueur de pas, le pouls de façon plus précise, l'équilibre et bien plus encore. C'est une caractéristique unique dont vous pouvez profiter pleinement avec la Forerunner 255 Music.

Garmin Forerunner 255 Music App Screenshot
L'application Garmin est un peu confuse, mais elle offre de superbes données d'analyse! / © NextPit

Après le sport, la smartwatch vous aide avec des conseils et des informations sur vos phases de récupération. À partir de votre phase de récupération, de votre score de sommeil, d'une échelle de 100 points permettant d'évaluer différentes données de sommeil et d'autres données, la Forerunner 255 Music calcule votre âge sportif ainsi que votre Body Battery. Comme les mantras "Eat, Sleep, Workout, Repeat" propagés dans les réseaux sociaux peuvent être tout à fait nocifs, ces fonctions vous offrent une aide importante pour un quotidien sain.

J'aime particulièrement le suivi du sommeil chez Garmin avec ses informations détaillées sur les phases de sommeil, d'éveil et d'agitation et les informations sur le taux d'oxygène dans le sang. Il faut toutefois s'habituer à porter la montre de 45 mm en dormant.

Autonomie et fonctionnalités de montres connectées

Les compromis que vous devez accepter pour le manque d'écran tactile sont compensés par Garmin pour l'excellente autonomie. Selon les indications du fabricant et aussi dans la pratique, la Forerunner 255 Music tient jusqu'à 14 jours. Il faut cependant renoncer à la recharge sans fil et vous devrez faire avec le câble de recharge propriétaire assez dépassé. Garmin ne propose pas beaucoup de fonctions basiques d'une montre connectée.


J'ai aimé

  • L'excellente autonomie
  • Le temps de recharge court
  • La fonctionnalité musicale cool, bien qu'un peu compliquée.

Je n'ai pas aimé

  • L'absence de recharge sans fil
  • Le câble de recharge propriétaire
  • Le peu de fonctions de montre connectée

Garmin met également l'accent sur le fitness en ce qui concerne l'autonomie et les fonctions de montre connectée. En effet, avec une autonomie pouvant aller jusqu'à 14 jours, vous profiterez d'une insouciance que vous n'aurez pas avec les autres smartwatchs. Vous n'aurez pas à vous soucier de recharger votre Forerunner 255 Music tous les soirs. C'est une des raisons pour lesquelles je ne porte pas de smartwatch au quotidien.

Ladekabel der Forerunner 255 Music von Garmin.
Le chargeur de la Forerunner 255 Music est rétrocompatible mais un peu dépassé / © NextPit

Avec la mesure permanente du pouls et du taux d'oxygène dans le sang, le suivi du sommeil le soir et quelques entraînements, l'autonomie tombe à 10 jours. Ça reste une très bonne valeur qui vous permettra, après quelques mois d'utilisation, d'enregistrer vos données vitales et de fitness de manière particulièrement complète. Ce qui est gênant pour une smartwatch à 400 euros, c'est l'absence de recharge sans fil et la solution de recharge propriétaire plutôt "moche".

Là où d'autres fabricants utilisent des aimants qui s'accrochent à la smartwatch, vous devrez brancher un câble au dos de la Forerunner 255 Music. Vous pourrez certes reprendre ce système des anciennes smartwatchs, mais le port USB-A à l'autre extrémité semble un peu désuet en 2022.

La Forerunner 255 Music est particulièrement adaptée pour le sport

La Forerunner 255 Music que nous avons testé apporte, par rapport à la version de base et pour un supplément de 50 euros, un stockage interne ainsi qu'une compatibilité avec différentes applications de streaming. Pour ce test, j'ai dû m'abonner à un abonnement premium chez Spotify pour avoir de la musique sur la smartwatch. Vous pourrez également utiliser Deezer, Amazon Music et quelques services moins connus. Il est aussi possible de transférer de la musique depuis votre PC vers la montre via le câble de chargement. La lecture se fera alors via des écouteurs sans fils connectés.

Les autres fonctions de base d'une montre connectée sont manquantes. Curieusement, il n'est pas possible de contrôler la lecture de la musique sur le smartphone connecté et vous ne pourrez pas non plus réagir aux notifications. Garmin fait par ailleurs la promotion d'une navigation Turn-by-Turn, mais dans l'application Garmin IQ, on ne trouve, outre Komoot, que des applications de navigation inconnues qui sont largement inférieures à celles de Google, Apple ou Sygic.

Garmin Pay peut aussi être utilisé avec une carte de crédit compatible. En dehors de ça, la boutique d'applications ne propose que des cadrans, des applications de maison connectée de Sonos et Samsung ainsi que des applications de développeurs indépendants. D'autres smartwatchs font mieux sur ce point.

Conclusion

Pour un prix de près de 400 euros, Garmin a lancé la Forerunner 255 Music, à première vue, comme une alternative aux Apple Watch, Galaxy Watch, Pixel Watch et autres. Après quelques semaines de test, il est clair que Garmin suit sa propre voie. Il faut saluer le courage de l'entreprise de concevoir une smartwatch de fitness comme un gadget de fitness.

Les fonctions de suivi, le design, les fonctions de montre connectée; tout est conçu pour accompagner un quotidien sportif. Avec une excellente autonomie, un écran Always-on, un GPS précis, des données d'analyse complètes et un écosystème d'accessoires de fitness, seul Garmin propose des alternatives à sa Forerunner 255 Music. La Forerunner 245 Music par exemple, malgré son GPS moins précis et une autonomie deux fois moins bonne, est une bonne alternative.

Le seul gros défaut de la Forerunner 255 Music, c'est son ergonomie compliquée, sans écran tactile et sans autres commandes. Le dernier modèle Forerunner est également à la traîne en ce qui concerne les fonctions de montre connectée, en particulier le contrôle de la musique et les possibilités de réaction aux notifications.

Garmin devrait aussi équiper le prochain modèle de la recharge sans fil. Sinon, si vous avez les moyens de l'acheter, la Forerunner 255 Music est une bonne smartwatch de fitness.

NextPit reçoit une commission pour les achats effectués via les liens marqués comme étant affiliés. Cela n'a aucune influence sur le contenu éditorial, et ne représente aucun coût pour vous. Pour en savoir plus sur comment nous monétisons notre contenu, rendez-vous sur notre page dédiée à la transparence.

Articles recommandés

Ce article vous a-t-il plu? N'hésitez pas à le partager!
Rejoignez la discussion maintenant

Derniers Articles

1 commentaire

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition
Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition

  • chti fanou depuis 3 semaines Lien du commentaire

    Vous parlez toujours du manque d'écran tactile, sachez que c'est justement pour cela que les sportifs la choisisse, le tactile on n'en veux pas, trop facile de changer qqch pendant la séance par inadvertance parce que l'on aurait touché l'écran.