NextPit

Test du Honor 70: Un bon milieu de gamme aux airs de flagship Huawei

Mis à jour : Ajout du test complet
NextPit Honor 70
© NextPit

Le Honor 70, lancé à l'occasion de l'IFA 2022, se positionne quelque part entre le milieu et le haut de gamme. Dans ce test complet du smartphone, on vous montre ce que vaut réellement le Honor 70 au quotidien.

Note

Plus

  • Beau design
  • Bel écran
  • Caméra principale efficace
  • Performances correctes

Moins

  • Politique de mise à jour
  • Pas de certification IP
  • Haut-parleur mono
  • Pas de recharge sans fil
  • Un peu trop cher

Le Honor 70 en bref

Le Honor 70 est disponible chez nous en trois coloris à savoir Midnight Black, Emerald Green et Crystal Silver. Vous aurez le choix entre 128 et 256 Go de stockage, toujours avec 8 Go de RAM. Vous devrez débourser 499,90 euros ou 599,90 euros selon la version choisie.

 

Design et écran

Le Honor 70 est beau. Le design aux motifs d'un diamant du dos avec le double module photo circulaire lui donne un aspect haut de gamme. L'écran est une dalle Amoled de 6,67 pouces avec une résolution Full HD+ (2400 x 1080 pixels) et un taux de rafraîchissement de 120 Hz.


J'ai aimé

  • Le design premium
  • La superbe sensation au toucher
  • Le poids contenu
  • L'écran très correct

Je n'ai pas aimé

  • L'absence de certification IP
  • Le haut-parleur mono
  • L'absence de slot microSD
  • L'absence de prise jack

Untere Rückseite des Honor 70
Le motif en diamant et les reflets font du Honor 70 un véritable accroche-regard ! / © NextPit

Visuellement, il n'y a pas tant de changements que ça par rapport au Honor 50 de 2021. Le Honor 70 nous rappelle les souvenirs de l'époque glorieuse de Huawei. J'utilise toujours, entre autres, un Huawei P30 Pro et je condamne cette indicible politique de blocage qui continue de rendre la vie difficile à Huawei.

Si, comme moi, vous aimez le design des anciens flagships de Huawei, le Honor 70 vous comblera. Avec un poids de seulement 178 g, le smartphone a un aspect chic avec le verre de l'écran et du dos incurvés sur les côtés. Il tient ainsi très bien en main et semble plus fin que les 7,91 mm mesurés.

Blick von schräg unten aufs Honor 70
Il n'y a pas de prise jack ... / © NextPit

Notre exemplaire de test est dans le coloris Crystal Silver, qui présente un motif en diamant sur le dos et permet des changements de couleur assez réussis lorsque la lumière se reflète. Le look premium est complété par le double module photo.

En ce qui concerne le hardware, j'ai quelques remarques, car Honor n'a placé qu'un haut-parleur mono sur la tranche inférieure. Il n'y a pas non plus d'emplacement pour une carte microSD ni de prise casque. De plus, le Honor 70 n'a pas de certification IP.

Blick auf die obere Vorderseite und das Punch Hole des Honor 70
La caméra selfie est logée dans un poinçon. / © NextPit

On peut sans crainte qualifier l'écran de réussi, mais discret. Il fait donc ce qu'on peut attendre d'un écran dans sa gamme de prix. Plus concrètement, on retrouve un écran Amoled avec une diagonale d'écran de 6,67 pouces et une résolution de 2400 × 1080 pixels.

À cela s'ajoute un taux de rafraîchissement de 120 Hz, qui n'est malheureusement pas adaptatif, faute de technologie LTPO 2.0. Tout semble certes merveilleusement fluide, mais n'oubliez pas que si vous choisissez de rester en 120 Hz (au lieu de rester en 60 Hz ou de choisir le mode automatique), l'écran sera plus énergivore.

La dalle est suffisamment lumineuse et prend en charge la profondeur de couleur de 10 bits ainsi que le HDR10+ et Widevine L1. En haut, au centre, se trouve un poinçon qui abrite la caméra selfie. Sur le bas de l'écran, Honor a placé un capteur d'empreintes digitales fiable et rapide.

Interface/OS

Le Honor 70 tourne sous Magic UI 6.1, basé sur Android 12. Le smartphone a pas mal de bloatware et Honor promet deux mises à jour majeures d'Android.


J'ai aimé

  • L'accès au Play Store et aux services Google
  • La proximité avec EMUI

Je n'ai pas aimé

  • La politique de mise à jour limitée
  • Le bloatware

Le grand show nostalgique de Huawei se poursuit également au niveau de l'interface. En effet, la surcouche de Honor rappelle un peu EMUI de Huawei. Les deux interfaces se ressemblent étonnamment, tant sur le plan visuel que fonctionnel. Magic UI est ici dans sa version 6.1 et est basée sur Android 12.

L'apparence de EMUI ou des surcouches de la plupart des fournisseurs chinois, qui renoncent la plupart du temps aux App-Drawer, ne me conviennent pas du tout. J'aime la simplicité, je préfère donc Android Stock.

Mais j'ai appris à apprécier certaines fonctions de EMUI et je suis heureux de pouvoir les utiliser aussi avec Magic UI 6.1. Je citerai par exemple la fonction de capture d'écran, qui se déclenche en tapotant deux fois sur l'écran.

Screenshots der Magic UI
Les bloatwares sont nombreux, mais le Honor 70 est moins riche ce qui concerne les mises à jour de sécurité / © NextPit.

Pour le reste, il faut mentionner que comme pour le Honor 50, tous les services Google sont de la partie, y compris l'accès complet au Google Play Store. Je ne peux pas m'empêcher de penser que certains n'ont pas encore compris que Honor et Huawei se sont séparés. Je préfère donc mentionner l'intégration des services Google.

À propos de Google, Honor promet deux mises à jour majeures d'Android, ce qui fait que le Honor 70 recevra au maximum Android 14. Les mises à jour de sécurité sont garanties pendant trois ans. En début 2023, il s'agit d'une politique de mise à jour moyenne. Honor devrait penser à l'améliorer.

Et pour continuer sur le thème des mises à jour, les patchs de sécurité sont aussi un problème. Celui de mon exemplaire de test date encore de juillet 2022!

Sinon, il y a encore une fois beaucoup de bloatware préinstallé. À mon avis, on aurait pu s'en passer. Le facteur coût est souvent invoqué pour expliquer le nombre élevé d'applications préinstallées.

Performances

Le Honor 70 est équipé du SoC Snapdragon 778G+ de Qualcomm. Il est à l'image du smartphone, c'est-à-dire pas vraiment haut de gamme mais pas milieu de gamme non plus. En tout cas, il promet de moins souffrir des problèmes de surchauffe propres aux SoCs haut de gamme de Qualcomm.


J'ai aimé

  • Les performances suffisantes pour presque tous les cas d'utilisation
  • La stabilité et l'absence de surchauffe

Je n'ai pas aimé

  • La connectivité pas au top

Honor 70 von der Seite in einer Hand gehalten
Les jeux tournent bien sur le Honor 70 mais moins bien que sur un flagship/ © NextPit

Avec le Snapdragon 778G+, on se rend compte que l'on a affaire à un smartphone milieu de gamme et non à un flagship. Le Honor 70 laisse son prédécesseur juste derrière lui, mais en général, dans le segment des smartphones à 500-600 euros, on peut s'attendre à un meilleur SoC. Honor a associé le SoC au GPU Adreno 642L et 8 Go de RAM.

Les résultats des benchmarks donnent une image mitigée, le Nothing Phone (1) a obtenu des valeurs légèrement meilleures lors des tests 3D Mark et légèrement moins bonnes lors du test Geekbench 5 avec un SoC identique. Le Snapdragon 778G Plus est certes mieux que l'Exynos du Samsung Galaxy A53, mais le Dimensity 8100 du Poco X4 GT, d'un prix similaire, l'écrase.

  Honor 70
Snapdragon 778G Plus
Samsung Galaxy A53
Exynos 1280
Nothing Phone (1)
Snapdragon 778G Plus
Xiaomi Poco X4 GT
Dimensité 8100
3D Mark Wild Life 2656 2280 2809 5848
3D Mark Wild Life Stress Test Meilleure boucle : 2664
Pire boucle : 2625
Meilleure boucle : 2298
Pire boucle : 2283
Meilleure boucle : 2832
Pire boucle : 2816

Meilleure boucle : 5849
Pire boucle : 3452

Geekbench 5 Simple : 817
Multi : 2962
Simple : 727
Multi : 1896
Simple : 796
Multi : 2889

Simple : 896
Multi : 3682

Je n'ai pas constaté de surchauffe gênante. De plus, le SoC a fonctionné de manière assez stable, sans trop baisser en régime de temps en temps. Vous pourrez faire tout ce qu'un utilisateur lambda fait avec son smartphone, sans lag. Les jeux tournent aussi sans problème, à moins que vous ne montiez le niveau des graphismes, auquel cas le Snapdragon 778G+ montrera ses limites.

En ce qui concerne la connectivité, on voit clairement que Honor a fait des concessions avec le Wifi 6 au lieu du 6e, le Bluetooth 5.2 et un port USB-C-2.0.

Module photo

Avec son module photo, le Honor 70 veut séduire les personnes qui aiment créer du contenu pour les réseaux sociaux. Il a notamment un objectif principal du niveau d'un flagship, mais aussi divers modes vidéo intéressants.


J'ai aimé 

  • La qualité des photos prises avec l'objectif principal
  • L'objectif ultra-grand angle utile
  • Les modes vidéo intéressants

Je n'ai pas aimé

  • L'absence de stabilisation optique de l'image
  • Les faiblesses des photos de nuit
  • Le zoom numérique x10 est peu convaincant

Le triple module photo au design à double anneau est mené par un objectif principal de 54 MP qui s'appuie sur le capteur Sony IMX800 de 1/1,49 pouce. Honor l'a associé à un objectif ultra-grand angle de 50 MP avec un champ de vision de 122° et un capteur de profondeur de 2 MP. Le Honor 70 n'a donc en réalité que deux objectifs photo.

Au moins, par rapport au Honor 50, l'objectif macro de 2 MP a disparu. C'est d'ailleurs l'objectif ultra-grand angle qui se charge de la macro, tandis que la caméra selfie à l'avant a une résolution de 32 MP.

Rückseite des Honor 70 mit Blick auf die Kamera-Inseln
Le design du module photo n'est pas le seul élément convaincant du Honor 70. / © NextPit

L'objectif principal m'a convaincu aussi bien dans de bonnes conditions d'éclairage de jour que, avec des réserves, pour les photos de nuit. Si vous voulez vraiment exploiter la pleine résolution, vous devrez choisir le mode dédié.

Si vous ne le faites pas, vous obtiendrez les résultats habituels du pixel binning. Très honnêtement, ces photos de 12 MP sont absolument suffisantes. Les images sont nettes, riches en détails et les couleurs sont vives, mais toujours dans un cadre naturel.

Je trouve toutefois dommage que les photos ne soient stabilisées qu'électroniquement. Le même capteur Sony se trouve également dans le tout nouveau flagship de Xiaomi. Si vous avez lu notre prise en main du Xiaomi 13, vous savez que le capteur dispose de la stabilisation optique.

La qualité se dégrade cependant un peu la nuit. Vous verrez nettement plus de bruit et moins de détails. Même le mode nuit n'est pas toujours efficace. Plus le sujet est proche, plus il est possible de prendre de belles photos de nuit, surtout en mode nuit. Mais j'ai tenu le smartphone près de l'étang nocturne d'un parc de Dortmund et les résultats étaient clairement plus mauvais.

Les arbres autour de l'étang ont l'air très bruyants. Il est possible que ce soit aussi un effet secondaire de l'absence de stabilisation optique de l'image et que les photos soient tout simplement plus facilement floues.

Néanmoins, je trouve que le module photo est correct même dans des conditions de faible luminosité, si l'on considère que nous avons affaire à un smartphone milieu de gamme et non à un smartphone photo.

Le capteur ultra-grand angle est un peu moins bon que le principal. Mais là aussi, on réussit aisément de très belles photos lorsque la lumière est bonne. Sur les bords, on retrouve toutefois la distorsion habituelle.

J'ai observé lors du test que les photos prises dans le noir étaient bien plus mauvaises aussi. En règle générale, les différences de couleur entre l'objectif principal et l'ultra-grand angle sont restées dans des limites supportables. Mais là aussi, il y a eu quelques exceptions où les couleurs divergeaient davantage.

Les portraits sont faciles à prendre avec l'objectif principal et l'objectif selfie. Avec l'effet bokeh, le visage se détache clairement de l'arrière-plan. Aussi, le mode super macro permet à l'objectif ultra-grand angle de faire des gros plans très corrects. Le smartphone filme au maximum en 4K à 60 FPS.

Honor a complété son module photo avec des fonctions logicielles particulières. Ainsi, vous pourrez par exemple isoler une personne de la foule ou d'un groupe afin de garder le focus sur elle. Pour les influenceurs (et ceux qui veulent le devenir), il existe un autre mode vidéo intéressant, le Dual Video Streaming, qui permet de filmer simultanément avec les objectifs avant et arrière en 1080p.

Autonomie

Le Honor 70 dispose d'une batterie de 4800 mAh. Le smartphone prend en charge la recharge filaire de 66 W.


J'ai aimé

  • La bonne autonomie
  • La recharge rapide de 66 W
  • Le chargeur fournit

Je n'ai pas aimé

  • L'absence de recharge sans fil

C'est toujours un plaisir lorsque le fabricant fournit le chargeur capable de recharger le smartphone à pleine charge. Pour le Honor 70, il s'agit tout de même d'une puissance de 66 W, comme pour son prédécesseur. Il n'y a donc pas d'amélioration à cet égard, mais cela m'importe vraiment peu.

La vitesse de recharge est pour moi le juste milieu entre les avantages de la recharge rapide et ses effets secondaires. 50 à 55 min suffisent pour passer de 0 à 100 % d'autonomie. La batterie de 4800 mAh permet de passer la journée sans problème et même une deuxième avec un peu de concessions.

Je trouve toutefois agaçant qu'il n'y ait pas de recharge sans fil.

Fiche technique

  Fiche tehnique du Honor 70
Produit
Illustration
Honor 70
Écran 6,67 pouces Oled "Super Curved Display", 2.400 x 1.080 pixels,
taux de rafraîchissement de 120 Hz, format 20:9
Dimensions 161,4 x 73,3 x 7,91 mm (H x L x P)
Poids 178 g
SoC Snapdragon 778G Plus
Mémoire 8 Go de RAM
256 Go de ROM
OS Android 12 avec Magic UI 6.1
Stockage extensible Non
Objectif principal 54-MP-IMX800 avec super-capteur, (ouverture f/1.9)
Objectif ultra-grand angle/macro 50 MP, (ouverture f/2.2)
Capteur de profondeur 2 MP, (ouverture f/2.4)
Objectif selfie 32 MP, (ouverture f/2.4)
Vidéo 4K | 30 fps | EIS
Audio Haut-parleur mono, pas de prise jack 3,5 mm
Batterie 4800 mAh
Recharge filaire 66 W
Recharge sans fil (Qi) Non
Certification IP Non
Connectivité 802.11 a/b/g/n/ac/ax WiFi 6, 5G, NFC, Bluetooth 5.2, GPS
Coloris Midnight Black, Emerald Green et Crystal Silver

Conclusion

Honor a de nouveau réussi à sortir un smartphone milieu de gamme vraiment efficace, qui me semble être l'évolution logique du Honor 50. Pour moi, c'est un peu l'archétype du milieu de gamme, il n'y a pas de points faibles vraiment décisifs sur le smartphone à mon sens.

Du SoC correct à l'autonomie en passant par l'objectif principal, particulièrement performant en journée, le Honor 70 marque des points. Tout cela est encore éclipsé par le design élégant et remarquable.

Honor 70 von vorne
Le Honor 70 est un smartphone milieu de gamme très réussi et polyvalent / © NextPit

Honor fait donc beaucoup de choses bien, mais aussi beaucoup de choses moins bien. La nuit, le module photo montre ses limites, il n'y a pas de recharge sans fil, pas de prise jack ni de slot microSD. J'aurais préféré que Honor lance le Honor 70 avec un prix plus bas. Dans ce segment de prix, il y a de vraies références comme le Nothing Phone (1), le Google Pixel 6a ou, un peu plus bas, le Samsung Galaxy A53.

Le Honor 70 est un beau smartphone, très fonctionnel et vraiment suffisant pour presque tous les domaines. J'aime beaucoup le fait qu'il puisse combler un peu le trou que Huawei a creusé dans mon cœur, tant sur le plan visuel que fonctionnel. Le design fait vraiment penser aux flagships Huawei.

Si vous ressentez la même chose, alors vous pouvez l'acheter sans hésiter. Je ne voudrais pas non plus dissuader tous les autres d'acheter le Honor 70, mais je leur recommande tout de même de jeter un coup d'œil à notre sélection des meilleurs smartphones à moins de 400 euros avant de vous décider.

NextPit reçoit une commission pour les achats effectués via les liens marqués comme étant affiliés. Cela n'a aucune influence sur le contenu éditorial, et ne représente aucun coût pour vous. Pour en savoir plus sur comment nous monétisons notre contenu, rendez-vous sur notre page dédiée à la transparence.
Antoine Engels

Antoine Engels

Journaliste tech français, j'écris et publie en français pour un public français mais je suis basé à Berlin, en Allemagne. Je dirige la rédaction de NextPit France, le service francophone de NextPit GmbH, un média en ligne spécialisé sur la tech (consumer electronics). Tests, comparatifs, guides d'achats, interviews et reportages sur le marché des smartphones, wearables et des objets connectés AIoT.

Voir tous les articles

Articles recommandés

Ce article vous a-t-il plu? N'hésitez pas à le partager!
Rejoignez la discussion maintenant
Review Icon

Voici comment NextPit teste les smartphones, wearables, casques & écouteurs et plus encore: Plus d'informations!

Pas de commentaire

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition
Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition