NextPit

Test de l'Ecovacs Deebot X1 Turbo: Un robot aspirateur et laveur qui respecte vos tapis

NextPit ecovacs deebot x1 turbo hero2
© NextPit

L'Ecovacs Deebot X1 Turbo est un robot aspirateur avec une fonction serpillère et une puissance d'aspiration de 5000 Pa et deux pads, fourni avec une station d'accueil et de vidage/remplissage avec une fonction autonettoyante. Sur le papier, cet aspirateur-robot coche toutes les cases. On vous dit ce qu'il en est au quotidien dans ce test complet.

Note

Plus

  • Design élégant et finition parfaite
  • Excellente puissance d'aspiration
  • Nettoie très efficacement

Moins

  • Logiciel et application pas assez aboutis
  • La station n'aspire pas la poussière
  • Recharge très lente

L'Ecovacs Deebot X1 Turbo en bref

L'Ecovacs Deebot X1 Turbo a de nombreux points forts, cela ne fait aucun doute. Mais le fabricant les fait aussi payer très cher, avec un prix de vente conseillé de 1299 euros. Commençons par les points positifs. Le robot aspirateur et laveur offre une excellente performance de nettoyage. Avec 5000 Pa, il n'a pas besoin de se cacher derrière les robots aspirateurs dédiés, et les deux serpillères rotatives nettoient les sols durs de manière fiable - et font en même temps le tour de vos tapis.


Ndlr: Ce test a été réalisé dans le cadre d'un partenariat commercial entre le fabricant et NextPit. Le fabricant n'a eu aucune influence sur le contenu éditorial ni la note du test.


Ecovacs Deebot X1 Turbo
L'Ecovacs Deebot X1 Turbo est super, mais l'application peut encore être améliorée. / © NextPit

Malheureusement, le logiciel m'a régulièrement posé des problèmes pendant mon test. Pour scanner les murs, l'Ecovacs X1 Turbo a besoin d'une demi-douzaine de tentatives, et les processus de nettoyage eux-mêmes s'interrompent toujours de manière incomplète. L'affichage en direct de la position du robot aspirateur ne fonctionne pas non plus de manière fiable. Ce qui serait pardonnable pour un robot aspirateur milieu de gamme n'est pas excusable pour un modèle haut de gamme actuellement vendu 800 euros.

Pour le Black Friday 2022, Ecovacs propose actuellement son modèle haut de gamme avec une forte réduction de 500 euros. Avec le code BFT500, vous pouvez acheter l'Ecovacs Deebot X1 Turbo via la boutique du fabricant pour 799 euros au lieu de 1299 euros.

Bon plan Black Friday 2022
L'Ecovacs Deebot X1 Turbo à 799€ au lieu de 1299€, soit -500€ de réduction

Déballage et installation

L'installation de l'Ecovacs Deebot X1 Turbo est rapide et simple. Vous installez l'application du fabricant, suivez les paramètres sur votre smartphone et quelques minutes plus tard, le robot aspirateur et la station sont connectés au Wifi. La cartographie, en revanche, est un défi.


J'ai aimé:

  • Configuration rapide et simple
  • Fonction de caméra de surveillance

Je n'ai pas aimé:

  • Cartographie peu précise et fiable
  • Ne peut pas nettoyer les tapis et les sols durs en une seule fois

Comme pour la plupart des robots aspirateurs modernes, la configuration de l'Ecovacs Deebot X1 Turbo est très simple. Après avoir installé l'application, vous créez un compte, donnez votre mot de passe Wifi à l'application et quelques secondes plus tard, le robot aspirateur et nettoyeur est prêt à l'emploi. Dans l'étape suivante, le Deebot X1 Turbo veut cartographier votre appartement - du bout des doigts, c'est parti.

Malheureusement, lors de notre test, le X1 Turbo a toujours terminé la cartographie de manière incomplète. Le robot aspirateur a tout simplement ignoré certaines pièces malgré les portes grandes ouvertes. L'application l'indique même pas un "Mapping incomplet" et, d'une simple pression du doigt, vous pouvez renvoyer le robot à la cartographie. Je ne comprends pas pourquoi cela ne fonctionne pas automatiquement. Après une demi-douzaine de tentatives, la maison est finalement scannée correctement.

Ecovacs Deebot X1 Turbo
La cartographie traîne en longueur. Au moins, l'application offre la possibilité de créer une sauvegarde de vos cartes. / © NextPit

Dans l'idéal, le X1 Turbo reconnaît les différentes pièces. D'après l'application Ecovacs, mon appartement se compose toutefois d'une immense pièce et d'un débarras derrière la cuisine. Il y a tout de même une possibilité de diviser les pièces manuellement. Mais cela ne fonctionne pas très bien - lors de mes essais, il reste toujours un no man's land qui n'est plus attribué à aucune pièce.

Si on le souhaite, on peut même anoter le plan scanné en ajoutant des meubles dans l'application Ecovacs. Le X1 Turbo reconnaît même certaines choses de manière autonome, par exemple mon canapé. En revanche, je dois ajouter manuellement une table à manger. Une fois que vous avez fait ça, vous pouvez théoriquement dire: "Yiko, nettoie autour de la table à manger". Dans la pratique, cela fonctionne effectivement si vous avez configuré votre appartement en conséquence dans l'application. 

Ecovacs Deebot X1 Turbo
Après le petit-déjeuner, vous pouvez dire à l'assistant d'aspiration Yiko : "Nettoie autour de la table à manger, s'il te plaît". Cela fonctionne effectivement bien / © NextPit

Mais le nettoyage régulier est bien plus important. L'Ecovacs Deebot X1 Turbo a deux modes de fonctionnement fondamentalement différents: aspirer et laver. Si vous faites fonctionner le robot en mode lavage/serpillage, il évite tous les tapis de votre appartement et s'occupe exclusivement des sols durs. Si vous retirez les deux serpillières aimantées, le robot aspire toute la maison.

Ecovacs Deebot X1 Turbo Produktfoto
Si vous souhaitez que l'Ecovacs X1 Turbo aspire les tapis, vous devez retirer les deux serpillières. / © NextPit

Cela a des avantages et des inconvénients : D'une part, c'est judicieux, car ainsi les bords de vos précieux tapis d'Orient ne sont pas du tout humides. D'autre part, cela empêche le X1 Turbo d'atteindre des zones de l'appartement qui ne peuvent être atteintes qu'en traversant un tapis. Ici, un mode "J'emmerde mes tapis IKEA" serait encore souhaitable. Ou les acheteurs d'aspirateurs à 1300 euros n'ont-ils pas de tapis bon marché?

Ecovacs Deebot X1 Turbo
Ici, vous voyez comment le Deebot X1 Turbo évite les tapis lors du serpillage. / © NextPit

Enfin, la fonction de caméra de surveillance mérite d'être mentionnée. Vous pouvez accéder à tout moment à l'image en direct du robot aspirateur via l'application et même déplacer librement le Deebot X1 Turbo à l'aide de la croix directionnelle.

Ecovacs Deebot X1 Turbo
Vous pouvez au choix regarder le Deebot X1 Turbo travailler - comme ici - ou le contrôler vous-même. / © NextPit

Vous pouvez également enregistrer de courtes vidéos via la caméra, communiquer vocalement avec votre maison et même laisser le robot patrouiller régulièrement.

Ecovacs Deebot X1 Turbo
Grâce à la caméra, le Deebot X1 Turbo a un œil sur votre maison ! / © NextPit

Performances d'aspiration et de lavage

En ce qui concerne la puissance d'aspiration elle-même, l'Ecovacs Deebot X1 Turbo ne se fait pas prier. Le robot aspire et nettoie tout ce qui se trouve sur son chemin. Il n'y a que sur du ketchup vieux d'un jour que le X1 Turbo doit s'avouer vaincu. Mais qui laisse les taches sécher aussi longtemps? Lors de mon test, le plus gros problème a toutefois été d'amener le robot Ecovacs à effectuer un nettoyage complet.


J'ai aimé:

  • Une forte puissance d'aspiration de 5000 Pa
  • Nettoie très soigneusement, même sans produit de nettoyage
  • La station nettoie et sèche les serpillères
  • Le robot évite efficacement les tapis lors du serpillage

Je n'ai pas aimé:

  • La station d'accueil n'a pas de fonction de vidage automatique
  • La recharge très lente

Ce que le Deebot X1 Turbo nettoie, il le nettoie à fond. Même sans produit de nettoyage disponible en option, le robot aspirateur d'Ecovacs nettoie à fond les traces de pas, les traces de liquide et autres sur le sol. Le X1 Turbo ne parvient pas à éliminer les résidus de sauce vraiment tenaces. Toutefois, lors d'un essai ultérieur, le Dreame L10s Ultra (test) a également échoué sur la même tache - et ce avec un produit de nettoyage supplémentaire dans le réservoir.

Ecovacs Deebot X1 Turbo
Dans la station du X1 Turbo, il y a un réservoir pour l'eau propre et un autre pour l'eau sale / © NextPit.

Le mode d'aspiration est également convaincant. Avec 5000 Pa, le Deebot X1 Turbo aspire de manière fiable la poussière, les peluches, les cheveux et autres particules. La brosse rotative mise sur un mélange de poils et de lamelles. Il est seulement dommage que la station n'ait pas de fonction d'aspiration. Vous devez donc vider vous-même régulièrement le réservoir à poussière. Dans le tableau suivant, vous pouvez voir comment le Deebot X1 Turbo se comporte dans le benchmark d'aspiration de NextPit.

  Volume de test (g) Volume d'aspiration (g) Performance de nettoyage (%)
Riz
  • 10 g
  • 9,6 g
  • 96 %
Avoine
  • 10 g
  • 9,9 g
  • 99 %
Café
  • 10 g
  • 9,6 g
  • 96 %
Sable
  • Sol dur: 10 g
  • Moquette: 10 g
  • Sol dur: 9,1 g
  • Moquette: 8,8 g
  • Sol dur: 91 %
  • Moquette: 88 %

Pour la grande majorité des appartements, le Deebot X1 Turbo devrait offrir une autonomie suffisante. En mode serpillage pur, le robot a besoin d'un bon quart de la capacité de sa batterie pour balayer 35 m2 en à peine une heure. Pendant ce temps, le robot se rend toutes les dix minutes environ au dock pour rincer à fond ses serpillières. Après deux nettoyages complets, un réservoir entier d'eau propre s'est transformé en eau sale, et le X1 Turbo me demande de le remplir ou de le vider.

Ecovacs Deebot X1 Turbo
En mode balayage, le Deebot X1 Turbo se rend régulièrement à la station pour rincer les deux serpillières. / © NextPit

Si vous pensez qu'avec une autonomie de 100 %, vous pouvez faire quatre passages, vous vous trompez. Le Deebot X1 Turbo garde toujours au moins 25 % de capacité restante dans la batterie- et se rend ensuite à la station d'accueil pour se recharger. Il termine alors le processus de balayage et ne reprend malheureusement pas automatiquement là où il s'était arrêté. Même lorsque le réservoir d'eau propre est vide, le X1 Turbo ne reprend pas là où était tombé à court de batterie.

Ecovacs Deebot X1 Turbo
Le partage des cartes générées automatiquement n'a malheureusement pas très bien fonctionné lors mon test / © NextPit

Si vous avez moins de 70 mètres carrés de surface de balayage pure et que vous veillez à ce que le réservoir soit plein avant le nettoyage, cela ne devrait pas vous déranger. Il n'y a cependant pas de fonction de charge rapide. Il faut environ cinq à six heures pour recharger la batterie de 25 à 100 %.

Conclusion

L'Ecovacs Deebot X1 Turbo aspire et lave aussi bien les sols que presque aucun autre modèle que NextPit a testé jusqu'à présent. De plus, le robot aspirateur a le cœur sur la main pour les tapis et se déplace vraiment sur la pointe des pieds autour des bords des tapis. Dans l'application, vous trouverez de nombreuses fonctionnalités pratiques - de la planification des routines de nettoyage à la fonction de caméra de surveillance. Et puis il y a l'assistant vocal qui vous permet de commander le robot aspirateur dans l'appartement.

Ecovacs Deebot X1 Turbo
En fin de compte, le Deebot X1 Turbo est un très bon robot aspirateur / © NextPit.

Lors de notre test, nous sommes toutefois tombés à plusieurs reprises sur de petits problèmes de logiciel. Par exemple, le robot ne veut absolument pas me trouver lorsque je l'appelle pour le nettoyer. De même, la gestion des cartes se bloque régulièrement - ce qui est dommage pour un appareil aussi coûteux. Toujours est-il que ce type d'erreur pourra bientôt être corrigé par une mise à jour ultérieure.

Bon plan Black Friday 2022
L'Ecovacs Deebot X1 Turbo à 799€ au lieu de 1299€, soit -500€ de réduction
NextPit reçoit une commission pour les achats effectués via les liens marqués comme étant affiliés. Cela n'a aucune influence sur le contenu éditorial, et ne représente aucun coût pour vous. Pour en savoir plus sur comment nous monétisons notre contenu, rendez-vous sur notre page dédiée à la transparence.
Stefan Möllenhoff

Stefan Möllenhoff

Stefan gathered his first tech journalism experiences in 2004 – and works in this field full-time since 2008. His enthusiasm for everything digital started already in the 80s with a Sharp MZ700. The smartphone enlightenment came 2002 with a Symbian IRC client for his Nokia 7650. Currently, Stefan is sometimes behind the camera, sometimes writing but mainly taking care of organisational aspects at NextPit. Leisure time consists of cooking, fitness, bouldering, running and everything that has to do with AI and the concept of a Singularity.

Voir tous les articles

Articles recommandés

Ce article vous a-t-il plu? N'hésitez pas à le partager!
Rejoignez la discussion maintenant

Derniers Articles

Pas de commentaire

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition
Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition