Sujets chauds du moment

Test de l'Apple Watch Ultra: Un SUV full option à votre poignet

NextPit apple watch ultra hero b
© nextpit

Lire dans d'autres langues :

L'Apple Watch Ultra est la meilleure smartwatch pour les utilisateurs invétérés d'iPhone, cela ne fait aucun doute. Mais Apple parvient-il, avec sa montre la plus récente et la plus chère, à convaincre également les sportifs ambitieux et les fans de plein air non Pommistes? Dans le test NextPit, nous poussons l'Apple Watch Ultra dans ses derniers retranchements.

Apple Watch Ultra

Plus

  • Design élégant et incassable
  • Fonctions complètes de smartwatch
  • Mesure du pouls extrêmement précise
  • GPS multibande très précis

Moins

  • Ne fonctionne qu'avec iOS (logique)
  • La meilleure autonomie chez Apple, mais en deçà de la concurrence
  • Pas d'importation/exportation de GPX, pas de navigation on-device
Apple Watch Ultra
Apple Watch Ultra
Apple Watch Ultra: Toutes les offres

Mon avis sur l'Apple Watch Ultra en bref

L'Apple Watch Ultra coûte 999 euros en France, soit le double de la Watch 8, plus petite. Du point de vue matériel, la montre Ultra abrite effectivement une Watch 8 sous son capot. L'Ultra et la huit fonctionnent toutes deux avec le processeur S8 d'Apple, elles intègrent toutes deux la puce W3 ainsi que la puce U1 pour UWB. Et bien sûr, les deux modèles fonctionnent avec watchOS 9.

Outre son format nettement plus imposant, ses matériaux plus robustes et son bouton supplémentaire, la Watch Ultra propose également quelques fonctionnalités spécialement conçues pour les sportifs et les amateurs d'activités de plein air, comme le GPS bi-bande extrêmement précis, le mode triathlon ou la sirène d'alarme. En ce qui concerne les fonctionnalités sportives, Apple est en revanche à la traîne par rapport aux montres de sport haut de gamme de Garmin ou autres.

Design et écran

Avec son gros boîtier en titane et son grand écran, l'Apple Watch Ultra est nettement plus massive que toutes les autres montres. Les nouveaux éléments de commande plaisent et l'écran indestructible de 2000 Nits est un pur délice.


Les points forts de l'Apple Watch Ultra:

  • Design chic et pratique
  • Matériaux extrêmement robustes
  • Troisième bouton sur le boîtier
  • Superbe écran très lumineux

Les points faibles de l'Apple Watch Ultra:

  • Actionnement accidentel des boutons

En matière de design, l'Apple Watch Ultra s'inscrit clairement dans la lignée des autres smartwatches d'Apple, tout en étant nettement plus imposante. Avec son boîtier de 49 mm, elle est nettement plus imposante que la Watch 8 avec ses 44 ou 46 mm au choix. Sur le poignet aussi, elle est plus épaisse que les modèles huit, avec 14,4 contre 10,7 mm. Avec 61,3 g, la montre est également très lourde.

Apple Watch Ultra
Voici le bouton d'action orange vif de l'Apple Watch Ultra. L'écran Always-on s'éteint automatiquement lorsque vous ne portez pas la montre. Lors de la mise en place, le code, s'il est configuré, est nécessaire. Ainsi, personne ne peut accéder à vos données lorsque vous êtes sous la douche. / © NextPit

Sur le côté droit de la montre se trouve comme d'habitude la couronne digitale qui peut être tournée et pressée. Pour la protéger d'un actionnement involontaire, elle est entourée d'une barrette d'environ 2 mm de profondeur.

Pendant le test, j'ai toutefois activé Siri par inadvertance à plusieurs reprises en exerçant une longue pression sur la couronne alors que mon poignet était incliné. En revanche, il n'y a pas eu de torsion accidentelle de la couronne pendant le test, mais elle reste facile à utiliser même avec des gants d'épaisseur moyenne. Très agréable.

Apple Watch Ultra
Sur l'Apple Watch Ultra, la couronne numérique est plus grande, mais elle est en même temps protégée contre une torsion accidentelle par l'encadrement. / © NextPit

Une pression sur la couronne numérique permet d'afficher l'aperçu des applications, au choix sous forme de grille ou de liste. En tournant la couronne, vous pouvez faire défiler les listes, zoomer sur les affichages ou - très pratique pour le canapé et le cinéma - faire pivoter l'écran en mode sombre en rouge et noir sur le Watchface. Apple a également intégré dans le protège-couronne une deuxième touche permettant d'appeler les dernières applications utilisées.

À gauche du boîtier se trouve la touche d'action en orange vif. Par défaut, elle ouvre la boîte de dialogue Workout, mais vous pouvez également attribuer à cette touche une nouvelle fonction, par exemple pour certaines séances d'entraînement, le mode sous-marin, la recherche d'iPhone ou un raccourci vers Shazam. Une pression longue sur le bouton d'action appelle le menu d'urgence avec sirène, Medical ID, Backtrack et appel d'urgence.

Apple Watch Ultra
Le bouton d'action de l'Apple Watch Ultra est configurable. / © NextPit

Si vous maintenez le bouton enfoncé plus longtemps, la sirène se déclenche automatiquement et peut être entendue de loin avec ses 86 dB et sa tonalité d'avertissement stridente et marquante. Sinon, la fonction change en fonction du contexte : Par exemple, lorsque vous faites du sport, vous marquez un nouveau tour avec la touche d'action.

Apple Watch Ultra
La sirène d'alarme de l'Apple Watch Ultra s'entend de loin avec son son perçant. Lors du test, le son strident était encore très clairement perceptible à une distance d'environ 100 mètres. / © NextPit

Et puis il y a bien sûr l'écran tactile. Le panneau Amoled est doublement protégé. D'une part, l'écran est complètement plat et est dépassé d'une fraction de millimètre par le boîtier en titane.

Deuxièmement, le panneau est recouvert d'un verre de saphir qui, après deux mois d'utilisation, y compris un jardinage interminable avec du gravier et des pierres, ne présente pas la moindre rayure. Il en va d'ailleurs de même pour le boîtier en titane, qui semble également neuf. L'inconvénient : vous ne recevez l'Apple Watch Ultra que dans une seule version de couleur.

L'écran de l'Apple Watch Ultra est convaincant dans toutes les conditions. Avec une luminosité de pointe de 2000 nits, il est parfaitement lisible même sous le soleil d'hiver andalou. Grâce à sa résolution de 502 x 410 pixels, le panneau LTPO est d'une grande netteté et plaît par sa représentation douce.

Apple Watch Ultra
L'Apple Watch Ultra est nettement plus épaisse que la Watch 8, mais elle est extrêmement robuste. Après deux mois, notre appareil de test est comme au premier jour - bracelet excepté. / © NextPit

Interface/OS

Rapide comme l'éclair, intuitif et polyvalent : watchOS 9 sur l'Apple Watch Ultra convainc de A à Z. Ni les fabricants de smartphones comme Google ou Samsung, ni les fournisseurs tiers ne proposent actuellement de smartwatch aussi parfaitement intégrée à l'ensemble de l'écosystème.


Les points forts de l'Apple Watch Ultra:

  • L'installation est incroyablement simple
  • Interface très flexible grâce aux complications
  • Détection des accidents et suivi des cycles

Les points faibles de l'Apple Watch Ultra:

  • Pas grand-chose sans iPhone

Le fait que l'Apple Watch Ultra et watchOS 9 soient taillés sur mesure pour l'iPhone se remarque directement lors de la configuration. L'installation se fait en quelques minutes et toutes les applications compatibles sont directement présentes sur la smartwatch et prêtes à l'emploi - de Nuki pour la serrure de porte connectée à l'application de randonnée Komoot en passant par Spotify et Shazam.

Même Apple Pay fonctionne instantanément. Il n'y a vraiment rien de plus simple - du moins avec un iPhone. Car la Watch Ultra ne fonctionne pas sans iPhone.

Apple Watch Ultra
Les applications comme Komoot fonctionnent immédiatement sur l'Apple Watch Ultra si vous les avez installées sur votre iPhone. Sans iPhone connecté, l'étendue des fonctions est toutefois nettement limitée / © NextPit

L'Apple Watch Ultra est équipée de toutes les nouvelles fonctions qu'Apple a présentées en septembre 2022 pour watchOS 9 et les modèles de montres actuels. Il s'agit par exemple du suivi des cycles ou de la détection des accidents, que l'on retrouve également sur l'Apple Watch 8. Faute de deux chromosomes X, respectivement d'accident de voiture, je n'ai pas pu/dû essayer ces deux fonctions pendant le test.

Autre nouveauté de watchOS 9: la watchface WayFinder, que vous pouvez voir sur de nombreuses photos dans cet article. Ce qui me plaît particulièrement ici : En tournant la couronne numérique, vous pouvez afficher la watchface en mode nuit avec une représentation en noir et rouge.

Nous avons déjà traité ailleurs de manière très détaillée de watchOS 9 et de ses nouvelles fonctions. Vous trouverez donc tous les détails sur le système d'exploitation de l'Apple Watch Ultra dans l'article en lien.

Apple Watch Ultra
Que ce soit au clair de lune autour d'un feu de camp ou sur le canapé de la télévision : le mode nuit de la nouvelle watchface WayFinder est super cool / © NextPit

Fonctions de santé et capteurs

Avec la Watch Ultra, Apple veut aussi gagner le cœur des sportifs ambitieux. Le GPS bi-bande et la plus grande autonomie de la batterie devraient notamment faire pencher la balance en sa faveur. Alors que la montre Ultra brille dans de nombreux domaines, il y a encore quelques défauts.


Les points forts de l'Apple Watch Ultra:

  • Le capteur PPG mesure le pouls avec une extrême précision
  • Le GPS multibande est très précis
  • Intégration réussie de Fitness+.

Les points faibles de l'Apple Watch Ultra:

  • Support limité des capteurs externes
  • Pas de navigation cartographique indépendante

L'Apple Watch Ultra offre des fonctions d'entraînement complètes, de la course à pied au kickboxing en passant par le triathlon, qui peuvent être configurées en détail.

Vous pouvez ainsi configurer séparément les informations affichées à l'écran pour chaque entraînement individuel. Les nouvelles métriques pour l'efficacité de la course sont également très pratiques, car elles vous permettent d'affiner votre cadence et votre temps de contact avec le sol directement pendant la course.

Apple Watch Ultra
Sur l'Apple Watch Ultra, vous pouvez définir quelles informations sont affichées à l'écran et pour quelle séance d'entraînement. / © NextPit

Ce qui me plaît aussi, c'est que vous pouvez configurer vous-même vos entraînements. Il est par exemple possible de créer un entraînement par intervalles sur mesure, avec échauffement et retour au calme.

Apple Watch Ultra
Avec l'Apple Watch Ultra, vous pouvez bricoler un entraînement par intervalles en quelques clics. / © NextPit

L'Apple Watch Ultra fonctionne aussi bien sûr aussi avec Fitness+. Dès que vous lancez une séance d'entraînement sur votre iPhone ou iPad, l'Apple Watch Ultra passe en mode de suivi correspondant et enregistre automatiquement la séance d'entraînement.

Mesure du pouls etc

L'Apple Watch Ultra utilise le même capteur optique PPG que l'Apple Watch 8 pour mesurer le pouls, la SpO2 et la VRC. Le capteur est d'une précision impressionnante et fournit des valeurs pratiquement identiques à celles d'une ceinture thoracique de Garmin pour de nombreux sports.

Le pouls moyen calculé via Garmin Forerunner 955 avec ceinture pectorale et via Apple Watch Ultra lors d'une course de 10 kilomètres était de 156 battements par minute dans les deux cas. La fréquence cardiaque de pointe était également pratiquement identique, avec 174 et 175 battements respectivement.

Apple Watch Ultra
L'Apple Watch Ultra dispose d'un capteur de pouls extrêmement précis au dos. / © NextPit

Ce n'est que dans les sports où les poignets sont fortement pliés ou tendus que la Watch Ultra fournit des valeurs légèrement inférieures. Cet effet se produit toutefois avec tous les capteurs de pouls optiques au poignet et est moins important avec la smartwatch d'Apple qu'avec toutes les autres montres de sport que j'ai testées jusqu'à présent.

Apple Watch Ultra
L'Apple Watch Ultra suit automatiquement les entraînements avec Fitness+ (à gauche). Au milieu et à droite, vous voyez la même séance d'entraînement, enregistrée une fois avec la Watch Ultra et une fois avec la Garmin Forerunner 955. / © NextPit

Une nouveauté bienvenue est qu'il est désormais possible de définir des zones de pulsation - au choix, automatiquement ou manuellement. Avec l'affichage configuré en conséquence, vous pouvez alors vous entraîner avec précision selon la zone de fréquence cardiaque.

Si vous souhaitez avoir plus de précision, vous pouvez également connecter des ceintures pectorales Bluetooth à l'Apple Watch Ultra, qui ne communiqueront alors que le pouls. La smartwatch Apple ne prend malheureusement pas en charge la fréquence de pas ou les capteurs de cadence avec Bluetooth. Compte tenu des capacités de triathlon annoncées, c'est dommage.

Apple Watch Ultra
Dommage : l'Apple Watch Ultra ne supporte que de manière limitée les capteurs externes Bluetooth / © NextPit

Enfin, l'Apple Watch Ultra détermine également votre puissance de course. Il est toutefois un peu dommage que la mesure s'arrête dès que vous ne faites plus de jogging, mais que vous passez à la marche, par exemple dans des montées très raides. Cela fausse malheureusement le résultat si vous êtes en route dans un terrain très montagneux.

GPS et navigation

L'Apple Watch Ultra offre un nouveau module GPS bibande qui a fourni des résultats d'une précision impressionnante lors du test. Les tracés GPS sont pratiquement identiques à ceux d'une Garmin Forerunner 955, qui enregistre également les parcours avec un GPS bibande, mais de manière encore un peu plus précise.

Apple Watch Ultra
À gauche l'Apple Watch, à droite la Garmin Forerunner 955 - même les parcours complexes sont presque identiques lorsqu'on les observe en gros plan / © NextPit.

L'Apple Watch Ultra lisse les tracés GPS un peu plus que la montre Garmin. Et dans le tiers supérieur du parcours, un virage en lacet serré semble avoir été parcouru deux fois sur la Watch Ultra. Mais dans la pratique, la différence n'a guère d'importance. Sur un parcours de 10 kilomètres, les deux smartwatches sont séparées d'à peine 20 mètres dans l'exemple ci-dessous.

Apple Watch Ultra
Voici une comparaison entre une course avec l'Apple Watch Ultra (à gauche, au centre) et la Garmin Forerunner 955 (à droite). La fonction de démarrage précis permet d'éviter les imprécisions GPS au début de l'entraînement. / © NextPit

L'Apple Watch Ultra offre aussi une fonction Backtrack qui vous ramène toujours au point de départ si vous vous perdez. Cela fonctionne bien dans la pratique, mais la mise en œuvre est assez rudimentaire. Vous voyez simplement sur une boussole la distance parcourue, une ligne droite dans l'image suivante. Il n'y a malheureusement pas de représentation cartographique.

Apple Watch Ultra
La fonction Backtrack de l'Apple Watch Ultra vous indique dans quelle direction se trouve votre point de départ. / © NextPit

Ce qui manque encore à l'Apple Watch Ultra, c'est la possibilité d'importer des cartes au format GPX ou d'exporter des trajets enregistrés avec les moyens du bord. Cette fonction est disponible sur presque toutes les montres de sport et aussi sur de plus en plus de smartwatches, comme la Samsung Galaxy Watch 5 Pro (test).

Sommeil et récupération

Pour finir, l'Apple Watch Ultra enregistre votre sommeil et - de manière limitée - votre récupération. Faute de laboratoire du sommeil, nous ne pouvons malheureusement pas évaluer la mesure des différentes phases de sommeil.

Toutefois, les temps d'endormissement et de réveil correspondent à la réalité - et très précisément aux mesures de la Garmin Forerunner 955, que j'ai testée sur de longues distances en même temps que la Watch Ultra.

Apple Watch Ultra
L'Apple Watch Ultra fournit souvent des résultats identiques à ceux de la Garmin Forerunner 955 pour le suivi du sommeil / © NextPit.

En ce qui concerne la mesure de la récupération, l'Apple Watch Ultra est pour l'instant encore très en retrait. Avec la variabilité de la fréquence cardiaque, elle mesure certes un facteur important pour votre forme actuelle, mais n'affiche la valeur que de manière assez cachée dans Apple Health. Vous cherchez en vain chez Apple une fonction comme l'indice de forme quotidien de Fitbit ou la Body Battery de Garmin.

Autonomie et recharge

L'Apple Watch Ultra a énormément amélioré l'autonomie de sa batterie par rapport à tous les modèles de montres précédents. Pour la plupart des utilisateurs, l'autonomie améliorée devrait désormais suffire sans problème.


Les points forts de l'Apple Watch Ultra:

  • Autonomie nettement supérieure à celle des Apple Watch précédentes
  • Câble de recharge de très haute qualité

Les points faibles de l'Apple Watch Ultra:

  • Doit être rechargée au plus tard au bout de deux jours
  • Recharge lente

La bonne nouvelle est qu'il est pratiquement impossible de vider l'Apple Watch Ultra en une journée. Avec une autonomie de douze heures en mode d'entraînement GPS, vous pourrez même probablement faire un Ironman avec la montre, même si vous ne vous appelez pas Jan Frodeno (7:27:53).

En mode faible puissance avec une activité LTE réduite, l'Apple Watch Ultra devrait même frôler les 17 heures qui constituent généralement la limite de temps pour un Ironman.

Je n'ai certes pas couru un Ironman lors du test, mais les indications d'Apple sont tout à fait réalistes. Une heure d'activité en plein air avec le GPS activé consomme typiquement six à huit pour cent de la capacité de la batterie.

En mode smartwatch, Apple promet 36 heures d'autonomie, ce que j'atteins toujours sans peine en faisant entre 30 et 90 minutes de sport par jour. En règle générale, je recharge l'Apple Watch Ultra tous les deux jours pendant le test.

Avec l'aide du nouveau mode d'économie d'énergie, l'Apple Watch Ultra doit pouvoir tenir 60 heures en mode smartwatch.

Apple Watch Ultra
L'Apple Watch Ultra se recharge malheureusement assez lentement. Pour passer une journée normale sans suivi GPS, il faut déjà prévoir environ 40 minutes de recharge. / © NextPit

Malheureusement, le chargement se met toujours un peu en travers de mon chemin. Comme la montre se charge assez lentement, il ne suffit pas de la brancher 15 minutes sur le chargeur pendant la douche - il faut environ 10 minutes pour injecter 10 % de capacité dans la batterie - pour atteindre 100 %, il a fallu exactement 100 minutes lors du test :

  • Début: 10% de capacité restante de la batterie
  • 10 minutes: 19%
  • 20 minutes: 30%
  • 30 minutes: 37%
  • 40 minutes: 48%
  • 50 minutes: 58%
  • 60 minutes: 67%
  • 70 minutes: 77%
  • 100 minutes: 100%

Conclusion

Au bout du compte, l'Apple Watch est une smartwatch fantastique et, pour la grande majorité des utilisateurs d'iPhone, un "no-brainer" absolu. Aucune smartwatch n'est aussi diversifiée et intégrée avec autant de succès dans un écosystème quelconque.

Du côté des caractéristiques sportives et de plein air, l'Apple Watch Ultra est finalement un SUV au poignet avec un certain sentiment de "si on veut on peut"; une promesse de style de vie de pouvoir se lancer à tout moment dans l'Ironman d'Hawaï ou dans la nature sauvage avec la montre.

Bien sûr, l'autonomie a été énormément améliorée par rapport à toutes les autres Apple Watch, et il y a de nombreuses fonctionnalités sportives réussies, dont le GPS multibande super précis, le capteur PPG fiable et le formidable Apple Fitness+. La sirène s'entend également de loin avec un son perçant et peut sauver des vies.

Mais celles et ceux qui souhaitent sérieusement courir des ultramarathons et des triathlons ou se frayer un chemin à travers la nature sauvage pendant des jours ne se contenteront pas d'une hauteur d'assise et d'une garde au sol légèrement plus élevées s'il leur manque des caractéristiques telles que l'importation GPX, la navigation indépendante sur appareil ou le support des capteurs de cadence.

Ils continueront à acheter une smartwatch Garmin plutôt que le SUV chic d'Apple. Apple a rattrapé son retard à sept lieues en 2022 et est certainement encore loin d'avoir atteint son but.

  iPhone Pro Max 2023 iPhone Pro 2023 iPhone Plus 2023 iPhone Standard 2023 iPhone Plus 2022 iPhone Standard 2022 iPhone Standard 2021 iPhone abordable
Produit
Illustration Apple iPhone 15 Pro Max Product Image Apple iPhone 15 Pro Product Image Apple iPhone 15 Plus Product Image Apple iPhone 15 Product Image Apple iPhone 14 Plus Product Image Apple iPhone 14 Product Image Apple iPhone 13 Product Image Apple iPhone SE (2022) Product Image
Note
Lire le test de l'Apple iPhone 15 Pro Max
Lire le test de l'Apple iPhone 15 Pro
Lire le test de l'Apple iPhone 15 Plus
Lire le test de l'Apple iPhone 15
Lire le test de l'Apple iPhone 14 Plus
Lire le test de l'Apple iPhone 14
Lire le test de l'Apple iPhone 13
Lire le test de l'Apple iPhone SE (2022)
Offre*
nextpit reçoit une commission pour les achats effectués via les liens marqués comme étant affiliés. Cela n'a aucune influence sur le contenu éditorial, et ne représente aucun coût pour vous. Pour en savoir plus sur comment nous monétisons notre contenu, rendez-vous sur notre page dédiée à la transparence.
Aller au commentaire (0)
Stefan Möllenhoff

Stefan Möllenhoff
Head of Content Production

J'écris sur la tech depuis 2004 et j'ai une grosse passion pour les smartphones, la photo et les objets connectés. Je suis aussi un cuistot de folie et mes pizzas sont très sérieusement incroyables (grâce à mon Ooni Koda 16). Mais pour compenser toutes ces calories, je fais régulièrement du sport en servant de cobaye pour tous les fitness trackers, ceintures pectorales connectées et smartwatch qui passent. Je me mets aussi de plus en plus au DIY en testant des stations de recharge portables et autres systèmes photovoltaïques connectés.

Vers le profil de l'auteur
Ce article vous a-t-il plu? N'hésitez pas à le partager!
Articles recommandés
Derniers Articles
Notification push Article suivant
Pas de commentaire
Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition
Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition