WhatsApp: Facebook chercherait à lire vos messages cryptés à des fins publicitaires

WhatsApp: Facebook chercherait à lire vos messages cryptés à des fins publicitaires

Facebook rechercherait actuellement des analystes pour éventuellement étudier la possibilité d'afficher des publicités dans WhatsApp. Il s'agirait plus précisément de publicités personnalisées basées sur le contenu des messages. Afin de recueillir des informations à partir de messages cryptés, Facebook souhaiterait utiliser l'intelligence artificielle.

  • Facebook rechercherait des analystes pour analyser les messages cryptés via l'IA
  • Pour cela, la société souhaite utiliser le chiffrement homomorphe
  • Le patron de WhatsApp, Will Cathcart, a déjà démenti ces allégations sur Twitter.

Malgré les spéculations récurrentes, l'application de messagerie WhatsApp ne contient toujours pas de publicités à ce jour. Aujourd'hui, de nouvelles rumeurs sur la publicité dans WhatsApp sont apparues. Car comme l'a rapporté le magazine The Information, Facebook pourrait afficher des publicités personnalisées malgré le cryptage de bout en bout.

En raison de ce cryptage, Facebook n'est toujours pas en mesure d'analyser le contenu des messages des utilisateurs à des fins publicitaires. Cela restera le cas pour le moment, car le cryptage garantie que seuls vous et vos correspondants pouvez voir le contenu de vos messages. Toutefois, The Information affirme que Facebook serait à la recherche d'analystes capables d'accéder aux messages malgré le cryptage.

Le patron de WhatsApp a a contredit la rumeur sur Twitter

Pour y parvenir, Facebook rechercherait spécifiquement des analystes dans le domaine de l'intelligence artificielle. Et fondamentalement, la lecture de données à partir de systèmes cryptés n'est pas quelque chose de nouveau en informatique. Comme l'avait écrit l'Institut Frauenhofer, le cryptage dit homomorphe devrait même permettre de renforcer la protection de la vie privée lors de l'analyse des données.

Will Cathcart Twitter
Will Cathcart a démenti les accusations sur Twitter / © Twitter / Will Cathcart

Cependant, le fait que WhatsApp souhaite analyser les données des utilisateurs à des fins publicitaires va encore énerver la plupart d'entre eux. Le patron de WhatsApp, Will Cathcart, en est conscient et a déjà démenti ces allégations sur Twitter. Will Cathcart nie que WhatsApp travaille sur un chiffrement homomorphe et renvoie en même temps à une interview passée avec The Information, dans laquelle il affirmait déjà la même chose.

Craignez-vous pour vos données personnelles sur WhatsApp? Nous avons donc sélectionné pour vous, les meilleures alternatives à la plus célèbre application de messagerie.

Ce article vous a-t-il plu? N'hésitez pas à le partager!
Rejoignez la discussion maintenant

5 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition
Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition

  • Luna
    • Mod
    depuis 1 mois Lien du commentaire

    Donc pour résumer, Facebook riche à milliard, veut lire le contenu de tous mes messages pour gagner plus d'argent encore, sans aucune contrepartie et sans oublier de me crier dessus pour valider sa mise à jour 😅


    • louis hory depuis 1 mois Lien du commentaire

      J'espère que tu n'es pas (trop) surprise depuis le temps que ce type de pratique est devenue une quasi norme.
      Déçue oui, mais ce sont deux sujets différents,.. à mon idée.


  • Ali Gator depuis 1 mois Lien du commentaire

    "à des fins publicitaires"
    Oui, c'est ce qu'ils disent tous ! Mon oeil...


  • Paterne NNG depuis 1 mois Lien du commentaire

    Comme quoi,ils recherchent des analystes pour décrypter les messages qu'ils ont eux-mêmes cryptés et qui sont censés le rester ?

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition