Test du Moto G Pro : l'équivalent milieu de gamme du Galaxy Note ?

Test du Moto G Pro : l'équivalent milieu de gamme du Galaxy Note ?

Avec le Moto G Pro, Motorola ose une fois de plus expérimenter des concepts peu conventionnels dans le domaine des smartphones de milieu de gamme . Le Moto G7 Power avec sa batterie de 5 000 milliampères a déjà bien fonctionné et le fabricant ose maintenant intégrer au Moto G Pro un stylet qui peut être rangé à l'intérieur du téléphone. La série Galaxy Note, que Samsung propose comme une classe de luxe absolu, est considérée comme la référence en matière de smartphones à stylet . Mais est-ce que cela fonctionne sur un appareil moins cher ?

 

Note

Plus

  • Bonne fabrication
  • De très bons hauts parleurs
  • Android One avec garantie de mise à jour sur le long terme

Moins

  • Tout le potentiel du stylet est exploité par une seule application
  • Des performances pas à la hauteur
  • Une caméra décevante

A qui s'adresse le Moto G Pro ?

Les smartphones avec un stylet intégré conviennent à tous les utilisateurs qui trouvent trop imprécis l'usage de leurs doigts. Il s'agit principalement de personnes qui aiment prendre des notes manuscrites sur leur téléphone portable ou qui veulent exprimer leur créativité par des dessins lors de leurs déplacements. Cela est certainement possible avec le Moto G Pro, bien que l'appareil offre beaucoup moins de puissance que le dernier Galaxy Note 20. Vous ne devez pas chercher à remplacer un ordinateur ou un PC avec le Moto G Pro. Cependant, par rapport au dernier modèle de Galaxy Note, qui est à notre avis controversé, il coûte beaucoup moins cher.

En effet, sur le prix de vente conseillé de 330 euros, vous pouvez l'acheter pour 270 euros environ. Le smartphone peut être commandé auprès de différents vendeurs en ligne dans sa seule variante de couleur "Mystic Indigo".

J'ai aimé le Moto G Pro pour...

... Son design et sa qualité de fabrication

Le Moto G Pro n'essaie pas de vous charmer avec un dos en verre ou un écran courbé. Néanmoins, la qualité de fabrication et le toucher du smartphone sont convaincants. Cela est principalement dû au facteur de forme, qui est relativement épais en raison du stylet. Le Moto G Pro tient bien dans la main, surtout dans la protection en plastique transparent incluse, et est en même temps agréable à tenir. Le poids assez élevé de 192 grammes renforce l'impression de qualité.

NextPit Motorola Moto G Pro back
Le Moto G Pro donne une impression de qualité / © NextPit

Comme c'est souvent le cas pour les smartphones Motorola, l'index droit trouve toujours sa place sur le logo Motorola situé au dos. Dans ce logo, le fabricant a également placé un capteur d'empreintes digitales qui, si on le souhaite, peut aussi servir à ouvrir le panneau de notification avec un glissement vers le bas. La précision et la vitesse de fonctionnement du capteur sont bonnes sans toutefois être exceptionnelles.

Un autre détail intéressant est le bouton d'alimentation hachuré sur le côté droit du boîtier. Plus vous découvrirez le Moto G Pro, plus vous remarquerez d'astuces et vous aurez l'impression de pouvoir travailler plus rapidement et plus efficacement avec votre smartphone au fil du temps. Cela inclut également les petites astuces du système d'exploitation, dont les fans de Motorola de longue date ne peuvent guère s'imaginer se passer.

NextPit Motorola Moto G Pro front camera
Un petit trou pour la caméra frontale / © NextPit

... Son OS

Si vous effectuez deux petits "gestes de piratage" avec le Moto G Pro, par exemple, vous activez la lampe de poche. Ici, vous pouvez tirer de ma propre expérience que l'un de ces raccourcis pour la lampe de poche lorsque vous faites un travail à temps partiel en tant que livreur de pizza pour financer des études par exemple facilite beaucoup la recherche d'entrées de maison dans l'obscurité. Mais même en dehors de ce scénario plutôt rare, le système d'exploitation du Moto G Pro reste très agréable.

En effet, Motorola a installé Android One sur le téléphone et reste ainsi étonnamment proche de la version de base d'Android, que l'on trouve sur les smartphones Pixels par exemple. Sans trop de bloatware et avec une garantie de mise à jour d'au moins deux ans, Android One fonctionne très bien comme système d'exploitation mobile, et Motorola garantit que le smartphone bénéficiera de la prochaine version de l'OS, Android 11. Les mises à jour de sécurité sont même garanties pendant trois ans avec Android One. Ainsi, en termes de logiciel, le Motorola Moto G Pro garantit également une longue durée de vie.

... Ses puissants hauts parleurs

Avec deux puissants haut-parleurs stéréo, l'un pointant directement dans votre direction depuis l'écouteur situé sur le bord supérieur et l'autre situé sur la tranche inférieure de l'appareil, le smartphone nous a agréablement surpris dans notre test. Les performances du petit système audio sont convaincantes pour les vidéos YouTube et le son est suffisant même pour l'écoute occasionnelle de musique. Les haut-parleurs sont puissants et n'ont pas tendance à saturer, même au volume maximum.

NextPit Motorola Moto G Pro usb
Les haut-parleurs offrent un bon son. / © NextPit

En plus de la certification Dolby, l'application préinstallée "Moto Audio" est particulièrement impressionnante, car elle optimise le son à chaque fois que les haut-parleurs sont activés. Le lien dans la barre de notification vous permet de choisir parmi cinq préréglages ou de les personnaliser grâce aux diverses propriétés. Si vous voulez être encore plus précis, utilisez l'égaliseur à 10 bandes du profil sonore personnalisé. En pratique, vos réglages ont un impact réel sur la qualité sonore et les préréglages prédéfinis sont également très utiles. Moto Audio optimise également le son des écouteurs, casques ou des hauts parleurs, que vous pouvez connecter via la prise jack de 3,5 millimètres ou par Bluetooth.

... Son écran

Avec le Moto G Pro, Motorola prouve qu'un écran OLED n'est pas toujours nécessaire pour les smartphones. Le fabricant s'appuie sur un panneau IPS qui est convaincant tant en termes de netteté que de reproduction des couleurs. Les contrastes et la discrète perforation ont également attiré une attention positive.

Cependant, comme dans le Xiaomi Note 9 Pro, on remarque ici aussi de légers halos autour de la découpe de l'écran. Et la luminosité de l'écran de 6,4 pouces laisse à désirer, surtout en plein soleil. Si vous utilisez le mode sombre du système d'exploitation, vous aurez du mal à utiliser l'appareil.

J'ai moins aimé le Moto G pour...

... Son stylet

Malheureusement, la caractéristique la plus intéressante du Moto G Pro n'est pas tout à fait convaincante en pratique. En effet, Motorola utilise comme stylo de contrôle une solution avec une pointe capacitive, qui ne fait qu'imiter le toucher du doigt sur l'écran. La reconnaissance du stylet à quelques millimètres au-dessus de la surface de l'écran, comme avec le S Pen de Samsung, n'est donc pas possible. En outre, la pointe du stylet Motorola est plus large et plus plate que celle d'autres stylet comme l'Apple Pencil. Les retards dans les dessins sont aussi clairement perceptibles dans le Moto G Pro.

NextPit Motorola Moto G Pro pen out
Voici comment Motorola met en oeuvre sa vision su S Pen / © NextPit

En revanche, la barre d'application, qui s'ouvre automatiquement lorsque l'on retire le stylet de son emplacement, est extrêmement pratique. Vous pouvez l'utiliser pour ouvrir l'application Note de Motorola, entre autres choses. L'application tire le maximum du stylet sans nom, car elle peut distinguer l'entrée du doigt et l'entrée du stylet. L'application reconnaît également si vous appuyez sur le stylo avec plus ou moins d'intensité. Les applications tierces ou le système android ne remarquent aucune différence entre le doigt et le stylet et l'épaisseur du pinceau ne peut être modifiée que par le biais des paramètres. Étant donné que la paume de la main ne peut plus être utilisée sans reconnaissance du doigt, l'utilisation du stylet est assez épuisante à long terme.

NextPit Motorola Moto G Pro pen
Le stylet se range dans la tranche inférieure de l'appareil / © NextPit

Par exemple, si vous utilisez la fonction de reconnaissance de l'écriture manuscrite du clavier Google préinstallé, votre main doit toujours rester en l'air. Pour la phrase test "Avec cet exemple de texte, je vais voir si je peux écrire plus vite avec un stylo ou avec le clavier du Moto G Pro", il m'a fallu environ une minute et demie avec le stylo de contrôle, et en faisant deux erreurs. En utilisant le clavier virtuel, cela ne m'a pris que 25 secondes, ce qui m'a également permis de ne commettre qu'une erreur.

Le stylet lui-même est composé d'environ trois quarts de métal et se prolonge ensuite en plastique foncé, comme le stylet du LG Stylus 2. En conséquence, le stylo a un point de rupture clairement prédéterminé et j'ai immédiatement arrêté un "test de soumission" pour vérifier la stabilité après une fissure directe. Cependant, une option intelligente est que le Moto G Pro enregistre l'emplacement et l'heure de la dernière fois où le stylo a été sorti. Si il est perdue, vous aurez un indice direct pour le rechercher. Comme le retrait ne se fait pas par un mécanisme à ressort mais juste en tirant dessus, une chute accidentelle n'est pas trop probable.

... Ses performances

Bien que le système d'exploitation Android One reste leger, l'utilisation du Moto G Pro est assez lente et les temps de chargement sont ennuyeux au quotidien. Le SoC Snapdragon 665 intégré n'est en fait pas du tout faible en performances et parvient même à afficher Call of Duty : Mobile en douceur avec les paramètres graphiques les plus élevés possibles.

Comme pour l'Oppo A91, il est possible d'accélérer un peu les animations du système d'exploitation dans les options de développement ou de les désactiver complètement. Après cela, tout va un peu plus vite et les performances sont correctes pour un smartphone de milieu de gamme. Avec 4 Go de RAM, l'utilisation parallèle du navigateur Google Chrome et de l'application Google Photos s'accompagne encore de saccades. Le Moto G Pro ne remplacera pas un ordinateur portable avec la possibilité de faire du multitâche malgré le stylet.

Avec une batterie de 4 000 mAh, le Motorola Moto G tiendra assez longtemps. Lors du test pratique, nous avons dû recharger le téléphone portable après deux jours d'utilisation plutôt irrégulière et nous avons pu utiliser la fonction de chargement rapide plutôt lente du téléphone. Le chargeur inclus n'a qu'une puissance de 15 watts et le smartphone nous indiquait, après avoir branché le câble USB-C qu'il fallait environ une heure et demie pour une recharge complète

... Son appareil photo

Alors que Motorola a marqué des points avec son OS, les gestes et l'application Moto Audio, l'application caméra est un peu décevante. Parce que le fabricant l'a remplie de fonctions inutiles comme le changement de l'arrière-plan dans les portraits. Le mauvais recadrage transforme cette fonction déjà douteuse en un gag de fête, et la retouche du visage est tout aussi mauvaise.

Mit Sonderfunktionen wie einem Austausch des Hintergrundes bei Portratfotos mullt Motorola seine Kamera App zu
Avec des fonctions spéciales comme le changement de fond pour les photos de portrait, Motorola a gâché son application caméra / © NextPit

L'application n'est pas non plus particulièrement intuitive, car des fonctions spéciales telles que le mode macro sont toujours incluses dans le menu principal entre les modes vidéo, portrait et photo. Ils ne peuvent être désactivés que de cette façon. Il serait plus intuitif ici d'utiliser le geste du dos de Moto G Pro. Cependant, le smartphone ferme complètement l'application caméra.

L'application est tout aussi déroutante lorsqu'il s'agit de choisir la résolution. Motorola propose des résolutions du type "12 MP (recommandé) 48 MP / Quad Pixel". Au final, les images ont une résolution de 12 mégapixels et apparemment Motorola regroupe quatre pixels du capteur en un seul (quad pixel). Mais je suis un peu étonné que même les images en mode RAW n'aient qu'une résolution de 12 mégapixels. Tant que ce montage donne de meilleures images, la "tricherie" avec les résolutions est supportable. Néanmoins, Motorola devrait décider d'un nom clair.

Dans l'ensemble, les photos du Moto G Pro sont bien, mais elles ne sont pas non plus exceptionnelles. En plus du capteur principal avec ses prétendus 48 mégapixels, il y a aussi un capteur de profondeur et un objectif ultra grand angle à l'arrière du téléphone. La quatrième lentille au dos est un autofocus laser. Cela n'apporte aucun avantage notable dans la pratique.

Zoom 2 Kurz und knapp von der Zoomfunktion der Kamera sollte man bei jeder Stufe die Finger lassen. Hier scharft das Handy die Bilder viel zu stark digital nach
(Zoom x2) En un mot: vous devriez garder vos doigts loin de la fonction zoom de l'appareil. Ici, le téléphone portable a beaucoup trop affiné les images numériquement / © NextPit

Vous trouverez d'autres photos d'essai de l'appareil photo Moto G Pro dans le dossier Google Drive.

Dans l'application caméra, il y a une fonction supplémentaire appelée "Action Cam". Cette fonction a été introduite pour la première fois par Motorola dans Moto One Action et quand celle ci est activée, les deux smartphones prennent enregistrent des vidéos horizontales avec la caméra principale même lorsque le téléphone est tenu verticalement. Les vidéos sont censées être très bien stabilisées, mais en pratique, elles sont difficilement exploitables. C'est bien de voir que cette fonction gère les prises de vue en Full HD à 60 images par seconde. Cependant, le 4K est réservé à la fonction vidéo normale.

Verdict final

Pour les fans de stylet, le Moto G Pro est un modèle de milieu de gamme intéressant. Mais si vous avez déjà travaillé avec le S Pen de Samsung et que vous cherchez une expérience comparable dans le Moto G Pro, vous serez probablement déçu. Le stylet capacitif fonctionne avec une latence nettement plus longue et n'a pas de fonctions spéciales. Néanmoins, il remplace les doigts trop épais par une option de saisie précise que vous avez toujours avec vous.

Néanmoins, il existe de nombreuses divergences dans l'évaluation du reste du smartphone du Moto G Pro. Les faibles performances sont particulièrement décevantes compte tenu du matériel assez respectable, et le stylet rend le smartphone assez épais et lourd. Le téléphone n'a pas non plus de certification IP, donc même les superbes haut-parleurs et le système d'exploitation Android One installé ne suffisent pas à susciter l'intérêt pour le smartphone.

Le Samsung Galaxy Note 8 est une alternative comparable avec un très bon stylet. L'ancien flagship est déjà disponible sur le net à des prix avoisinant les 350 euros. Dans ce cas, deux alternatives sont recommandées : un smartphone de milieu de gamme et un stylet de haute qualité, auxquel il faut toujours penser. Le Xiaomi Redmi Note 9 Pro offre une puissance considérablement plus importante, est un peu moins cher et dispose même d'un écran plus grand. Avec le Stylus 6, LG a également introduit aux États-Unis un nouveau smartphone de milieu de gamme avec stylet. Il vaut peut-être la peine d'attendre que l'arrivée de l'appareil sur le marché français. Vous trouverez d'autres smartphones de moins de 300 euros dans notre article dédié.

A lire également sur NextPit France:

Derniers Articles sur NextPit

Recommandé par NextPit

Pas de commentaire

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition
Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition