L'eSport sur smartphone bientôt plus populaire que sur PC?

L'eSport sur smartphone bientôt plus populaire que sur PC?

Le smartphone est la console de jeux vidéo la plus utilisée au monde, devant les PS4, Xbox One et même les PC. Mais si on associe généralement les jeux sur smartphone au casual gaming, la scène eSport se développe à grands pas.

Selon une étude commandée par SafeBettingSites.com, sorte de Trustpilot des sites de paris sportifs, les jeux mobiles eSport ont généré 19,5 milliards de dollars de revenus dans le monde en 2019. Une augmentation de 27% par rapport à 2018 qui permet aux jeux mobiles eSport de représenter plus de 25% des recettes totales du marché des jeux mobiles.

On parle de jeux compétitifs et donc multijoueur comme PUBG Mobile, Fortnite, Call of Duty: Mobile et consorts. Cette croissance est telle que l'étude prédit même que le secteur des jeux mobiles eSport est en passe de dépasser celui des jeux sur PC en termes de revenus. En 2018, les titres eSport sur PC ont généré 16,1 milliards de dollars de recettes brutes.

L'eSport sur consoles et PC a encore beaucoup d'avance

Des tendances similaires peuvent être observées en ce qui concerne les jeux sur mobile en général, par rapport aux jeux sur PC/console. Rien qu'en France, l'écosystème mobile a pour la première fois dépassé le milliard d'euros de chiffres d'affaireen 2019, soit une augmentation de 28%, selon le SELL (Syndicat des éditeurs de logiciels de loisir). 

L'étude de SafeBettingSites prévoit que d'ici la fin de 2020, la part de revenus du marché des jeux sur PC ne sera plus que de 23%, tandis que celle des jeux sur consoles sera de 31%. En revanche, les jeux sur smartphone et sur tablette progresseront à hauteur de 46%. D'ici 2022, ces derniers représenteront plus de la moitié des revenus du marché du gaming. 

Sans tomber dans la spéculation, on peut déjà voir plusieurs signaux que la scène eSport sur smartphone est en train de s'organiser. Call of Duty: Mobile organise depuis juillet dernier un championnat du monde sponsorisé par Sony Xperia avec un prize pool (le total accumulé des récompenses que se partagent les vainqueurs) d'1 million de dollars. 

PUBG Mobile va encore plus loin. Pour fêter sa mise à jour majeure de septembre, l'éditeur va organiser un grand tournoi avec un prize pool de 2 millions de dollars, cette fois avec Qualcomm comme sponsor officiel.

Certes, on est encore loin des 34 milliards de dollars de récompense pour le tournoi The International sur Dota 2, un jeu PC, qui se tiendra en 2021. Le principal obstacle à l'eSport sur smartphone est le catalogue de jeux disponible, qui vise principalement des joueurs occasionnels. 

Sortir progressivement de cette casualisation du jeu mobile et impliquer les joueurs avec un gameplay suffisamment profond pour leur donner envie de s'améliorer, de devenir meilleurs et donc d'être compétitifs est selon moi l'enjeu majeur pour que cette plateforme s'impose dans l'eSport. 

À lire également sur NextPit France: 

Source : SafeBettingSites

Derniers Articles sur NextPit

Recommandé par NextPit

2 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition
Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition