Test de l'Asus Zenfone 8, l'anti flagship Android

Mis à jour : Le test COMPLET!
Test de l'Asus Zenfone 8, l'anti flagship Android

Mettre les grands plats dans les petits. Avec son Zenfone 8 lancé ce mercredi 12 mai au prix de 599 euros, Asus veut proposer un flagship plus mesuré, plus raisonnable et totalement à contre-courant des monstres ultra haut de gamme de Samsung ou Oppo, le tout dans un format compact à la iPhone 12 Mini qui n'est pas exempt de concessions. 

Note

Plus

  • Le design compact et très épuré
  • L'écran Amoled 120 Hz
  • La puissance brute du Snapdragon 888
  • Prix agressif pour un flagship
  • IP68, jack 3.5 mm HRA + codec LDAC

Moins

  • Module photo peu polyvalent
  • Problèmes de surchauffe
  • Charge rapide limitée à 30 Watts
  • Autonomie correcte mais pas au niveau de la concurrence

Mon avis sur l'Asus Zenfone 8 en bref

L'Asus Zenfone 8 se décline en trois configurations de mémoire 8/128 Go, 8/256 Go et 16/256 Go: 799 € respectivement vendues 669, 729 et 799 euros. La version de base 8/128 Go bénéficie même d'un prix préférentiel de 599 sur la boutique officielle d'Asus.

599 euros, c'est le prix d'un OnePlus 8T à sa sortie en octobre 2020. On est donc sur un tarif de flagship sur lequel même Xiaomi ne s'est pas aligné avec son Xiaomi Mi 11

Mais le rapport qualité/prix n'est bizarrement pas l'argument-clé qu'Asus a voulu mettre en valeur. Non, le constructeur a voulu tout axer sur le form factor compact de son Zenfone 8. Exit le module photo rotatif Flip Camera qui prenait trop de place et qui est désormais réservé à la version "Pro", le Zenfone 8 Flip

Exit aussi les capteurs photo superflus comme un macro de 2 MP qui n'ont pour seule raison d'être que de gonfler artificiellement la fiche technique. Mais bonjour aussi à une batterie de 4000 mAh très petite, sur le papier, pour un flagship en 2021. 

Bref, Asus place son Zenfone 8 aux antipodes des superlatifs et autres fantaisies marketing propres aux flagships Android. The Verge a désigné le Zenfone 8 comme l'iPhone 12 Mini d'Android dans son test, moi je dirais plutôt qu'il s'agit de l'anti flagship Android.

NextPit Asus Zenfone 8 display
Le Zenfone 8 est un flagship à contre-courant du marché en 2021. / © NextPit

Un design compact et épuré qui rappelle les Pixel de Google

L'Asus Zenfone 8 ressemble beaucoup à un Pixel de Google. Il est légèrement moins compact qu'un Pixel 5 (Zenfone 8: 148 x 68.5 x 8.9 mm et 169 g / Pixel 5: 144.7 x 70.4 x 8 mm et 151 g). Mais c'est clairement un poids léger face aux mastodontes de plus de 200 grammes sur le marché haut de gamme d'Android.

J'ai aimé: 

  • le design compact et élégant
  • l'écran Amoled 120 Hz réactif et bien calibré
  • la prise jack 3.5 mm
  • la certification IP68

Je n'ai pas aimé: 

  • la taille de l'écran est déstabilisante si on n'est pas habitué
  • stockage non extensible
  • lecteur d'empreintes un peu trop haut sous l'écran

L'écran Amoled plat percé d'un poinçon en haut à gauche, les coins arrondis, le menton assez présent, le dos en verre mat et le double module photo sans prétention... j'ai retrouvé la très bonne préhension que j'avais eue avec les derniers Pixel.

NextPit Asus Zenfone 8 jack
Le Zenfone 8 est certifié Hi-Res Audio. / © NextPit

J'ai déjà pas mal écrit sur le sujet mais ce format a évidemment le mérite de maximiser la zone tactile atteignable par vos doigts ("reachable area"), une donnée que de plus en plus de constructeurs prennent en compte même dans leurs surcouches logicielles. Bref, l'idée est de faciliter l'utilisation à une main. Et sur ce point, c'est une réussite totale. 

NextPit Asus Zenfone 8 side
Le design de l'Asus Zenfone 8 rappelle énormément celui des Pixel 4 et Pixel 5 de Google. / © NextPit

Quant à l'écran en lui-même, il me faudra le tester davantage mais la fluidité permise par le taux de raffraîchissement adaptatif de 120 Hz est très plaisante, même sur un "petit" écran. 

La dalle Full HD+ propose une luminosité maximale de 1100 nits pas vraiment extraordinaire ainsi qu'un taux d'échantillonnage tactile de 240 Hz pour le gaming. C'est dans la moyenne de ce qu'on trouve sur cette gamme de prix, sans plus. J'ai trouvé les couleurs en mode par défaut un peu ternes mais une fois passé au mode standard, la colorimétrie m'a satisfait.

NextPit Asus Zenfone 8 front camera
L'écran Amoled plat de 120 Hz est plaisant à l'usage. / © NextPit

Globalement, le Zenfone 8 emboîte le pas, un peu tard certes, à Apple dans le revival des smartphones compacts. Mais ça tombe bien puisqu'aucun autre fabricant Android ne l'a fait jusque-là. Non content d'être compact, le Zenfone 8 d'Asus est aussi très classe avec un look sobre et épuré, une excellente préhension et un écran bien calibré et surtout utilisable à une main!

Le Snapdragon 888 chaud comme la braise

Comme presque chaque flagship Android en 2021, le Zenfone 8 d'Asus est équipé du SoC Qualcomm Snapdragon 888. Pour cette prise en main, Asus m'a prêté la version avec 16 Go de RAM LPDDR 5 et 256 Go de stockage UFS 3.1. 

J'ai aimé:

  • des performances brutes très solides
  • rivalise avec des flagships plus gros et plus chers 
  • le menu game génie hérité du ROG Phone 5

Je n'ai pas aimé:

  • beaucoup trop de surchauffe

Asus Zenfone 8

Benchmarks graphiques
Benchmarks Asus Zenfone 8 OnePlus 9 Xiaomi Mi 11 OnePlus 8T
3D Mark Wild Life 5753 5683 5702 3812
3D Mark Wild Life Stress Test 5825 5716 5697 3792
Geekbench 5 (Simple / Multi) 1124/3738

1119/3657

1085/3490

887/3113

Mémoire PassMark

32247 32124 26.333 27766

Disque PassMark

112318 115311 120.430 98574

Sur le papier, le Zenfone 8 a surclassé ses concurrents directs comme le OnePlus 9 ou le Xiaomi Mi 11 en termes de purs scores de benchmarks. Sans surprise, le smartphone pourra encaisser tous les types d'usages sans problèmes. 

J'ai lancé les benchmarks Wild Life et Wild Life Stress Test de 3DMark qui simulent une session de jeu intense d'1 et de 20 minutes, respectivement. Depuis ma prise en main, le smartphone a bénéficié d'une mise à jour et j'ai donc répété mon protocole de test composé de 3 sessions de chaque benchmark espacées d'une quizaine de minutes chacune afin de laisser au smartphone le temps de refroidir.

Sur le test d'1 minute, le Zenfone 8 n'a absolument pas chauffé, maintenant un framerate toujours au dessus de 30 FPS en moyenne. 

asus zenfone 8 performance benchmark2
Le Zenfone 8 a encaissé cette courte session intense sans aucun problème.  / © NextPit

Sur le test de 20 minutes, le smartphone a beaucoup chauffé, atteignant les 50°C. Je ne pouvais pas le tenir en main plus de quelques secondes. La stabilité ne s'est vraiment dégradée qu'en seconde moitié du protocole. En usage gaming concret, je n'ai pas constaté une telle surchauffe mais le Zenfone 8 monte bel et bien en température dès le quart d'heure de jeu passé. 

Je pense que c'est tout bêtement une question de form factor. Le Snapdragon 888 est connu pour chauffer beaucoup et le Zenfone 8 ne dispose tout simplement pas d'assez d'espace pour dissiper efficacement la chaleur.

asus zenfone 8 performance benchmark
Sur la session plus longue, le smartphone a beaucoup chauffé. / © NextPit

Globalement, je reste convaincu par les performances du Zenfone 8. J'ai été agréablement surpris de le voir dépasser des rivaux plus chers en termes de puissance brute. Mais la surchauffe risque d'être un dealbreaker si vous voulez faire un usage gaming de ce smartphone.

Un double module photo 64+12 MP un peu trop zen

Il n'y a pas qu'en termes de design que le Zenfone 8 ressemble à un Pixel. Comme les photophones de Google, l'Asus Zenfone 8 se contente de deux objectifs, grand-angle et ultra grand-angle. Sauf que n'est pas Google qui veut. Mon test complet n'a pas contredit mes premières impressions plus que mitigées quant à l'expérience photo finalement assez limitée du Zenfone 8.

J'ai aimé: 

  • photos correctes en ultra grand-angle
  • zoom sans téléobjectif mais correct
  • mode nuit efficace

Je n'ai pas aimé: 

  • manque de polyvalence
  • pas de téléobjectif
  • ultra grand-angle décevant
NextPit Asus Zenfone 8 camera
Le double module photo 64+12 MP du Zenfone 8 d'Asus. / © NextPit

Asus Zenfone 8

Module Photo
Objectifs Specs
Objectif principal 64 MP  Sony IMX 686, taille de capteur 1/1,7 pouces, ouverture f/1.8, 2x1 OCL, OIS
Objectif ultra grand-angle 12 MP Sony IXM 363, taille capteur 1/2,55 pouces, ouverture f/2,2, FOV 113° Dual PDAF, EIS
Selfie 12 MP Sony IXM 663, taille de capteur 1/2.93 pouces, ouverture f/2,45, Dual PDAF

Les photos du Zenfone 8 en grand-angle et ultra grand-angle

De jour et dans de bonnes conditions de lumière, le capteur principal propose un bon niveau de détails, une plage dyanmique a priori assez large ainsi qu'une colorimétrie plutôt naturelle. 

Mais les choses se gâtent en ultra grand-angle. L'objectif a un FOV trop limité et la distorision aux bords peut se faire voir. J'ai tout de suite noté un manque de détail sur les éléments les plus complexes de mes prises de vues jusqu'à maintenant (les feuillages sont très brouillons) et la plage dynamique est assez mal gérée, la moitié éclairée de la première photo ci-dessous est totalement surexposée.

P 20210518 173441
En haut: objectif ultra grand-angle 12 MP x0,6; en bas: objectif principal 64/4 MP x1. / © NextPit
P 20210518 173401
En haut: objectif ultra grand-angle 12 MP x0,6; en bas: objectif principal 64/4 MP x1. / © NextPit

Je trouve également que les deux capteurs manquent de cohérence colorimétrique. J'ai l'impression que la saturation est plus prononcée en ultra grand-angle- trop prononcée en fait- qu'avec le capteur principal. Enfin, il faut dire que les 113° de champ de vision sont en deçà des standards du marché situés autour de 120°.

P 20210518 165038
En haut: objectif ultra grand-angle 12 MP x0,6; en bas: objectif principal 64/4 MP x1. / © NextPit
P 20210518 165117
En haut: objectif ultra grand-angle 12 MP x0,6; en bas: objectif principal 64/4 MP x1. / © NextPit

Les photos du Zenfone 8 en zoom

Côté zoom, le Zenfone 8 est privé de téléobjectif dédié et c'est donc un recropage + grossissement numérique qui est opéré à partir des photos du capteur principal. Il ne faut évidemment pas s'attendre à des miracles dépassé le x2 et le grossissement maximum est de x8.

asus zenfone 8 photo1
De gauche à droite: zoom x2, x5, x8. / © NextPit
asus zenfone 8 photo2
Les photos en x8 sont peu convaincantes. / © NextPit

Mais les clichés que j'ai pu obtenir étaient loin d'être catastrophiques. Qu'on se comprenne, il est normal qu'Asus parvienne à limiter la perte de qualité sur des grossissements aussi faibles. Mais mieux vaut une petite promesse tenue qu'une grosse rompue (wow, pas sûr qu'il passe sur Dicocitations ce proverbe). 

Le meilleur zoom restant nos pieds, si on se rapproche suffisamment du sujet, j'ai même pu obtenir certaines photos zoomées en x8 tout à fait convenables comme la statue équestre du roi de Prusse Frédéric-Guillaume IV devant l'ancienne galerie nationale ou ce visage vert-de-gris au bord de la fontaine de Neptune ou Neptunbrunnen à Berlin.

asus zenfone 8 review photo zoom 4 1
De gauche à droite: grand-angle 64/4 MP x1, x2 et x8. / © NextPit
asus zenfone 8 review photo zoom 2 2
De gauche à droite: grand-angle 64/4 MP x1, x2 et x8. / © NextPit

Même en x8, j'ai trouvé que les photos conservaient un certain piqué, bien que le lissage fasse des ravages comme on peut le voir au niveau du chérubin de l'ornement à surplombant l'entrée du Berliner Dom, la cathédrale de Berlin.  

asus zenfone 8 review photo zoom 3 1
De gauche à droite: grand-angle 64/4 MP x1, x2 et x8. / © NextPit
asus zenfone 8 review photo zoom 1
De gauche à droite: grand-angle 64/4 MP x1, x2 et x8. / © NextPit

Les photos du Zenfone 8 de nuit

De nuit, le Zenfone 8 se comporte exactement comme le ROG Phone 5. Son mode nuit est automatique et s'active selon les conditions de lumière (bien que vous puissiez facilement l'activer manuellement). 

Vous avez le choix entre deux vitesses d'obturation de 4 ou 7 secondes. Par défaut, les photos de nuit avec un temps de pose de 4 secondes éclairent très correctement la scène. L'effet de flare des éclairages urbains est correctement limité, l'exposition équilibrée et le niveau de détails satisfaisant. 

asus zenfone 8 review photo night
A gauche: grand-angle x1 sans mode nuit; à droite: grand-angle x1 avec mode nuit. / © NextPit

Dans l'ensemble, l'offre photo du Zenfone 8 n'est clairement pas son meilleur argument de vente. On se retrouve assez vite limité par ce module photo dépourvu de zoom et avec un ultra grand-angle serré. Les résultants sont corrects, voire bons dans certains cas mais je suis resté sur ma faim, j'ai trouvé le manque de polyvalence finalement un peu trop ennuyant en termes d'expérience utilisateur. Mais je m'attendais clairement à pire. 

Une petite batterie de 4000 mAh

L'Asus Zenfone 8 est doté d'une batterie de 4000 mAh rechargeable en 30 Watts. C'est une batterie assez petite pour un flagship Android en 2021 et qui doit encaisser un SoC ainsi qu'un écran très gourmands. 

En usage concret, j'ai pu tenir plus de 24 heures avec le Zenfone 8 dont 4h45 de temps d'écran avec le taux de raffraîchissement bloqué à 120 Hz. C'est respectable mais c'est en deçà de ce que proposent d'autres flagships Android avec de plus grandes batteries. 

Mais pour un utilisateur normal, qui ne joue pas 2 heures par jour ou ne se sert pas de son smartphone comme principal support de streaming vidéo, une journée pleine d'autonomie est plus que suffisante. 

asus zenfone8 review battery
La batterie du Zenfone 8 après un usage modéré. / © NextPit

Comme le ROG Phone 5, la batterie du Zenfone 8 utilise la technologie STP (Specific Tab Process) qui permet de charger la batterie du milieu vers l'extérieur de la cellule et non d'un bout à l'autre. Cela réduit l'impédance 
et l'augmentation de la température pendant la décharge. 

Asus promet que son chargeur HyperCharge de 30 W peut recharger la batterie du Zenfone 8 de 0 à 60% en 25 minutes, de 0 à 80% en 38 minutes et de 0 à 100% en 1h20. Le meilleur score que j'ai pu obtenir était 1h22, ce qui me semble assez proche pour considérer la promesse comme tenue.

Là encore, Oppo, OnePlus ou Xiaomi font évidemment mieux. Asus lui-même fait mieux avec son ROG Phone 5. L'autonomie du Zenfone 8 n'est clairement pas spectaculaire, mais elle n'est pas mauvaise pour autant. Il faut néanmoins avouer que ça ne fait pas très "flagship."

Asus Zenfone 8: La fiche technique

Asus Zenfone 8

Fiche technique
Specs Asus Zenfone 8 Flip
Processeur Qualcomm Snapdragon 888
Mémoire    
  • 8/128 Go
  • 8/256 Go
  • 16/256 Go
  • LPDDR 5/UFS 3.1
Stockage extensible? Non
Ecran
  • Amoled 5,9 pouces
  • Full HD+ 1080 x 2400, soit 445 ppi
  • taux de raffraîchissement de 120 Hz
  • taux d'échantillonnage tactile de 240 Hz
  • luminosité max de 1100 nits
Module photo    
  • objectif principal 64 MP: Sony IMX 686, ouverture f/1.8, 2x1 OCL PDAF, OIS
  • ultra grand-angle 12 MP: Sony IMX363, ouverture f/2.2, FOV 113°, Dual PDAF
  • selfie 12 MP: Sony IMX663, ouverture f/2.45, FOV 76,5°, Dual PDAF
Vidéo
  • 8K UHD (7680x4320) à 24 FPS + EIS pour objectif principal
  • 4K UHD (3840x2160) à 30/60 FPS + EIS pour ultra grand-angle
  • 1080p FHD à 30/60 FPS avec mode stabilisé HyperSteady
  • 720p à 30 FPS
Batterie
  • 4000 mAh
  • charge rapide HyperCharge 30W
  • chargeur fourni
OS ZenUI 8 basé sur Android 11
Audio
  • Double haut-parleurs stéréo avec Dirac HD Sound
  • prise jack 3,5 mm avec codec Aqstic de Qualcomm WCD9385 (DAC Hifi)
  • codec Bluetooth LDAC + aptX HD / aptX adaptive / AAC
Connectivité Wifi 6E / Bluetooth 5.2 / NFC / LTE / 5G / Double SIM/ Double nano SIM
Certification IP IP68
Dimensions & Poids
  • 148 x 68.5 x 8.9 mm
  • 169 g
Coloris Obsidian Black / Horizon Silver
Prix 599 €

Conclusion

J'aime beaucoup la philosophie du Zenfone 8. C'est rassurant de voir un constructeur comme Asus ne pas se plier au dogme du bullshit markéteux et des fiches techniques endimanchées. D'autant qu'Asus a confirmé qu'il proposerait 2 ans de MAJ Android et de patches de sécurité. 

C'est surtout la volonté d'Asus de proposer un smartphone haut de gamme le plus complet possible avec cette énorme limitation de départ qu'est le form factor compact. Un effort qu'aucun autre fabricant Android n'a pour l'instant fourni, alors même qu'on s'attendant presque tous à un raz-de-marée de smartphones compacts par ricochet à l'effet de mode relancé par Apple avec l'iPhone 12 Mini. 

Avec le Zenfone 8, on a un flagship à moins de 700 voire 600 euros, on obtien un smartphone Android très complet. Les performances brutes sont au top. L'écran Amoled 120 Hz en Full HD+ est très bon. Le design très épuré et facile à tenir à une main.

Pour autant, le smartphone n'est pas sans lacunes. Le smartphone surchauffe pas mal, le module photo manque de polvalence et l'autonomie n'est pas spectaculaire. 

Personnellement, si j'avais un usage purement casuel et bureautique et que je cherchais un smartphone Android haut de gamme pas hors de prix et surtout compact, je pourrais tout à fait acheter le Zenfone 8. Et je pense que cette cible est loin d'être une niche, au contraire. Pour un usage gaming ou photo plus poussés, je passerais mon chemin.

Derniers Articles

2 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition
Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition

  • La comparaison avec l'iPhone 12 mini n'est pas juste car le 12 mini est beaucoup plus petit , le zenfone 8 a la même taille que l'iPhone 12 , 11 , XS à quelques minimetres près donc il est d'une taille descente avec sa diagonale de 5,9 pouces
    Ce qui fait son originalité c'est que les fabricants de téléphone sort tous des formats compris entre 6,55 à 6,8 pouces donc des smartphones qui dépassent les 161 mm et qui pèsent lourd plus de 200 grammes

    Asus à réalisé une étude de marché et à réalisé qu'il y avait une vraie demande pour ce format avec le combo dernière puce phare de Qualcomm le 888 , certes Asus à du faire quelques sacrifice pour tenir le prix à 599 EUR , pas de recharge sans fil , pas de téléobjectif et pas d'extension de mémoire ,

    mais il à la prise jack 3,5 , Le verre Victus sur l'écran qui est très résistant contre les chutes et un son stéréo de haute qualité , et le super écran E4 de Samsung 120 hertz !!

    le smartphones chauffe lors des tests hautes performances répété à la volée mais autant vous dire que pour le commun des mortel dans l'utilisation de tous les jours n'arrivera pas à stresser la puce et la chaleur restera modeste même lors de longues cession de jeux car c'est justement la spécialité d'Asus avec ses mobile pour les joueurs le Rog phone ...


  • C'est vrai que le combo 4000 mAh/Snapdragon 888 fait un peu peur, wait and see comme on dit.
    Pour l'optimisation de la charge et les modes de préservation de l'autonomie, je ne voit personellement pas de quoi m'inquiéter. C'est Asus, c'est comme si c'était Sony. Du moins c'est sans aucun doute ce qui s'en rapproche le plus.
    Pour le suivi, je peux pas dire que mon Zenfone 6 me déçoit. Les patches de sécurité oscillent entre mensuels et bi-mensuels, mais j'espère vraiment qu'ils se contenteront pas de deux ans de patches de sécurité. Mais vu le suivi du Zenfone 5Z, je ne m'en fait pas trop. Si l'expérience reste comme ça, alors je préfère avoir un Zenfone plus tôt que n'importe quel Oneplus, et t'en pis pour la mise-à-jour majeure en moins.
    Je pense cependant qu'Asus devrait reconsidérer la question des trois ans de mises-à-jour majeur, de plus en plus de constructeurs le promettent et je ne doute pas que le public d'Asus est globalement initié, alors que la madame Michu qui va acheter un Samsung ne s'en soucie pas temps, et pourtant Samsung l'a fait.
    Juste pour être clair, je ne dis pas que les technophiles n'achète pas de Samsung, je dis que le public d'Asus est sans doute plus technophile dans l'ensemble.