Sujets chauds du moment

Test de l'iPhone 15 Pro Max: Le fruit de la tentation

nextpit iPhone 15 Pro Max Review Test
© nextpit

Lire dans d'autres langues :

L'iPhone 15 Pro Max est le smartphone le plus cher mais aussi le plus abouti du marché. Ce flagship d'Apple m'a presque réconcilié avec la marque à la Pomme. Dans ce test complet, je vous dis pourquoi l'iPhone 15 Pro Max d'Apple est le seul smartphone que j'envisage d'acheter cette année.

Apple iPhone 15 Pro Max

Plus

  • Look inchangé, mais très beau coloris bleu titane
  • Finition irréprochable
  • Module photo polyvalent avec un bon zoom
  • Écran 120 Hz bien calibré
  • Performances au top
  • Autonomie très correcte
  • Excellente politique de mise à jour

Moins

  • Qualité photo de nuit pas toujours constante
  • Recharge beaucoup trop lente pour un smartphone à 1500 euros
  • Facteur de forme massif malgré le titane plus "léger"
  • Le câble USB 2, c'est vraiment mesquin
  • Le prix exorbitant
Apple iPhone 15 Pro Max
    Apple iPhone 15 Pro Max: Toutes les offres

    Avis en bref et guide d'achat

    L'iPhone 15 Pro Max est disponible en France depuis le 22 septembre 2023. La plus petite configuration est de 256 Go et non 128 Go et elle est vendue 1479 euros. C'est moins cher que l'iPhone 14 Pro Max (test) l'an dernier qui était vendu 1609 euros.

    L'iPhone 15 Pro Max inaugure quatre principales nouveautés. Le triple module photo accueille un nouveau téléobjectif périscopique de 12 MP capable d'un zoom optique x5. Le port Lightning est remplacé par un port USB-C avec la norme USB 3.2. Le bouton d'action sur le côté gauche remplace le bouton de silencieux et propose plusieurs raccourcis système. Et la nouvelle puce A17 Pro d'Apple permettra, à terme, de jouer à des jeux console sur votre iPhone en local, entre autres.

    Globalement, Apple signe presque un sans faute, si on fait abstraction du prix exorbitant de son flagship. L'iPhone 15 Pro Max n'impose presque aucun compromis, ce qui est très rare chez Apple. En bref, et en tant qu'utilisateur Android, j'ai beaucoup apprécié mon temps passé avec l'iPhone 15 Pro Max. 

    Design

    Le titane, le titane, c'est trop génial. L'iPhone 15 Pro Max reprend des codes visuels très similaires à la génération précédente. Mais, cette année, le nouveau matériau utilisé et exclusif à la gamme Pro, le titane, a totalement matrixé la techosphère.


    Les points forts de l'iPhone 15 Pro Max: 

    • Coloris bleu titane somptueux
    • Certifié IP68
    • Finition quasi irréprochable
    • Le coloris du titane a bien résisté avec le temps (pour l'instant)

    Les points faibles de l'iPhone 15 Pro Max:

    • Toujours massif malgré la perte de poids de 19 g

    L'iPhone 15 Pro Max vu de dos ave un zoom sur son triple module photo arrière
    Le coloris bleu titane de l'iPhone 15 Pro Max est sublime / © nextpit

    Oui, le titane utilisé pour son cadre (au lieu de l'acier) permet à l'iPhone 15 Pro Max d'être plus léger que l'iPhone 14 Pro Max. La perte de poids est faramineuse, figurez-vous: pas moins de 19 grammes. 

    J'ai demandé à mon collègue Ezequiel, un zélote pro-Apple absolu, de poser dans chacune de mes mains l'iPhone 14 Pro Max puis l'iPhone 15 Pro Max alors que je gardais mes yeux fermés. 

    Et j'ai effectivement "deviné" correctement que le téléphone m'ayant semblé le plus léger était bien l'iPhone 15 Pro Max. C'était un véritable "Apple moment", une épiphanie. Bref, j'arrête de troller. L'iPhone 15 Pro Max reste tout de même un beau paquebot de 221 g avec des dimensions peu compactes de 159,9 x 76,7 x 8,3 mm.

    L'iPhone 15 Pro Max vu de côté et posé à plat face contre terre sur une table
    L'iPhone 15 Pro Max offre une très bonne préhension avec ses coins arrondis et son cadre droit, malgré son facteur de forme imposant / © nextpit

    Mais, c'est indéniable, l'iPhone 15 Pro Max a une finition quasi irréprochable. Le design industriel, brutaliste donne l'impression que le téléphone est taillé d'une seule pièce. Le coloris bleu titane auquel j'ai eu droit est vraiment somptueux. La préhension n'est pas désagréable, malgré son facteur de forme assez massif. Et sans le geste de retour en arrière d'Android, je trouve la navigation à une main dans l'interface un peu chiante. 

    Pour le reste, le module photo a exactement la même tronche. Le dos en verre a exactement la même tronche. Les tranches droites aux coins arrondis ont exactement la même tronche. Et l'écran Oled de 6,7 pouces aux bords plats orné de la Dynamic Island a exactement la même tronche que l'an dernier. Le smartphone est aussi toujours certifié IP68, ce qui est une bonne chose.

    J'avais mes doutes quant à la durabilité du coloris du cadre en titane. Mais après plusieurs semaines d'utilisation avec et sans coque de protection, je n'ai pas noté de décolorations ni de traces d'usure.

    Un mot rapide sur le bouton d'action que je mentionnerai plus en détail dans la section Interface/OS de ce test. Je l'ai trouvé étonnamment plus pratique que je ne l'aurais imaginé a priori. Mais son placement en haut de la tranche gauche du smartphone est assez peu ergonomique.

    L'iPhone 15 Pro Max vu de côté avec un aperçu de son nouveau bouton d'action placé sur le haut de la tranche latérale gauche
    Le nouveau bouton d'action est très pratique et moins gimmick que je pensais / © nextpit

    Écran

    L'iPhone 15 Pro Max est doté d'un écran Oled de 6,7 pouces avec un taux de rafraîchissement de 120 Hz, une résolution de 2796 x 1290 pixels et une luminosité maximale de 2000 nits. La Dynamic Island est toujours présente en haut de l'écran. 


    Les points forts de l'iPhone 15 Pro Max: 

    • Colorimétrie naturelle
    • Taux de rafraîchissement de 120 Hz
    • La Dynamic Island toujours pertinente
    • Luminosité tout à fait suffisante
    • Pas de bords incurvés

    Les points faibles de l'iPhone 15 Pro Max:

    • Impossible d'ajuster le taux de rafraîchissement manuellement
    • La Dynamic Island gâche l'immersion en jeu et est impossible à cacher

    L'iPhone 15 Pro Max vu de face, tenu dans une main droite avec son écran allumé qui affiche l'écran d'accueil d'iOS 17
    Cette année encore, le taux de rafraîchissement de 120 Hz est réservé aux modèles Pro et Pro Max / © nextpit

    La colorimétrie est toujours aux petits oignons chez Apple. Après mes plusieurs semaines d'utilisation pour ce test de l'iPhone 15 Pro Max, je j'ai rien à reprocher à la qualité de l'affichage. 

    Les couleurs sont naturelles, le taux de rafraîchissement variable de 120 Hz est fluide même si j'aurais aimé pouvoir le personnaliser. La luminosité maximale de 2000 nits n'est atteinte qu'en HBM (high brightness mode). En typique, on est à 1000 nits. Mais c'est largement suffisant pour permettre une bonne lisibilité en toute circonstance.

    J'ai beaucoup utilisé l'iPhone 15 Pro Max pour jouer, que ce soit du cloud gaming via le Xbox Game Pass Ultimate à 1080p à 60 FPS ou des jeux mobiles et même Resident Evil: Village à 120 FPS. J'aimerais d'ailleurs consacrer un article dédié à ce dernier jeu, si ça vous intéresse. Mais dans chacun de ces scénarios, l'expérience visuelle était au top. 

    Le seul défaut est que l'îlot dynamique ruine un peu l'immersion et prend un peu trop de place sur la surface de l'écran. C'est dommage qu'Apple ne propose pas d'option pour la cacher ou simplement réduire le "cadre" dans les jeux de sorte de ne pas avoir cette pilule noire à l'écran.

    L'iPhone 15 Pro Max vu de face avec un zoom sur l'îlot dynamique placé en haut de son écran
    La Dynamic Island n'est plus l'apanage des modèles Pro. / © nextpit

    Mais en dehors de ces soucis d'immersion, je reste séduit par le concept de la Dynamic Island, cette pilule interactive qui remplace l'encoche en haut de l'écran.

    L'Always on display est-lui aussi toujours de la partie. Et même si j'apprécie les options de personnalisation, je le trouve toujours trop chargé et surtout trop lumineux. Certes, on peut y remédier en décidant de ne pas afficher le fond d'écran, comme je l'explique dans ce tuto ci-dessous. Mais dans ce cas, à quoi bon proposer cette option de personnalisation?

    Apple iOS 16 ecran verrouillage
    Vous pouvez choisir parmi les fonds d'écran d'Apple ou sélectionner une image dans votre galerie photo. / © NextPit

    Interface/OS

    L'iPhone 15 Pro Max tourne sous iOS 17 dont on a listé toutes les nouvelles fonctionnalités, les iPhone éligibles et les modalités pour l'installer dans ce guide ultime d'iOS 17


    Les points forts de l'iPhone 15 Pro Max:

    • La politique de mise à jour toujours au top
    • Une impression de sécurité et de contrôle sur ses données se dégage d'iOS
    • Le bouton d'action pratique

    Les points faibles de l'iPhone 15 Pro Max:

    • Le bouton d'action pas assez personnalisable
    • Le geste de retour toujours aussi peu intuitif
    • Impossible de transférer des photos sur PC Windows (à moins d'installer... iTunes)

    Capture d'écran de l'iPhone 15 Pro Max montrant l'écran d'accueil d'iOS 17
    Visuellement, l'interface iOS 17 de l'iPhone 15 Pro Max n'a pas fondamentalement changé. / © nextpit

    Je ne vais pas m'étendre sur l'interface d'Apple dans ce test. Vous pouvez retrouver nos impressions sur la proposition logicielle d'Apple dans notre test complet d'iOS 17.

    Les iPhone restent néanmoins exemplaires en termes de durabilité logicielle. Et c'est un critère d'achat de plus en plus essentiel à mes yeux, que ce soit en tant que testeur ou que consommateur. En cumulant cette politique de mise à jour étendue à la rétention de valeur à la revente, les iPhone sont de facto les smartphones les plus durables du marché. Je sais que je pourrai garder l'iPhone 15 Pro Max pendant au moins trois ans sans trop de problème tout en pouvant le revendre suffisamment cher pour financer l'achat d'un nouveau modèle.

    Côté fonctionnalités, j'aime beaucoup le fonctionnement du nouveau bouton d'action, placé en haut sur la tranche gauche du smartphone. Il remplace le bouton de silencieux qu'on avait sur les modèles précédents. 

    Capture d'écran de l'iPhone 15 Pro Max montrant les différentes fonctions qu'on peut assigner au bouton d'action
    Vous pouvez aussi décider de ne rien assigner du tout au bouton d'action / © nextpit

    C'est un bouton multifonction auquel on peut assigner plusieurs actions et/ou raccourcis: allumer la lampe de poche, passer en mode silencieux, en mode concentration, ouvrir l'appareil photo, etc. Il sert aussi de déclencheur pour prendre des photos (appui simple) ou des vidéos (appui long). Sony est actuellement en PLS.

    Capture d'écran de l'iPhone 15 Pro Max montrant les différentes fonctions qu'on peut assigner au bouton d'action
    Le bouton d'action peut aussi servir de déclencheur pour prendre des photos et vidéos / © nextpit

    J'ai aussi envie de consacrer un article entier à la sensation de contrôle (relative, certes) que procure iOS. C'est totalement contre-intuitif quand on sait qu'Apple a horreur d'accorder trop de liberté à ses utilisateurs et utilisatrices.

    Mais je me sentais davantage maître de mon smartphone avec les différents dispositifs de protection des données. La possibilité de restreindre l'accès aux photos de mon choix et non pas toute ma galerie au moment de les partager via une app, le blocage de tracking des apps au moment de les installer, etc. Les choix sot plus précis et les blocages d'accès plus restreints que sur Android.

    Je ne suis qu'un journaliste à la noix, pas un expert en cybersécurité. J'ignore à quel point iOS est concrètement plus sécurisé qu'Android. Mais j'avais en tout cas la sensation d'être mieux protégé. C'est bête, mais ça marche comme stratégie. 

    L'iPhone 15 Pro Max d'Apple vu de côté avec un zoom sur son bouton d'action placé sur sa tranche latérale gauche
    Le fameux bouton d'action de l'iPhone 15 Pro Max est très pratique / © nextpit

    Un dernier mot sur le passage à l'USB-C. Comme souvent chez Apple, chaque progrès s'accompagne d'un petit astérisque. Ici, ça concerne les vitesses de transfert de 10 Go/s permises par l'USB 3.2. C'est super, sauf qu'il faut un câble compatible pour en profiter. Et, sans surprise, le câble USB 2.0 inclus dans la boîte de l'iPhone 15 Pro Max ne l'est pas.

    Il y aurait aussi tout un volet à explorer sur les fonctions d'accessibilité et de santé d'iOS. Ma collègue Camila a réalisé un superbe dossier sur le thème du suivi des règles et a comparé les écosystèmes d'Apple et de Samsung, jugeant celui d'Apple plus solide.

    Un vrai dernier mot pour de vrai cette fois: pourquoi faut-il que j'installe iTunes sur mon PC Windows pour transférer mes photos et vidéos correctement? POURQUOI? Je viens de dépenser 1500 euros pour l'iPhone 15 Pro Max. Je viens d'acheter un câble USB 3.2 à 79 euros sur la boutique officielle d'Apple pour transférer mes fichiers rapidement. Pour-putain-de-quoi ça ne marche pas comme sur des roulettes? 

    Ce n'est qu'un infime exemple parmi tant d'autres de la politique du "oui, mais" d'Apple, selon laquelle chaque avancée s'accompagne d'un compromis totalement dénué de sens.

    Performances & SoC

    L'iPhone 15 Pro Max intègre le nouveau SoC A17 Pro, une puce gravée en 3 nm. C'est grosso modo une version miniaturisée du A16 Bionic des iPhone 14 Pro et Max de l'an dernier, dont les iPhone 15 et Plus sont équipés aussi cette année. L'espace ainsi gagné a été alloué, entre autres, au GPU, capable de ray-tracing ou au Neural Engine (NPU).


    Les points forts de l'iPhone 15 Pro Max: 

    • Performances au top du top
    • Pas de surchauffe en usage normal
    • Le fait que Resident Evil Village tourne presque comme sur console est impressionnant

    Les points faibles de l'iPhone 15 Pro Max: 

    • Les 6 Go de RAM un peu limite sur Resident Evil: Village
    • De la surchauffe sur Resident Evil Village avec les graphismes "au max"

    La configuration du SoC d'Apple est assez particulière avec une disposition de type "big-little". Le CPU a deux cœurs de performance et quatre cœurs d'efficacité, le GPU est une unité à 6 cœurs avec Ray Tracing.

      iPhone 14 Pro Max iPhone 15 Pro Max Samsung Galaxy S23 Ultra
    3D Mark Wild Life Trop puissant Trop puissant 8611
    3D Mark Wild Life Extreme 2291 3998 3840
    3D Mark Wild Life Stress Test Meilleure boucle: 9599
    Pire boucle: 8121
    Meilleure boucle: 9991
    Pire boucle: 8709
    Meilleure boucle: 10.332
    Pire boucle: 5606
    Geekbench 5/6 Geekbench 5:
    Simple:
     1885
    Multi: 5406
    Geekbench 6:
    Simple:
     2936
    Multi: 7453
    Geekbench 5:
    Simple:
     1332
    Multi: 3947

    Les jeux mobiles tournent évidemment sans aucun souci. Tous les jeux 3D tournent à 60 FPS constants et certains jeux 2D peuvent aller jusqu'à 120 FPS. Je n'ai subi aucun ralentissement ni aucun problème de surchauffe. Je sais que la surchauffe était un gros problème dans les premiers tests en ligne. Mais Apple semble avoir corrigé le tir depuis. En fait, mon iPhone 15 Pro Max chauffait davantage lors de la recharge que lors d'une session de jeu d'une heure.

    Mais le catalogue d'Apple Arcade semble bien décevant pour l'instant pour celles et ceux qui comptaient exploiter toute la puissance de l'iPhone 15 Pro Max.

    Capture d'écran de l'iPhone 15 Pro Max avec les résultats du benchmark 3DMark Wild Life Stress Test montrant ses performances en gaming
    La stabilité des performances de l'iPhone 15 Pro Max est meilleure que la plupart des flagships Android / © nextpit

    Heureusement, les premiers portages de jeux console/PC commencent à arriver sur l'App Store. Le premier d'entre eux est Resident Evil: Village. C'est un choix assez étrange et osé d'Apple d'inaugurer son catalogue de "vrais" jeux triple-A pour iOS avec un jeu d'horreur. 

    Personnellement, j'ai beaucoup de mal avec ce genre de jeux parce que les jump scares et l'ambiance angoissante marchent beaucoup trop sur mon esprit assez peureux, je l'avoue. Mais je me suis lancé malgré tout pour ce test. 

    Le jeu complet m'a coûté 15,99 euros. Mais vous pouvez le télécharger gratuitement et jouer quelques minutes sans payer pour vous faire une idée. Si vous voulez, je pourrai consacrer un article entier à mon expérience une fois que j'aurai fini le jeu. 

    Mais en gros, quand vous lancez le jeu, vous pouvez choisir parmi plusieurs préréglages pour les graphismes. Le mode par défaut fera tourner le jeu en 720p à 60 FPS, en moyenne. J'ai noté des chutes à 30/40 FPS après quelques heures de jeu. Mais dans l'ensemble, vu la petite taille de l'écran de 6,7 pouces, les 720p ne sont vraiment pas gênants. 

    C'est même carrément un exploit selon moi. En dehors de l'excellent Alien: Isolation auquel j'avais joué il y a quelques années sur Android, c'est la meilleure expérience gaming sur mobile actuellement. Le jeu tourne quasiment aussi bien que sur une console de salon. 

    Bon par contre, il ne faut pas rêver. Si vous poussez tous les réglages au max, le jeu sera injouable et tournera à 3 FPS. Parfois, le simple fait de pousser un paramètre graphique au max et de dépasser les 6 Go de RAM disponibles faisait crasher le jeu. Mais aucun autre smartphone n'est pour l'instant capable de proposer une expérience aussi proche d'une console. J'ai été tout simplement bluffé.  

    Extrait de gameplay de Resident Evil: Village avec le préréglage par défaut

    Un mot cependant sur la jouabilité. Les développeurs ont implémenté des touches virtuelles pour les commandes tactiles. Déjà, je salue l'effort puisque vous pouvez jouer au jeu sans manette, juste avec vos doigts, alors qu'il n'a pas été pensé pour à la base. 

    Mais les commandes tactiles, certes complètes et réactives, obstruent beaucoup trop l'écran. Et ça ruine l'immersion. J'ai surtout joué avec ma manette sans fil pour être honnête. Et je n'envisage pas vraiment de m'en passer, sauf pour les besoins du test.

    Extrait de gameplay de Resident Evil: Village avec le préréglage priorisant les graphismes

    Un autre inconvénient, c'est que ce type de jeu est très énergivore. Sur une charge complète, j'ai tenu un peu plus de 3 heures avant de passer à 20% de batterie restante. C'est toujours mieux que sur les mini-PC portables. Et les graphismes sont nettement meilleurs que sur une Nintendo Switch, selon moi. 

    Mais j'ai déjà beaucoup trop écrit à ce sujet et je pense qu'il faudrait vraiment un article dédié pour vous retranscrire mon expérience le plus exhaustivement et honnêtement possible.

    Est-ce qu'un article complet sur Resident Evil: Village sur l'iPhone 15 Pro Max vous intéresserait?

    Qualité photo & vidéo

    L'iPhone 15 Pro Max embarque un triple module photo à l'arrière. Il comprend un objectif principal de 48 MP (f/1.78, équivalent 24 mm), un objectif ultra grand angle de 12 MP (f/2.2, équivalent 13 mm) et un téléobjectif périscopique de 12 MP (f/2.8, équivalent 120 mm). Ce dernier est capable d'un zoom optique x5 contre x3 sur les modèles précédents. La caméra selfie offre une résolution de 12 MP (f/1.9, équivalent 23 mm).


    Les points forts de l'iPhone 15 Pro Max:

    • Module photo polyvalent
    • Qualité du zoom du téléobjectif
    • Le mode portrait toujours au top
    • Vidéo 4K à 60 FPS avec TOUS les objectifs

    Les points faibles de l'iPhone 15 Pro Max:

    • Des effets de flare sur certaines photos de nuit

    L'iPhone 15 Pro Max vu de dos ave un zoom sur son triple module photo arrière
    Le triple module photo de l'iPhone 15 Pro Max est très polyvalent / © nextpit

    Ce téléobjectif périscopique x5 est exclusif à l'iPhone 15 Pro Max, les autres modèles, même l'iPhone 15 Pro, restent cantonnés à un zoom optique x3 (12 MP équivalent 77 mm). 

    Mon collègue Stefan, intarissable nerd de la photo, a réalisé un comparatif photo entre les iPhone 15 Pro et iPhone 15 Pro Max. Ça me permet de rester concis dans ce test.

    J'ai simplement trouvé le zoom très efficace et, sur le petit échantillon de photos que j'ai prises, je n'ai pas noté de pertes de détails significatives jusqu'au grossissement x10. 

    L'iPhone 15 Pro Max d'Apple tenu à deux mains horizontalement par Antoine et vu de dos
    Le téléobjectif avec son zoom optique x5 est la grosse nouveauté de l'iPhone 15 Pro Max / © nextpit

    Le mode portrait, qu'on peut appliquer ou retirer en post prod hyper facilement, est toujours aussi réussi. Le détourage est tellement propre. J'ai eu quelques soucis d'effet de flare sur certaines photos de nuit avec des fortes sources de lumière. Des artefacts de reflets de lumière venaient parfois cramer des parties de l'image. 

    Mais c'est sûrement ma faute. Je ne suis pas un adepte d'Apple, j'ai sûrement dû faire une erreur ou mal tenir l'iPhone 15 Pro Max avec mes sales mains de pro-Android (sponsorisé tour à tour par Samsung, Xiaomi, Oppo, OnePlus, Asus selon certains lecteurs, mais jamais Sony, ah ça non, JAMAIS!!!!!).

    Le fait de pouvoir filmer en 4K à 60 FPS avec TOUS les objectifs à l'avant comme à l'arrière est aussi un gros point fort. Et pour les pros de la photo, les tripoteurs de boutons déclencheur physiques, je demanderai à mon collègue Ben de me donner ses impressions sur le ProRes et tous ces trucs qui me dépassent totalement en tant que profane.

    L'iPhone 15 Pro Max d'Apple tenu dans une main droite, vu de dos avec un zoom sur son module photo arrière
    L'iPhone 15 Pro Max reste assez massif malgré sa perte de poids de 19 g / © nextpit

    Autonomie & recharge

    L'iPhone 15 Pro Max intègre une batterie de onsaitpascombien mAh. Apple ne communique pas sur la capacité de ses batteries. La recharge filaire est toujours de 20 pauvres watts. On a aussi la recharge sans fil de 15 watts en MagSafe et 7,5 watts en Qi ainsi que la recharge sans fil inversée. Pas de chargeur dans la boîte.


    Les points forts de l'iPhone 15 Pro Max: 

    • Autonomie très correcte
    • MagSafe en 15 W toujours mieux que Qi en 7,5 W
    • Recharge sans fil inversée
    • Plus besoin de câble Lightning

    Les points faibles de l'iPhone 15 Pro Max:

    • Recharge filaire très lente
    • Bloc chargeur non-inclus

    L'iPhone 15 Pro Max posé à plat sur le dos avec un aperçu de son port USB-C placé sur sa tranche transversale inférieure
    Le passage à l'USB-C s'est fait tardivement et sous la contrainte, mais c'est bien qu'Apple ait enfin craqué / © nextpit

    Allez, on va passer très vite sur cette section. Rien n'a changé par rapport à l'an dernier. L'autonomie annoncée par Apple est la même que pour l'iPhone 14 Pro Max. 

    29 heures en lecture vidéo, 25 heures en streaming vidéo et 95 heures en lecture audio. Oui, ça ne veut rien dire. Les technologies de recharge sont elles-aussi les mêmes.

    En usage concret, j'ai toujours pu tenir au moins une journée et demi. En commençant ma journée vers 8h avec la batterie à 100%, j'ai pu tenir toute la journée sans devoir recharger l'iPhone 15 Pro Max le soir. Et lorsque je recommençais le lendemain à la même heure, j'étais souvent à un peu plus de 40% d'autonomie restante. 

    Ce n'était pas assez pour tenir l'entièreté de la seconde journée sans charge. Mais c'est un score tout à fait honorable. J'aurais bien aimé pouvoir lancer un benchmark d'autonomie, mais c'est Apple. Donc ça ne marche pas. 

    La recharge est quant à elle extrêmement lente. D'autant que j'utilisais le Xiaomi 13 Pro en daily avant ça. Presque deux heures pour une recharge complète, c'est intolérable vu le prix du bousin. Et ça, c'est quand j'utilisais mon chargeur Ugreen de 140 W (l'iPhone 15 Pro Max accepte 20 W maximum). En MagSafe à 15 W ou en Qi à 7,5 W, il faut vraiment s'armer de patience.

      iPhone 15 Pro Max
    Vitesse de recharge
    5 minutes
    • 5 %
    10 minutes
    • 16 %
    15 minutes
    • 28 %
    30 minutes
    • 53 %
    1 heure
    • 83 %
    Charge complète
    • 1h54

    Fiche technique

    Conclusion

    L'iPhone 15 Pro Max vu de dos et posé verticalement sur une table
    L'iPhone 15 Pro Max a un facteur de forme plutôt imposant avec sa diagonale de 6,7 pouces / © nextpit

    Apple a presque fait zéro concessions sur son iPhone 15 Pro Max. Il y a un an, si j'avais dû citer le ou les smartphones que j'envisageais d'acheter avec mon argent, j'aurais opté pour le Samsung Galaxy Z Fold 4 ou le Galaxy S22 Ultra. 

    Mais mes critères d'achat ont pas mal évolué. J'attache beaucoup plus d'importance à la durabilité. D'un point de vue financier, qu'on se comprenne. Je ne cherche pas à jouer les moralistes. Mon empreinte carbone pourrait être drastiquement réduite. J'ai pris l'avion quatre fois cette année pour le travail. Il m'arrive encore de jeter un paquet de chips dans les ordures ménagères au lieu du plastique. Et mes fioles de liquide de cigarette électronique sont un désastre écologique absolu. 

    Non, quand je parle de smartphone durable, je parle d'un smartphone qu'on peut garder longtemps parce qu'il restera fonctionnel et performant, mais aussi parce qu'il gardera sa valeur sur le long terme. 

    Samsung et surtout Google ont récemment fait des bons de géants en matière de durabilité logicielle. Google dépassant, sur le papier, Apple. Mais un Pixel 8 Pro ne vaudra plus que 400 euros dans deux ou trois ans, voire moins. L'iPhone 15 Pro Max lui en vaudra encore au moins 700, voire 800.

    Certains points restent problématiques selon moi. Proposer l'USB 3.2 sans fournir de câble compatible, c'est mesquin. L'autonomie n'est pas non plus rocambolesque.

    Reste que l'iPhone 15 Pro Max me laisse une impression d'une nette montée en gamme. Et la percée qu'Apple est en train de tenter sur le gaming mobile est plus prometteuse et courageuse que ce que la totalité des fabricants Android ont entrepris ces 5 dernières années.

    Si ce n'était pour sa recharge totalement anachronique, l'absence d'un geste retour intuitif dans l'interface et son prix stratosphérique, j'aurais donné la note de 5/5 à l'iPhone 15 Pro Max sans hésiter.

    Que pensez-vous de l'iPhone 15 Pro Max d'Apple à l'issue de ce test complet? Est-ce qu'il apporte suffisamment de nouveautés selon vous?

    Pour aller plus loin, consultez notre comparatif des meilleurs iPhone d'Apple en 2023 ainsi que notre comparatif entre l'iPhone 15 Pro Max et l'iPhone 14 Pro Max.

    nextpit reçoit une commission pour les achats effectués via les liens marqués comme étant affiliés. Cela n'a aucune influence sur le contenu éditorial, et ne représente aucun coût pour vous. Pour en savoir plus sur comment nous monétisons notre contenu, rendez-vous sur notre page dédiée à la transparence.
    Aller au commentaire (3)
    Antoine Engels

    Antoine Engels
    Senior Editor

    Ceinture noire en lecture de fiche technique. Fanboy OnePlus en rémission. Temps de lecture moyen pour mes articles: 48 minutes. Fact-checkeur de bons plans tech à mes heures perdues. Déteste parler de lui-même à la troisième personne. Aurait aimé être journaliste JV dans une autre vie. Ne comprend pas l'ironie. Responsable du contenu éditorial pour NextPit France.

    Voir tous les articles
    Ce article vous a-t-il plu? N'hésitez pas à le partager!
    Articles recommandés
    Derniers Articles
    Notification push Article suivant
    3 Commentaires
    Ecrire un nouveau commentaire :
    Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition
    Ecrire un nouveau commentaire :
    Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition

    • steve neo 20
      steve neo depuis 3 mois Lien du commentaire

      pfff un avis toujours très objectif comme d'habitude... ont sais d'avance ce qui va être dit, des dessous de table !!!!


      • Antoine Engels 43
        Antoine Engels
        • Admin
        • Staff
        depuis 3 mois Lien du commentaire

        Le seul truc qui égale la nullité abyssale de chacun de tes commentaires, c'est leur constance.

        Vincezo71


        • 2
          Vincezo71 depuis 1 mois Lien du commentaire

          Salut j'aime beaucoup ton style, je me marre, et la sincérité que tu mets dans tes tests. Ciao

          Antoine Engels

    Ecrire un nouveau commentaire :
    Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition