NextPit

Prise en main du Soundcore Space Q45: Aussi bon que Sony ou Bose mais deux fois moins cher

soundcore space q45 ifa hands on hero
© NextPit

Pendant l'IFA 2022, j'ai pu tester pour NextPit le casque Bluetooth Soundcore Space Q45 d'Anker. Ce casque sans fil avec ANC vendu 150 euros propose tout ce que font les modèles plus chers de Bose, Sony ou Sennheiser. Je vous donne mes premières impressions dans cette prise en main.

Le Soundcore Space Q45 en bref

Le Soundcore Space Q45 est le nouveau casque Bluetooth flagship d'Anker. La gamme Space, anciennement appelée Life, propose des casques avec ANC au rapport qualité/prix toujours très compétitif. Le Soundcore Life Q35 testé par mon collègue Ben l'an dernier avait vraiment convaincu la rédaction.

Le Soundcore Space Q45 est disponible en France depuis le 25 août 2022 au prix de 149,99 euros sur la boutique officielle du fabricant et Amazon.

Design et ergonomie

Le Soundcore Space Q45 présente quelques changements visuels notables par rapport au modèle précédent. Et bien qu'on soit sur un design full plastique, le look du casque reste assez premium et élégant. 

Les oreillettes sont légèrement plus grandes ce qui leur permet de bien englober les oreilles. L'oreillette gauche accueille le bouton d'alimentation, d'appairage et d'ANC/transparence tandis que celle de droite accueille les boutons de contrôle de lecture et d'appel. Contrairement au modèle de l'an dernier, le Soundcore Space Q45 n'a pas de surface tactile.

Soundcore Space Q45 prise en main
Le Soundcore Space Q45 a un design rond, tout en courbes, avec du plastique mat / © NextPit

Le casque est fait en plastique presque intégralement. Mais le revêtement noir mat est très propre avec une belle finition à coups de détails ton sur ton. Les bras de l'arceau sont cachés, on perd un peu le look mécanique que j'aime beaucoup mais on passe à un style plus discret ou "seemless" où rien ne vient casser la courbe du design. 

Les coussinets de l'arceau et des oreillettes sont très confortables et bien rembourrés. Mais le similicuir n'est pas un matériau très respirable et la sueur peut s'accumuler. Le casque pèse 295 g, ce qui n'est pas franchement léger, mais je n'ai pas ressenti de gène sur ma courte session d'écoute. 

Soundcore Space Q45 prise en main
Les coussinets des oreillettes du Soundcore Space Q45 sont très confortables / © NextPit

Globalement, j'ai quelques réserves sur la surutilisation du plastique. Mais à 150 euros, il faut bien s'attendre à quelques concessions. Et personnellement, je préfère qu'elles soient faites sur des éléments visuels plutôt que techniques. D'autant que le casque semble être solide, surtout au niveau de ses charnières rotatives et pliables. Dernier point négatif: l'absence de détecteur de port pourtant très pratique.

Soundcore Space Q45 prise en main
Le Soundcore Space Q45 embarque des haut-parleurs de 40 mm / © NextPit

Qualité audio

Le Soundcore Space Q45 intègre des haut-parleurs de 40 mm avec une bande-passante de 20 à 40.000 Hz, le Bluetooth 5.3 et prend en charge les codecs AAC, SBS LDAC mais bizarrement, pas l'aptX. 

La seule prise en charge du codec LDAC de Sony permet au Soundcore Space Q45 de se démarquer de ses concurrents de Bose et Sennheiser. Bon par contre, la non prise en charge de l'aptX est tout de même dommage puisque ce codec est tout de même plus répandu sur les smartphones Android. Mais Anker dû vouloir faire des économies en ne payant pas de redevance à Qualcomm.

Soundcore Space Q45 prise en main
Le revêtement mat est sympa visuellement, mais on reste sur une finition en plastique / © NextPit

En termes de qualité audio, je ne peux évidemment pas donner d'avis définitif compte tenu de ma très courte session d'utilisation dans des conditions loin d'être optimales. 

En tout cas le casque est assez basseux, généreux dans les graves quoi. Mais sa bande-passant monte aussi très haut (40 kHz contre 20 kHz en général sur d'autres casques), donc on peut avoir pas mal d'amplitude dans les hauts mediums et les aigus. Le casque propose une fonction BassUp pour booster les basses, mais on peut vraiment s'en passer, d'autant que le rendu audio en perd en clareté. Les voix sont aussi très nettes et propres.

Dans tous les cas, la plage fréquentielle couverte par le casque vous laisse suffisamment de liberté pour bidouiller l'égaliseur dans l'application et ajuster le profil sonore à vos goûts. Une application compagnon qui, soit dit en passant, a une très belle interface et semble très complète.

Réduction de bruit active

Le Soundcore Space Q45 propose une fonction de réduction de bruit active (ANC) adaptative ainsi qu'un mode transparence qui reposent tous deux sur l'utilisation de quatre microphones intégrés. 

Je ne peux évidemment pas comparer l'efficacité de l'ANC d'Anker à celle de Sony, Bose ou Sennheiser uniquement de mémoire. Mais j'ai vraiment été surpris de la qualité de la réduction de bruit. On n'a pas l'impression d'avoir un casque à 150 balles sur les oreilles. 

Concrètement, j'étais sur le stand d'Anker dans un grand hall de l'IFA. Des hordes de nerds et de commerciaux déambulaient autour de moi. De la musique criait des haut-parleurs dans la salle. Avec l'ANC adaptative activée, la quasi-totalité des bruits solidiens (qui résultent du contact avec une surface) et bruits de basses fréquences étaient correctement annulés. 

Soundcore Space Q45 prise en main
Le Soundcore Space Q45 intègre 4 micros pour la réduction de bruit (ANC) / © NextPit

Même les voix des représentants presse qui parlaient autour de moi étaient bien atténuées alors qu'elles sont généralement plus difficiles à gérer. Seuls quelques cris et autres rires sont occasionnellement passés entre les mailles du filet. Le seul hic est que lorsque je jonglais entre les modes ANC, normal et transparence, je constatais des changements notables dans la signature audio, surtout au niveau des basses.

Je termine cette section avec une mention spéciale à l'application-compagnon Soundcore. J'ai trouvé l'interface très belle et ergonomique. L'éventail de fonctionnalités était aussi très riche. On peut par exemple limiter le volume d'écoute à un certain seuil de décibels pour préserver ses tympans. L'application peut alors vous indiquer si vous écoutez votre musique trop fort ou pas. 

On peut évidemment réassigner certaines commandes au niveau des boutons, choisir parmi 5 niveaux d'ANC/transparence ou opter pour l'ANC adaptative et créer des présets d'égalisation. L'égaliseur est d'ailleurs très complet avec huit crans de réglage placés d'un bout à l'autre de la plage fréquentielle.

Soundcore Space Q45 prise en main
L'application Soundcore est assez complète et a une très belle interface / © NextPit

Autonomie

Le Soundcore Space Q45 est censé pouvoir tenir près de 50 heures avec l'ANC activée et jusqu'à 65 heures sans. Sur le papier, ce sont de très bons chiffres que je n'ai évidemment pas pu vérifier durant ma prise en main. 

Selon le fabricant, 5 minutes de recharge (via USB-C) permettent d'atteindre jusqu'à 4 heures d'écoute. Il faut compter en moyenne 2 heures pour une recharge complète du casque. 

Anker précise que si vous utilisez le codec LDAC, l'autonomie s'en trouve nettement réduite. On passe à 37 heures avec l'ANC activée et 45 heures sans. Mais dans tous les cas, le casque devrait facilement tenir deux journées d'utilisation normale sans aucun problème.

Conclusion: Mes premières impressions

Le Soundcore Space Q45 a un exellent rapport qualité/prix sur le papier. Une prise en main, ça vaut ce que ça vaut. Mais les quelques minutes que j'ai passé avec le casque sur la tête ont au moins suffi pour me convaincre de l'efficacité de sa réduction de bruit active. 

J'ai besoin de plus de temps avec le casque pour avoir un avis suffisamment pertinent sur la qualité audio. Et je reste un peu sceptique quant à la durabilité du design et les risques d'usure du plastique au fil du temps. Mais une chose est sûre, Anker vous en donne beaucoup plus que pour votre argent. 

Un casque comme ça pourrait très facilement coûter plus de 300 euros chez n'importe quel autre fabricant. Je tiens à présenter mes sincères excuses à la personne qui a dû éponger les 15 litres de sueur dont j'ai recouvert le casque après l'avoir utilisé. Le "journalisme", c'est un métier physique (non).

NextPit reçoit une commission pour les achats effectués via les liens marqués comme étant affiliés. Cela n'a aucune influence sur le contenu éditorial, et ne représente aucun coût pour vous. Pour en savoir plus sur comment nous monétisons notre contenu, rendez-vous sur notre page dédiée à la transparence.
Ce article vous a-t-il plu? N'hésitez pas à le partager!
Rejoignez la discussion maintenant

Derniers Articles

Articles recommandés

Pas de commentaire

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition
Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition