NextPit

Test Orosound Tilde Pro: Le Fairphone des casques bluetooth ANC made in France

Test Orosound Tilde Pro: Le Fairphone des casques bluetooth ANC made in France

Le Tilde Pro est un casque bluetooth à réduction de bruit active (ANC) made in France de la marque Orosound. Le casque anti-bruit et sans-fil propose une ANC adaptative et surtout un design modulable à moins de 400 euros.

Note

Plus

  • Design modulable très bien pensé
  • Qualité du micro détachable pour les appels
  • Son fidèle avec des basses précises
  • ANC très efficace
  • Autonomie solide
  • Bluetooth multipoint

Moins

  • Application compagnon sur Windows uniquement
  • Pas de codec audio HD
  • Pas d'égaliseur personnalisable
  • Distribution encore trop limitée et prix un peu trop élevé

Mon avis sur le Tilde Pro d'Orosound en bref

Je ne connaissais absolument pas la marque Orosound avant de voir passer un communiqué pour le casque Tilde Pro que je vous propose en test ici. La marque française lancée en 2015 a fait de la réduction de bruit active son cheval de bataille. Sa technologie d'ANC adaptative propriétaire et brevetée permet de s'isoler phoniquement sans toutefois totalement se couper du monde. 

L'autre gros point fort de ce casque est son côté modulable. Certes, mon parallèle avec Fairphone est très caricatural, mais vous pouvez combiner le casque Tilde Pro à un micro-bouche détachable ainsi qu'à des oreillettes interchangeables pour passer d'un format supra ou circum-aural. 

La gamme se décline en 4 modèles, Tilde Pro S ou S+ et Tilde Pro C ou C+. "S" comme supra et "C" comme circum, le "+" indiquant simplement que le micro-bouche détéchable est inclus dans la boîte. Pour un prix de 400 euros pour la version Tilde Pro C+, le casque propose un bon compromis entre l'usage pro et perso tout en se plaçant dans le haut du panier pour la réduction de bruit, aux côtés de Sony ou de Bose.

 

Design: Un look sérieux mais flexible

Le Tilde Pro d'Orosound est un casque pro avant tout mais son look sobre et élégant tout comme son micro détachable facilitent la transition vers un usage plus casuel et détendu. 


J'ai aimé: 

  • les oreillettes et le micro détachables
  • le prix des pièces détachées raisonnable
  • les fixations solides et faciles à manipuler
  • la finition propre et épurée
  • certifié IPX4

Je n'ai pas aimé: 

  • le bouton pour l'ANC peu intuitif

NextPit Orosound Tilde Pro size
Supra ou circum-aural, à vous de choisir le form factor qui vous va le mieux. / © NextPit

C'est le premier élément qui m'a attiré chez ce casque: la modulabilité. Le casque Tilde Pro C+ que j'ai testé est livré avec un micro-perche (ou micro-bouche) détachable et des coussinets supra ou circum-auraux interchangeables. Ces pièces peuvent toutes être achetées séparément. Comptez 24 et 30 euros pour les coussinets supra et circum, respectivement puis 

Oui, vous pouvez acheter des coussinets séparément pour vos Airpods Max ou votre Bose QC 35 II (ou QC 45) pour 80 et 35 euros, respectivement. Mais Orosound va un peu plus loin en permettant de carrément changer le form factor du casque Tilde Pro. 

NextPit Orosound Tilde Pro usb
Le design est sérieux sans être trop austère avec une belle finition. / © NextPit

Si vous voulez un casque plus aéré et qui laisse mieux passer les bruits ambiants, vous pouvez opter pour la configuration Supra et si vous voulez davantage d'isolation phonique passive vous pouvez passer au format circum-aural. Il suffit de dévisser chaque oreillette, le procédé est très simple mais si j'avais un peu peur de tout casser lors de ma première tentative.

Une fois changées, les oreillettes tiennent très bien en place et le design du Tilde Pro est globalement très solide. Le micro-perche se branche lui aussi très facilement via une fixation aimantée solide sans être trop rigide et dont vous pouvez ajuster l'angle. Pour un appel vidéo, on peut rapidement brancher le micro et bénéficier d'une meilleure qualité d'appel puis le débrancher lorsqu'on sort du bureau ou qu'on écoute simplement de la musique.

NextPit Orosound Tilde Pro orosound
La petite touche Cocorico très subtile qui fait plaisir. / © NextPit

En termes de look, je Tilde Pro fait très sérieux et la finition combine des plastiques lisses et mates à un tissu mesh un peu rugueux et du cuir (ou simili cuir?) pour les coussinets généreusement rembourrés. Visuellement, le casque m'évoque une ambiance plutôt germanique que française, si ce n'était pour le très subtil élément bleu-blanc-rouge placé sur l'oreillette droite. Mais on pourrait tout aussi bien se dire que l'idée est d'évoquer le gris de la météo bretonne et/ou normande puisque les Tilde Pro sont fabriqués à Saint-Malo et Granville (ne m'attaquez pas svp).

NextPit Orosound Tilde Pro sound
Le micro détachable améliore notablement la qualité des appels. / © NextPit

ANC et fonctionnalités

Le casque Tilde Pro d'Orosound propose une réduction de bruit adaptative ainsi qu'un mode transparence appelé Aware+. Pas d'application compagnon pour smartphone en revanche. 


J'ai aimé: 

  • la réduction de bruit active très efficace
  • le Sidetone pour s'entendre parler
  • Bluetooth 5.0 multipoin

Je n'ai pas aimé:

  • les réglages et mises à jour possibles via une application Windows uniquement

NextPit Orosound Tilde Pro antoine
L'ANC d'Orosound est très efficace. / © NextPit

C'est LA spécialité d'Orosound: la réduction de bruit active. Non seulement ajustable en intensité, l'ANC made in Orosound est aussi et surtout capable d'isoler certains sons, afin de les laisser transparaître pendant que tout le reste de l'environnement sonore est atténué. Cette technologie breveté s'appelle Tilde Voice First et permet de s'isoler phoniquement sans totalement se couper du monde. Le casque peut par exemple atténuer les bruits de bureau sans étouffer la voix d'un collègue pour entretenir une conversation. 

Sur le papier, l'ANC d'Orosound est capable de réduire les bruits ambiants jusqu’à -30 décibels, ce qui place le casque Tilde Pro dans le haut du panier au même titre que les références du marché grand public comme Sony ou Bose. 

J'ai trouvé l'ANC très efficace. Avec la réduction poussée à bloc et le volume de ma musique à 70%, j'entendais à peine les claquements de doigts que je faisais à quelques centimètres de mes oreilles. Au bureau, j'utilisais principalement le Tilde Pro comme un casque anti-bruit. Pas de musique mais uniquement l'ANC au niveau max. Je pouvais encore percevoir les voix de mes collègues mais ce n'était pas trop intrusif, comme un bruit de fond dont on reste conscient par moment mais sans jamais qu'il ne prenne le pas sur le reste. 

NextPit Orosound Tilde Pro play
Le Tilde Pro d'Orosound utilise des boutons physiques et non tactiles. / © NextPit

Boutons physiques

Liste des commandes
Oreillette Boutons/Commandes
Oreillette droite
  • tranche: Alimentation on/off | ANC + mode Aware
  • face: mute (si micro détachable branché)
Oreillette gauche
  • tranche: volume +/- | play/pause
  • face: appairage Bluetooth

On a aussi un mode Aware+ permettant d'amplifier les bruits externes ou plutôt de les "laisser passer" pour être conscient de son environnement sonore. Orosound prétend que son algorithme détecte lorsque vous changez d'oreillette pour adapter l'égalisation et l'ANC au format circum ou supra-aural. Mais personnellement, j'ai toujours préféré le format circum-aural pour sa meilleure isolation phonique passive. 

Notez que vous ne pouvez pas régler vous même les paramètres d'égalisation et que le casque ne dispose pas d'application compagnon sur smartphone. Pour l'instant, seule une application Windows est disponible et propose des réglages finalement assez limités pour un usage non pro.

Application Tilde Link
L'application Orosound Link n'est disponible que sur Windows pour l'instant.
Application Tilde Link Application Tilde Link

Enfin, le Tilde Pro propose une fonction Sidetone qui permet d'entendre sa propre voix pour s'entendre parler lorsqu'on porte le casque avec l'ANC activée et ainsi ne pas trop élever la voix. Le casque propose aussi le Bluetooth multipoint pour se connecter à 2 appareils en même temps ce qui est très pratique et que tous les casques sur cette gamme de prix ne proposent pas forcément. 

En revanche, je regrette l'absence d'un détecteur de port pour arrêter la musique automatiquement lorsque vous retirez le casque. Mais Orosound propose malgré tout une fonction de mise en veille automatique (à paramétrer depuis l'application Windows).

Audio et micro: Adieu le bruit de fond

Le Tilde Pro d'Orosound n'a pas pour cœur de cible un public audiophile. Le casque est davantage tourné vers les appels vidéo que l'écoute musicale. Pour autant, ça ne l'empêche pas de proposer un son, basseux certes, mais plutôt fidèle dans l'ensemble. 


J'ai aimé: 

  • la signature audio fidèle
  • les basses précises
  • la qualité du micro détachable

Je n'ai pas aimé: 

  • qualité micro par défaut assez banale

NextPit Orosound Tilde Pro test
J'ai jugé la qualité audio avec les oreillettes circum-aurales et non supra, comme illustré sur cette photo. / © NextPit

En termes de specs, le Tilde Pro d'Orosound intègre des haut-parleurs de 40 mm avec une distorision limitée à 0,2% sur l'ensemble du spectre. Sur le papier, le casque est donc censé proposer une signature audio plutôt fidèle. Pour autant, le casque a malgré tout un profil assez basseux puisqu'il peut reproduire une plage fréquentielle comprise en 10 et 20.000 Hz. 

Les mediums sont très bien reproduits ce qui est finalement assez cohérent pour un casque censé favoriser la qualité des voix. Les basses sont profondes et ne débordent pas sur le reste du message musical. Le son est d'ailleurs assez englobant, ce qui traduit une bonne spatialisation. Le son manque un peu de brillance, ce qui veut dire que les aigus sont un peu en retrait par rapport au reste. 

NextPit Orosound Tilde Pro test mic
Le microphone détachable du Tilde Pro d'Orosound est un vrai game changer pour les appels. / © NextPit

Quant au micro détachable, il faut vraiment la différence en termes de qualité de la voix. En mode mains libres par défaut et donc sans le micro-perche, la qualité des appels est dans la moyenne de ce que propose n'importe quel casque sans-fil sur cette gamme de prix, autrement dit rien de très transcendant. 

Mais une fois qu'on passe en mode casque+micro, la différence est immédiatement perceptible. On entend un gain notable en qualité, le bruit est nettement réduit et la voix très bien isolée. J'ai même joué une vidéo Youtube de "bruits de bureau" à plein volume et ma voix est passée d'inaudible à intelligible dès que j'ai branché le micro externe. 

Il faut plus ou moins une seconde au casque pour comprendre le changement de micro mais la transition reste rapide et intuitive. Orosound a breveté cette technologie sous le nom de Voice First. Et franchement, on peut dire que cet algorithme propriétaire couplé aux trois micros intégrés dans la perche détachable marche très bien. Mais plutôt que de me croire sur parole, écoutez plutôt: 

Autonomie: Il ne craint pas les heures sup'

Avec sa batterie de 700 mAh, le Tilde Pro est censé pouvoir tenir 28 heures selon Orosound. Le casque se recharge via USB-C de 0 à 100% en 2 heures, toujours selon le fabricant qui garantit également 50% p d'autonomie recouvrée après seulement 30 minutes de charge.

En usage concret, je tenais en moyenne deux journées pleines d'utilisation avant de devoir brancher le casque. J'entends par là une utilisation mixte (appels + musique + vidéo) prolongée et continue sur une des horaires de bureau, soit 9 heures environ. Le tout avec l'ANC activée en permanence. Mais ça, c'est lorsque je fonctionne en télétravail. 

Actuellement, je me déplace au moins une fois par semaine au bureau. Mon usage n'est pas le même puisque je me sers essentiellement du Tilde Pro comme d'un casque anti-bruit, sans musique donc et uniquement avec l'ANC activée. Mon écoute reste mixte mais est nettement plus contenue et donc forcément moins énergivore. 

Dans ce scénario là, je suis convaincu de pouvoir tenir 3 journées d'utilisation sans problème. C'est une autonomie très correcte pour cette gamme de prix.Sony fait un peu mieux avec son WH-1000XM4 par exemple, mais Bose propose peu ou prou les mêmes performances avec son NHC 700.

NextPit Orosound Tilde Pro mic
Le micro détachable doit aussi forcément drainer la batterie un peu plus vite si vous le laissez branché en permanence. / © NextPit

Qui est Orosound?

Orosound est un fabricant français fondé à Paris en 2015 et qui se spécialise plutôt dans les produits audio professionnels destinés aux entreprises, bien qu'une partie de leur catalogue, comme le casque que je vous propose en test, soit accessible au grand public. 

L'entreprise se targue de concevoir tous ses produits en France et surtout d'avoir relocalisé la majorité de sa production dans l'Hexagone depuis 2018. Orosound a été créé par Eric Benhaim et Pierre Guiu, tous deux reconnus dans le monde de l'ingéniérie audio. La marque fait donc logiquement de la R&D, des performances et de l'innovation technologique son point d'orgue. 

L'entreprise voit la capacité à remplacer les principales pièces d’usure comme une démarche durable, pour un meilleur coût à terme. Orosound garantit d'ailleurs ses composants détacheables pendant 3 ans.

Conclusion

Au départ, j'envisageais ce test sur un ton assez léger en appuyant sur un potentiel côté WTF de ce produit modulable. Mais finalement, la proposition d'Orosound m'a vraiment convaincu. 

Le son est tout à fait correct pour cette gamme de prix, la réduction de bruit active très efficace et le design soigné. Et que dire du micro détachable qui permet d'avoir un niveau de qualité dans les appels qu'aucun casque Bluetooth grand public n'est capable d'atteindre actuellement. On est clairement sur un casque premium qui, certes n'est pas destiné au grand public de prime abord, mais que je peux tout à fait envisager au quotidien. 

NextPit Orosound Tilde Pro changing
Le Tilde Pro d'Orosound est tout à fait conseillable pour un usage non professionnel. / © NextPit

Le gros point fort du casque Tilde Pro d'Orosound selon moi, c'est sa versatilité. Je l'utilise avec le micro dédié au boulot lors de mes appels vidéo. Puis sans le micro pour regarder mes films et séries chez moi ou pour écouter ma musique dans les transports. Et à nouveau avec le micro pour pour insulter mes adversaires sur un jeu vidéo multijoueur. Reste que son prix de 400 euros pour la version avec les 2 types d'oreilletes et le micro-perche fourni est assez élevé et que la distribution est assez limitée.

Ce n'est pas le premier casque Bluetooth avec ANC que je conseillerais à un proche ou dans l'un de mes comparatifs, mais c'est un outsider, une "wild card" qui m'a très agréablement surpris.

NextPit reçoit une commission pour les achats effectués via les liens marqués comme étant affiliés. Cela n'a aucune influence sur le contenu éditorial, et ne représente aucun coût pour vous. Pour en savoir plus sur comment nous monétisons notre contenu, rendez-vous sur notre page dédiée à la transparence.
Ce article vous a-t-il plu? N'hésitez pas à le partager!
Rejoignez la discussion maintenant

Derniers Articles

Articles recommandés

Pas de commentaire

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition
Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition