Sujets chauds du moment

Test du Roborock Q7 Max+: Un robot-aspirateur fiable et utile

NextPit Roborock Q7 Max Plus A
© nextpit

Lire dans d'autres langues :

Le Roborock Q7 Max+ est un aspirateur / serpillère robot élégant et intelligent. Contrairement à son prédécesseur, il est livré avec une station autonettoyante. Après six semaines d'utilisation de l'aspirateur robot, notre expérience de cet aspirateur connecté s'est avérée très bonne. Découvrez dans ce test pourquoi le Roborock Q7 Max+ mérite votre attention en 2022.

Roborock Q7 Max+

Plus

  • Extrêmement facile à installer
  • Réservoir hybride pour la poussière et l'eau
  • Station autonettoyante
  • Pas de caméras
  • Durée de fonctionnement de 180 minutes

Moins

  • Le vidage de la poubelle est bruyant
  • Livré avec une seule serpillère
  • Performances moyennes en matière de nettoyage
Roborock Q7 Max+
    Roborock Q7 Max+: Toutes les offres

    Roborock Q7 Max+ en bref

    Après les téléviseurs connectés et l'ampoules connectées, les aspirateurs robots sont probablement la catégorie la plus pertinente de la maison connectée. Les appareils ayant beaucoup évolués ses dernières années, le niveau d'exigence est devenu élevé. En ce sens, le Roborock Q7 Max+ est un excellent exemple de qualité.

    Comme vous allez le voir dans ce test, les performances d'aspiration du Q7 Max+ se démarquent, tout comme les options logicielles offertes par l'application Roborock. L'autonomie, qui peut atteindre 180 minutes pour un nettoyage complet, peut également être considérée comme un point très positif.

    En France, le Roborock Q7 Max+ coûte en moyenne 600 euros. Il offre des fonctionnalités d'aspiration, de balayage et surtout l'autonettoyage. J'oserais dire que pour ce prix, la version Plus de cette série présente l'un des meilleurs rapports qualité/prix du marché.

    Roborock-Q7-Max
    Le Roborock Q7 Max+ possède des fonctions d'aspiration, de nettoyage et d'autonettoyage / © NextPit

    Déballage et installation

    Le Roborock Q7 Max+ est un aspirateur avec une station d'accueil autonettoyante. Il va donc occuper plus de place dans votre espace de vie que la majorité des robots aspirateurs du marché dotés de minuscules stations d'accueil.  Il ne faut pas oublier que cette station vous évitera la corvée du nettoyage de votre appareil. La station d'auto-nettoyage reste assez discrète et simple à installer. À l'intérieur de la boîte, outre l'aspirateur, nous trouvons un dock hybride pour la recharge et la station de nettoyage qu'il faut d'abord assembler.


    J'ai aimé:

    • Étonnamment facile à assembler
    • Installation rapide avec le Wi-Fi
    • Système de cartographie polyvalent
    • Pas de caméras

    Je n'ai pas aimé:

    • Un seul tissu dans la boîte

    Roborock-Q7-Max
    Malheureusement, seul un chiffon est livré dans la boîte du Roborock Q7 Max Plus / © NextPit

    Roborock offre un petit tournevis pour les vis de la base à la station de nettoyage. Pour ceux qui sont habitués au concept de bricolage du montage des meubles d'Ikea et d'autres fabricants de ce type, cette première étape est très facile. L'important est de maintenir la base stable. Une fois le montage effectué, il suffit de mettre en place le sac de nettoyage et le câble d'alimentation. L'assemblage est étonnamment simple.

    Outre l'aspiration, le robot Roborock peut également passer la serpillière. Il est donc livré avec un réservoir combiné pour la poussière et l'eau ainsi qu'une serpillière qui doit être installée sous le robot. Après avoir assemblé ces pièces, le Roborock Q7 Max+ est prêt pour sa première installation. L'assemblage est très bien expliqué dans la carte d'instructions dans la boîte.

    Roborock Q7 Max Plus
    L'installation du Roborock Q7 Max+ est rapide et après avoir cartographié la maison, vous pouvez commencer à nettoyer / © NextPit

    L'application Roborock (Android / iOS) est la passerelle pour contrôler le Q7 Max+ depuis votre téléphone portable. Et là aussi, l'expérience est vraiment fluide. De manière assez intuitive, il vous suffit de sélectionner votre modèle dans une liste. À partir de là, il vous suffit de connecter l'appareil au réseau Wi-Fi local. Comme pour la plupart des aspirateurs robots, la seule condition est que votre réseau Wi-Fi offre une portée de 2,4 GHz.

    Il est intéressant de noter que l'application de Roborock ne propose pas (encore) le modèle "Plus", vous devrez donc utiliser les paramètres du Roborock Q7 Max. Ce n'est toutefois pas un problème, étant donné que la différence entre les deux modèles ne concerne que la station d'autonettoyage.

    Le Q7 Max+ utilise un système de cartographie Lidar pour cartographier et comprendre efficacement comment naviguer et nettoyer le sol de votre maison. À cet égard, il m'a fallu au moins trois essais pour créer la carte définitive de mon appartement. L'application Roborock permet d'ajouter différents étages. Vous pourrez de plus diviser les pièces et espaces et créer des zones spécifiques pour le nettoyage. Vous avez aussi la possibilité de spécifier l'ordre des pièces à nettoyer.

    Roborock-Q7-Max
    L'absence de caméras est un vrai plus en matière de vie privée / © NextPit

    Le capteur infrarouge pour la cartographie permet au Q7 Max+ de ne pas intégrer de caméra - ni aucun autre type de capteur visuel - mais il traite tout de même assez précisément les obstacles tels que les murs et les meubles. Cependant, les petits objets comme les câbles et les chute de rideaux peuvent poser un problème s'ils se trouvent sur le chemin du robot. Il est donc recommandé de laisser le chemin libre pour un nettoyage en profondeur. En d'autres termes, vous devrez mettre un peu du votre. 

    En plus du système Lidar, l'aspirateur robot de Roborock dispose de capteurs de chute pour empêcher une chute dans les escaliers. Même s'il est assez précis, le robot s'est coincé au moins trois fois pendant la période de test - c'est surprenant, étant donné que j'utilise l'aspirateur robot depuis au moins six semaines.

    L'application compagnon offre une gamme généreuse d'options, allant des cartes en 2D et en 3D à la connexion avec des assistants virtuels et aux programmes de nettoyage. Vous pouvez même télécommander le Roborock Q7 Max+ et utiliser le robot dans 18 langues. Gracias!

    Enfin, le robot offre trois boutons physiques sur le dessus de l'aspirateur pour contrôler les actions :

    • Alimentation/Nettoyage: permet d'allumer ou d'éteindre le robot, ainsi que de lancer le nettoyage.
    • Spot Clean/Child Lock: permet de nettoyer par zones et fait office de sécurité enfant.
    • Dock: replace le robot dans la station d'accueil.
    Roborock-Q7-Max
    Le Roborock Q7 Max fonctionne en connexion avec différents assistants virtuels, tels qu'Alexa, Siri et Google Assistant / © NextPit

    Performances d'aspiration et de serpillage

    La puissance d'aspiration du Roborock Q7 Max+ est de 4200 Pa, et la pression exercée par le mécanisme de nettoyage est de 312 grammes. Pour un robot aspirateur robuste de 3,7 kg, ces caractéristiques se traduisent par un excellent nettoyage du point de vue de l'aspiration. Cependant, je dois admettre d'emblée que la fonction de balayage n'est pas faite pour les gros nettoyages.


    J'ai aimé:

    • La polyvalence des modes d'aspiration
    • Les performances du balai et de l'aspiration sont très précises
    • L'autonomie de 180 minutes
    • La station d'autonettoyage est géniale

    Je n'ai pas aimé:

    • La fonction de balayage est moins efficace qu'on pourrait le croire
    • Le vidage du bac à poussière émet un son perturbant

    Roborock-Q7-Max
    Le Roborock Q7 Max+ dispose d'une brosse principale avec des lames en caoutchouc pour aider à éliminer la saleté / © NextPit

    De forme arrondie, ce modèle considéré comme "un modèle de milieu de gamme" propose quatre modes d'aspiration: Silencieux, Équilibré, Turbo et Max. Il est également possible de personnaliser le mode d'aspiration par pièces en utilisant l'appli Roborock. Compte tenu du design du Q7 Max+, accéder aux coins des pièces est évidemment un défi, cependant, cela est très bien fait par les modes d'aspiration Turbo et Max. Roborock a opté ici pour une brosse principale avec des lames en caoutchouc pour attirer la saleté.

    Nous avons effectué un test pratique en utilisant quatre types de saletés que l'on trouve couramment dans la maison. Ici, l'aspirateur était réglé sur le mode Turbo, et il convient de mentionner que notre balance de test est précise à 0,1g près. Les résultats sont présentés dans le tableau ci-dessous :

      Volume de test (g) Volume d'aspiration (g) Efficacité (%)
    Riz
    • 5g
    • 5g
    • 100%
    Avoine
    • 5g
    • 5g
    • 100%
    Café
    • 5g
    • 4.9g
    • 98%
    Sable
    • Sol: 5g
    • Tapis: 10g
    • Sol: 4.8g
    • Tapis: 9.3g
    • Sol: 96 %.
    • Tapis: 93%.
    Roborock-Q7-Max
    Substances utilisées dans le test d'aspiration du Roborock Q7 Max+ (de gauche à droite ; de haut en bas) : grains de riz, sable, poudre de café et flocons d'avoine / © NextPit

    Lors des tests effectués dans mon appartement, dont le sol est en PVC, les résultats ont été similaires ou meilleurs que ceux effectués à la rédaction et décris dans le tableau ci-dessus. 

    En utilisant l'application, vous pouvez également choisir des zones de nettoyage, ainsi que choisir les pièces que vous souhaitez nettoyer de manière isolée. Ce qui fait vraiment la différence à la fin de la journée, c'est que sur le modèle Roborock Plus, nous avons la station d'autonettoyage.

    Roborock-Q7-Max
    Le sac de collecte de poussière du Roborock Q7 Max+ a été utilisé pendant six semaines sans qu'il soit nécessaire de le remplacer / © NextPit

    Une fois le cycle de nettoyage terminé, le Roborock Q7 Max+ retourne sur le quai de chargement et commence le processus d'autonettoyage. Cette étape peut se dérouler automatiquement ou, selon le programme, nécessiter une action manuelle. Cela se produit en raison du bruit que fait la station de nettoyage, car la saleté collectée dans la poubelle est aspirée de l'intérieur de l'aspirateur robot dans le sac à poussière de 2,5 litres qui reste dans la station.

    Selon le fabricant, le vidage du sac à poussière doit être effectué toutes les sept semaines en moyenne, cependant, cela dépendra de la taille de votre maison et, bien sûr, du volume de saleté accumulée. J'ai utilisé le Q7 Max+ pendant six semaines dans un appartement de 55 m2 et je n'ai pas encore atteint 50% du volume du sac à poussière. Vous pouvez facilement vérifier cette information directement dans le menu de l'appli, sous la rubrique Maintenance.

    Sreenshots of the mapping of the Roborock Q7 Max Plus in the Roborock app
    Après le nettoyage, le robot se dirige vers la station d'accueil et le processus d'auto-nettoyage commence... et c'est bruyant! / © NextPit

    Le balayage n'est qu'un plus

    Le Q7 Max+ offre une expérience standard. En d'autres termes, il ne surpasse pas la moyenne des aspirateurs robots. Comme nous l'avons mentionné plus haut, la boîte ne contient qu'une serpillière et aucun chiffon jetable. La serpillière est ici lavable et réutilisable - la planète vous remercie. L'installation de celle-ci est super facile, et ne dépend que d'un velcro et d'un bord d'attache.

    Roborock-Q7-Max
    Alors que certains modèles proposent jusqu'à deux brosses, le Roborock Q7 Max+ fait du bon travail avec une seule / © NextPit

    Composé d'une sélection de microfibres, de polyester et de nylon, le tampon de la serpillière ne raye pas le sol. Cependant, avec une pression de 11 oz, le nettoyage est assez superficiel. En d'autres termes, au fil du temps, vous devrez effectuer un détachage manuel ou même un nettoyage mensuel plus profond. De plus, malgré l'indication d'une utilisation de 3 à 6 mois, nos tests suggèrent plutôt une période de changement limite de trois mois.

    Une autre recommandation de Roborock est d'utiliser uniquement la solution de la marque pour les produits de nettoyage dans le réservoir d'eau. Étant donné que la fonction de nettoyage à la serpillière sert davantage à éliminer la poussière après le processus d'aspiration de la saleté, il suffit généralement d'utiliser de l'eau. Ce point est très important si vous ne voulez pas perdre la garantie du produit, comme le mentionne le manuel d'utilisation du Roborock.

    Une autonomie de 180 minutes

    L'autonomie ou le temps de fonctionnement du Roborock Q7 Max+ est de 180 minutes, ce qui peut être considéré comme supérieur à la moyenne du marché. De plus, la recharge est assez intuitive puisque vous n'avez rien à faire pour que cela se produise, il suffit que le Q7 Max+ soit garé dans le dock de nettoyage.

    Avec une capacité de 5200 mAh, l'appareil prend jusqu'à six heures pour une charge complète en 28W. Grâce au voyant d'état présent sur la station de nettoyage, il est possible de voir si le robot est en cours de charge.

    Roborock-Q7-Max
    Pour se charger, le Roborock Q7 Max+ doit simplement être "garé" dans la station de charge qui fait également office de station d'auto-nettoyage / © NextPit

    Roborock Q7 Max+ – Caractéristiques techniques

      Fiche technique
    Produit Roborock Q7 Max+
    Illustration Roborock Q7 Max Plus
    Coloris
    • Noir | Blanc
    Poids
    • 3,7 kg
    Hauteur totale (alias "Espace sous le canapé")
    • ~9,5 cm
    Max. Puissance d'aspiration
    • 4 200 pascals
    Niveau sonore (spécification du fabricant)
    • 67 décibels
    Capacité
    • Poubelle : 470 ml
    • Réservoir d'eau : 350 ml
    Brosse
    • 1
    Niveaux de nettoyage
    • 4
    Cartographie
    • Cartographie 3D jusqu'à quatre étages
    Batterie
    • Capacité: 5200 mAh
    • Autonomie: 180 minutes
    Navigation
    • Capteur Lidar, capteur de collision
    • Capteur IR, pare-chocs
    Assistants vocaux
    •  Amazon Alexa / Google Assistant / Siri d'Apple
    Fonction d'autovidage
    • Oui
    • Sac à poussière : 2,5 L
    • 7 semaines sans vidange
    Dimensions de la station d'autonettoyage
    • Hauteur : 42,5 cm
    • Largeur : 22,8 cm
    • Profondeur de la base : 17 cm
    • Profondeur totale : 43 cm
    Prix
    • 599,00€
    Offres*

    Voir l'offre

    Conclusion

    Automatiser le nettoyage de votre maison, c'est gagner du temps pour effectuer d'autres tâches. Cependant, pour que cela soit possible, il est important que nous puissions faire confiance aux appareils connectés que nous avons à la maison. À cet égard, le Roborock Q7 Max+ s'est révélé extrêmement fiable lors de nos tests.

    Le premier point est la précision du nettoyage, dont l'efficacité dans nos tests se situait entre 96 et 100% pour les sols solides et 93% pour les moquettes. Le fait de disposer de quatre modes d'aspiration offre une plage de bruit variée, ce qui permet de nettoyer à différents moments de la journée sans compromettre le confort des habitants ou même des voisins.

    Bien que la fonction de nettoyage soit qualifiée de moyenne, le Roborock Q7 Max+ est parfaitement conforme à la norme du secteur.

    Le deuxième grand point fort du Roborock Q7 Max+ est sans aucun doute la fonction d'autonettoyage. Si vous possédez un robot ou un aspirateur conventionnel, vous savez que vider le bac à poussière est sûrement l'un des plus gros inconvénients de ces appareils. Avec le Q7 Max+ vous n'aurez qu'à le faire tous les deux mois en moyenne. Et ça, c'est ce qu'on appelle le bonheur!

    Enfin, le système de cartographie est assez fiable et la gestion des cartes est facile à comprendre grâce à l'appli Roborock. Pour toutes ces raisons, je vous recommande d'acheter le Roborock Q7 Max Plus.

      Le meilleur L'alternative L'ancien flagship Le meilleur milieu de gamme Le petit budget
    Produit
    Illustration Roborock S8 MaxV Ultra Product Image Roborock S8 Max Ultra Product Image Roborock S8 Pro Ultra Product Image Roborock Q8 Max + Product Image Roborock Q5 Pro Product Image
    Note
    Pas encore testé
    Lire le premier test du Roborock S8 MaxV Ultra
    Pas encore testé
    Lire le test du Roborock S8 Pro Ultra
    Pas encore testé
    Pas encore testé
    Offres*
    nextpit reçoit une commission pour les achats effectués via les liens marqués comme étant affiliés. Cela n'a aucune influence sur le contenu éditorial, et ne représente aucun coût pour vous. Pour en savoir plus sur comment nous monétisons notre contenu, rendez-vous sur notre page dédiée à la transparence.
    Aller au commentaire (0)
    Camila Rinaldi

    Camila Rinaldi
    Head of Editorial

    Après dix ans passés à tester des smartphones et wearables, je suis récemment devenue addict des gadgets de smart home. Même si j'ai été aspirée dans l'écosystème d'Apple il y a deux ans, Android reste ma passion. Auparavant rédactrice en chef d'AndroidPIT et de Canaltech au Brésil, je couvre désormais le marché américain. J'aore ma collection de vinyles et je suis convaincue que le meilleur moyen de découvrir un nouveau lieu est de tester la cuisine locale.

    Voir tous les articles
    Ce article vous a-t-il plu? N'hésitez pas à le partager!
    Articles recommandés
    Derniers Articles
    Notification push Article suivant
    Pas de commentaire
    Ecrire un nouveau commentaire :
    Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition
    Ecrire un nouveau commentaire :
    Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition