NextPit

La photo RAW computationnelle sur smartphone: Le meilleur des deux mondes

computational raw photo opinion
© OnePlus, Dmitry Molchanov/Shutterstock; Collage: NextPit

Le format RAW est incontournable dans la photographie numérique avec les appareils dédiés. En revanche, il ne joue pratiquement aucun rôle sur les smartphones. Cela s'explique par la photographie computationnelle qui fait que grâce à plusieurs prises de vue, des algorithmes et autres, les smartphones tirent de leurs petits capteurs de meilleures images qu'un photographe chevronné à partir d'une seule photo RAW. En 2022, cela pourrait changer.

NextPit Logo white on transparent Background
NEXTPITTV

Qu'est-ce que le format RAW au juste?

Le mot anglais "raw" signifie "brut". Et c'est exactement ce qu'est le format RAW. Il contient les données brutes du capteur de l'appareil photo, qui ont en général à peine passé le convertisseur analogique-numérique. Il reste encore beaucoup de travail à faire avant d'obtenir une photo JPEG, d'où la comparaison souvent utilisée. L'image RAW correspond au négatif analogique et l'image JPEG à la photo développée.

Bayer pattern on sensor diagram
Dans un premier temps, seuls des pixels rouges, verts et bleus sont présents sur le capteur. Lors du démosaïquage, le traitement de l'image les transforme en pixels RGB / © Cburnett / Wikipedia (CC BY-SA 3.0)

La première étape pour transformer un RAW en JPEG dans un laboratoire photo numérique est le démosaïquage. L'algorithme de traitement d'image transforme les pixels rouges, verts, bleus et éventuellement blancs en pixels RVB et les coule dans un espace chromatique. Ensuite, le logiciel optimise l'image avec réduction du bruit, l'accentuation, la correction de l'objectif, la balance des blancs et autres;  et enregistre le résultat au format JPEG.

Ce processus de conversion des images RAW en JPEG est destructif et non réversible, c'est-à-dire que les informations sont irrémédiablement perdues. Que le résultat de l'image corresponde vraiment à l'impression visuelle du photographe ou au résultat souhaité est une question de chance et dépend de la qualité des algorithmes de traitement de l'image.

Avec le format RAW, le photographe garde le contrôle.

Pourquoi le format RAW est-il superflu sur les smartphones?

Alors que la grande majorité des photographes utilisent le format RAW ou au moins la combinaison RAW+JPEG avec des appareils photo dédiés. Presque aucun utilisateur de smartphone n'utilise le format RAW, typiquement enfouie dans le mode Pro. Mais pourquoi ce format est-il si peu utilisé ?

Outre l'accès caché, la plus grande raison est probablement que dans de nombreux cas, cela n'a pas de sens. Alors que les smartphones actuels condensent volontiers une douzaine de photos en une seule image en mode JPEG boosté par l'IA, ce sont le plus souvent les données brutes d'une seule prise de vue qui conservées en mode RAW. Grâce aux algorithmes de plus en plus performants, les smartphones arrivent aujourd'hui à obtenir beaucoup plus de qualité à partir de cinq, dix ou quinze photos liées entre elles qu'un photographe à partir d'une seule image RAW.

Pendant longtemps, composer avec les fichiers RAW des smartphones a donc été compliqué pour obtenir finalement peu de résultats. Cela pourrait maintenant changer.

raw image iphone 12 pro comparison2
Photographié avec le mode ProRAW de l'iPhone 12 Pro Max et édité via Camera-RAW Quick & Dirty. Avec le format RAW, il est possible de bidouiller davantage les images après coup. / © NextPit

Le retour du RAW en 2022 sous forme de Computational RAW?

Lentement mais sûrement, le "Computational RAW" s'impose. Et, du moins en théorie, son potentiel est énorme, car le RAW Computational combine plusieurs photos en une seule image RAW. Les avantages des deux mondes sont ainsi réunis dans un seul format.

Le concept n'est pas nouveau. Le Google Pixel 3 de 2018 était déjà capable d'utiliser le format Computational RAW et de compresser les données de 15 photos individuelles en un seul fichier RAW. Pour donner un ordre de grandeur, le capteur de 1/2,55 pouce (environ 23,5 mm2) du Google Pixel 3 recueillait autant de lumière en 15 images qu'un capteur au format APS-C (environ 350 mm2), comme celui de la plupart des DSLM milieu de gamme.

Apple a retenu l'attention en 2020 pour le format ProRAW de l'iPhone 12 Pro Max, qui condense également toute une pile d'images en une seule. En novembre, Samsung lui a emboîté le pas avec son mode Expert RAW sur le Galaxy S21 Ultra. Oppo a annoncé en décembre le processeur d'image MariSilicon X, qui semble également prendre en charge le format Computational RAW et qui sera probablement intégré au Find X4 Pro. Et le OnePlus 10 Pro, récemment sorti en Chine, est également doté d'un mode nommé RAW Plus.

OnePlus 10 Pro 5G Green
Le OnePlus 10 Pro prend en charge le Computational RAW / © NextPit

Les applications de traitement d'image pour smartphones sont désormais nombreuses pour le format RAW, tant chez les fournisseurs tiers que chez les fabricants eux-mêmes, et la consommation de stockage des photos brutes ne devrait plus être un problème majeur en 2022.

Que manque-t-il donc encore?

D'une part, il faut que les fabricants aient le courage de mettre cette fonction en évidence dans l'application d'appareil photo et de proposer un flux de travail simple pour le traitement. Dès que cela sera fait, les utilisateurs suivront, une fois qu'ils auront fait l'expérience de la flexibilité du format RAW.

Quelle est la prochaine étape pour le format Computational RAW?

Le prochain grand défi de la photographie numérique et donc du RAW numérique est la combinaison de photos provenant de différents appareils. En effet, il ne sera plus possible d'agrandir beaucoup plus les capteurs des smartphones sans rendre les boîtiers beaucoup plus épais et/ou sans entraver les algorithmes de traitement d'image par des effets optiques comme la profondeur de champ sélective.

La seule façon d'augmenter la surface sensible à la lumière est de la répartir sur plusieurs capteurs. Le Nokia 9 PureView et le Light L16 ont déjà essayé de le faire ces dernières années, mais ont échoué faute de puissance dans les smartphones. Le problème sera résolu dans les mois et les années à venir. Prenez donc garde, vous les trypophobes.

AndroidPIT Light L16 Camera review 1748
Le Light L16 peut être un cauchemar pour les trypophobes / © NextPit.

Et vous, qu'en pensez-vous?

Qu'en pense la communauté NextPit? Photographiez-vous déjà au format RAW sur un "vrai" appareil photo ou même avec un smartphone? Et si ce n'est pas le cas: Comptez-vous prochainement utiliser plus souvent le format RAW sur votre smartphone?

Ce article vous a-t-il plu? N'hésitez pas à le partager!
Rejoignez la discussion maintenant

Derniers Articles

Articles recommandés

2 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition
Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition

  • Luna
    • Mod
    depuis 3 mois Lien du commentaire

    Je ne suis pas sûr d'avoir les yeux pour faire la différence, surtout sur smartphone.


    • Serge depuis 3 mois Lien du commentaire

      C'est surtout pour les éditer, imprimer, monter, etc