iFold: Pourquoi un smartphone pliable made in Apple m'inquiète autant qu'il m'intrigue?

iFold: Pourquoi un smartphone pliable made in Apple m'inquiète autant qu'il m'intrigue?

"Les smartphones pliables seront la prochaine révolution" clamait Samsung en 2019 avant le lancement tumultueux du Galaxy Fold. Une révolution suivie, à défaut d'avoir été lancée, par Apple selon les derniers leaks autour d'un futur iPhone pliable. Une perspective plus qu'excitante pour tout technophile mais qui m'inquiète justement parce qu'Apple est aux commandes.

Des leaks sortis par le sulfureux Jon Prosser de son chapeau ce mardi 16 juin laissent penser qu'Apple travaillerait sur un concept de smartphone pliable à double écran, dont le design se rapprocherait de celui du Windows Surface Duo. Le leaker décrit ainsi que cet iPhone aussi pliable qu'hypothétique serait composé de deux écrans séparés et maintenus ensemble par une charnière flexible. 

Évidemment, il ne faut prendre ce leak comme argent comptant et le fait qu'Apple ait déposé de nombreux brevets sur des concepts de smartphones pliables ne veut rien dire en soi, ces prototypes pouvant très bien ne jamais sortir des labos de R&D de Cuppertino.

Mais si on extrapole le temps d'un article l'idée que ces leaks reflètent la vision du smartphone pliable selon Apple, la perspective d'un iPhone pliable m'emballe tout de suite un peu moins. Je m'explique. 

Apple ne veut pas casser les codes, mais enfoncer des portes ouvertes

"Apple n'est plus un innovateur." C'est une antienne qui m'horripile tellement elle a été galvaudée à force d'être répétée à tort et à travers par les anti-Apple. Apple est toujours capable de créer des tendances et de les imposer, le succès des iPad et des Airpods qui dominent leurs marchés respectifs en sont la preuve indiscutable. 

Mais sur le marché du smartphone, il est vrai qu'Apple passe plus de temps à rattrapper son retard sur Android, d'un point de vue hardware, et à le présenter comme une révolution finalement assez molassonne. L'exemple le plus récent est l'introduction du capteur ultra grand-angle sur les derniers iPhone 11.

Lors de sa Keynote en septembre 2019, Apple était tellement tout feu tout flamme qu'il donnait l'impression d'avoir découvert une nouvelle technologie photographique pourtant déjà présente sur Android depuis deux ans à l'époque. Mais ce qui illustre le mieux mon propos serait la philosophie adoptée par Cuppertino pour son iPhone SE 2020. 

Célébré comme un flagship-killer made in Apple, ce smartphone plus abordable n'était finalement qu'un iPhone 8 repackagé et légèrement boosté à coup de puce Bionic A13 bridée. Et c'est ça le problème d'Apple selon moi: la firme est faite de compromis. 

C'est vraiment devenu sa philosophie. Ne jamais en donner trop à ses utilisateurs, au risque de les gâter. Faut pas déconner. Et toujours garder le contrôle sur ses produits en imposant SA vision de ce que doit être une bonne expérience utilisateur. 

Et justement, l'emballement autour des smartphones pliables marque un point de rupture dans l'industrie parce qu'i s'agit de casser les compromis. Les compromis liés au form factor trop uniforme des smartphones qui se ressemblent tous et n'ont plus de cachet.

Les compromis liés au rapport qualité/prix en proposant la meilleure combinaison de hardware possible peu importe à quel point le produit final sera hors de prix pour qu'il serve de vitrine et démocratise la technologie avant de la rendre plus accessible à terme.

Je ne veux pas me plier en deux pour un smartphone pliable 

Comme expliqué plus haut, Apple a, selon moi, la fâcheuse tendance à forcer ses utilisateurs à adopter sa vision du bon produit. "Aie confiance, crois en moi." Mais comme il ne faut pas compter sur la Pomme pour tomber loin de son arbre (promis j'arrête avec les métaphores), j'ai peur qu'Apple se contente d'un entre-deux pour son éventuel smartphone pliable. 

Le concept leaké que je mentionne en début d'article pourrait être grossièrement comparé à celui d'un LG V60 ThinQ. Si on pousse la caricature, on pourrait railler Apple en considérant que la firme va simplement "coller" deux iPhone 11 ensemble et nous le vendre deux fois plus cher comme le produit de la décennie. 

ifold rumours fakes foldable iphone apple
Les trolls s'en sont donnés à cœur joie sur le design présumé de l'iPhone pliable d'Apple / © Screenshot Twitter

Mais même en faisant preuve d'un peu plus d'honnêteté intellectuelle, je ne peux m'empêcher de voir Apple sortir un iFold trop épais, avec une autonomie trop faible, et un OS qui limite les cas d'utilisation en double écran. Un smartphone pliable sous conditions, avec... des compromis. 

Le brevet déposé pour un double écran ne veut rien dire en soi, je le rappelle. Simplement, ça montre déjà qu'Apple est conscient des difficultés rencontrées par ses concurrents comme Samsung ou Huawei. La technologie des écrans flexibles n'est pas encore au point. 

Mais là où j'aurais aimé voir Apple reprendre le concept, se l'approprier pour l'amérliorer, ce leak me laisse penser que Cuppertino s'attèle plutôt à éviter voire fuire les obstacles en choisissant la facilité. Pourquoi s'entêter à faire un écran flexible quand on peut coller deux dalles Oled classiques l'une à l'autre? C'est pas pratique? Et alors?

Prenez l'iPad Pro 2020 par exemple, et le Magic Keyboard. Apple l'a présenté comme un concept réellement novateur, magique. Mais ce fameux clavier à 300 euros ne permet pas d'utiliser l'iPad en mode tablette. Pour ce faire, il faut décrocher l'iPad et vous trimballer le clavier qui ne sert plus à rien.

C'est ce genre de compromis que je pointe du doigt et que je n'ai vraiment pas envie de retrouver sur un smartphone pliable. Je pense vraiment que les smartphones pliables peuvent être plus qu'une simple gimmick. Mais il faut que les constructeurs, et pas qu'Apple, proposent de vrais produits viables et pas seulement des concept phones bidons qui vont dégoûter les utilisateurs. 

Pour lancer une révolution, il faut passer en force, et je crains qu'Apple se contente ici de toquer à la porte de l'avenir en attendant qu'un constructeur Android passe devant pour l'ouvrir. 

À lire également sur AndroidPit France: 

Derniers Articles sur NextPit

Recommandé par NextPit

10 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition
Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition

  • La technologie d'écran pliable reste dans les mains de Samsung donc vue que Apple ne produit pas d'écran son destin reste dans les mains de Samsung et Samsung aura toujours un temps d'avance jusqu'à que la technologie d'écran pliable soit plus abouti et ce n'est pas le cas en ce moment car écran trop fragile aux rayures et je ne crois pas au concept LG V 60 à double écran je ne pense pas qu'Apple adoptera ce système mais plus un écran vendu par Samsung genre Fold ou une commande spécial dessiné par Apple et réalisé par Samsung , et je suis au contraire confiant pour le futur écran pliable Apple car Apple sortira son concept dès lors qu'il jugera que la technologie est abouti contrairement à Android


  • Pas leaker, liqueur en français...


  • Certes Apple innove peu mais améliore ce qu'il fait, il donne de l'essence à ce qu'il fait au lieu de faire juste pour "nous sommes les premiers à..." . Mais un smartphone pliable chez Apple, ça ne sera pas donné à tout le monde, déjà que Motorola vend un smartphone milieu de gamme à 1500€ juste parce qu'il est pliable.


  • ""Apple n'est plus un innovateur." C'est une antienne qui m'horripile tellement elle a été galvaudée à force d'être répétée à tort et à travers par les anti-Apple. Apple est toujours capable de créer des tendances et de les imposer, le succès des iPad et des Airpods qui dominent leurs marchés respectifs en sont la preuve indiscutable."
    Être leader ne signifie pas être innovateur. Ici, c'est plutôt une question de marcketing qu'autre chose.


  • phil depuis 5 mois Lien du commentaire

    Tout est résumé dans cette phrase:

    "coller" deux iPhone 11 ensemble et nous le vendre deux fois plus cher comme le produit de la décennie. "

    Voilà...


  • " Apple n'est plus un innovateur." C'est une antienne qui m'horripile tellement elle a été galvaudée à force d'être répétée à tort et à travers par les anti-Apple"

    Je ne suis pas anti-Apple, mais il est difficile de défendre l'idée qu'Apple est toujours une entreprise innovante. Les Airpods, que vous citez en exemple, ne sont qu'une évolution mineure des Earpods, introduits en 2012 avec l'iPhone 5. Les iPads n'ont guère évolué non plus et la seule nouveauté depuis 2012 a été l'iPad Pro, introduit en de réaction à l'innovation que constituait les Surface de Microsoft dans les form factors. Idem coté logiciel, iOS évolue beaucoup moins d'une génération à l'autre et commence à vieillir serieusement...bref, depuis en gros la mort de Steve Jobs, on peine à voir où est l'innovation chez Apple et j'aimerais bien voir un exemple d'innovation majeure de la firme des 5 ou 6 dernières années.


    • Antoine Engels
      • Admin
      • Staff
      depuis 5 mois Lien du commentaire

      Face ID.


      • Tu avoueras que c'est un peu light, d'autant plus qu'à l'époque ce n'était pas une premiere. Samsung proposait un système de déverrouillage par reconnaissance faciale sur le Galaxy Note 8 et il y avait aussi le Honor Magic. Apple avait juste insisté sur la sécurisation plus élevée grâce au True Depth, ce qui n'avait pas empêché des hackers en tous genres de tromper le système et de démontrer ses failles. En outre, pour le coup, FaceID démontre qu'Apple n'impose plus la tendance et le pari qu'il avait fait (supprimer les systèmes d'empreintes digitales) n'a pas été suivi.


      • Antoine Engels
        • Admin
        • Staff
        depuis 5 mois Lien du commentaire

        Parce que les constructeurs n'ont pas la techno pour. Même Google s'est planté avec Face Unlock.


      • Amha surtout parce que les gens (dont moi) ne veulent pas voir leur écran tronqué par une encoche hideuse. Par contre sur iPad c'est nickel, de plus face id ne marche pas en plein soleil, sans parler du problème des masques qu'ils n'avaient pas prévu :)

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition