NextPit

Prise en main des HTC Vive Flow: Des lunettes VR confortables mais un peu à la ramasse

nextpit htc vive flow hero
© NextPit

Avec les HTC Vive Flow, on ressemble à une mouche! Pourtant, ces lunettes VR portables sont super légères avec leur poids de 200 g, étonnamment confortables et d'une qualité supérieure à ce que j'aurais pensé avant de les mettre. Mais dans cette prise en main depuis le MWC 2022, je vous révèle pourquoi les Vive Flow n'ont pas l'air tout à fait au point.

NextPit Logo white on transparent Background
NEXTPITTV

Plus

  • Poids
  • Confort de port
  • Écrans d'une netteté surprenante
  • Réglage facile des dioptries

Moins

  • Non compatibles avec iOS
  • Nécessité d'avoir un smartphone
  • Les bugs et les lags
  • Design auquel il faut s'habituer
  • Prix

Vive Flow – Date de sortie et prix

Les HTC Vive Flow sont déjà en vente dans certains pays. En France, vous devrez payer 549 euros pour les lunettes VR au format de lunettes de soleil. En outre, il est conseillé de s'abonner à HTC Viveport pour profiter de toutes les fonctionnalités des lunettes. La boutique en ligne de HTC propose également des accessoires tels qu'un adaptateur USB-C et un étui, qui coûtent ensemble près de 100 euros supplémentaires.

 

Design et finition: Oseriez-vous?

Les HTC Vive Flow pèsent à peine 189 grammes sans câble et auraient facilement pu tenir dans la poche de ma veste après la prise en main. Il s'agit donc des lunettes VR les plus légères et les plus petites proposées par HTC Vive. Afin d'éviter que la lumière ne gêne vos yeux, les Vive Flow sont équipés d'une protection visuelle en tissu.

J'ai aimé:

  • Les lunettes sont vraiment confortables!
  • Le poids contenu
  • L'excellent maintien

Je n'ai pas aimé:

  • Le design assez particulier
  • Le câble obligatoire pour pouvoir les utiliser
  • L'étui de protection disponible seulement en option

Les HTC Vive Flow ont directement attiré mon attention lors du MWC 2022 à Barcelone. En effet, avec leur face avant recouverte de miroirs, ces lunettes vous donnent un air très stupide. Je voulais absolument les mettre pour une photo d'en-tête amusante! En les portant, mon opinion sur les lunettes a toutefois changé. Car pour des lunettes VR, les Vive Flow sont étonnamment légères et confortables.

HTC Vive Flow
Les Flow ressemblent un peu à des lunettes de soleil RayBan trop grandes / © NextPit.

Les HTC Vive Flow ne pèsent que 189 grammes et j'imagine que même après une heure de port, elles ne vont certainement pas vous gêner. On se sent libre de les porter, car il n'y a pas de sangle. Étonnamment, je n'ai pas été inquiet en regardant autour de moi dans le monde virtuel et je n'ai pas eu trop peur que les lunettes tombent.

En parlant de chute: Malheureusement, l'étui de protection des Vive Flow n'est disponible qu'en option pour 49 euros. Le mieux serait donc de trouver un très grand étui à lunettes ou de se jeter à l'eau et de payer pour l'étui proposé par le fabricant.

Des écrans 3,2K avec un taux de rafraichissement de 75 Hz

Les deux écrans des Vive Flow ont une résolution combinée de 3,2K. Le fabricant a utilisé des écrans LCD de 2,1 pouces avec un taux de rafraîchissement de 75 Hz et un champ de vision de 100°. Pour s'orienter en dehors de la réalité virtuelle, il existe un mode Passthrough.

J'ai aimé:

  • Les écrans vraiment nets et lumineux
  • Le mode Passthrough apporte plus de sécurité
  • Le réglage facile de la dioptrie

Je n'ai pas aimé:

  • Le taux de rafraichissement de seulement 75 Hz
  • Le champ de vision assez limité

Les écrans des Vive Flow ne sont pas forcément impressionnants sur le plan technique. Malgré tout, j'ai trouvé l'expérience VR avec les Flow plutôt cool. En guise de démonstration, je me suis immergé dans différents tableaux, qui ont été transférés dans un environnement 3D. J'ai ainsi pu découvrir la Nuit étoilée de Van Gogh avec une très bonne perception de la profondeur et même me tourner à gauche et à droite.

La bonne netteté n'est toutefois obtenue que si les lunettes sont placées à la bonne distance sur le nez. Lors de la prise en main, j'ai dû les ajuster à plusieurs reprises, mais cela ne m'a pas vraiment gêné. En revanche, l'ajustement dioptrique intégré, qui fonctionne grâce à deux anneaux rotatifs à l'intérieur des lunettes, est très pratique. Dans l'ensemble, la netteté et la qualité des lunettes m'ont vraiment plu.

HTC Vive Flow
Il y a deux caméras à l'avant / © NextPit.

Cependant, après quelques minutes d'essai, j'ai eu un léger malaise au niveau de l'estomac. Avec un taux de rafraichissement de seulement 75 Hz, les écrans ne sont pas aussi fluides que dans la réalité ou que dans d'autres lunettes VR et cela a provoqué une espèce de mal des transports. Comme les lunettes sont également destinées à la voiture, j'imagine que cette sensation y sera encore plus présente.

De plus, le champ de vision des lunettes, qui est de 100°, est aussi si étroit que l'on a l'impression de regarder à travers un petit tunnel. Sur ce point, j'espère depuis des années une révolution qui offrirait une expérience VR borderless, mais je vais devoir attendre encore un peu.

Ce que je n'ai malheureusement pas pu essayer lors de la prise en main, c'est le mode Passthrough. Celui-ci affiche l'environnement externe via les caméras situées à l'avant et permet ainsi de s'orienter plus facilement dans l'ennuyeuse "vraie" réalité. Malheureusement, cette fonction n'était pas opérationnelle lors du salon.

Performances: Une expérience pas vraiment fluide avec l'exemplaire essayé

Les Vive Flow ne fonctionnent qu'en combinaison avec un smartphone équipé d'une version Android plus récente qu'Android 9. Les iPhone d'Apple ne sont malheureusement pas du tout compatibles avec les lunettes. Malgré leur dépendance, les lunettes disposent de 4 Go de RAM et 64 Go de stockage interne.

J'ai aimé:

  • -

Je n'ai pas aimé:

  • Les erreurs et les lags pendant la prise en main.
  • Utilisation du smartphone plutôt moins précise
  • La non-compatibilité avec iOS

Lors du MWC 2022, les performances des lunettes m'ont donné l'impression qu'il s'agissait d'un produit pas encore fini. J'ai donc été un peu surpris lorsque l'employé de HTC m'a dit que les lunettes étaient déjà en vente. Comme les Vive Flow ne fonctionnaient pas du tout au départ, j'ai dû revenir plus tard.

La démo artistique mentionnée plus haut fonctionnait plutôt bien. Mais lorsque je suis passé au menu pour essayer le mode Passthrough, les lunettes n'ont cessé de se bloquer. Pour les commander, il vous faut un smartphone que vous déplacez pour les diriger, comme la télécommande de la légendaire Nintendo Wii. Cela aussi a provoqué des crashs répétés lors de la prise en main, le smartphone virtuel se bloquant alors à droite de ma tête.

Ce qui m'a le plus déçu, c'est que les Vive Flow ne sont pas compatibles avec iOS, ce qui exclut directement un grand nombre d'utilisateurs potentiels. Dans leur test, nos confrères de Curved critiquent également la connexion Wi-Fi. Je n'ai malheureusement pas pu l'essayer au salon.

Premier verdict

En fait, je trouve les nouvelles Vive Flow de HTC vraiment sympathique! Le format est finalement si compact que je me vois bien utiliser les lunettes dans le train ou en voiture pour regarder des films ou jouer. Toutefois, le modèle présenté au MWC 2022 n'a pas fait bonne impression. En tant que novice en réalité virtuelle, je n'ai pas trouvé la qualité de l'écran mauvaise. L'image était claire, donnait une bonne impression de 3D et était suffisamment nette pour moi.

Mais les nombreux crashs, les applications qui ne démarraient pas et la télécommande sujette aux erreurs m'ont agacé dès les dix minutes de prise en main. Pour un prix de 549 euros, je serais réellement déçu des performances des Vive Flow après l'achat. En outre, je ne pourrais pas utiliser les lunettes VR dans leur intégralité avec un iPhone.

Pour profiter pleinement de l'expérience, il faut en plus des 549 euros acheter un adaptateur, un étui et souscrire à un abonnement à Vive. C'est beaucoup trop cher payé, juste pour pouvoir glisser confortablement un casque VR dans la poche de sa veste. J'ai encore demandé à HTC un appareil de test. Attendons donc de voir ce que vaudront les Vive Flow au quotidien dans notre test complet.

NextPit reçoit une commission pour les achats effectués via les liens marqués comme étant affiliés. Cela n'a aucune influence sur le contenu éditorial, et ne représente aucun coût pour vous. Pour en savoir plus sur comment nous monétisons notre contenu, rendez-vous sur notre page dédiée à la transparence.
Ce article vous a-t-il plu? N'hésitez pas à le partager!
Rejoignez la discussion maintenant

Derniers Articles

Articles recommandés

Pas de commentaire

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition
Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition