Honor et Qualcomm: Les rumeurs d'un partenariat pourraient tout changer mais...

Honor et Qualcomm: Les rumeurs d'un partenariat pourraient tout changer mais...

Honor et Qualcomm auraient renouvelé leur partenariat pour l'approvisionnement en chipsets du constructeur chinois. Des rumeurs venant de sources internes à Honor qui pourrraient tout changer pour la marque, tout juste vendue par Huawei pour lui faire échapper aux sanctions américaines. Mais, il y a un gros MAIS.

Huawei a vendu sa sous-marque Honor en novembre 2020, sous le coup des effets de l'embargo US à son encontre et de ses filiales. Peu après la vente, des rumeurs couraient déjà selon lesquelles Qualcomm et la marque récemment "indépendante" Honor étaient en discussion pour un partenariat. 

Une collaboration-clé pour Honor, qui a déclaré ambitionner de produire pas moins de 100 millions de smartphones en 2021. Mais, surtout pour ses modèles haut de gamme, Honor restait dépendant des SoC Kirin propriétaires de Huawei. Il lui fallait donc trouver un nouveau fournisseur.

Le média économique chinois Yicai (équivalent du Financial Times en Chine, le plus gros conglomérat de médias financiers du pays), a rapporté ce mercredi 6 janvier de sources internes à Honor que le partenariat serait bel et bien de nouveau sur la table.

Mais le plus intéressant est que le média poursuit en expliquant que Qualcomm n'aurait pas besoin d'une approbation des Etats-Unis pour renouer sa collaboration avec Honor. Puisque la marque n'est plus rattachée à Huawei, elle n'est plus dans la fameuse "Entity List" dans laquelle figure toujours Huawei et qui interdit aux entreprises tech américaines de collaborer avec le géant chinois.

Si Qualcomm n'a pas besoin d'approbation, quid de Google? 

Si ces informations se confirment, c'est tout simplement énorme pour Honor et l'industrie en général. Quand je dis énorme, je parle en termes d'implications. Puisque si Qualcomm n'a besoin d'aucune approbation ou d'attribution d'une quelconque licence délivrée par Washington, qu'est-ce qui empêche Google de reprendre les discussions avec Honor? 

Si cette rumeur se confirme, on pourrait non seulement voir un flagship Honor débarquer sur le marché avec un SoC Snapdragon 888 en 2021, mais également avec les GMS (Google Mobile Services). Ni Honor ni Qualcomm ne se sont encore officiellement prononcés sur ces rumeurs. Mais ce n'est pas le seul problème. 

Le véritable hic, c'est que rien ne garantit qu'Honor soit effectivement à l'abri d'éventuelles sanctions américaines, même avec Huawei hors-jeu. Depuis la vente, Honor appartient à un consortium appelé Shenzhen Zhixin New Information Technology et composé d'une trentaine d'actionnaires.

Huawei a effectivement déclaré n'avoir aucune implication dans ce consortium. "Une fois la vente réalisée, Huawei ne détiendra aucune action ou ne participera à aucune activité de gestion ou de décision dans la nouvelle société Honor", avait déclaré le géant chinois dans un communiqué le 17 novembre dernier.

Mais, comme l'a expliqué Reuters dans un article daté du même jour, ledit consortium auquel est désormais rattaché Honor voit la majorité de ses parts être détenues par Shenzhen Smart City Development Group. Cette entreprise, explique Reuters, est elle-même rattachée à la Shenzhen SASAC (State-owned Assets Supervision and Administration Commission). 

Cette Commission chinoise d’administration et de supervision des actifs publics, est une agence publique chargée de la supervision des entreprises publiques chinoises à Shenzhen, sous régie directe de Pékin, donc. Un point de détail majeur qui pourrait jouer des tours à Honor. 

Rien n'est donc fait. Et si le duo Honor/Qualcomm se prononce officiellement, en confirmant ces rumeurs, l'avenir du constructeur ne reste absolument pas exempt d'une réaction américaine.

Source : Yicai, Forbes

Derniers Articles

4 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition
Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition
Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition