Facebook poursuivi en justice: Vers un démantellement aux Etats-Unis?

Facebook poursuivi en justice: Vers un démantellement aux Etats-Unis?

La Commission fédérale du commerce (FTC) des États-Unis a lancé des poursuites contre Facebook jeudi 10 décembre pour pratiques anticoncurrentielles et pointe du doigt le risque de position monopolistique du Gafa après les acquisitions d'Instagram et de WhatsApp.

Facebook est accusé d'avoir poursuivi une "stratégie systématique" afin d'éliminer les menaces à une éventuelle position de monopole. Cela inclut les acquisitions d'Instagram en 2012 et de WhatsApp en 2014, qui auraient supprimé de nombreuses alternatives à Facebook pour les consommateurs. Facebook a depuis contredit ces affirmations.

46 États américains se sont joints à la plainte de la Federal Trade Commission (FTC), l'autorité de la concurrence américaine. Elle est basée sur des messages internes de Mark Zuckerberg, de divers managers et d'autres employés de Facebook. Facebook pourrait devoir se battre en justice pour éviter un démantellement.

Facebook poursuivi en justice: Instagram et WhatsApp pourraient retrouver leur indépendance

"Notre objectif est d'inverser le comportement anticoncurrentiel de Facebook et de rétablir la concurrence afin que l'innovation et la libre concurrence puissent prospérer", a déclaré Ian Conner, directeur du Bureau de la concurrence de la FTC. Cela inclut une injonction permanente qui exigerait la cession de WhatsApp et d'Instagram. Les deux réseaux sociaux pourraient ainsi à nouveau être indépendant à l'avenir ou du moins être vendus à d'autres entreprises.

Facebook a écrit en réaction que l'entreprise avait reçu le feu vert des autorités réglementaires responsables des deux rachats. Une cession des deux applications pourraient être lourdes de conséquences.

Les avocats interprètent les courriels internes du PDG de Facebook, Mark Zuckerberg, comme une concession selon laquelle Instagram a été achetée dans le but d'éliminer la concurrence.

whatsapp david copy 2
La célèbre application de messagerie WhatsApp pourrait éventuellement être séparée de Facebook à l'avenir / © NextPit

En outre, ils étudient actuellement dans quelle mesure le rachat de WhatsApp et la réorientation des données des utilisateurs vers Facebook qui s'en est suivie ont pu nuire aux utilisateurs et aux éventuels concurrents. Les deux fondateurs de WhatsApp, Brian Acton et Jan Koum, avaient quitté Facebook après des différends avec la direction. De même, les co-fondateurs d'Instagram, Kevin Systrom et Mike Krieger, ont quitté Facebook après des différends avec la direction de l'entreprise.

Le procès a été bien accueilli par divers politiciens américains. "Au lieu de concurrencer Instagram et WhatsApp, Facebook a apparemment acheté ces sociétés simplement pour étendre sa propre domination", a déclaré le démocrate Jerrold Nadler. "Cela n'aurait jamais dû se produire, et la responsabilité est attendue depuis longtemps."

Un autre aspect du procès est la limitation des interfaces de programmation d'applications (API) de Facebook. L'entreprise aurait donné aux développeurs externes les clés nécessaires pour l'accès à la condition qu'ils ne développent pas de fonctions concurrentes. L'établissement de connexions à d'autres services de réseaux sociaux ou leur promotion est également interdit. La FTC les décrit comme des conditions anticoncurrentielles.

À lire également sur NextPit France:

Via : The Verge Source : FTC, Facebook

Derniers Articles

Articles recommandés

3 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition
Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition

  • ça, c'est comme Amazon et les petits commerces ou les grandes enseignes en France qui n'ont pas les moyens colossaux du premier pour se battre sur le créneau des achats en ligne de façon permanente en ces temps de confinement, et établir une véritable concurrence profitable.
    Pourquoi ne pas suggérer que Facebook donne une partie de ses profits publicitaires aux aux concurrents, d'une façon ou d'une autre.
    Par le biais d'une taxe anti-concurrentielle proportionnelle au chiffre d'affaire?
    Instaurer un système d'allocation des recettes ou ressources inspiré du système de draft de la NFL?
    https://www.touchdownactu.com/215431/la-faq-du-foot-la-draft-nfl-mode-demploi/
    Car le problème est qu'il faut du cash publicitaire pour se développer et arriver au même niveau de performance que les autres compétiteurs. SI tu es riche, tu prends les meilleurs et du deviens de plus en plus riche au détriment des autres. C'est un système profondément injuste non réversible, sauf chance ou cataclysme. Et à la fin, il n'en reste qu'un, les autres sont morts.


  • Pourvu que ça se réalise...
    Si oui : Requiescat In Pace, FB 😂


  • Luna depuis 2 mois Lien du commentaire

    🎉 Joyeuses fêtes à toi Facebook Ahaha !!!

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition