Sujets chauds du moment

J'ai testé Resident Evil Village sur l'iPhone 15 Pro Max: C'est une vraie console portable!

iPhone 15 Pro Max Gaming
© nextpit

Lire dans d'autres langues :

Oui, l'iPhone 15 Pro (Max) est une vraie console de jeu portable. Apple a réussi là où les smartphones gaming Android n'ont même pas tenté le coup: proposer une expérience gaming sur mobile digne des consoles. Mais pourquoi faire? Et pour quel type de joueurs et joueuses?

J'ai terminé Resident Evil Village sur l'iPhone 15 Pro Max (test). J'ai été impressionné par la qualité graphique et les performances du smartphone d'Apple. C'est actuellement la meilleure expérience gaming sur mobile selon moi. Et je vais vous partager mon opinion, certes subjective mais honnête, pour vous expliquer pourquoi c'est bel et bien une étape majeure dans le développement d'un vrai gaming sur smartphone. 

Ceci n'est donc pas un test du jeu Resident Evil Village sur l'iPhone 15 Pro Max. Le jeu est sorti il y a plus de deux ans sur consoles et PC. Vous pourrez trouver des tests complets sans problème. L'objet de cet article, c'est d'examiner l'iPhone en tant qu'option viable pour jouer à des jeux triple A de façon nomade. 

Comment j'ai joué à Resident Evil Village sur l'iPhone 15 Pro Max

Avant de m'emballer, un peu de mise en contexte. Le menu du jeu propose une tonne de réglages graphiques comme ce qu'on retrouve sur console ou PC. On peut tout personnaliser.

Mais, comme on est sur iPhone, il faut bien équilibrer ses choix pour que le jeu tourne de façon fiable et stable. Voilà pourquoi vous pouvez opter parmi plusieurs préréglages qui vous épargnent de devoir tout trifouiller par vous-mêmes.

J'ai opté pour le préréglage "recommandé" qui ajuste automatiquement les options graphiques en fonction de votre mémoire disponible. Ma résolution était de 2340x1080, mon taux de FPS était variable et le MetalFX Upscaling était réglé sur "qualité."

Dans le menu du jeu, on peut voir le maximum de RAM de l'iPhone que le jeu peut exploiter. Pour mon playthrough, j'étais à 3,78681 Go sur 5,86332 Go. Oui, l'iPhone 15 Pro Max a plus de 6 Go de RAM, JE SAIS, PAS BESOIN DE M'INSULTER DANS LES COMMENTAIRES! Mais c'est simplement la quantité de RAM maximale que l'iPhone alloue à ce jeu.

Enfin, j'ai joué quasi exclusivement avec une manette sans-fil Backbone One édition Playstation (dont j'aimerais vous proposer un test si ça vous intéresse). Par moments, je streamais également sur Twitch via l'application iOS pour ma sœur. Les jeux d'horreur fonctionnent très (trop) bien sur moi. J'avais besoin de compagnie pour ne pas perdre toute ma virilité et me cacher sous ma couette au premier jump scare. Et j'ai joué avec le mode munitions illimitées parce que je n'ai aucune dignité, là, vous pouvez m'insulter dans les commentaires.

Une expérience gaming portable inégalée

Allez, on passe enfin au cœur du sujet. Une PS5 vu de loin, une PS4 (Pro) vu de près. Voilà comment je résumerais mon expérience sur Resident Evil Village sur l'iPhone 15 Pro Max en termes de graphismes et de performances. 

Globalement, je trouve ça assez dingue que le jeu tourne si bien. C'est plus beau qu'un portage sur Nintendo Switch et plus fluide. On a vraiment l'impression d'avoir un jeu next-gen sur un tout petit écran.

Si on regarde de plus près, on peut s'apercevoir que les graphismes ne sont pas ceux d'une PS5 ni d'un PC gaming à 1500 euros, mais plutôt d'une PS4. Comme dans n'importe quel jeu sur n'importe quelle plateforme, on a quelques textures moches dignes d'un jpeg hypercompressé.

J'ai aussi subi quelques crashs au début, alors que je trafiquais les options graphiques. Bloquer le jeu à 120 FPS avec le préréglage orienté sur la qualité graphique faisait systématiquement crasher le jeu. J'ai aussi tenté de mettre toutes les options au max. Le compteur de RAM affichait alors 16 Go/ 5,86332 Go. Le jeu n'a miraculeusement pas planté, mais il tournait à 3 FPS (une façon de parler pour dire que ça ramait).

Mais en dehors de ça, le jeu reste vachement beau. Surtout avec le petit écran de 6,7 pouces de l'iPhone 15 Pro Max qui est plus permissif face aux imperfections qu'une grande dalle. Et ce, malgré la qualité graphique assez modérée de mes préréglages.  

Chez moi, le jeu était plutôt fluide, mais je n'étais pas à 60 FPS constants. À vue de nez, j'oscillais entre 40 et 60 FPS. Dans des zones aux décors très denses, je pouvais sentir les baisses ponctuelles de framerate jusqu'à 30 FPS. Le logiciel de benchmark que je comptais utiliser pour mesurer les FPS ne prend pas encore en charge iOS 17. Quand ce sera le cas, je mettrai peut-être cet article à jour. 

En attendant, vous pouvez consulter cette vidéo Youtube qui montre que l'iPhone 15 Pro Max a pu maintenir un framerate de 49 FPS en moyenne sur une session de 20 minutes, sans surchauffe et sans bridage thermique. C'est impressionnant.

Mais, visuellement, Resident Evil Village sur iOS reste une claque visuelle. Certains effets de lumière sont sublimes. Le niveau de détail est incomparable par rapport aux jeux purement mobiles. Certaines cinématiques sont faites avec le moteur du jeu et non des pré-rendus, et c'est encore une fois très beau et immersif. 

Capture d'écran du jeu Resident Evil Village prise sur l'iPhone 15 Pro Max d'Apple
Certains effets de lumière sont très réussis / © Capcom ; captures d'écran: nextpit

Dès le début du jeu, j'ai aussi été bluffé par les effets de la neige qui tombe et bouge au gré du vent.

Le gameplay à la manette est parfaitement adapté et je n'ai eu besoin de faire aucun mapping des touches. Les commandes tactiles, quoique peu ergonomiques par rapport à la manette, fonctionnent. 

Bref, c'est la première fois que je joue à un jeu mobile qui exploite pleinement la puissance dont mon smartphone est capable. Ce que propose Apple, ce n'est pas un jeu mobile premium. C'est un jeu console premium sur mobile. Et ça fait toute la différence.

Capture d'écran du jeu Resident Evil Village prise sur l'iPhone 15 Pro Max d'Apple
Cette capture d'écran vient du moteur du jeu, pas une cinématique pré-rendue / © Capcom ; captures d'écran: nextpit

Une expérience gaming portable imparfaite

C'est le moment où je me force un peu à redescendre sur terre. Comme je l'ai dit, c'est la meilleure expérience gaming sur mobile selon moi. Mais elle n'est pas parfaite. 

Je vais commencer par les points négatifs les moins importants avant d'aborder le vrai problème (le public cible d'Apple). 

On peut citer pêle-mêle l'autonomie qui est littéralement vampirisée par des jeux aussi gourmands en ressources que Resident Evil Village. Comme je l'ai expliqué dans mon test de l'iPhone 15 Pro Max, sur une charge complète, j'ai tenu un peu plus de 3 heures avant de passer à 20% de batterie restante.

Évidemment, vous avez plein d'accessoires MagSafe pour prolonger la durée de vie de l'iPhone. Mais sauf si vous comptez vous faire un marathon vidéoludique durant un vol long courrier, les trois heures d'autonomie suffiront largement à la plupart des joueurs et joueuses. D'autant que la plupart des "gamers" veulent une console nomade non pas pour jouer dans les transports ou en voyage, mais essentiellement pour jouer vautrés dans leur lit ou aux toilettes, soyons honnêtes envers nous-mêmes.

L'iPhone 15 Pro Max vu de dos et posé verticalement sur une table
C'est donc ça la console portable ultime? / © nextpit

La question du catalogue de jeux compatibles est elle-aussi épineuse. Déjà, parce qu'il n'y a pas encore beaucoup de titres. Hormis Resident Evil Village, Resident Evil 4 Remake doit sortir le 20 décembre, Death Stranding devrait sortir en janvier 2024 suivi par Assassin's Creed Mirage plus tard. 

Eh oui, ces jeux restent des portages. Il faut beaucoup de temps et beaucoup d'argent aux développeurs pour adapter leurs jeux à la plateforme d'Apple. Mais là encore, je ne me fais pas de soucis. Les jeux ne sont pas portés uniquement sur iPhone, mais pour tous les produits Apple dotés d'a minima une puce M1. Un potentiel parc d'utilisateurs qui devrait inciter davantage de gros développeurs et éditeurs à passer le pas.

Le vrai problème du catalogue de jeu, c'est les prix. Le remake de Resident Evil 4 coûtera 70 euros. Death Stranding coûtera une cinquantaine d'euros. Qui serait prêt à débourser autant alors que les versions console et PC sont au même prix, voire moins chères?

Mon iPhone fait tourner des jeux console HD, très bien, mais pour quoi faire?

Avant de répondre à cette question, il faut déjà se demander qui a envie de jouer à des jeux console sur un iPhone? MOI!!! Mais pas parce que je suis un pigeon pour qui le jeu vidéo est la seule source de sérotonine et le seul vecteur d'interaction sociale. 

Et je pense que l'argument selon lequel le jeu mobile, c'est juste pour les gatcha-games, les jeux multi bourrés de microtransactions et quelques perles indés, est erroné. Oui, les joueurs smartphone jouent principalement à des jeux qui ne sont pas des jeux triple A. Oui, les joueurs smartphone sont très enclins à vider le compte bancaire de leurs parents pour acheter des monnaies virtuelles. 

Mais pour moi, c'est un choix par défaut plutôt qu'un réel comportement d'achat. Personnellement, j'ai joué à Call of Duty Mobile pendant des années. De 2019 à 2021, c'était mon jeu principal, toutes plateformes confondues. Et j'ai déboursé des centaines d'euros en achats in-app. 

Seriez-vous prêts à payer un jeu console sur iPhone entre 40 et 70 euros?

Mais je faisais ces achats pour rafraîchir mon expérience de jeu. Call of Duty Mobile n'a presque pas évolué en quatre ans d'existence. Les maps du mode Battle Royale sont toujours les mêmes. Les développeurs n'ont aucune incitation à améliorer le jeu puisqu'ils se font des roustons en or massif avec les microtransactions. 

Selon moi, ce qu'ils ne comprennent pas, c'est que les gens n'achètent pas des skins parce qu'ils aiment le jeu. Ils se font royalement chier. Le jeu n'a pas bougé depuis des années. Ils aiment y jouer, mais se lassent. Le hic, c'est qu'il n'y a pas d'alternative. C'est partout pareil. Du coup, ils achètent une nouvelle arme ou une nouvelle tenue histoire de "changer un peu d'air". 

Le fléau des microtransactions n'est pas juste un symptôme d'une industrie du gaming mobile malade.  C'est aussi un indicateur très clair que les joueurs et les joueuses sur smartphone en veulent plus. Je me trompe peut-être, mais je suis convaincu qu'il y a un marché pour des jeux triple A vendus 40 à 60 euros. Des jeux qui proposent une vraie expérience console plutôt que des boucles de gameplay répétitives qui incitent à passer à la caisse pour tourner un peu moins en rond.

L'iPhone 15 tenu horizontalement avec un jeu vidéo affiché à l'écran
L'iPhone 15 Pro (Max) est une vraie console portable. / © nextpit / © nextpit

Conclusion

Au lancement de l'iPhone 15 Pro en septembre, après avoir vu les différents jeux pouvant tourner nativement sur le smartphone, je pariais déjà qu'Apple allait bouleverser le gaming sur mobile

Mon playthrough de Resident Evil Village sur l'iPhone 15 Pro Max m'a conforté dans cette idée. Aucun jeu sur aucun autre smartphone n'est aussi proche d'une expérience de type console. Et c'est la première fois que je vois un jeu "mobile" atteindre les limites de la puissance d'un smartphone, surtout d'un iPhone.

C'est ça qui est fou pour moi. Je n'en reviens pas qu'Apple n'ait pas sorti une console portable à 3000 euros qui serait la seule à permettre de jouer à des jeux console et PC sur un produit Apple. 

C'est délirant qu'Apple a fait l'un des plus grands sauts technologiques de ces dernières années en termes de gaming mobile, et que ce soit juste l'une des nombreuses utilisations qu'on puisse faire de son iPhone 15 Pro/Max. 

J'aurais pu me lancer dans des comparaisons avec le Steamdeck, la Lenovo Legion Go (test), ou la Nintendo Switch. Les deux premiers exemples sont de vrais mini-PC portables qui offrent des perforances supérieures. La Switch propose aussi d'autres expériences de gameplay que sa simple portabilité avec ses joy-cons. Et son catalogue d'exclusivités est très fourni.

L'iPhone 15 Pro n'a pas encore trouvé sa niche. Il est plus puissant qu'une Switch et plus transportable qu'un mini-PC portable. Il est aussi beaucoup plus polyvalent par sa nature de smartphone, ce n'est pas une console qu'on utilise uniquement pour jouer.

Mais je vais me faire gronder si je ne boucle pas cet article rapidement. Et surtout, l'idée de cet article n'est pas de vous vendre l'iPhone 15 Pro comme alternative ou remplacement des consoles portables. C'est juste une autre option, une autre console portable parmi tant d'autres qui répond à des envies et des besoins différents.

Bon, j'arrête mon faboyisme. Je dois me préparer mentalement à faire Resident Evil 4 le 20 décembre prochain. Et selon vous, l'iPhone 15 Pro (Max) peut-il être une console portable pertinente sur le marché du gaming? Si vous n'avez pas de console et que vous ne projetez pas d'en acheter, pourriez-vous envisager de jouer à des jeux triple A sur votre iPhone?

nextpit reçoit une commission pour les achats effectués via les liens marqués comme étant affiliés. Cela n'a aucune influence sur le contenu éditorial, et ne représente aucun coût pour vous. Pour en savoir plus sur comment nous monétisons notre contenu, rendez-vous sur notre page dédiée à la transparence.
Aller au commentaire (0)
Antoine Engels

Antoine Engels
Senior Editor

Ceinture noire en lecture de fiche technique. Fanboy OnePlus en rémission. Temps de lecture moyen pour mes articles: 48 minutes. Fact-checkeur de bons plans tech à mes heures perdues. Déteste parler de lui-même à la troisième personne. Aurait aimé être journaliste JV dans une autre vie. Ne comprend pas l'ironie. Responsable du contenu éditorial pour NextPit France.

Voir tous les articles
Ce article vous a-t-il plu? N'hésitez pas à le partager!
Articles recommandés
Derniers Articles
Notification push Article suivant
Pas de commentaire
Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition
Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition