Test du cadre IKEA Symfonisk: La technologie doit-elle se faire oublier?

Test du cadre IKEA Symfonisk: La technologie doit-elle se faire oublier?

La technologie doit-elle se faire oublier? J'ai testé l'enceinte connectée Ikea Symfonisk signée Sonos qui ressemble à un cadre photo et s'incrit clairement dans l'ambient computing, la tech invisible, organique. Mais en dehors du cool factor, cela a-t-il un sens et est-ce pratique?

Note

Plus

  • Le design simple et cool
  • La configuration facile
  • Le bonne connectivité avec les autres enceintes Sonos et Symfonisk.
  • Le câble d'alimentation long

Moins

  • L'absence de Bluetooth
  • Pas de fonctionnement sur batterie
  • Aucun motif propre à imprimer

Technologies invisibles et informatique ambiante

Dans ce test, je vais bien sûr vous parler de la qualité du cadre IKEA Symfonisk. Comment est le son, qu'est ce que je pense du design et qu'en est-il de la configuration? Mais au-delà de cela, je veux aussi réfléchir à l'idée qui se cache derrière ce cadre photo intégrant une enceinte sans fil Wi-Fi.

PE829246
Ce tableau joue de la musique et plutôt bien en plus ! / © IKEA

Car IKEA et Sonos ne cherchent pas seulement à équiper des produits conventionnels de fonctions technologiques. Par-dessus tout, ils essaient de rendre la technologie moins présente dans notre vie quotidienne. Partout où nous regardons, il y a des lumières clignotantes, des sonneries et des bips. Selon des experts comme Daniela Otto, il s'agit d'un facteur de stress qui doit être combattu par une désintoxication numérique.

Mais la technologie est-elle prête à s'éclipser?

Ce que "l'ambient computing" doit réaliser

La direction que Sonos et IKEA prennent doucement mais sûrement et que Carl Pei, avec sa start-up "Nothing", prend activement est appelée "ambient computing". L'idée sous-jacente est de mettre en réseau des appareils de manière à ce qu'ils améliorent notre vie quotidienne de façon discrète et intuitive. En gros, l'idée est que la tech se fonde dans notre paysage pour devenir presque invisible.

On peut voir se développer ce paradigme sur nos smartphones. Les capteurs de luminosité ambiante, par exemple, permettent de réduire automatiquement la luminosité de l'écran de votre smartphone. Et si vous le souhaitez, ce dernier peut se mettre en sourdine lorsque vous entrez dans votre réseau Wi-Fi domestique. Votre smartphone fait cela de manière si autonome et discrète que vous ne le remarquez même pas.

Le smartphone effectue une transmission qui est liée à vos besoins et à vos souhaits. S'il fait clair à l'extérieur, l'écran doit également être plus lumineux afin que nos yeux d'humains puissent percevoir le contenu de l'écran. La vision de l'informatique ambiante prévoit de telles capacités de transmission dans un nombre croissant de scénarios.

Bien entendu, tout cela doit être soutenu par des designs discrets. Les Nothing Ear (1), par exemple, sont transparents et peuvent donc disparaître dans les oreilles de l'utilisateur. Mais dans quelle mesure est-il pratique d'offrir ce design sans le pouvoir de transmission de la technologie?

Alors, à quel point est-ce pratique que la technologie se fasse oublier? Maintenant, nous devons à nouveau le mettre activement en évidence lorsque nous l'utilisons nous-mêmes. Pour répondre à cette question, je voudrais d'abord vous présenter plus en détail le cadre IKEA Symfonisk.

Design: Comment une enceinte s'intègre dans un cadre photo

Au cas où ce ne serait pas encore clair: Le cadre IKEA Symfonisk combine le design d'un cadre photo avec la fonctionnalité d'une enceinte sans fil. Pour ce faire, IKEA et Sonos recouvrent un cadre en plastique de 58 x 40 x 6 centimètres d'un tissu sur lequel il est possible d'imprimer un total de 12 motifs. Grâce au Wi-Fi, seul un câble d'alimentation est nécessaire entre l'enceinte et le mur. Il est également possible d'utiliser un câble Ethernet.

J'ai aimé:

  • Le jeu d'équilibre entre le cadre photo et l'enceinte Wi-Fi est réussi.
  • Le bon câble management
  • Le câble d'alimentation de haute qualité avec gaine en tissu

Je n'ai pas aimé:

  • L'absence de possibilité d'utiliser l'appareil avec une batterie
  • Pas de motifs personnalisables
  • La position des boutons n'est pas indiquée

L'idée de mettre la technologie dans un cadre photo fait bien sûr directement penser à Samsung. Vous connaissez peut-être les téléviseurs "The Frame" du fabricant, que vous pouvez également fixer au mur de manière presque invisible. Mais comme vous devez regarder le téléviseur lorsque vous l'utilisez, il se pose un problème: soit vous levez constamment les yeux, soit vous l'accrochez à la " hauteur de vue du canapé ". Vous n'aurez pas ce problème avec le cadre IKEA Symfonisk.

NextPit IKEA Sonos Symfonisk 9
Les patins en tissu protègent un peu vos murs, même si le cadre photo vibre lorsqu'il joue de la musique / © NextPit

Comme je ne voulais pas percer les mûrs de mon appartement pour ce test (le perçage est conseillé, car le cadre photo pèse six kilogrammes), j'ai placé le cadre sur une étagère au-dessus de mon canapé. La répartition du poids permet de l'installer sans fixation fixe, et l'ensemble est soutenue par un couple de patins pour meubles que IKEA a fixé à l'arrière. IKEA fournit également les chevilles et les vis nécessaires à la fixation murale.

La fixation du magnifique câble d'alimentation recouvert de tissu se fait de manière astucieuse. Avec une longueur de 3,5 mètres, il offre une grande souplesse d'accrochage. Vous l'attachez d'abord à l'arrière par une fermeture velcro, puis il passe par de discrets canaux dédiés. De cette façon, l'arrière du cadre IKEA Symfonisk sera au même niveau que le mur.

Si vous achetez deux cadres IKEA Symfonisk en même temps, vous pourrez les interconnecter. Bien entendu, IKEA propose également le câble correspondant.

NextPit IKEA Sonos Symfonisk 2
L'acheminement des câbles du cadre IKEA Symfonisk est bien pensé. / © NextPit

Si vous n'aimez pas mes photos, pas de soucis. Vous pourrez échanger les clichés du geek que je suis contre 11 autres motifs, et vous pourrez également avoir le cadre en blanc si vous le souhaitez.

Symfonisk Frame and Paneel
Vous pourrez choisir ces photos au moment de l'achat ou en acheter pour quelques euros / © IKEA

L'un des inconvénients du design que j'ai remarqué est le câble. Surtout lorsqu'il est placé sur le mur, il gâche vraiment l'image musicale. Une batterie rechargeable intégrée à recharger de temps en temps aurait été plus ingénieuse. En outre, il n'y a aucune indication de l'emplacement exact des trois boutons de commande sur le cadre. Vous devrez donc les chercher avec votre main si vous voulez augmenter ou diminuer le volume sur le cadre.

En ce qui concerne le design, j'aime le cadre IKEA Symfonisk. Avec un peu de doigté, il s'intègrera littéralement à votre intérieur et c'est exactement ce à quoi il est destiné. Il est cependant dommage qu'il soit difficile de cacher le câble d'alimentation et que vous ne puissiez pas choisir vos propres photos.

Son et configuration: Sonos est au contrôle

IKEA s'est adjoint un partenaire de poids pour toutes ses enceintes Symfonisk: Sonos! Le spécialiste américain du son a intégré à l'appareil un woofer de 102 millimètres et un tweeter de 25,5 millimètres. La musique est transmise au cadre via le Wi-Fi. Heureusement, le cadre Symfonisk prend en charge la norme "AirPlay 2" d'Apple.

J'ai aimé:

  • Beaucoup de puissance pour un ... cadre photo
  • La configuration facile
  • Toujours en marche et accessible

Je n'ai pas aimé:

  • L'excès de basses
  • L'égaliseur n'a que 2 bandes
  • L'absence de Bluetooth ... ce qui fait qu'on ne peut pas lire tous les contenus

Après avoir déballé et accroché le cadre IKEA Symfonisk, vous devrez le connecter à votre réseau Wi-Fi. L'application Sonos S2, qui est disponible gratuitement pour Android et iOS, vous guidera à l'aide d'images. Bien entendu, vous en tirerez profit si vous possédez déjà d'autres enceintes Sonos. Vous pourrez ainsi intégrer le cadre dans un groupe et profiter du son stéréo.

NextPit IKEA Sonos Symfonisk 11
Sans panneau frontal, IKEA et Sonos vous offrent une vue sur les enceintes / © NextPit

Dans mon cas, j'ai créé une nouvelle pièce et intégré l'enceinte dans le salon. Avec Spotify, la musique pouvait alors être envoyée directement dans la pièce configurée via le Wi-Fi et voilà, je pouvais en profiter. Sonos est compatible avec de nombreuses applications de streaming et même avec AirPlay 2.

Cependant, comme d'habitude avec les enceintes Wi-Fi, vous ne pourrez diffuser la musique sur l'appareil qu'à partir d'une seule source. C'est un inconvénient par rapport aux enceintes Bluetooth qui peuvent être configurées comme périphérique audio externe sur votre smartphone. Si un service tel que YouTube n'est pas compatible avec Sonos, vous ne pourrez pas lire de vidéos ou écouter de musique via le cadre. Le Bluetooth aurait été vraiment pratique sur ce cadre.

NextPit IKEA Sonos Symfonisk 3
Un port Ethernet est également prévue / © NextPit

D'une manière générale, les caractéristiques sonores du cadre IKEA Symfonisk se sont révélées très riches en basses lors du test. La musique est presque trop étouffée et, avec les podcasts, les voix ont un effet "autoradio", car elles sont trop basses. Si vous êtes comme moi et que vous n'aimez pas ça, vous pourrez régler l'égaliseur dans l'application Sonos. Pour être précis, il s'agit d'un égaliseur à 2 bandes avec un bouton supplémentaire pour le "loudness".

Je suis sûr que de nombreux acheteurs apprécieront les profils sonores prédéfinies. Mais étant donné que le cadre est accroché au mur et qu'il est si directement relié aux oreilles indiscrètes de vos voisins, cet excès de basses déplaît. Et vous ne pourrez pas vous débarrasser à 100% des basses avec les égaliseurs.

Le cadre IKEA Symfonisk possède une puissance surprenante, qui se concentre principalement sur les basses fréquences. Cela peut être très amusant avec la bonne musique! La configuration est un jeu d'enfant et la possibilité d'intégrer le cadre Symfonisk dans une installation Sonos existante est également ingénieuse!

Utilisation quotidienne: La technologie se fait un peu trop oublier pour moi

Comme vous l'aurez sûrement remarqué, je suis assez enthousiaste à propos de la dernière enceinte d'IKEA. Le son est bon, le format est correct et le fait de pouvoir acheter une enceinte Sonos pour seulement 179 euros est déjà une bonne chose en soi. Néanmoins, j'ai rencontré un problème intéressant avec le cadre IKEA Symfonisk dans la vie de tous les jours: j'oubliais constamment que je l'avais.

Et vous comprenez maintenant peut-être pourquoi j'ai commencé par expliquer "l'informatique ambiante". Car le cadre IKEA Symfonisk montre très bien pourquoi nous avons absolument besoin de technologies connectées pour que la technologie soit moins visible et toujours utile.

NextPit IKEA Sonos Symfonisk 7
Grâce à trois boutons, vous pouvez également contrôler la musique directement sur l'appareil. / © NextPit

Lorsque quelque chose que nous, en tant qu'humains, voulons activement associer à une action, devient invisible, c'est un problème. Par exemple, mon père a une maison connectée de base et la plupart des interrupteurs d'éclairage de son appartement sont privés de leur fonction. Si je suis l'action "allumer la lumière", je dois d'abord penser à une enceinte connectée non perceptible que je dois activer.

C'est compliqué et diamétralement opposé à l'objectif de l'informatique ambiante. L'installation "connectée" de l'appartement de mon père ne fait pas passer la technologie au second plan et ne facilite pas sa vie quotidienne. Elle exige un changement de mentalité et remplace l'actionnement d'un interrupteur par un processus de réflexion beaucoup plus complexe.

De retour dans mon appartement, lorsque je veux écouter de la musique, je dois maintenant toujours me rappeler que mon cadre photo peut très bien le faire. Un pouvoir de transmission qui ne facilite pas ma vie quotidienne, mais la rend plus difficile. D'autant plus que, en tant que journaliste tech et fan de musique, j'ai de toute façon beaucoup de produits audio.

NextPit IKEA Sonos Symfonisk 1
Avec ses six centimètres, le cadre photo est agréablement fin. / © NextPit

Dans une installation Sonos existante, ce serait une autre affaire. Ici, mon désir d'écouter de la musique serait repris par un objet qui satisfait clairement cette envie. Le cadre IKEA Symfonisk se joindrait alors "intelligemment" à moi et je n'aurais pas à me soucier de lui.

Cet obstacle à surmonter avec l'"intelligence ambiante" est incroyablement excitant. Comment un objet connecté peut-il déterminer mon besoin avant ou pendant que je l'ai? Comment les futurs cadre avec enceinte connectée m'éviteront-ils de devoir y penser et le fait de tourner des boutons et des interrupteurs pour contrôler la musique me manquera-t-il? Ce n'est pas pour rien qu'il existe une tendance à la photographie analogique et au disc vinyle, où tout fonctionne encore "si bien manuellement".

La technologie doit donc rester visible dans nos vies pendant un moment pour qu'elle l'enrichisse. Ce qui ne veut pas dire que les produits comme le cadre IKEA Symfonisk sont mauvais. Après tout, si nous aimons un nouveau produit, pourquoi ne pourrions-nous pas faire l'effort de nous y habituer pendant un certain temps?

Conclusion

Je voudrais faire suivre cette analyse subjective de la question de savoir si la technologie doit se faire oublier de notre vie quotidienne d'une conclusion objective. Car comme vous pourrez le voir avec ma note finale, le cadre IKEA Symfonisk est un produit recommandable malgré toutes les objections philosophiques auquel il est sujet.

Sur le plan sonore, il est étonnant de voir ce que Sonos et IKEA sont parvenus à obtenir d'un cadre de seulement 6 centimètres d'épaisseur. L'option d'intégration dans les installations Sonos ou Symfonisk existantes fait également du cadre audio une arme secrète discrète pour votre salon. Et la finition ainsi que l'ameublement confèrent au produit une qualité qui surprend pour un prix de vente conseillé de 179 euros.

Cependant, comme pour de nombreuses enceintes Wi-Fi, je regrette l'absence du Bluetooth, car au final, vous auriez pu utiliser beaucoup plus de sources audio. En outre, le câble d'alimentation gênant pourrait être évité par une batterie en option ou même intégrée, mais ni l'un ni l'autre n'est disponible. Le fait de ne pas pouvoir utiliser ses propres motifs gênera également de nombreux utilisateurs.

Mais si vous êtes intéressé par le cadre IKEA Symfonisk, vous pouvez certainement l'acheter. Et après, voyez comment vous utiliserez l'appareil et faites-moi savoir ce que vous pensez de la question principale de cet article dans les commentaires. Peut-être que vous êtes vous déjà prêt pour le futur alors que je n'arrive pas encore à faire ses des interrupteurs et des boutons.

Derniers Articles

4 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition
Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition

  • louis hory depuis 4 jours Lien du commentaire

    Pour résumer, pour vous faciliter la vie, compliquez-vous la et cela vous rendra service pour à peine 179 € !
    Réservé aux plus maso d'entre nous ?


    • Luna
      • Mod
      depuis 4 jours Lien du commentaire

      Pour résumer c'est une enceinte avec un très joli design en plus de jouer du très bon son et c'est réussi.
      Enfin pour le fil , je connais pas d'écran plat qui n'en possède pas et pourtant on est nombreux à les accrocher sur un mur


      • louis hory depuis 4 jours Lien du commentaire

        Je dois en conclure que tu te l'es procuré...et qu'elle est TRÈS ÉVIDENTE à prendre en main... comme l'explique l'article.

        Toutes mes félicitations !!!


      • Antoine Engels
        • Admin
        • Staff
        depuis 4 jours Lien du commentaire

        Trop de sarcasme tue le sarcasme, Louis. Tu vas finir par nous inventer l'ambient talking à force.

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition