Signal veut devenir plus mainstream pour accélérer l'ère post-WhatsApp

Signal veut devenir plus mainstream pour accélérer l'ère post-WhatsApp

Avec les déboires de WhatsApp et son gain en popularité, Signal veut transformer l'essai et garder ses nouveaux utilisateurs avec de nouvelles fonctions susceptibles de séduire même les moins maniaques du respect de la vie privée.

Malgré sa gestion de crise et ses nombreuses tentatives de clarifier un imbroglio autour de ses nouvelles conditions d'utilisation, qui n'affecteraient pas les utilisateurs européens, WhatsApp a ouvert la porte à un début d'exode de ses utilisateurs les plus attachés au respect de leur vie privée.

Face à cette perte de confiance, qu'elle soit justifiée ou non, les alternatives plus data friendly à WhatsApp comme Signal et Telegram se frottent les mains. Mais, le principal obstacle à la pérennisation de leur popularité éclair est le taux d'adoption du reste des utilisateurs, même ceux pour qui la protection des données n'est pas un critère décisif. 

Signal semble avoir parfaitement compris cet enjeu. L'application a annoncé mercredi 13 janvier travailler sur l'ajout de nouvelles fonctionnalités. Des features qui parlent au grand public et qui pourraient permettre à Signal de véritablement devenir mainstream.

Devenir mainstream pour remplacer WhatsApp

Ce faisant, Signal profite de la nouvelle attention qu'on lui porte en tant qu'alternative à WhatsApp. Comme la société l'a révélé sur Twitter, les nouvelles fonctionnalités sur iOS et Android qui seront disponibles courant janvier comme des fonds d'écran pour chaque chat, une section "à propos" pour votre profil Signal, des stickers animés ou une fonction de téléchargement automatique des médias sur iOS (déjà disponible sur Android).

Vous l'aurez remarqué, aucune de ces fonctions ne cible les early adopters de Signal. On n'est pas sur des features protectrices de vos données mais sur des fonctionnalités gadget ou cosmétiques. Ces dernières sont censées séduire les utilisateurs lambda, qui se moquent des datas et seraient donc moins susceptibles de lâcher WhatsApp et le confort d'une UX à laquelle ils sont trop habitués.

Quelques jours plus tôt, Signal avait augmenté la limite de participants aux appels vidéo en permettant d'héberger jusqu'à huit participants dans un appel vidéo. En publiant récemment sur Twitter: "now you can call it even" ou "maintenant, on est quitte", Signal faisait bien sûr allusion à la limite de participants de WhatsApp qui est également de huit.

En quoi Signal est une bonne alternative à WhatsApp ?

Bien qu'il soit tout à fait louable que Signal profite de cette opportunité unique et se positionne comme une alternative à WhatsApp, nous ne devrions pas nous précipiter aveuglément. Par rapport aux autres applications de messagerie, Signal fait déjà bonne impression en ce qui concerne les autorisations dont l'application a besoin sur votre smartphone .

Grâce aux nouvelles protections des données des utilisateurs dans l'AppStore d'Apple, c'est assez facile à consulter. Comme vous pouvez le voir dans la capture d'écran suivante, l'application n'utilise que votre numéro de téléphone et ne récolte donc pas de données sur vous en tant que personne. À titre de comparaison, j'ai inclu les informations sur WhatsApp.

Signal vs WhatsApp
À gauche, vous pouvez voir un aperçu des données utilisateur pour WhatsApp et à droite pour Signal. Malheureusement, la liste était trop longue, vous pouvez donc voir le résumé des données sur la gauche / © Apple / Capture d'écran : NextPit

Le support de Signal indique également que les données transmises sont uniquement stockées sur les appareils et sécurisées pendant la connexion par un cryptage de bout en bout. C'est une bonne nouvelle, pour laquelle WhatsApp a déjà reçu beaucoup d'éloges.

Pas facile de changer et de repartir à zéro

Signal est donc définitivement une bonne alternative à WhatsApp et pourrait même prétendre à plus si les développeurs continuent à travailler sur de nouvelles fonctionnalités. Cependant, Signal n'est pas la seule application de messagerie qui offre plus de confidentialité, des fonctionnalités plus variées et d'autres avantages par rapport à WhatsApp.

Au contraire, il est très difficile de se détacher d'une application entièrement configurée, des utilisateurs et des conversations sans fin du passé. WhatsApp est actuellement le meilleur moyen de rester en contact avec la quasi-totalité de sa liste de contacts. Les alternatives ont donc tendance à échouer parce que les utilisateurs ne veulent pas changer ou simplement courir le risque de se catapulter hors de leur cercle d'amis.

Que pensez-vous du passage de WhatsApp à Signal, Telegram et consorts? Avez-vous réussi votre migration ou avez-vous dû retourner sous l'emprise de Facebook?

À lire également sur NextPit France:

Cet article a été traduit de l'allemand puis adapté éditorialement par Florian Philon. La version originale écrite par Benjamin Lucks a été intialement publiée sur NextPit.de le 14 Janvier 2021.

Source : Signal Support

Derniers Articles

14 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition
Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition

  • LMa depuis 3 mois Lien du commentaire

    Je suis passé sur Signal, mais je me sens bien seul.
    Je n'y ai retrouvé que cinq contacts...
    Ils sont où ces millions de gens à avoir téléchargé Signal ?
    Du coup, je suis obligé de rester sur WhatsApp, j'ai juste mis sur mon statut de me contacter de préférence sur Signal.


  • Giga depuis 3 mois Lien du commentaire

    Sinon il existe Session pour les paranoïaques :
    Voir getsession.org


  • phil depuis 3 mois Lien du commentaire

    Passé sur Signal il y a peu, reste à convaincre du bien-fondé au contact qui ne l'on pas et à qui la sécurité des données n'est pas une priorité...


    • Ça va être en effet assez compliqué et ça risque de prendre du temps.

      Pour ma part, je viens de désinstaller définitivement Facebook, Twitter et Messenger de mes mobiles. Je les remplace dorénavant par VK, Telegram et Signal. Et si mes contacts veulent me joindre sans Telegram ou Signal, il leur reste les mails, les SMS et WhatsApp, ça devrait amplement suffire. Je conserve temporairement WhatsApp, car c'est tout de même une appli très répandue chez mes contacts (45 %), même si Telegram (5 %) est plus pratique et plus complet.


  • Signal est bien mais mes contacts sont réticents à quitter whatsapp de peur de perdre les leurs. Telegram appartient aux Emirats Arabes et je ne fais pas confiance.


    • Pas vraiment non.
      Telegram a été créée en 2013 par les frères Nikolaï et Pavel Dourov, fondateurs du réseau social russe VKontakte.
      Telegram est simplement basée à Dubaï.


    • À voir le nombre de politiciens français de premier plan qui se servent de Telegram, j'ai l'impression que les "gens qui ne sont rien" que nous sommes ne risquent pas grand chose à utiliser Telegram, appli par ailleurs créée par des opposants à Vladimir Poutine, si ça peut en rassurer certains. Et Telegram est juste basé à Dubai, l'appli n'appartient pas aux Émirats Arabes Unis.


  • Luna
    • Mod
    depuis 4 mois Lien du commentaire

    Avec mes 4 contacts sur Viber, je m'en balle complétement en fait de WhatsApp et de l'ère post WhatsApp.


  • Migration vers signal effectuée. Aucun regret bien au contraire. J'y ai retrouvé la quasi totalité des contacts que j'avais sur whatapps. J'ai bien pensé à supprimer tous mes comptes whatapps avant de dédinstaller..


    • "J'y ai retrouvé la quasi totalité des contacts que j'avais sur whatapps."

      Je ne sais pas si c'est lié au fait que tu sembles être au Maroc, mais de mon côté j'ai fait les comptes :

      - 125 contacts : 45 % sont sur WhatsApp et 5 % sur Telegram et Signal
      - 81 contacts de ma femme : 75 % sur WhatsApp et 5 % sur Telegram et Signal

      Avec à peine 5 % de nos contacts sur Telegram et Signal, ma femme et moi sommes dont encore à des années-lumière de la "quasi-totalité" de tes contacts. Les concurrents de WhatsApp vont apparemment devoir ramer encore pas mal.

      Je serais curieux de savoir ce qu'il en est des autres lecteurs d'AndroidPit, Antoine pourrait peut-être organiser un sondage ? De 0 à 100 % par tranche de 5 % par exemple. Ça donnerait une idée du taux d'adoption de telle ou telle appli parmi les contacts des lecteurs.


  • Vous devriez aussi vous pencher sur Olvid, une application de messagerie instantanée concurrente, et, cocorico, française. Je viens de lire un article sur le site de RTL à son propos, et je vous fait un copier-collé des passages qui décrivent son fonctionnement et ses avantages.

    Olvid, 100 % anonyme, est encore plus sécurisée, ne réclame pas l'accès à votre liste de contacts, ne demande pas de numéro de téléphone, et, de plus, ne stocke aucune information sur des serveurs. Elle offre des fonctionnalités similaires à WhatsApp, Signal ou Telegram : il est en effet possible d'envoyer des messages, de passer des appels ou des partagera des vidéos et des photos.
    Pour protéger les données échangées par ses usagers, Olvid se sert d'un protocole de chiffrement qui ne s'appuie pas sur l'utilisation d'un serveur global. L'application crée un lien direct entre les internautes et fait l'impasse sur les tiers de confiance, contrairement aux autres solutions du marché. De plus, Olvid est “ la seule messagerie à chiffrer également les métadonnées en garantissant ainsi l’anonymat des interlocuteurs ”. Il est donc strictement impossible de remonter jusqu'à l'identité des participants. “ Aucun tiers ne peut identifier les participants, pas même le serveur ” avance Olvid sur son site web.
    D'ailleurs, Olvid ne demande pas de numéro de téléphone ni l'accès au répertoire de contacts des utilisateurs. Il suffit d'entrer un nom et un prénom pour commencer à utiliser Olvid. Notez que le service ne vérifie pas les noms communiqués par les internautes. De facto, vous pouvez donc renseigner un pseudonyme. “ On trouve au coeur de WhatsApp un annuaire qui recoupe l'intégralité des 2,5 milliards de numéros de téléphone des utilisateurs et joue le rôle de tiers de confiance pour mettre en relation les canaux sécurisés de leurs téléphones. Mais en matière de sécurité et de protection des données, un tiers de confiance pour 2,5 milliards de personnes, ça n'a aucun sens. S'il est piraté ou malveillant, vous n'avez plus de sécurité ” tacle Thomas Baignères, cofondateur d'Olvid, à RTL. Á l'inverse de WhatsApp, Olvid ne repose pas sur un annuaire qui centralise tous les numéros de téléphone.

    Pour entrer en contact avec d'autres internautes, les utilisateurs doivent envoyer un code PIN composé de 4 chiffres. Ce code est directement généré dans l'application. Olvid encourage les utilisateurs à renseigner les informations lors d'une rencontre en face à face pour une sécurité optimale. Néanmoins, l'application permet aussi d'ajouter un contact à distance “avec le même niveau de sécurité que si vous étiez face-à-face”. Dans ce cas là, la messagerie permet de transmettre un lien invitant les deux interlocuteurs à échanger leurs codes respectifs. “La sécurité des échanges repose sur la confiance que les utilisateurs se font” explique Thomas Baignères. Cet “échange de clés sur un canal authentique” remplace les tiers de confiance utilisés par WhatsApp, Signal ou Telegram.


    • Giga depuis 4 mois Lien du commentaire

      Sur Olvid les émissions d'appel sont une option payante, voir dans leurs tarifs.
      2 autres points en faveur de Signal :
      Il ne nécessite pas d'avoir un forfait avec des données (fonctionne comme une application de SMS), Olvid si puisque l'application ne demande pas de numéro de téléphone (pas possible d'envoyer de simples textos cryptés).
      Des applications pour Windows et Linux existent


    • Olvid est pas mal sur le papier mais
      après installation je l’ai effacé car besoin d’un abonnement de 4,99€ par mois pour passer des appels sécurisés,envoyer et recevoir des messages et pièces jointes et créer des groupes.

      Rare sont mes contacts qui accepterons de payer alors qu’il y’a des alternatives gratuites.


      • Effectivement. Enfin, bon, le cible de Olvid est bien davantage les entreprises que les particuliers d'après les articles de présentation que j'ai lu. Je comprends maintenant pourquoi...

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition