OnePlus et Realme adoptent l'Airdrop universel de Xiaomi pour le partage de fichiers

OnePlus et Realme adoptent l'Airdrop universel de Xiaomi pour le partage de fichiers

Pour concurrencer l'Airdrop d'Apple, plusieurs constructeurs chinois, Xiaomi, Oppo et Vivo, ont formé l'été dernier la "Peer-to-Peer transfer alliance." Ce système de partages de fichiers en Wifi Direct plutôt qu'en Bluetooth vient de remporter ce vendredi 22 mai l'adhésion des derniers principaux constructeurs en Chine: OnePlus, Realme, BlackShark et Meizu.

Le but de cette alliance est donc d'harmoniser le partage de fichiers entre les smartphones des différents constructeurs afin de le rendre le plus simple ou "seemless" possible, comme un Airdrop commun (ou Android Beam) à une dizaine de constructeurs Android différents. L'outil qui découle de cette alliance a déjà été déployé en février mais n'est pas une application dédiée. Il est simplement intégré au système d’exploitation des smartphones compatibles.

Un Airdrop made in China pour 400 millions d'utilisateurs

Xiaomi l’intègre à la version de l’application Mi Share disponible avec MIUI 11 tandis qu'Oppo a également commencé à déployer le système au travers de l'application Oppo Share dans sa surcouche ColorOS 7. Avec Xiaomi, Oppo et Vivo, on avait déjà les trois plus grosses têtes d'affiche du groupe BBK.

Le ralliement du reste des "big players" que sont OnePlus, Realme, BlackShark et Meizu n'était donc qu'une question de temps. Un ralliement naturel pour OnePlus et Realme, deux marques liées à Oppo et donc BBK qui l'est tout autant pour BlackShark, dont Xiaomi est l'un des principaux actionnaires.

Mais cet outil se veut véritablement transversal pour regrouper tous les acteurs, même les concurrents de BBK. Voilà pourquoi on retrouve également le constructeur Meizu, dont le principal investisseur est le groupe Alibaba (l'Amazon chinois). 

Selon le communiqué commun publié par OnePlus et consorts sur Weibo, le déploiement de cet outil chez l'ensemble des constructeurs ralliés concernerait 400 millions d'utilisateurs. 

Un partage de fichiers en Wifi Direct plus rapide que le Bluetooth

Non seulement ce système de partage de fichiers n'impliquerait plus d'avoir besoin d'une application tierce pour pratager des fichiers en local entre un smartphone Xiaomi et Oppo par exemple, mais "il proposerait une vitesse de transfert jusqu'à 20 MBps, soit nettement plus rapide que le transfert via Bluetooth", comme l'expliquent nos confrères de XDA Developers. 

Des performances qui seraient permises par l'utilisation du Wifi P2P ou Wifi Direct, qui permet l'échange le partage de données entre plusieurs appareils via le Wifi mais sans passer par un point d'accès tiers comme un routeur.

On ne connaît pas la date de déploiement de cet outil commun dans la surcouche OxygenOS de OnePlus. BlackShark a indiqué qu'il figurait déjà dans son OS JoyUI 11. Les smartphones Realme tournent sous ColorOS comme Oppo, la mise à jours devrait donc être rapide. 

Dans tous les cas, nous vous tiendrons informés de la liste des appareils concernés dès que les informations seront disponibles. 

Source : Weibo

Derniers Articles sur NextPit

Recommandé par NextPit

3 Commentaires

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition
Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition
Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition