NextPit

Test du Huawei Nova 10 Pro: Le smartphone pensé pour les fans de selfies

Mis à jour : Ajout du test complet
NextPit Huawei Nova 10 Pro Review
© NextPit

Huawei a officiellement présenté les Huawei Nova 10 et Nova 10 Pro à l'occasion de l'IFA 2022. Malgré son positionnement milieu de gamme, il présente quelques caractéristiques intéressantes, dont une double caméra selfie de 60 MP et un chargeur SuperCharge Turbo de 100 W. On a pu tester le Huaei Nova 10 Pro et voici nos impressions sur ce smartphone.

Surligner les derniers changements

Note

Plus

  • Écran OLED 120 Hz exceptionnel
  • Haptique convaincante grâce à une bonne prise en main et un faible poids
  • Double caméra frontale de 60 MP
  • Caméra principale RYYB de 50 MP
  • Chargeur de 100 W fourni

Moins

  • Configuration initiale difficile
  • Toujours pas de 5G
  • Toujours pas de Google Mobile Services
  • Huawei App Gallery incomplète
  • Trop cher pour le milieu de gamme

Huawei Nova 10 Pro – Date de sortie et prix

Je ne veux pas faire de mystère sur le prix que notre contact presse nous a tout de même soufflé. Rappelons que dans son pays d'origine, la Chine, le fabricant en demande 3999 yuans, ce qui correspondrait à environ 580 euros. On pouvait s'attendre à ce que le prix ne soit pas plus bas chez nous. Mais les 699 euros du Nova 10 Pro dans sa version avec 8 Go de RAM et 256 Go de stockage interne suscitent en moi un certain étonnement.

Ne vous méprenez pas, mon test qui va suivre va démontrer d'une manière ou d'une autre que le Nova 10 Pro n'est pas forcément un smartphone milieu de gamme. Mais ce prix n'est pas justifié en Europe, compte tenu de certains aspects. Il n'est donc pas étonnant que la disponibilité ne nous ait toujours pas été communiquée. Dès que nous aurons de nouvelles informations, nous mettrons à jour ce test.

Huawei Nova 10 Pro – Design et finition

Wir sehen das Huawei Nova 10 Pro.
Les boutons du Huawei Nova 10 Pro ne se trouvent que sur un côté. / © NextPit

Le Huawei Nova 10 Pro mesure 16,4 x 7,5 x 0,8 cm et surprend au premier contact par sa bonne haptique et son faible poids ressenti. Pourtant, ce smartphone milieu de gamme pèse fièrement 191 g, ce qui le place plutôt dans la moyenne, du moins sur sa fiche technique.


J'ai aimé

  • La bonne prise en main 
  • Le dos mat et résistant aux traces de doigts (version Starry Silver)
  • Les boutons bien situés

Je n'ai pas aimé

  • Le module photo protubérant
  • Les haut-parleurs stéréo trop faibles

Le dos argenté de notre exemplaire de test est légèrement rugueux et offre donc une protection contre les traces de doigts et une bonne prise en main. Nous avons reçu le coloris Starry Silver, mais il est également possible d'opter pour le Starry Black. Celui-ci n'offre malheureusement pas de protection contre les traces de doigts.

Le Huawei Nova 10 Pro a toutes ses touches sur le côté droit, positionnées de manière optimale. Je les atteins tous sans risquer de faire tomber le smartphone. Alors que les bords incurvés à l'avant et à l'arrière sont appréciables, le module photo ovale dépasse massivement de l'arrière et fait violemment basculer le smartphone lorsqu'il est posé sur une surface plane.

Huawei Nova 10 Pro
Avec son module photo en saillie, le Huawei Nova 10 Pro est bancale/ © NextPit

Concernant le contraste des couleurs argent et or, les avis peuvent être partagés mais ce n'est pas ma tasse de thé. Bien qu'il soit un milieu de gamme, le Nova 10 Pro est équipé de haut-parleurs stéréo. Il y a des ouvertures correspondantes en haut, en bas et entre le cadre et l'écran en haut de la face avant. La qualité sonore se situe dans le tiers supérieur, aussi bien pour téléphoner que pour écouter de la musique, mais pourrait supporter un volume maximal un peu plus élevé.

Il n'y a pas de prise jack. Mais je ne veux plus critiquer cela non plus. Les casques Bluetooth ou les écouteurs intra-auriculaires facilitent désormais grandement le quotidien des audiophiles.

Wir sehen das Huawei Nova 10 Pro.
Le volume devrait être un peu plus élevé et il n'y a pas de prise jack/ © NextPit

Un bel écran assez bien réussi

L'écran AMOLED de 6,78 pouces est très bien équipé avec sa résolution de 2652 x 1200 pixels (soit une densité de pixels de 429 ppi) et son taux de rafraîchissement maximal de 120 Hz  Il se situe plutôt au niveau des flagships que des smartphones milieu de gamme.


J'ai aimé

  • L'écran de haute définition
  • La dalle incurvée
  • Le taux de rafraîchissement de 120 Hz
  • L'écran Always on display avec sélection individuelle

Je n'ai pas aimé

  • Pas d'écran LTPO (1-120 Hz)

Huawei mise également sur un écran incurvé pour son Nova 10 Pro. Mais cela suscite volontiers des critiques à cause des entrées accidentelles avec les bords de l'écran. Mais je peux vous rassurer. Il n'existe certes pas de réglage spécial contre les erreurs de saisie latérale, mais celles-ci ne se sont pas produites lors de notre test. Il existe en revanche un réglage pour les saisies d'écran accidentelles dans la poche. L'écran offre une très bonne stabilité de l'angle de vision, des contrastes élevés et des couleurs vives. Celles-ci peuvent être adaptées sur demande. La luminosité maximale mesurée est de 765 nits et permet une bonne lecture même sous le soleil frappant de Berlin.

Wir sehen das Huawei Nova 10 Pro.
L'écran de 6,78 pouces fait plutôt penser à un flagship / © NextPit

Huawei distingue le taux de rafraîchissement modifiable en "Dynamique", "Élevé" et "Standard". Donc, vous pourrez le régler en 60, 120 Hz, ou laisser Huawei se charger de la régulation. Pour la résolution également, vous pourrez choisir entre "Basse" (800 x 1768 pixels), "Haute" (2652 x 1200 pixels) et "Résolution intelligente". Vous obtiendrez ainsi une solution dynamique qui aide à économiser de l'énergie. Lors de notre test, celle-ci a fonctionné de manière assez fiable. On en dit davantage dans la section autonomie.

On aurait bien sûr aimé un écran LTPO (oxyde polycristallin à basse température), qui aurait pu aider à économiser encore plus efficacement l'énergie. En effet, cette technologie permet de faire varier le taux de rafraichissement entre 1 à 120 Hz à l'aide de l'intelligence artificielle. Mais Huawei place le Nova 10 Pro dans le milieu de gamme. Il est donc déjà très bien équipé avec les données mentionnées.

Unterschiedliche Display-Einstellungen auf den Huawei Nova 10 Pro
J'ai choisi d'utiliser la résolution intelligente et le taux de rafraîchissement dynamique. L'AOD offre un choix infini / © NextPit

Il va sans dire que le fabricant chinois propose également un écran Always-On. Une fois de plus, le choix est immense. Si cela ne suffit pas, d'autres propositions sont disponibles sur le gestionnaire de design préinstallé (un compte Huawei est requis). Le mode AOD peut être activé en touchant l'écran ou à des heures programmées. Si la batterie descend en dessous de 10 %, la fonction se désactive automatiquement.

Une expérience utilisateur pas convaincante malgré les efforts de Huawei

Je n'ai pas pu m'empêcher d'écrire une section dédiée à l'expérience utilisateur de Huawei. La raison devrait être bien connue, car l'entreprise est sous embargo américain depuis 2019, même si Bloomberg a récemment fait état d'un assouplissement possible. Comme vous le savez probablement déjà, Huawei n'est pas autorisé à utiliser les applications de Google à l'heure actuelle. Cela inclut le Google Play Store, si important pour beaucoup, et les applications qui se synchronisent sur différentes plates-formes. Il s'agit notamment de Gmail Google Agenda et Google Contacts. Pour un smartphone Huawei, cela implique un changement de mentalité pour lequel le fabricant chinois met à notre disposition la Huawei AppGallery et Petal Search.


J'ai aimé

  • Les efforts de Huawei
  • Les trois ans de mises à jour du système et de sécurité
  • Le Mode senior

Je n'ai pas aimé

  • L'absence des Google Mobile Services (GMS)
  • Rarement, les applications bancaires ou les fonctions de paiement sont exécutables
  • Les violentes attaques publicitaires sur les alternatives de Huawei

Je voudrais commencer par la configuration initiale du smartphone Huawei. Celle-ci prend à mon avis beaucoup plus de temps que pour tout autre smartphone Android sur lequel les services Google sont disponibles. Il y a des tas de questions sur les services de médias et de localisation, le HMS Core, les analyses, les applications que l'on souhaite voir préinstallées et bien plus encore. C'est peut-être aussi le cas chez Google, mais subjectivement, le processus me semble nettement plus long chez Huawei.

Huawei Nova 10 Pro mit hauseigener AppGallery.
Huawei préinstalle l'AppGallery maison au lieu du Google Play Store / © NextPit

Pour utiliser l'AppGallery, il faut un compte Huawei. Bien entendu, Huawei demande votre numéro de téléphone, votre adresse e-mail et les données de votre carte de crédit pour d'éventuels achats. Plus loin, il est dit que pour compléter les données, les coordonnées de vos proches ou de vos amis seraient nécessaires en cas d'urgence. Si vous êtes un sympathisant des préoccupations américaines en matière de sécurité, vous pouvez oublier l'utilisation de ce smartphone.

Unterschiedliche Einstellungen führen den Erstnutzer durch viele Menüs.
Les choses ne sont pas plus simples avec les Huawei Mobile Services (HMS) / © NextPit

Huawei propose son AppGallery comme alternative au Google Play Store. Le fabricant a utilisé les derniers mois de manière productive et a considérablement augmenté le portefeuille d'applications disponibles. Si une application venait à manquer, Petal Search intégré est souvent utile. Ce moteur de recherche permet de rechercher l'application manquante dans les boutiques d'applications de fournisseurs tiers. Cela signifie également que vous installerez un fichier *.apk vérifié par Huawei. Il existe une gestion des autorisations correspondante, mais Huawei ne la demande pas avant l'installation. Aussi, l'application "Petal Search" est à mon avis devenue complètement différente. Elle sert désormais de flux d'informations, de fonction de recherche pour les lieux proches de chez vous et de résultats de boutiques. Bien sûr, les parallèles avec Google sont évidents. Mais je n'ai pas pu effectuer de recherche d'application utile avec cette application car celle-ci s'effectue généralement à partir de l'AppGallery de Huawei.

Les applications comme YouTube ou WhatsApp, qui ont impérativement besoin des services Google, doivent alors faire un détour par le navigateur. Ce n'est certainement pas très agréable, mais cela s'est avéré moins gênant au quotidien que ce que l'on pensait initialement. De manière générale, la surcouche EMUI de Huawei plaît. Elle se montre ordonnée et rapide.

Voulez-vous en savoir plus sur la Huawei AppGallery et Pedal Search?
Wir sehen die Systemeinstellungen und das Betriebssystem des Huawei Nova 10 Pro
La surcouche Android de Huawei s'appelle EMUI et est basé sur Android 12 / © NextPit.

Pour finir sur l'interface et la politique de mise à jour, EMUI est utilisée ici dans sa version 12.0.1 basée sur Android 12. Le patch de sécurité datait du 1er juillet 2022. Huawei a garanti, à la demande de la rédaction de NextPit, trois ans de mises à jour système et de sécurité pour le Nova 10 Pro. Les patchs de sécurité sont créés par Huawei lui-même.

Des performances correctes mais en dessous de la moyenne

Wir sehen das Huawei Nova 10 Pro.
Le Huawei Nova 10 Pro se débrouille plutôt bien au quotidien avec son Snapdragon 788G / © NextPit

Huawei a intégré dans le Nova 10 Pro un SoC octo-core Snapdragon 778G gravé en 6 nm avec un modem 4G. La 5G n'est pas disponible en raison des sanctions américaines en vigueur depuis 2019. Le SoC milieu de gamme a fait ses preuves dans le Nothing Phone (1) que nous avons testé, là bien sûr avec la 5G. Le SoC est épaulé par 8 Go de RAM et 256 Go de stockage interne non extensible.


J'ai aimé

  • Les performances suffisantes au quotidien

Je n'ai pas aimé

  • L'absence de 5G
  • Le stockage non extensible

Le Snapdragon 778G 4G ne se distingue bien sûr de sa version 5G que par le modem intégré. Il offre lui aussi quatre cœurs ARM Cortex A78 pour les tâches gourmandes avec une fréquence d'horloge maximale de 2,4 GHz et quatre autres clusters, basés sur l'architecture ARM Cortex A55. Ces derniers sont prévus pour une utilisation à faible consommation d'énergie et fonctionnent donc à une fréquence maximale de 1,8 GHz. Le "G" intégré dans la désignation du modèle indique des performances de jeu que Qualcomm réalise grâce à des paramètres Wifi et graphiques optimisés. Un GPU Adreno 642L (Graphics Processing Unit) est justement intégré pour ces tâches graphiques.

PUPG läuft auf dem Huawei Nova 10 Pro
Avec quelques réglages graphiques, PUBG fonctionne aussi sur le Huawei Nova 10 Pro / © Huawei.

Qui l'aurait cru? Évidemment, le SoC Qualcomm suffit à assurer une expérience utilisateur fluide pour les applications quotidiennes. Même les jeux de course automobile comme Asphalt 9 n'ont pas posé de problème. Pour les jeux de tir multijoueurs comme Fortnite ou PUBG, les paramètres graphiques doivent être réduits à une valeur moyenne. Notre test avec une caméra FLIR a également prouvé que le SoC ne provoquait à aucun moment de grosses surchauffes.

Wir sehen ein Foto des Huawei Nova 10 Pro mit einer FLIR-Kamera.
La caméra FLIR n'a pas non plus détecté une surchauffe excessive. / © NextPit

Un test de charge extrême du CPU (Central Processing Unit) a prouvé aussi que le SoC n'est pas bridé par l'OS, mais qu'il fonctionne à 95 % à pleine charge. Néanmoins, les résultats de nos benchmarks montrent que le Snapdragon 778G se situe plutôt en dessous de la moyenne par rapport à ses concurrents. Seuls le Dimensity 900 de MediaTek et le Snapdragon 788 standard étaient encore plus mauvais. Mais qui se soucie des chiffres?

  Huawei Nova 10 Pro
(Snapdragon 778G)
Google Pixel 6a
(Google Tensor)
Oppo Find X5 Lite
(Dimensity 900)
OnePlus Nord 2
(Dimensity 1200)
Motorola Edge 20
(Snapdragon 778)
3DMark Wild Life
  • 2485
  • 5762
  • 2030
  • 4175
  • 2492
3DMark Wild Life Stress Test
  • Meilleure boucle: 2495
  • Pire boucle: 2466
  • Meilleure boucle: 4941
  • Pire boucle: 2860
  • Meilleure boucle: 2030
  • Pire boucle: 2015
  • Meilleure boucle: 4181
  • Pire boucle: 2515
  • Meilleure boucle: 2494
  • Pire boucle: 2461
Geekbench 5
  • Single core: 788
  • Multi core: 2974
  • Single core: 1038
  • Multi core: 2890
  • Single core: 696
  • Multi core: 2163
  • Single core: 811
  • Multi core: 2690
  • Single core: 768
  • Multi core: 2776

Le smartphone photo parfait pour les vlogueurs

Huawei ne déçoit généralement pas en termes de qualité photo. La double caméra frontale de 60 MP n'est donc pas surprenante, même si je n'ai pas pu m'empêcher de sourire. Mais que vaut l'appareil photo de Huawei sans son partenariat avec Leica, l'expert allemand de la photo? En effet, Huawei s'appuie désormais sur sa technologie XMAGE.


J'ai aimé

  • La double caméra selfie de 60 MP
  • La caméra principale RYYB de 50 MP
  • Les photos de jour réussies
  • Les belles photos macro
  • Le zoom numérique avec des résultats satisfaisants

Je n'ai pas aimé

  • L'absence de zoom optique
  • Les photos de nuit
  • Le zoom x5 pour les selfies

Wir sehen das Huawei Nova 10 Pro.
Le Huawei Nova 10 Pro intègre à l'avant pas moins de deux caméras, dont une de 60 MP. / © NextPit

Caméras frontales

Commençons par la double caméra frontale, qui se compose d'une caméra ultra-grand angle de 60 MP et d'un capteur de profondeur de 8 MP. La caméra selfie se rapproche ainsi d'une caméra principale et offre non seulement une profondeur de champ pour les photos, mais fait aussi valoir ses qualités en premier lieu dans le domaine de la vidéo 4K (à 30 fps). Les vlogueurs devraient se réjouir des fonctions telles que l'autofocus, le zoom de x0,7 à x5, le mode de suivi ainsi que la fonction de double caméra.

Alors que je me demande encore à quoi peut bien servir un zoom x5 sur la caméra selfie, les experts en maquillage devraient probablement s'en réjouir. Néanmoins, les autoportraits sont tout à fait satisfaisants.

Appareil photo dorsal

Wir sehen die Triple-Hauptkamera des Huawei Nova 10 Pro.
Le Huawei Nova 10 Pro est équipé d'un triple module photo de 50 MP/ © NextPit.

Au dos, on retrouve un triple module photo disposé verticalement, que Huawei qualifie lui-même de "design en anneau Star-Orbit". Au centre du module se trouve la caméra principale RYYB Ultra-Vision d'une résolution de 50 MP. C'est la même que celle du Huawei P50 Pro et elle fonctionne avec une disposition de sous-pixels (1x rouge, 2x jaune et 1x bleu). Selon Huawei, ce capteur devrait faire capter 40 % de lumière en plus.

Au-dessus de la caméra principale se trouve la caméra ultra-grand angle de 8 MP, qui offre un champ de vision de 112° et peut également être utilisée pour des prises de vue macro à partir d'une distance de 2 cm. Le duo est complété par un capteur de profondeur de 2 MP, qui ne fournit en fait que les calculs de profondeur pour l'effet bokeh. À mes yeux, il s'agit d'une configuration très solide pour un milieu de gamme, qui ne demande qu'à être testée dans la réalité.

C'était presque prévisible: la caméra principale de 50 MP donne des résultats de grande qualité. La fidélité des couleurs, la dynamique et les contrastes sont bien représentés jusqu'au bord. Même en agrandissant l'image en post traitement, il n'y a guère de critiques à formuler. Si les couleurs semblent un peu trop saturées, il est possible de prendre des photos RAW en mode Pro et de les traiter plus tard selon ses propres souhaits.

Le zoom x2 est déjà fondamentalement inutilisable. Les choses ne s'améliorent pas non plus avec le zoom maximal x10. Cela est principalement dû au fait qu'il s'agit en principe d'un zoom numérique. Les photos de nuit, en revanche, sont satisfaisantes. Pour comparer, nous avons pris des photos en mode nuit et en mode standard. En zoomant sur le sujet, on s'aperçoit rapidement que le mode nuit a sa raison d'être.

Les caméras frontales nous ont réservé une véritable surprise. Il suffit de jeter un coup d'œil à la fiche technique pour s'en rendre compte: sans zoom numérique, il n'y a guère de raison de critiquer. Même en cas de faible luminosité, les photos numériques plaisent encore, sachant que la "fonction miroir" devrait aussi être utilisée pour pouvoir vraiment lire l'affiche en arrière-plan.

Huawei Nova 10 Pro – Autonomie

Le Huawei Nova 10 Pro est équipé d'une batterie d'une capacité de 4500 mAh,  soit 500 mAh de plus que le modèle de base, ce qui n'a rien d'excitant, contrairement au chargeur SuperCharge Turbo de 100 W fourni.


J'ai aimé

  • Le chargeur de 100 W fourni dans la boîte
  • La charge complète en un peu plus de 30 minutes

Je n'ai pas aimé

  • L'absence de charge sans fil

Selon Huawei, le smartphone est censé se recharger entièrement en 20 min. Ce n'est malheureusement pas vrai. En effet, après ce temps, le taux de charge n'était que de 59 % durant le test. Il a fallu ensuite 17 min supplémentaires pour atteindre les 100 %. Néanmoins, pour le milieu de gamme, une recharge de 0 à 100 % en 37 minutes est assez remarquable. À condition que vous utilisiez le chargeur fourni. Certes, le Huawei propose également une charge rapide avec des chargeurs tiers, mais cela est loin d'être comparable à son chargeur 100 W.

Et même si la charge rapide peut compenser beaucoup de choses, c'est bien sûr l'autonomie qui est déterminante pour vous. Notre benchmark de batteries a indiqué 9 h et 2 min. C'est un peu court, par exemple en comparaison avec le Google Pixel 6a, qui atteint 15 heures avec une batterie de 4410 mAh. C'est un peu surprenant, car le Huawei Nova 10 Pro tenait facilement deux jours en utilisation quotidienne. Je dois toutefois avouer que les applications typiques comme Slack, WhatsApp et les Google System Apps n'étaient pas installées. Il n'y a donc pas eu de synchronisation permanente.

Huawei Nova 10 Pro Aufladen
Le Huawei Nova 10 Pro se recharge avec une puissance de 100 W / © NextPit.

Je tiens également à préciser que les réglages de l'écran en termes de taux de rafraîchissement et de résolution n'ont guère eu d'impact sur l'autonomie. Si vous décidez d'acheter le Huawei Nova 10 Pro, je vous conseille de choisir les options Résolution intelligente et Dynamique.

Fiche technique

  Fiche technique
Appareil
Illustration Huawei Nova 10 Pro in Schwarz
Écran OLED de 6,78 pouces, résolution
1200 x 2652 pixels (429 PPI), taux de rafraîchissement de 120 Hz
Dimensions 164,24 x 74,55 x 7,96 mm (H x L x P)
Poids 191 g (batterie incluse)
SoC Qualcomm Snapdragon 778G 4G
4x ARM Cortex-A78 @ 2,42 GHz
4x ARM Cortex-A55 @ 1,80 GHz
Adreno 642 (processeur graphique)
Mémoire
(varie selon la région)
8 Go de RAM
256 Go de stockage interne
OS EMUI 12.0.1 (basé sur Android 12)
Mises à jour de sécurité et du système garanties pendant 3 ans
Stockage extensible Non
Caméra principale 50 MP | ouverture f1.8 | focale 27 mm | RYYB | PDAF | AIS
Caméra ultra grand angle 8 MP | ouverture  f/2.2| champ de vision 112°
Capteur de profondeur 2 MP | f/2.4 diaphragme
Vidéo 4K à 30 fps (arrière)
4K à 30 fps (face avant)
Gyro-EIS, mode de suivi, double vue
Selfie 60 MP | ouverture f/2.4 | angle de vue 100° | AF
8 MP | ouverture f/2.2 | portrait
Audio Haut-parleurs stéréo
Batterie 4500 mAh
Recharge par câble Max. 100 W
Charge sans fil (Qi) Non
UWB Non

Conclusion

Tant que Huawei sera soumis aux sanctions américaines, il sera difficile de bien noter ses smartphones. Payer près de 700 euros pour un smartphone équipé d'un Snapdragon 778G, sans 5G ni les services Google est inacceptable en Europe. Ni le chargeur de 100 W fourni ou le bel écran OLED y changeront rien. Si Huawei baisse le prix à 500 euros dans un avenir proche, le smartphone devrait probablement être une bonne décision d'achat pour les influenceurs et les vlogueurs.

Huawei Nova 10 Pro Packungsinhalt
Le Huawei Nova 10 Pro a un design marquant / © NextPit

Car malgré l'embargo américain: en matière d'appareils photo pour smartphones, personne n'est prêt à faire de l'ombre à Huawei, même sans Leica. En effet, même si certains d'entre vous vont douter en regardant la fiche technique, regardez d'abord les photos de test dans la galerie d'images et venez en discuter avec vous dans les commentaires.

NextPit reçoit une commission pour les achats effectués via les liens marqués comme étant affiliés. Cela n'a aucune influence sur le contenu éditorial, et ne représente aucun coût pour vous. Pour en savoir plus sur comment nous monétisons notre contenu, rendez-vous sur notre page dédiée à la transparence.
Ce article vous a-t-il plu? N'hésitez pas à le partager!
Rejoignez la discussion maintenant

Derniers Articles

Articles recommandés

Pas de commentaire

Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition
Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition