Sujets chauds du moment

Test du Sony ULT WEAR: Ce casque unique assume de ne pas être audiophile

nextpit Sony ULT WEAR Test
© nextpit

Lire dans d'autres langues :

Le nouveau casque Bluetooth de Sony, le Sony ULT WEAR est assez spécial. Il est vendu 180 euros, une gamme de prix assez rare chez Sony. Et il ressuscite la technologie Extra Bass. Le son du Sony ULT WEAR ne ressemble à aucun autre casque audio de Sony, pour le meilleur comme pour le pire. Découvrez ce que vaut ce casque sans fil à réduction de bruit active dans mon test complet.

Sony ULT WEAR

Plus

  • BEAUCOUP de basses
  • Excellente autonomie
  • Beau design et belles finitions
  • Codec LDAC
  • Multipoint, détection de port
  • Marche en filaire et en passif
  • Réduction de bruit active correcte

Moins

  • Signature audio très déséquilibrée
  • Qualité du micro désastreuse
Sony ULT WEAR
Sony ULT WEAR
Sony ULT WEAR: Toutes les offres

Prix et disponibilité

Le Sony ULT WEAR est disponible en France depuis avril 2024. Il est vendu 179 euros sur la boutique officielle de Sony et la plupart des ecommerçants comme Amazon. 

C'est un casque Bluetooth à réduction de bruit active. Il se situe dans le milieu de gamme du catalogue de Sony. Il a la particularité de beaucoup mettre en avant les basses.Il se décline en trois coloris mats et assez pastels: Off-White (blanc cassé), Forest Green (vert) et Goji Black (noir).

Design

La particularité du Sony ULT WEAR, c'est ce fameux bouton "ULT" sur son oreillette gauche. Ce dernier permet de booster les basses à leur paroxysme. En dehors de ça, c'est un casque assez bien fini, avec un design plutôt propre et des commandes à la fois tactiles et physiques. 


Les points forts du Sony ULT WEAR: 

  • Beau design, belles finitions
  • Les coloris très sobres et jolis
  • Commandes tactiles réactives, mais aussi des boutons physiques
  • Fonctionne aussi en filaire (et en passif)
  • Détection de port
  • Confortable à porter

Les points faibles du Sony ULT WEAR: 

  • Le casque fait son poids
  • Pas de certification IP

Le casque Bluetooth Sony ULT WEAR vu de haut et posé à plat sur une table.
Visuellement, le Sony ULT WEAR a l'air assez premium. / © nextpit

Le Sony ULT WEAR a une bonne finition. Le casque est essentiellement fait de plastique. Les coussinets des oreillettes et de l'arceau sont en faux cuir.

Mais le plastique ne grince pas quand on manipule le casque. L'arceau peut aussi se plier pour faciliter le transport, un fait de plus en plus rare sur le marché. Les oreillettes peuvent se tourner à 180° pour porter le casque Bluetooth plus facilement autour du cou.

Les coussinets des oreilletes du casque Bluetooth Sony ULT WEAR.
Les oreillettes et l'arceau sont doublés d'un faux cuir pas très respirable. / © nextpit

Le coloris noir que j'ai eu pour mon test est très beau, avec son revêtement mat. Le mot "SONY" est gravé sur les deux charnières de l'arceau avec un effet brillant et réfléchissant très joli. 

Le casque pèse 255 g et il a une certaine inertie quand on bouge la tête. On sent une résistance aux mouvements due à son poids. Mais il reste très confortable à porter. Les coussinets sont bien rembourrés et l'arceau ne sert pas trop les oreilles. Le faux cuir des coussinets n'est pas très respirable, donc la sueur a tendance à s'accumuler quand il fait chaud. 

Le casque Bluetooth Sony ULT WEAR posé à plat et vu de côté avec un zoom sur la branche de l'arceau.
L'inscription "Sony" sur l'arceau est réfléchissante et confère un look assez premium au casque. / © nextpit

Le casque n'est pas certifié IP pour la résistance à l'eau et à la poussière. Il est doté d'une prise jack et d'un câble fourni et peut être utilisé en passif (éteint, juste avec le câble). Mais il ne prend pas en charge l'audio via USB-C. 

Enfin, le Sony ULT WEAR a des commandes tactiles et physiques. Les faces de chaque oreillette sont tactiles. Vous pouvez gérer le volume et la lecture. L'oreillette gauche accueille aussi trois boutons physiques. Un pour l'alimentation, l'autre pour la réduction de bruit active et le dernier est le bouton ULT. C'est le plus intéressant et je vous en parle juste en dessous.

Le casque Bluetooth Sony ULT WEAR vu de près avec un zoom sur le bouton "Ult" sur la tranche de son oreillette gauche.
Le bouton "ULT" est là pour booster les basses et pas qu'un peu. / © nextpit

Qualité audio

Le Sony ULT WEAR intègre la technologie Extra Bass de Sony. Comme son nom l'indique, elle met en avant les basses. Mais pas qu'un peu. Avec le bouton "ULT", on peut opter pour deux pré-réglages d'égalisation qui renforcent les basses, parfois à outrance. C'est une rupture très radicale avec la signature sonore habituelle de Sony.


Les points forts du Sony ULT WEAR: 

  • Codec LDAC
  • Beaucoup, vraiment BEAUCOUP de basses

Les points faibles du Sony ULT WEAR:

  • Trop de basses
  • Signature audio déséquilibrée
  • Qualité des micros médiocre pour les appels

Le casque Bluetooth Sony ULT WEAR rangé dans son étui dont le couvercle est ouvert.
Le Sony ULT WEAR est facile à transporter avec son arceau pliable et ses oreillettes rotatives. / © nextpit

"Maybach music", voilà comment je résumerais la qualité audio du Sony WEAR ULT. Maybach Music, c'est le nom du label du rappeur américain Rick Ross. C'est une référence à la gamme de voitures Mercedes Maybach. Des grosses berlines dans lesquelles on écoute de la grosse musique avec des grosses basses la fenêtre ouverte en pleins bouchons sur Ocean Drive à Miami. 

Un concept très à la mode... il y a une dizaine d'années. C'est le même principe avec le casque de Sony. Le ULT WEAR vous assomme les tympans à coups de basses. L'important, ce n'est pas de discerner toutes les composantes du message musical. Ce qui compte, c'est de se faire tamponner les oreilles. Le son doit être palpable. Il faut que ça vibre.

Et avec le bouton "ULT" sur l'oreillette gauche du casque Bluetooth, on peut activer deux pré-réglages de l'égaliseur. Ces derniers accentuent encore plus les basses, jusqu'à 10 dB supplémentaires par rapport aux réglages par défaut. C'est énorme. Pour certains et certaines d'entre vous, ce sera sûrement trop. 

Casque Bluetooth Sony ULT WEAR
Le coloris noir mat du Sony ULT WEAR est très beau. / © nextpit

Personnellement, je trouve cette signature audio très drôle. Dans le bon sens du terme. Pour mater des films ou des séries, c'est vraiment sympa. Les explosions se ressentent physiquement, par exemple. Quand je mets des playlists avec des gros morceaux de rap ou d'électro de type "workout motivation", j'ai des frissons et je me fais des films dans ma tête, m'imaginant dans des scènes d'action (qui fait ça dans les transports, que moi?).

Bref, la plupart des audiophiles fuiront ce casque Sony comme la peste. Mais pour le commun des mortels, comme moi, c'est une proposition très surprenante de Sony. C'est devenu très rare pour un fabricant de proposer une signature audio vraiment marquée. 

Sennheiser, Bose et compagnie, tous leurs casques se ressemblent et sonnent pareil. Au moins, Sony se démarque. Certes, le son manque cruellement de précision. Les basses sont très profondes, mais pas assez dynamiques. La scène stéréo est par ailleurs assez restreinte. Les basses étouffent le reste du message musical. Mais si vous voulez en avoir plein les oreilles, avec du son en mp3 sur Spotify, ce casque Sony ULT WEAR a du mordant.

Zoom sur la grille de haut-parleur de l'une des oreillettes du casque Bluetooth Sony ULT WEAR.
Le Sony ULT WEAR intègre deux micros dans chaque oreillette. / © nextpit

Un mot rapidement sur la qualité des micros durant les appels. Elle est désastreuse. Lors d'appels en visio au bureau, lorsque je m'éloignais de mon PC, personne ne pouvait plus m'entendre. Les micros ont aussi la fâcheuse tendance à amplifier les bruits ambiants, surtout les voix, au lieu d'isoler votre propre voix. 

Réduction de bruit active (ANC)

Sony a doté son casque Bluetooth ULT WEAR d'une fonction de réduction de bruit active. Le casque a une isolation passive très efficace. La réduction active atténue très bien les bruits solidiens et constants. Pour cette gamme de prix, les performances sont tout à fait cohérentes.


Les points forts du Sony ULT WEAR: 

  • Les bruits solidiens très efficacement atténués
  • Excellente isolation passive
  • Passage automatique entre ANC, mode normal et mode transparence

Les points faibles du Sony ULT WEAR:

  • Intensité de l'ANC pas ajustable
  • Mode transparence manque de naturel et d'intensité

Le casque Bluetooth Sony ULT WEAR.
La finition du Sony ULT WEAR est très propre. / © nextpit

La réduction de bruit active du Sony ULT WEAR est très correcte. Ce n'est pas la meilleure ANC du marché. Mais pour un casque à moins de 200 euros, les performances sont bonnes. C'est aussi sympa d'avoir le codec LDAC, même sur un produit milieu de gamme.

Comme toujours, chez Sony, c'est surtout la très bonne isolation passive qui s'avère utile. Le casque englobe bien vos oreilles et vous isole naturellement des sons environnants. Côté logiciel, la réduction de bruit active atténue bien les bruits solidiens. Il s'agit de bruits graves et continus, résultant du contact entre deux surfaces. Les bruits de voiture, des rames de métro, de pas, de clavier, etc. 

Les bruits aériens comme les voix humaines, les bruits du vent, les sonneries sont moins efficacement bloqués. Ils sont plus fluctuants et le casque peine à les analyser et les atténuer. 

Enfin, le mode transparence manque de naturel. Et on entend un effet de souffle quand on l'active. Et même si on dispose de 20 crans pour en régler l'intensité, je trouve que les bruits environnants ne sont pas assez amplifiés. Il faut tendre l'oreille pour correctement entendre ce qui nous entoure.

Le casque Bluetooth Sony ULT WEAR vu de côté et posé à plat.
La réduction de bruit active du Sony ULT WEAR est correcte, pour son prix. / © nextpit

Fonctionnalités et application

Vous pouvez utiliser le Sony ULT WEAR avec l'application-compagnon Sony Headphones Connect. Cette application est gratuite et disponible sur Android et iOS. L'application est très complète. Mais certaines fonctions sont bloquées si à moins de vous créer un compte Sony.


Les points forts du Sony ULT WEAR: 

  • Application complète et disponible sur Android et iOS
  • Multipoint, mise en veille/pause automatique, Spotify Tap
  • Égaliseur à 5 bandes
  • Audio 360°

Les points faibles du Sony ULT WEAR:

  • Interface de l'application austère
  • Obligation de créer un compte Sony

Le casque Bluetooth Sony ULT WEAR posé à côté d'un smartphone affichant l'application Sony Headphones Connect sur son écran.
L'application Sony Headphones Connect est toujours aussi fournie, et fouillie... / © nextpit

Côté fonctionnalités, le casque de Sony embarque l'essentiel. Bluetooth multipoint, audio 360°, égaliseur à cinq bandes, mise en veille/pause automatique, Spotify Tap. Tout est là. 

L'égaliseur est assez précis. Vous pouvez créer vos profils d'égalisation avec ou sans les modes ULT. Les modes ULT sont des pré-réglages qui boostent automatiquement les basses. Il y en a deux, ULT 1 et ULT 2. Vous pouvez directement les activer en appuyant sur le bouton "ULT" le casque. 

Sony permet aussi de faire un "test" pour déterminer le profil audio adapté à vos goûts et votre ouïe. J'en ai déjà parlé dans mon test des Sony WF-1000XM5. C'est très utile et très bien fait. Vous pouvez aussi faire une photographie de vos oreilles afin d'optimiser l'audio 360 Reality.

On retrouve aussi la fonction DSSE Extreme, pour "upscaler" les morceaux en mp3. La fonction Quick Access est également toujours présente. Elle permet d'assigner des raccourcis au bouton physique normalement réservé à la réduction de bruit active. Ce bouton peut reconnaître deux types de commandes: un double et un triple appui. Généralement, ce raccourci sert à invoquer Spotify Tap. 

Pour ce qui est des commandes en général, le Sony ULT WEAR a des commandes tactiles sur chaque oreillette. Mais le casque a aussi des boutons physiques sur la tranche de son oreillette gauche. Les commandes ne sont pas très personnalisables.

  Commandes tactiles
Swipe vers le haut/bas Augmenter/baisser le volume
Swiper vers l'avant/l'arrière Piste suivante/précédente
Appui double Pause/Play
Appui long Assistant vocal
  Commandes physiques
Appui simple sur bouton ANC ANC ou mode transparence
Appui double sur bouton ANC Raccourci Quick Access 1
Appui triple sur bouton ANC Raccourci Quick Access 2
Appui simple sur bouton ULT Activer modes d'égalisation ULT 1 et ULT 2

Batterie et recharge

L'autonomie du casque Sony ULT WEAR est exemplaire. On atteint facilement les 30 heures minimum annoncées par le fabricant. La recharge prend quant à elle 3h30 via le câble USB-C fourni.


Les points forts du Sony ULT WEAR: 

  • Excellente autonomie de 30 heures minimum
  • Fonctionne aussi en passif (sans batterie, avec le câble jack)

Les points faibles du Sony ULT WEAR: 

  • -

Les boutons physiques sur l'oreillette gauche du casque Bluetooth Sony ULT WEAR.
Le Sony ULT WEAR est aussi doté de boutons physiques, en plus des commandes tactiles. / © nextpit

Sony annonce une autonomie de 30 heures avec la réduction de bruit active et de 50 heures sans. Toujours selon Sony, trois minutes de recharge suffisent pour récupérer l'équivalent d'1h30 d'écoute. 

Personnellement, j'ai utilisé le casque selon ces paramètres: 

  • Rechargé à 100%
  • Mise en veille automatique désactivée
  • Mis en veille à la fin de chaque utilisation
  • Aucune recharge entre deux utilisations
  • Réduction de bruit active toujours allumée
  • Volume d'écoute de 50%
  • Appairé à un smartphone Android
  • Écoute en Bluetooth uniquement, via le codec LDAC

J'ai pu tenir 30h15 avant d'entendre l'alerte de batterie faible. Pour ce test de batterie spécifique, j'ai laissé le casque allumé et appairé durant 8 heures par jour, soit mon temps de travail quotidien. Le casque a donc tenu plus de trois jours et demi. Avec un usage plus normal, vous pouvez donc facilement tenir une semaine entière. C'est très bien.

Fiche technique

  Fiche technique
Produit
Illustration Une image produit avec le casque Bluetooth Sony ULT WEAR dans son coloris noir sur un fond transparent
Design Circum-aural | poids 255 g | détection de port | commandes tactiles + boutons physiques
Audio Haut-parleurs 40 mm
Réponse en fréquence
  • Filaire: 5 - 20.000 Hz
  • Bluetooth: 20 - 20.000 Hz
ANC
  • Oui, auto ou manuelle, ajustable
  • 2 microphones par oreillette
  • Mode transparence
Bluetooth

5.2 | codecs SBC, AAC, LDAC | Multipoint

Autonomie
  • 50h sans ANC
  • 30h avec ANC
  • 3 minutes de recharge = 1,5 heures d'écoute
Prix 179€

Conclusion

Est-ce que je vous conseille d'acheter le Sony ULT WEAR à 179 euros? Oui. 

Ce casque de Sony est assez unique sur le marché. C'est l'un des rares modèles grand public avec une signature audio marquée. Certes, elle ne plaira pas aux plus audiophiles d'entre vous. Mais le Sony ULT WEAR n'a de toute façon pas été pensé pour ça. 

Sony a une philosophie de produits généralement assez austère et sérieuse. Le Sony ULT WEAR est totalement aux antipodes de ces poncifs du fabricant. Contrairement à un Sennheiser Accentum (test), Accentum Plus (test) ou un Bose QC Headphones (test), il se démarque et interpelle. 

Ce n'est pas le meilleur casque Bluetooth du marché. Il n'a pas la meilleure réduction de bruit active du marché. Mais il est fun à utiliser. On a le codec LDAC. L'autonomie est excellente. Et les fonctionnalités essentielles sont toutes là. 

Sony a pris un risque et je trouve que le pari est gagnant. Et vous, que pensez-vous du Sony ULT WEAR après la lecture de ce test. Comptez-vous acheter ce casque Bluetooth à réduction de bruit active? 

  Le meilleur choix La meilleure alternative La meilleure autonomie Le meilleur choix Apple La meilleure ANC Le meilleur rapport qualité-prix L'alternative au rapport qualité/prix Le meilleur casque pas cher
Produit
Illustration Sony WH-1000XM5 Product Image Bose QuietComfort Headphones Product Image Sennheiser Momentum 4 Wireless Product Image Apple AirPods Max Product Image Bose QuietComfort Ultra Headphones Product Image Anker Soundcore Space Q45 Product Image Sennheiser Accentum Wireless Product Image Anker Soundcore Life Q35 Product Image
Offre*
nextpit reçoit une commission pour les achats effectués via les liens marqués comme étant affiliés. Cela n'a aucune influence sur le contenu éditorial, et ne représente aucun coût pour vous. Pour en savoir plus sur comment nous monétisons notre contenu, rendez-vous sur notre page dédiée à la transparence.
Aller au commentaire (0)
Antoine Engels

Antoine Engels
Rédacteur

Ceinture noire en lecture de fiche technique. Fanboy OnePlus en rémission. Temps de lecture moyen pour mes articles: 48 minutes. Fact-checkeur de bons plans tech à mes heures perdues. Déteste parler de lui-même à la troisième personne. Aurait aimé être journaliste JV dans une autre vie. Ne comprend pas l'ironie. Responsable du contenu éditorial pour NextPit France.

Vers le profil de l'auteur
Ce article vous a-t-il plu? N'hésitez pas à le partager!
Articles recommandés
Derniers Articles
Notification push Article suivant
Pas de commentaire
Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition
Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition