Sujets chauds du moment

Le télétravail est-il révolu pour les travailleurs français?

AdobeStock 419418514
© BullRun / Adobe Stock

Lire dans d'autres langues :

Alors que nous l'avons adopté avec enthousiasme, le télétravail est relativement nouveau pour les travailleurs européens. Selon les données de la Banque centrale européenne, 85 % des employés n'avaient en fait jamais travaillé à domicile en 2019.

L'apparition de la pandémie en mars 2020 a changé la donne. En mai 2022, la majorité des travailleurs de la zone euro ont déclaré avoir travaillé à distance au moins un jour par semaine au cours des trois mois précédents, selon une enquête de la BCE sur les attentes des consommateurs (CES).

Certains pays européens ont connu des augmentations encore plus importantes. Dans les régions de la côte est et du centre de l'Irlande, ainsi que dans la capitale suédoise Stockholm, le nombre de personnes travaillant à domicile était quatre fois supérieur à la moyenne de l'UE en 2021.

L'enquête du CES a également révélé que la majorité des Européens qui travaillent à distance le font entre deux et quatre jours par semaine. Concernant les préférences de travail pour l'avenir, environ deux tiers ont indiqué qu'ils aimeraient travailler à distance au moins un jour par semaine, et 25 % ont montré une préférence pour le travail à domicile entre deux et quatre jours par semaine.

Maintenant que nous sommes en 2023, quelle est la réalité du télétravail? Certains chiffres indiquent que nous commençons à retourner au bureau car en mai 2022, près de 1,3 milliard de visiteurs uniques mondiaux ont visité Zoom.us, contre 1,4 milliard en décembre 2021.

À partir de 2022, de nombreuses entreprises ont commencé à réprimer sévèrement le télétravail, dans un contexte où les cadres souffrent d'une paranoïa de la productivité à l'égard du rendement du travail, alors que les travailleurs affirment que le travail à distance leur permet d'être plus productifs.

De grandes entreprises telles qu'Amazon, Salesforce, Disney et JPMorgan imposent désormais à leur personnel le retour au bureau (RTO).

Google se montre plus prudent: "Notre modèle hybride concilie les avantages d'être ensemble en personne et d'être n'importe où: les équipes peuvent se réunir intentionnellement pour collaborer et se connecter au bureau, et passer les autres jours à travailler de l'endroit qui leur convient le mieux", indique une note de service de l'entreprise.

Un fort appétit

Toutefois, en France, même avant la pandémie, le télétravail suscitait un vif intérêt, 61 % des salariés se réjouissant de pouvoir travailler à distance. D'autres données confirment qu'au cours des deux années précédant 2019, la part des travailleurs à distance en France est passée de 25 % à 29 %.

Avant même que le reste de l'Europe ne rattrape son retard, 54 % des salariés français interrogés ont déclaré que l'absence de trajet quotidien était le principal avantage du travail à distance, et 36 % ont apprécié la flexibilité horaire qu'apporte le télétravail.

Les entreprises et les organisations européennes sont désormais sur la même longueur d'onde, selon une étude d'Owl Labs, seuls 11 % des chefs d'entreprise de l'UE attendent de leurs employés qu'ils retournent au bureau à temps plein.

En fait, 89 % des entreprises européennes prévoient d'avoir une main-d'œuvre hybride après la pandémie. 92 % d'entre elles envisagent également des politiques progressistes sur le lieu de travail, notamment des horaires de travail fixes et des semaines de quatre jours.

Si votre employeur change d'avis sur le travail à distance, il se peut que vous soyez à la recherche d'un nouveau poste. Si c'est le cas, la page Jobs de NextPit est un excellent point de départ, car elle propose des milliers d'emplois dans le secteur de la technologie. Découvrez-en trois ci-dessous.

Chef de projet informatique CEGID H/F, hubside, Paris

Le chef de projet informatique CEGID gérera une plateforme logicielle liée à l'activité de la grande distribution. Cette plateforme logicielle se compose notamment d'un logiciel de caisse (Cegid Y2), d'un système de paiement par carte bancaire en magasin via PSP (Adyen). Elle est également interfacée avec toutes les composantes du SI : Site E-Commerce, SI RH, CRM, Active Directory, etc.

A ce titre, vous accompagnerez le déploiement des points de vente, organiserez les plans et sessions de formation, formerez les utilisateurs en direct/indirect et gérerez la conduite du changement.

De formation BAC+5 minimum, vous justifiez d'une expérience de 5 ans en gestion de projet retail et maîtrisez les méthodologies de projet/développement informatique (ex Prince 2, Agile, Scrum) ainsi que l'expertise sur Cegid Y2 Retail. Postulez à ce poste en cliquant ici.

Analyste en gestion de données - H/F, Société Générale, A8

La Société Générale recherche un Data Management Analyst pour son département Risques. À ce titre, vous auditerez le système actuel de gestion de la qualité des données, en vue de l'améliorer. Vous devrez définir le périmètre, les ambitions et les objectifs, les livrables et les étapes et évaluer la qualité et la pertinence du système de gestion actuel et proposer les améliorations nécessaires.

Vous devez être titulaire d'un niveau BAC+4/5 d'une école de commerce, d'ingénieur ou d'université, avec une spécialité en gestion de projet. Vous devez aussi être curieux, organisé dans votre travail et précis dans vos analyses. Enfin, vous devez parler couramment l'anglais. Postulez à ce poste en cliquant ici.

Project Management Officer (PMO) - H/F, Lazard Ltd, Paris

Lazard est une banque d'affaires internationale, reconnue comme leader mondial du conseil en fusions et acquisitions, en opérations de restructuration ou de levée de fonds et en gestion d'actifs. Le Project Management Officer sera responsable du suivi du portefeuille de projets informatiques d'un établissement bancaire et d'une société de gestion.

Vous gérerez le portefeuille de projets, obtiendrez les plannings hebdomadaires, les livrables et les ressources des équipes de projet afin d'assurer la cohérence des plannings, du travail à effectuer et du temps passé sur le travail du projet.

Vous mettrez également en place des alertes à court, moyen et long terme sur les échéances à venir et rendrez compte de l'état du portefeuille de projets à la direction générale. Vous êtes intéressé? Postulez à ce poste en cliquant ici.

Pour des milliers d'autres opportunités dans le domaine de la technologie, visitez la page Jobs de NextPit dès aujourd'hui.


Cet article a été rédigé par Kirstie McDermott.

  Le flagship de Samsung Le flagship d'Apple
Produit
Illustration Samsung Galaxy S24 Ultra Product Image Apple iPhone 15 Pro Max Product Image
Note
Pas encore testé
Lire la prise en main du Samsung Galaxy S24 Ultra
Lire le test de l'Apple iPhone 15 Pro Max
Prix de vente conseillé
  • 1469€
  • 1469€
Comparaison des prix
Aller au commentaire (0)
Kirstie McDermott | amply

Kirstie McDermott | amply
Senior Content Manager

Kirstie travaille pour notre partenaire de recherche d'emploi Jobbio. Elle vit à Dublin et travaille depuis plus de 15 ans comme auteur et rédactrice pour des plateformes imprimées et numériques.

Voir tous les articles
Ce article vous a-t-il plu? N'hésitez pas à le partager!
Articles recommandés
Derniers Articles
Notification push Article suivant
Pas de commentaire
Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition
Ecrire un nouveau commentaire :
Tous les changements seront sauvegardés. Aucun brouillon n'est enregistré pendant l'édition